AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

Le projet The 100

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Inclement Earth
Admin


Messages : 770
Date d'inscription : 27/01/2017
Ft : Mystère..
Crédits : Inclement Earth suit l'inspiration des œuvres littéraires de Kass Morgan, ainsi que de son adaptation en série par Jason Rothenberg. Mais, pas que .. D'autres sources sont présentes.
/! Par contre : les détails apportés aux livres ainsi qu'à la série (que ce soit au niveau de toutes les annexes détaillées ou même le fonctionnement de compétences/lancers de dés) sont exclusifs à IE.
Le design de cette V3 est signée notre Roro et le codage .truelove. et cccrush.
On respecte le travail de chacun apporté pour vous offrir un forum le plus complet et travaillé possible.

Inclement Earth

MessageSujet: Le projet The 100 Lun 6 Fév - 23:49


❝ PROJET LES 100 ❞



Le Projet C (pour "100") n'aurait jamais dû voir le jour, si la situation n'avait pas été aussi désespérée ! Mais la survie de l'espèce humaine étant en jeu, le Conseil a été contraint de prendre une décision draconienne, et envoyer, dans le plus grand des secret, un groupe de 100 prisonniers, sur Terre. Afin de voir, avec ces cobayes forcés, si l'Homme peut retourner vivre sur Terre...

Petit sommaire, pour plus de facilité :
 




« Le Projet Exodus nous sauvera tous ! Du moins, nos descendants ! » (Illusion toujours vivace chez Fiona, une Waldénite, qui s'est faite à l'idée de ne pas être dans la génération qui retournera sur Terre.)

A l'origine, les Archéens devaient retourner sur Terre aux alentours de 2650, de quoi laisser du temps à la Terre de redevenir saine pour eux. Ce retour devait se faire avec le Projet Exodus. De nombreuses navettes de secours devaient ramener les Hommes sur Terre. Avec l'évolution de la population sur l'Arche (même avec la Doctrine Gaïa), le nombre de navettes est devenu insuffisant pour permettre un seul voyage. C'est pourquoi les ingénieurs ont travaillé avec acharnement, afin que plusieurs allers-retours soient possibles, dans le but de récupérer l'ensemble des Archéens. Procédure compliquée à réaliser si le départ se fait dans l'urgence. Ce qui est d'ailleurs sujet de plaisanterie, à travers la Colonie, surtout parmi les écoliers et étudiants. Il n'est pas rare d'entendre un élève qui a donné une mauvaise réponse, se faire taquiner sur le fait qu'il vient de perdre sa place pour le projet Exodus. C'est pour éviter toutes complications lors de ce départ, que de nombreux exercices d'évacuation, qui traumatisent les enfants lorsqu'ils ont lieu quand ils sont en classe : ils ont peur de devoir partir sans leurs parents, un jour !

Le Conseil pensait que la situation était sous contrôle. La Doctrine Gaïa contribuait à préserver le plus d'oxygène possible, aidé par l'envoie à la dérive des prisonniers, et les soins médicaux accordés qu'en fonction de l'utilité que peut revêtir par la suite le malade. Solutions draconiennes qui n'ont pas empêché le pire : le système d'oxygène a mal vieilli, à tel point qu'un ingénieur (Jake Griffin), responsable de l'environnement et des ressources, a fait, en 2481, une découverte qui a tout remis en question. L'Arche n'a de quoi fournir de l'oxygène que jusqu'à maximum 2483. Si Mr Griffin voulait rendre cette nouvelle publique, le Conseil ne partageait pas son avis, et le condamna à la dérive, pour "trahison".

Cette condamnation n'apporta cependant pas une solution pour régler cet épineux problème : peu de réserves d'oxygène pour une humanité privée de sa Terre, censée être toujours mortelle pour elle... C'est en désespoir de cause qu'un projet - atroce - vit le jour au sein du Conseil. Outre un durcissement des sentences pénitentiaires, aboutissant toujours à une peine mortelle (pour préserver de l'oxygène), il fut décidé de tenter le tout pour le tout. Cent captifs furent sélectionnés, afin de servir, sans que le choix ne leur ait laissé, de cobayes humains, afin de voir si la Terre peut accueillir ses habitants... Tel est le Projet C. Un autre des plus gros secrets que recèle la Colonie.



« Nous sommes sur le Titanic et il n'y a pas assez de canots de sauvetage. » (Argument du chancelier Jaha, pour justifier le lancement du Projet C.)

Devant l'urgence de la situation, le Conseil a tenté de trouver une solution. Si le retour sur Terre paraissait inévitable, une inconnue subsistait : cette planète était-elle encore viable ? Au fil des années écoulées, le Conseil s'est - à quelques reprises - débarrassé d'indésirables, via le Projet Camelot [CF l'annexe "Vie sur l'Arche", "La prison", pour en savoir plus[/url]], économisant ainsi de l'oxygène, et "offrant" une mort - normalement atroce - aux pires individus (selon les législations de la Colonie) qui peuplaient l'Arche. Mais aucun moyen de communication n'a été mise en place, entre l'Espace et la Terre, via ces condamnés. Décision fut prise de "développer" le Projet Camelot pour le faire muter en Projet C (C étant le chiffre romain pour "100"). Une centaine de prisonniers a été sélectionné, dans le plus grand des secrets - même eux ignorent ce qui les attend... - pour être envoyé sur Terre. Leur mission ne leur sera révélée qu'une fois leur navette envoyée en direction de la planète bleue, avec, à la clé en cas de réussite, une récompense inestimable : la grâce du Conseil. La seule chose à faire pour l'obtenir ? Survivre. Sur Terre...

