AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker
Prochaines soirées CB (18h, heure française) : vendredi 13 - mercredi 18 - mardi 24 avril & jeudi 3 mai ! Avec une soirée "anniversaire" le 8 avril dès 17h !

Partagez|

[22/04/82] I've got aches that take the shape of sticky lips & a kiss with the light out. [...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Clow
Admin


Messages : 228
Date d'inscription : 20/02/2018
Ft : Hayden Christensen
Crédits : Alles (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll"

Inclement Earth

MessageSujet: [22/04/82] I've got aches that take the shape of sticky lips & a kiss with the light out. [...] Sam 31 Mar - 15:32

La fourchette chrono :
 

P'tite précision :
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
I've got aches that take the shape of sticky lips & a kiss with the light out. I’ve got scars from falling too hard. Its the mantra of the broken : Never again.
[Citation de Opium Twins - Never again] - feat Yukstoka - ♫ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je fais rouler mes épaules, alors que je regagne l’étage des novices. La journée a été longue. Comme toutes celles que j’ai pu vivre, depuis que je suis à Polis. Bien entendu, je ne m’en plains pas véritablement. Si les divers candidats au titre de Heda se tournaient les pouces en attendant que leur Conclave n’arrive, cela laisserait à présager que le Commandant n’est qu’une feignasse, incapable aussi bien de combattre, que de mettre en place des stratégies. Car – et contrairement à ce que certains débiles d’utopistes aimeraient – on meurt assez facilement, dans le monde qui est le mien. Si autrefois, nous étions considérés vieux à partir de 50 ans ou plus, là, à 45 ans, on est un miracle de la nature, un ancêtre qui a été assez chanceux pour réussir à passer entre les mailles du filet des maladies, ou trop couard pour avoir su échapper aux griffes de Raesia ! (Et encore, ça, c’est uniquement dans les temps où il n’y a pas de conflits humains qui grondent !). Si le fauve a conscience de la difficulté de son monde, le gringalet, lui, soupire. Il n’est pas rare que le maladroit évoque à quel point ils ont de la chance, comparé à certains de leurs ancêtres, car Kongeda les préserve de bien des soucis. Clow est un fervent admirateur des divers Heda qui ont œuvré, à tour de rôle, pour que la Coalition croisse et perdure. Toutefois, comme Clow ne cesse de le répéter, cette alliance est perfectible, ainsi que le montre le mauvais traitement que les Nthas peuvent subir, au sein même de Kongeda, alors qu’ils devraient pouvoir vivre librement, comme tout à chacun. Le loup gronde toujours, lorsque le malhabile s’exprime ainsi : pour lui, seule la mort est bonne à donner à ceux qui s’en prennent aux Nthas, à Kongeda comme en dehors. Bien entendu, je pense tout particulièrement à Yuko, lorsque j’évoque les Nthas qui se font agresser, à cause de ce qu’ils sont. Mais ce problème, je le sais, je le réglerais plus tard….

Pour l’heure, c’est d’un pas ouvertement las que je me dirige vers ma chambre. Le minus a eu une rude journée. La matinée a été composée de longues heures de cours théoriques, sur les us et coutumes des divers clans composant la Coalition (il faut bien que Heda sache comment fonctionnent les maintes tribus dépendant de l’alliance !), ou encore des cours de lecture (oui, il faut bien que le Commandant soit en mesure de déchiffrer les symboles d’antan ! Les livres pouvant être une ressource précieuse, si on sait comment s’en servir.). L’après-midi a été partagé entre des cours d’équitation et d’entretien de sa monture, pour se terminer par un très long entraînement au combat. Inutile de dire que le gringalet dégingandé a préféré la matinée à l’après-midi ! Car entre ses gamelles à cheval, et les coups qu’il n’a su éviter, durant les cours de maniement aux armes… Et bien entendu, il y a eu des témoins, à tout cela ! Que ce soit parmi les quelques novices de son groupe, ou parmi les badauds qui se sont pressés pour voir les Nightblood s’exercer. Il faut bien que tout le monde puisse voir à quel point le Podakru est maladroit, et contribue à faire connaître à tous l’absence de talent de celui-ci ! C’est un travail de chaque instant, d’avoir l’air aussi pataud, croyez-moi. Parvenir à garder un certain équilibre entre maladresse et attachement du type qui fait de son mieux pour ne pas être trop à la traîne… Afin d’inciter les gens à me prendre en pitié, mais sans pour autant me prendre pour un cas perdu qui ne fout rien. Car ça, j’avoue que je ne pourrais pas le supporter. Si ça ne me fait rien, de savoir qu’on se rit de ma pseudo maladresse, je ne tiens guère à ce qu’on se moque de moi en permanence. Mon égo peut se taire, mais pas se dissimuler entièrement !

