AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker
Prochaines soirées CB (18h, heure française) : vendredi 13 - mercredi 18 - mardi 24 avril & jeudi 3 mai ! Avec une soirée "anniversaire" le 8 avril dès 17h !

Partagez|

[21/04/2482] - Help me, event if it kills us both.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Elya Wolff


Messages : 125
Date d'inscription : 28/02/2018
Ft : Ivana Baquero
Crédits : Avatar de Niniel a.k.a notre petit Roro <3.
Signature de <Wiise>
Code RP de <Sleepy>

Inclement Earth

MessageSujet: [21/04/2482] - Help me, event if it kills us both. Dim 25 Mar - 23:05

Fourchette tempo:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Help me, event if it kills us both."

Sometimes, it's good to be a little bad - Unknow

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Faut qu’tu m’aides. » avait annoncé la première brune d’un ton sans réplique qui ne laissait pas place à un quelconque refus. Pas de « bonjour », aucune foutue forme de politesse qu’Elya avait déjà attrapé le bras d’Aëlys pour l’emmener un peu plus loin. C’est à peine si elle s’était souciée de regarder si la jeune femme était occupée ou pas ; elle s’en fichait complètement. Ça lui faisait déjà assez mal de sous-entendre qu’elle avait besoin d’elle et de son aide alors si en plus elle devait le faire dans les règles… non merci. « J’ai eu beaucoup de mal à te trouver, j’pensais que tu serais chez toi mais surprise, tu n’y étais pas. » lança-t-elle d’un ton acerbe laissant bien entendre qu’elle était de mauvaise humeur. Et pour être de mauvaise humeur, elle l’était et pour de multiples raisons qu’elle n’avait pas le moins du monde envie de partager avec Aëlys. Après tout, elles entretenaient certes une espèce de relation assez spéciale mais n’allez pas croire qu’Ely allait soudainement se confier à elle hein – elle en était encore loin. C’était déjà suffisamment dur d’être là, face à elle, alors si elle devait se mettre à pleurer sur son épaule, elle ne s’en relèverait pas. Le fait est que bientôt, cela ferait 15 ans. 15 années que Deimos l’avait arrachée à sa vie, à sa famille, à son monde entier et aujourd’hui, plus forte que jamais elle ne l’avait été, Elya voulait une revanche, une vraie. Elle voulait la mort de celui qui avait brisé sa vie. Ainsi, plus d’un mois auparavant environ, la petite louve avait envoyé une missive a la Trishana afin qu’elle essaie d’user de son influence pour retrouver une personne, pour elle : le fameux Deimos. Elles étaient comme ça, elles s’entendaient parfois bien, souvent comme chien et chat mais quand il s’agissait de donner un petit coup de main à l’autre, elles le refusaient rarement et elles l’avaient d’ailleurs montré par le passé. Cependant, et alors qu’elle avait attendu patiemment pendant de longues semaines, Elya voulait désormais des réponses. Elle n’avait pas expliqué à Aëlys de quoi il s’agissait exactement ni à quel point tout ça là, ça pouvait être important pour elle mais si elle le lui avait demandé, c’était bien que ça l’était, elle aurait dû le comprendre, non ? « Tu n’as pas l’impression d’avoir oublié quelque chose, Princesse ? » cracha-t-elle en sa direction en insistant bien sur le dernier mot tandis qu’elle la fusillait du regard.

La colère d’Elya portait deux raisons : La première semblait évidente, elle voulait tirer un trait définitif sur cette histoire, sur son passé et sur ce fumier et la deuxième… Elle exprimait sa colère pour se protéger. Celle-ci, féroce, lui servait de carapace pour éviter de finir brisée une nouvelle fois, comme elle l’avait si souvent été par le passé. Car, n’allez pas vous méprendre, la louve – aujourd’hui féroce, n’avait pas toujours été comme ça. Autrefois, elle avait été douce, souriante, aimante. Et avec les années, tout ces traits de caractères qu’elle possédaient déjà s’étaient amplifiés pour faire d’elle ce qu’elle était aujourd’hui : une jeune femme pleine d’amertume qui vivait pour vivre et pas parce qu’elle en avait réellement envie. S’évadant dans ses pensées, les pensées de la camelotienne se concentrèrent de nouveau sur la jeune femme face à elle « J’sais pas ce que tu veux, ni ce que tu attends de moi mais si tu veux quelque chose en échange de ton aide, dis-le tout de suite. Mais j’ai besoin de retrouver cet homme, tu comprends ? » Elya avait déjà été plus ou moins exploitée par le passé et si elle devait aider Aëlys en échange de son aide à elle, alors elle ferait, ça n’était pas un problème. Mais dans sa voix raisonnait une espèce… d’urgence. Et si Aëlys était intelligente, alors elle comprendrait que, lorsqu’elle retrouverait Deimos, elle ne lui sauterait pas dans les bras pour jouer au bisounours avec, non. Elle se ferait bien plus… cruelle. Cruelle comme la vie avait pu l’être avec elle. « Aller, je sais que tu meurs d’envie de passer plus de temps avec moi. » lança-t-elle, sourcil levé, fin sourire aux lèvres dans une légère attitude de manipulatrice qui aimerait jouer de ses charmes bien qu’au fond, elle ne soit pas sûre d’elle. Les cartes étaient dans les mains de la Trishana, maintenant.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aëlys


Messages : 59
Date d'inscription : 11/02/2018
Ft : Poppy Drayton
Crédits : Avatar : ©️Poison Ivy
Signa : ©️ Anesidora
Gif : ©️Tumblr

