AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des nouveaux personnages de la S5 sont maintenant jouables (d'autres arriveront par la suite ! Merci de ne pas prendre un perso non répertorié dans les PV )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker

Partagez|

[09/05/2482] Sous la Lune Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Clow
Admin


Messages : 284
Date d'inscription : 20/02/2018
Ft : Hayden Christensen
Crédits : Varian/Lydie (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll"

Inclement Earth

MessageSujet: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Sam 21 Juil - 1:14

Fourchette chrono :
 

Petites précisions sur Clow, pour "comprendre" ce rp et ce perso :
 

Récap' sur ce qu'est la Lune Rouge :
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Rencontre 100 & Grounders
⚜️ Sous la Lune Rouge. ⚜️

   
Depuis quelques jours, Polis n’est plus la seule chose que je sois condamné à arpenter. Heda a choisi quelques-uns de ses novices, afin de l’accompagner dans un voyage diplomatique. Le gringalet fait parti des chanceux, pour la plus grande joie de Pakstoka. Pouvoir participer à un tel voyage est un excellent moyen d’en apprendre encore plus sur les futurs devoir qui seront miens, un jour. N’en déplaise à mes pathétiques concurrents, bien trop sûrs d’eux pour leur santé ! En l’occasion d’Ochotysim, nous avons eu l’autorisation de camper en dehors de TonDC. Bien entendu, nous avons des Yazkhukru, avec nous, afin de veiller sur nous. Evidemment, cela m’emmerde profondément d’être entouré de ces gona d’élite, mais le maigrichon maladroit s’en réjouit, plus encore parce que… il est trop maladroit pour être en mesure de se défendre réellement.

Allongé sur l’herbe, non loin de mon cheval Sauron, qui est occupé à voir si l’herbe du coin est meilleure que celle à laquelle il est habitué, j’observe la lune. J’ai toujours eu un goût particulier pour cette merveille de la puissance de Raesia et des siens. Possiblement par la couleur qu’arbore alors la lune, durant ces quelques nuits, cette jolie teinte sanguine, qui donne envie au loup tapi en moi d’hurler à la lune, de prouver une fois pour toute à quel point le réel futur successeur de Heda, c’est moi, et nul autre.

Les apparences sont oh combien trompeuses. A me voir, on pourrait croire rapidement que je suis entièrement focalisé sur la contemplation du ciel, alors que mon attention est scindée en deux. Une autre partie se retrouve à épier une conversation entre des soldats d’élite, qui discutent, guère discrètement, du programme qui nous attend, pour les jours à venir. Ca n’est pas parce que nous sommes en pause, à TonDC, que nous n’avons rien à faire, bien au contraire ! Notre planning change de celui qui est le nôtre à Polis, mais il n’en reste pas moins chargé. Cela désole le boulet, cela réjouie le fauve, qui n’aime guère rester à ne rien faire. D’ailleurs, les Dieux ont visiblement entendu ma lassitude, car voici qu’un cri retenti, en plein cœur de la forêt. Prestement, je me redresse. Enfin, aussi prestement que me le permet le boulet que je joue à être. Donc, nul geste gracieux, loin de là. L’étonnement est lisible sur les visages des gens qui m’entourent, tous se demandent ce qui se trame, nul n’est en mesure d’imaginer que nous nous apprêtons à faire la rencontre de quelques-uns des nouveaux arrivants, venant de l’Espace…
   
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Octavia Blake


Messages : 337
Date d'inscription : 11/01/2018
Ft : Marie Avgeropoulos
Crédits : Frith

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Mar 24 Juil - 18:19



   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
Sous la Lune Rouge

   
 
Rencontre avec les grounders

   

Je ne sais pas ce qu'il m'a pris de suivre tout le monde dans cette mission un peu trop suicidaire à mon gout. Aller cueillir des baies en pleine nuit? Faut vraiment être taré! C'est pas comme si le périmètre autour du camp était très sécurisé! Et puis cette lune! On en parle de cette lune? Je n'ai pas suivi de cours sur l'Arche, mais j'écoutais Bell me parler des siens, et je n'ai aucun souvenir qu'il m'ait parlé de cette lune rouge. Non pas que je trouve ça moche, mais on ne peut pas dire que ça éclaire beaucoup pour aller cueillir des fruits. Et puis, c'est pas vraiment rassurant. En même temps, est-ce que quelque chose est rassurant ici? Car depuis que nous nous étions crachés ici, on ne peut pas dire que nous ayons eu beaucoup de chances. Je soupire alors que j'enfile ma veste. On se les gèle un peu en plus. Faut vraiment avoir faim pour sortir avec des températures pareilles en pleine nuit. Non mais sérieux! Comment ça je ne suis pas courageuse? C'est pas une tare à ce que je sache! Je suis plus que novice avec cette planète et la seule idée de me retrouver seule, ou avec des jeunes que je ne connais pas, alors que les seuls que j'apprécie assez pour leur parler s'en vont ne m'enchante pas. Alors je suis le mouvement.

Nous nous engageons dans la noirceur de la nuit, baignée par cette lumière rougeâtre qui me fait peur plus qu'autre chose, et j'essai d’enchaîner les pas sans me casser la figure. On n'y voit vraiment rien, et je sais qu'avec la chance que j'ai, je vais finir par tomber ou bien tomber sur un animal enragé. Non pas que je sache qu'il y en a ici, mais c'est fort probable. Après ce que la Terre a vécu, on s'attend à tout ici. Au bout de quelques minutes de marche, je commence à perdre patience alors que nous ne trouvons toujours rien, et je tente de convaincre mes coéquipiers de faire demi tour quand je sens le sol trembler légèrement sous mes pieds. J'ai juste le temps d'attraper le bras de la première personne à ma droite, quand je me sens tomber, comme tout notre groupe. La chute se fait douloureuse, même si le trou dans lequel nous sommes ne semble pas très profond. Néanmoins, un regard vers le haut suffit pour voir que tous seuls, nous ne pourrons pas nous sortir de là. Je soupire, avant de finalement poser ma main sur mon front. je me suis cognée. Je siffle un peu de douleur, sentant que je me suis fait mal. Je confirme, cette planète ne nous laisse aucune chance.