Le Conseil n'est cependant pas - trop - cruel, aussi quelques équipements ont été prévu, pour aider les captifs dans leur tâche ardue :

Les moyens de communications "Arche-Terre" :
 

Les autres aides :
 



« Le salut a un coût : les 100... » (Pensée du Conseiller Kane, pour apaiser les tourments des Conseillers incertains, face aux atrocités qu'ils doivent commettre pour assurer une chance de survie à l'espèce humaine.)

Pour ce salut tant attendu, le prix payé par le Conseil est donc une centaine de personnes. Toutes issues de la Prison. Toutes très certainement condamnées à mort, via une sanction d'envoi à la dérive qui serait très certainement tombé dans quelques mois. Toutes choisies en fonction de leurs compétences, de leurs connaissances, de leurs caractères : toutes présentent de fortes chances de se montrer utile pour la collectivité et assurer la survie de leur groupe. La sélection nécessita 15 jours de réflexion au sein du Conseil, pour savoir qui seraient les plus utiles pour cette mission. C'est ainsi que 80 de ces prisonniers sont des mineurs, venant de tous horizons et de tous les secteurs. Il fut choisi 20 adultes, qui, jusqu'alors, avait réussi à éviter l'envoi à la dérive. Des adultes qui sont censés fournir une aide précieuse à ces jeunes, par leurs vastes connaissances. L'ensemble des 100 a été soigneusement choisi pour des compétences pouvant être utiles : information à ne pas oublier !

Pour maximiser les chances du groupe, les jeunes ont été, pendant 2 mois et demi, répartis dans divers petits groupes. Petits groupes qui ont assisté à des cours, leur apprenant, plus en détails que cela ne se fait dans le cursus scolaire normal, comment survivre sur Terre. Mais à aucun moment il ne leur a été communiqué le but de ces cours obligatoires, qu'ils ont majoritairement tous pris à la rigolade. Même les adultes qui ont été choisi pour être envoyés sur Terre n'ont pas été mis au courant. Tous apprendront l'horrible vérité lorsqu'ils seront en route pour la Terre.



« Nous les avons condamnés à mort... » (Peur d'Abby Griffin, Conseillère, médecin, et mère d'une des 100.)

Outre la survie, la mission des 100 sera aussi de trouver le Mont Weather. La navette est censée atterrir à proximité de ce bunker, connu pour avoir été prévu pour accueillir des individus, en période trouble. Là-bas, ils sont sensés trouver de plus grandes quantités de vivres, de médicaments, de vêtements, de graines... Bref, de quoi contribuer à une implantation plus sûre de l'Humanité sur Terre. Sans oublier aussi de quoi chasser, car le Conseil n'a rien mis pour cela dans la navette, en dehors des couteaux. A quoi bon ? La navette doit arriver non loin du bunker, les 100 ont de quoi tenir quelques jours, et la Terre est sensée être vide de toutes présences humaines...

Bien entendu, les Archéens risquent d'être fort surpris, lorsqu'ils vont croiser la route de Grounders (descendants des survivants de la Guerre Nucléaire), ou encore celle des Montagnards (les résidents du Mont Weather, qui ne peuvent le quitter, sauf pour les individus pouvant sortir, avec une tenue adéquate...), mais aussi celle des Camelotiens (d'autres Archéens, envoyés sur Terre pour mourir, au cours des années écoulées : chose dont nul n'est au courant sur l'Arche, en dehors du Conseil, et de quelques adeptes du complot !). N'oublions pas de mentionner les diverses séquelles des radiations, qui ont marqué la Terre, au cœur de la faune et de la flore. Il faudra que les 100 aient le cœur bien accroché pour tenir, car ils ne sont pas au bout de leur surprise ! La Terre, magnifique - comme ils le découvriront rapidement - est surtout hostile et mortelle, pour quiconque ne se tient pas sur ses gardes. De surcroît, ils devront se faire à un autre rythme de vie : la danse du Soleil et de la Lune, ils ne l'ont jamais connue, cela risque de les étonner. La gravitation n'est pas la même que sur la Terre, il va donc leur falloir un petit temps d'adaptation. Et le climat, aussi : eux n'ont connu que la chaleur - artificielle - de l'Arche. Ils ne connaissent donc pas, en dehors de ce qu'ils ont pu lire ou voir à la télé, la pluie, le vent, la chaleur parfois étouffante du soleil, la neige.... Ils n'ont jamais eu à marcher sur un terrain inégal, ni même appris (sauf de très rares exceptions) à nager. La chasse et la pêche ne sont que des mots, pour eux. De même que la construction d'abris. La survie, en somme, ils ne la connaissent uniquement qu'à travers ce qu'ils en ont appris, sur l'Arche, comme tout ce qu'ils connaissent au sujet de la Terre....

Revenir en haut Aller en bas

Le projet The 100

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Avant de commencer... :: Annexes :: Annexes RP-