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [21/04/2482] - Help me, event if it kills us both. Lun 9 Avr - 20:39


Love me, even if it kills us both

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rien n'est jamais fini
Il suffit d'un peude bonheur et tout recommence
 
Élya&Aëlys


Tu t'attendais à revoir bien des personnes à Polis, tu étais même là pour ça. Mais si il y avait bien une personne que tu n'aurais pas songé trouver ici, c'était bien elle. « Va à la tour et rejoins Kista.» Tu adresses un rapide sourire à Téthys, avant de la pousser en direction de l'endroit que tu lui avais indiqué. Tu ne préférais pas qu'elle reste avec toi, vu la discussion que tu risquais d'avoir sous peu. Et tu n'avais pas vraiment envie qu'elle, la voit, te poses des questions sur qui était cette enfant. « Décidément, il va vraiment falloir que je t’apprennes ce qu'est la politesse.» Évidemment, ce serait probablement une perte de temps, et tu ne comptais pas user de tes moments de répit pour ce genre de futilité. Surtout avec Élya. C'était un cas désespéré. Lasse, tu te laisses entrainer par cette dernière, dans un endroit plus calme, plus isolé. Pourquoi tu ne bronches ? Tu ne sais pas. Probablement car tu sais ce qui l'amène. Et certainement que tu savais aussi qu'elle ne te lâcherait pas aussi facilement. « C'est que tu ne peux plus te passer de moi, si tu te donnes tant de mal afin de me trouver.» Lui adresses-tu, un sourire provocateur étirant tes lèvres. Tes mots transpiraient l'ironie, mais à quel moment te montrais-tu sincèrement bonne envers la brune ? Jamais. A moins qu'une lame ne soit placé sous ta gorge. Et encore. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle avait l'air énervée la louve. Amer même. Cependant, tu n'étais certainement pas celle qui risquait de lui montrer une quelconque sympathie en lui demandant ce qui la tracassait. Si elle voulait en parler, elle le ferait. Bien qu'au fond, tu espérais qu'elle ne le fasse pas. Tu avais déjà suffisamment de choses à gérer, pas besoin que la camelotienne ne t'accables d'avantages avec ses petits malheurs. De toute façon, tu savais qu'elle ne se confierait certainement pas à toi. Pour votre plus grand bonheur.

« Hm.. Si. Combien ta présence pouvait être irritante.» Ironisa-tu une fois de plus. Malgré le dédain que tu pouvais afficher, tu savais parfaitement ce à quoi elle faisait allusion, la louve te faisant face. Sa missive, tu l'avais bien reçue, il y avait déjà plusieurs semaines de ça. Si tu avais été, dans un premier temps, surprise par sa requête, tu y avais tout de même recourue, sans poser de question. C'est ce qu'Élya attendait de toi, et c'était ce que tu aurais attendue d'elle dans une situation inverse. C'était la façon dont vous aviez déjà opérez dans le passé. Malgré votre relation conflictuel, jamais vous n'aviez rechignez pour accéder à la une requête de l'autre. « Je comprends, oui. J'ai les informations que tu m'as demandé, et peut-être même plus encore. Seulement, avant de te divulguer quoique ce soit, je veux savoir pourquoi tu le cherches. Ce que tu lui veux. Car cet homme, ce n'est pas n'importe qui. Même pour moi, il m'a fallut rusée. Il est protégé par plus d'un clan. Je veux savoir ceux dans quoi tu nous embarques.» Nous. Malgré vos désaccords redondants, lorsqu'il était question de rendre service à l'autre, l'une s'impliquait jusqu'au bout. Jusqu'à ce que la macabre tâche soit accomplie. Car vous étiez comme ça, malgré tout : à faire vos salles besognes en symbiose, lorsque l'autre devait s'impliquer à un moment ou à un autre.

Lorsque la brune évoque une possibilité réciprocité, dans cette entraide, tu dois avouer que cela te prends de cours. Jusque là, tu n'avais pas songer à lui demander quelconque faveur. Mais en y repensant... « Maintenant que tu en parles, c'est vrai que je pourrais bien avoir besoin de toi et de tes connaissances des services plus ou moins douteux, proposés par certains...» Finalement, tu t'étais dis qu'il devait bien y avoir quelqu'un d'autre, derrière cette attaque qui avait faillit te coûter la vie et qui avait emporté ta sœur d'arme. Tu en étais certaine. Ironie de la vie, quand tu nous tiens : quelqu'un t'avais rendu ce que tu avais infligé ta sœur, en te trahissant et offrant l'information de ta position à un marchand d'esclave Sankru. « Il est vrai que j'ai cruellement manquée de compagnie ces derniers temps.. Comment résister à la possibilité de passer un peu plus de temps avec une personne si dévoué à la cause.» Sous-entendant douteux sur la façon dont-elle pouvait atteindre ses objectifs. Ta voix se fit mielleuse, tandis que le sourire étirant tes lèvres, lui, se faisait d'avantage espiègle. Si la louve avait voulu jouer, tu espérais qu'elle savait où elle avait posé les pieds, car tu ne risquais pas d'être celle refusant de se prêter au jeu qu'elle avait entamé. Provocante, tu t'étais avancé d'un pas, puis deux, afin que vous soyez suffisamment proche afin de sentir le souffle de l'autre effleurer votre peau. Que la partie commence...

Fiche de CaptainBen ♥️
Revenir en haut Aller en bas

[21/04/2482] - Help me, event if it kills us both.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Polis-