« La sanyrt est dans tes quartiers. », me fait savoir un gona, dans le couloir. Bien que l’ensemble de la tour soit surveillée, il est logique que des guerriers soient placés, en tout temps, là où résident les novices. Heda tient à ce que nous soyons en sécurité. Il en va de l’équilibre de la Coalition. J’avoue que je serai assez curieux de voir ce que le Fleimkepa proposerait, si jamais tous les novices venaient à disparaître, avant le Conclave… Passons… Mon regard se pose sur le soldat qui vient de me faire savoir que j’avais de la visite. Intérieurement, le loup retrousse ses babines dans un sourire carnassier. La Ntha est la marionnette dont je suis le plus fier. Mais ce sourire n’est qu’intérieur, j’affiche un bref air de surprise, avant de froncer les sourcils, et de hocher la tête. « Oh, il est vrai qu’elle m’avait dit vouloir me voir. », soupiré-je, en désignant mon bras, blessé durant la chasse rituelle, et libéré de son attèle il y a peu. Bien entendu, je n’avais pas oublié ce rendez-vous. C’est que Pakstoka a une très bonne mémoire. Mais le loup est joueur. Une chose que j’aime particulièrement voir chez Yuko : sa jalousie. Alors je la fais apparaître, ponctuellement, de toutes les manières possibles. Comme pour lui rappeler qu’elle est mienne. Bien entendu, comme pour tout le reste, il faut savoir doser. Ne pas trop en faire, mais ne pas rien faire du tout également. Juste de quoi lui remettre en tête l’évidence, que je suis le seul en mesure de vraiment la comprendre. Cela dit, si Pakstoka est joueur, Clow est connu de tous pour être ponctuel et aimer à tenir ses engagements, en temps et en heure. Chose bien difficile, avec un planning sujet aux imprévus, comme peut l’être celui d’un Natblida. Une chose plus facile à accepter pour le loup, qui sait même en jouer, suivant les gens, d’avoir à arriver en retard. C’est donc en soupirant et en fronçant les sourcils que l’inoffensif Podakru fini par ouvrir la porte de sa chambre, s’apprêtant à subir les foudres de la sanyrt.

Celle-ci, d’ailleurs, est assise sur la petite malle en bois, se trouvant au pied de mon lit. En un seul regard, je peux percevoir l’énervement qui est sien. Je la connais plutôt bien, ma jumelle. De là à savoir ce qu’elle me reproche exactement, par contre, c’est une autre paire de manche. Les femmes peuvent se prendre la tête pour un rien, je l’ai bien appris, au cours des années écoulées. « Désolé pour le retard. Longue journée. », dis-je, en refermant la porte derrière moi. Oui, je commence directement par des excuses. Il faut savoir prendre sur soi, quand on veut manipuler correctement les gens. Le mieux étant de leur laisser à croire qu’ils sont en position de force, alors que la réalité est tout autre. Je pousse un soupir, tout en me débarrassant de ma veste. Non sans grimacer, par ailleurs : mon corps est douloureux. Enfin, prétendument. Je suis bien plus sportif que les gens ne peuvent bien le savoir. Cela dit, quand je fais exprès de me blesser – autrement dit : presque tout le temps – je ne fais pas semblant. Alors si je feins d’être fourbu après une journée d’entraînement, je ne joue pas, lorsque je me plains de diverses blessures. Aujourd’hui, à maintes reprises, l’étourdi est tombé à maintes reprises de son cheval, et n’a su parer diverses attaques. Alors ce soir, j’ai assez mal. Mais mes muscles, en réalité, se portent plutôt bien, même si je ne les épargne pas non plus : je ne les sollicite juste pas autant que je le pourrais ! Je ne trouve cependant pas nécessaire de préciser que j'ai été manger en compagnie d'autres novices, ce soir. On nous demande, après tout, d'être un minimum uni, afin de s'épauler, durant notre formation (plutôt ironique, quand on sait qu'à l'issue de celle-ci, on nous imposera de nous tuer, mais bon, je fais ce que l'on attend de nous !). De fait, mon retard est plutôt conséquent. « Alors si tu veux m’engueuler, fais-le vite, d’accord ? », demandé-je à l’intention de la brune, en allant la rejoindre, sur la malle. M'asseyant à côtés d'elle, à l'issu de ma phrase. Déposant un baiser sur sa tempe. Manipulation. Laissant tomber ma tête sur son épaule, fatigué. Jeu. Attrapant sa main pour la serrer dans la mienne. Possession. Car si je ne suis pas amoureux de Yuko, il n'en reste pas moins vrai qu'elle est la seule pour laquelle j'éprouve réellement quelque chose. Quoi ? Je l'ignore. Mais le loup sait qu'elle est sienne, que lorsqu'il sera à la tête de Kongeda, elle sera la seule qui soit digne de siéger à ses côtés, la seule digne de porter - officiellement cette fois - ses enfants.

   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

[22/04/82] I've got aches that take the shape of sticky lips & a kiss with the light out. [...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Polis-