AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les personnages de la S5 (+ Madi) ne sont pas jouables pour le moment (ils seront ajoutés dans les PV lorsqu'on en saura plus sur eux !)
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker
Prochaines soirées CB (18h, heure française) : les autres dates seront dans la prochaine annonce !

Partagez|

and in the darkness a torch we hold. (eliza&varian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Harley Weise


Messages : 316
Date d'inscription : 30/06/2017
Ft : César Domboy.
Crédits : .ipar haizea (avatar)

Inclement Earth

MessageSujet: and in the darkness a torch we hold. (eliza&varian) Lun 4 Juin - 18:29

Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Attends-moi ici. » Harley marmonna son assentiment et se planta là pour fixer ses pieds. Varian-V. s'éloignait déjà pour repartir chercher le couteau qu'ils avaient oublié de prendre pour la mission. Ça avait un peu étonné Harley quand ils étaient partis mais il avait supposé que l'autre esclave savait ce qu'il faisait et que c'était normal de ne pas prendre le couteau. Il l'avait suivi sans que l'idée ne sorte de sa tête et qu'il l'en informe, et Varian s'en était rendu compte à la sortie de Missi. Il se tripota une mèche de cheveux en se demandant si Varian serait fâché s'il apprenait qu'il savait qu'ils avaient oublié le couteau… Mais tu étais déjà parti alors je n'allais pas te demander ce que tu en pensais. Si ça te fâchait… J'avais surtout pas envie de te fâcher, pas après qu'on ait décidé de faire les amis ensemble. Ils ne s'étaient pas dit grand-chose ce matin. Moi ça m'allait si on ne disait pas grand-chose. Y avait des fois où j'avais bien envie de te dire plein de choses, mais les mots se fâchaient et j'attendais pendant des heures qu'ils reviennent, moins fuyants. Et quand ils revenaient, j'avais oublié ce que je voulais dire, ou toi tu étais passé à autre chose et je te répondais un truc que tu ne comprenais plus. C'était souvent comme ça d'ailleurs. Harley faisait de son mieux pour suivre, pour formuler une réponse qui se révélait au final soit incompréhensible soit trop tardive, et Varian ne faisait pas trop d'effort pour aller au-delà. En soit, ils étaient deux murs tentant vaguement de parlementer, les deux ayant à peu près autant de mal l'un que l'autre.

Harley se trémoussa sur place et remua ses orteils congelés dans ses bottes humides. T'étais parti depuis une éternité, Varian-V. Enfin moi, j'en avais l'impression. Tu avais dit d'attendre et j'attendais parce que tu avais demandé. Mais il faisait froid. Le froid ne le gênait plus autant qu'avant. Il se rappelait qu'au début, à une époque qui lui semblait démesurément lointaine aujourd'hui, il avait grelotté des jours entiers. Dans le noir d'Azgeda, il avait eu moins froid mais il n'avait plus d'habits… Et avec les maîtres d'après, il avait redécouvert la neige glacée et le vent qui gelait le nez. Après… Il supposait qu'il avait arrêté de sentir le froid tout comme il avait moins vu la lumière. Peu importe, il avait un peu oublié. Les pensées de Harley continuèrent de vagabonder librement pendant qu'il sautillait sur place, et effleurèrent le sujet de Kimi. Kimi, il l'avait revu, elle l'avait vu… Elle était avec Cara. Les noms sonnaient un peu étranges dans sa tête, comme un peu rouillé par le temps. Il sentait bien qu'il les aimait toujours fort, mais il les avait rangé dans des petites boîtes dans sa tête pour ne plus y penser et, à force, il avait cru les avoir oublié. Apparemment non… Je me rappelais… Kimi, j'avais beaucoup pensé à toi chez Azgeda. Des fois, je te glissais des petits mots en imaginant que tu pourrais m'entendre et je te parlais en imaginant tes réponses. Je te connaissais par cœur alors je crois que les réponses étaient justes… Je m'étais fait plein d'histoires dans la tête à ce moment-là, à imaginer ce que je te dirais si un jour tu étais là, et ce qu'on ferait ensemble si on pouvait être juste tous les deux. Des fois, je mettais Varian aussi dans ma tête, et Cara, et A… Et Ana. Et on faisait plein de choses sur la Terre, juste ensemble. Je rêvais beaucoup, beaucoup, mais j'avais toujours rêvé beaucoup beaucoup. Sauf que rien n'avait été comme dans sa tête. Rien n'était jamais comme dans sa tête quand c'était dehors. Les mots n'étaient pas bien rangés, les gens ne faisaient pas les choses pareilles, et même lui se surprenait tout seul, avec des gestes incontrôlés qui ne ressemblaient pas au Harley de sa tête. Pris d'une inspiration irréfléchie, oubliant Varian-V. et l'attente, il s'élança hors du village avec comme seul objectif la vieille route qu'il avait trouvé avec son ancien voisin. Ils y avaient cueilli des fleurs. Toutes mortes et glacées... songea tristement Harley se remémorant sa cueillette. S'il retrouvait Kimi, peut-être que cette fois-ci, il pourrait faire comme dans son esprit. Avant, il avait imaginé tout ce qu'il voulait lui dire… Il se rendit compte qu'il n'avait aucune idée de ce qu'avaient été ces discours tous préparés. Peu importe, s'il la trouvait toute seule, qu'il appelait toute sa concentration pour rester bien…

Il pataugeait dans un mélange de neige molle et de boue, un peu paumé. Dans l'idée, il voyait où il était… Mais pas tant que ça. Ce constat lui fit monter le rouge aux joues. Harley shoota dans un tas de neige pour le simple plaisir de le voir exploser en une myriade de minuscules boules de neige et l'enjamba d'un coup avec un petit rire. « H-hop, la n-n… La n-neige. » marmonna-t-il, content de lui. Il riait toujours, en sachant vaguement qu'il errait dans l'espoir de tomber sur Kimi, quand un bruissement devant lui l'alerta. Il s'arrêta instantanément et se colla au premier arbre venu, aux aguets. Il savait que la moitié des gens n'entendaient pas aussi bien que lui. Ils voyaient mieux, pensaient mieux, utilisaient mieux leurs doigts, mais c'était lui qui gagnait pour les oreilles. C'était une plante qui avait bougé ? Mais les plantes ne bougeaient pas toutes seules… sauf avec du vent, et y avait pas trop de vent… C'était un bruit de branche de plante ça…? Il se releva lentement, tendu comme un ressort, pour bondir vers un autre arbre. Plus loin devant, il y avait une petite trouée entre les arbres, une clairière traversée par un ruisseau tranquille aux abords glacés. Il y pêchait des fois avec le maître. Il s'avança juste qu'aux abords de la petite clairière et s'immobilisa en voyant une fille passer. Bêtement, il se dit que c'était Kimi et s'apprêta à avancer quand il se rendit compte que Kimi, elle avait des cheveux jaunes, comme Cara et Nei. Elle, elle avait pas les cheveux jaunes.
Revenir en haut Aller en bas

and in the darkness a torch we hold. (eliza&varian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Azgedakru (Ice Nation, La Nation des Glaces) :: Précédemment à Azgeda ...-