_ Tout le monde va bien?

J'essaie de voir si mes camarades ne se sont pas fait mal, mais je n'y vois pas grand chose. Dans la chute, quelqu'un a crié, et je ne sais pas qui c'est mais j'ai reconnu une voix de fille. J'essaie de me repérer, d'analyser la grandeur du trou et de voir si personne ne traînerait sur le sol, au risque que je lui marche dessus. C'est clairement pas le moment pour ça.

(c) DΛNDELION


Couleur Octavia: #996699
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jackson Marshall


Messages : 333
Date d'inscription : 12/07/2018
Ft : Jared Padalecki
Crédits : Avatar : Roan/Niniel | Signature : YOU_COMPLETE_MESS

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Ven 27 Juil - 0:15

LA LUNE DE SANGEh bien je dois dire que l'idée même d'assister à un tel phénomène ne me serait jamais venu à l'esprit mais pourtant, elle était bel et bien au-dessus de moi, je ne rêvais pas. Une lune rouge, d'une clarté étincelante donnant presque envie de marcher sur le sol de cette belle planète pour observer cette lueur de plus près. D'ailleurs pouvait-on réellement voir la lumière presque sanguinolente même si c'est très imagé, directement sur le sol de ce satellite. Enfin, l'heure était apparemment à la cueillette puisqu'un groupe de délinquants avaient subitement décidé de partir pour ... la cueillette aux baies. Non mais sérieusement, parfois je me demandais si j'étais vraiment tombé dans le bon morceau de navette. Encore faudrait-il que l'autre partie de la navette ait survécu au crash ... et je l'espère bien car sinon ça voudrait dire qu'Harper serait ... Je ne préfère même pas y penser tellement que cette idée me tétanise. L'idée de perdre le peu d'amis qu'il me reste me terrorise alors je préfère être optimiste sur le sujet, histoire de garder la tête haute en ces temps si durs. Le groupe était essentiellement composé de survivant dont je n'avais absolument aucune idée du nom qu'il pouvait arborait. Personnellement, j'avais préféré la tranquillité de l'arrière en me détachant du groupe histoire de m'assurer que mon arme à feu était bel et bien fonctionnelle au cas où la situation venait à dégénérer. Étant garde diplômé, il ne me fallut pas bien d'effort pour convaincre les autres 100 à m'en passer une, étant à même de pouvoir abattre une cible, sans vouloir m'en vanter car tuer n'est pas vraiment une chose dont on peut acclamer les mérites. Avec l'habitude, j'avais appris à démonter mon arme, la nettoyer pièce par pièce pour ensuite remettre en état, c'était un peu devenu mon meilleur ami au final, me sortant la plupart du temps de circonstance ... défavorable. Je dois même avouer que le moment où on m'a séparé d'elle fut assez troublant de mon côté, je me sentais mis à nu. Enfin, ça peut paraître étrange mais pour moi, c'est assez parlant.

Finalement, je décide de m'approcher de la division après quelques minutes de marche, déjà car l'obscurité de la forêt n'avait de cesse de me procurer un sentiment d'insécurité, même si je possédais une arme entre les mains mais aussi car j'entendais une voix familière à l'avant du groupe. Accélérant mon pas de marche, je m'approche un peu plus du front avant de finalement m'apercevoir qu'Octavia avait participé à cette petite escapade de santé. Elle ne demandait qu'une seule chose, rebroussait chemin. Certes la lune n'aidait certainement pas à se sentir confiant dans un tel environnement mais en toute honnêteté, il faudrait qu'on ait réellement la poisse pour qu'un truc grave nous arrive. Au pire on devrait s'en tirer avec quelques échauffements à force de marcher mais rien de plus et puis de toute façon, j'étais armé. Bien évidemment, il fallut que je pense à ça avant que le sol commence à s'enfoncer brusquement sous nos pieds, ne manquant ainsi pas de tomber dans un trou alors que je sentais sur le même moment quelque chose m'agripper méchamment le bras et en plus ça faisait mal, comme si on me plantait des ongles dans ma peau, me faisant tout de même serrer des dents ! Nous étions bêtement tombé dans un trou, comme des débutants. Malgré mes un mètre quatre vingt-treize, je n'arrivais tout bonnement pas à atteindre la surface. À moins que Bambi ait creusé lui-même ce trou avant de finalement le camoufler, on était vraiment dans le pétrin, surtout avec le cri qu'avait poussé une fille du groupe, je crains que niveau discrétion, on soit cramé. Voyant que la plupart sont encore au sol, pris d'un automatisme je m'approche de chacun d'eux pour vérifier qu'ils n'ont rien de cassé, aidant certain à se relever avant de me retourner vers Octavia qui semblait aussi paumé que moi. « Et toi .. tu te sens bien ? » Il faut dire que de mon côté, je n'avais pu relever aucune blessure apparente mise à part celle de mon bras. Instinctivement, je vérifie que mon arme est encore à ma taille car elle allait sûrement être précieuse dans les minutes qui allaient suivre.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Lancé de dés:
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jackson Marshall le Sam 8 Sep - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Numëa
Membre à l'honneur


Messages : 53
Date d'inscription : 07/02/2018
Ft : Kerry Ingram
Crédits : tumblr.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Mer 8 Aoû - 22:00


❝ Sous la lune rouge ❞
Rencontre 100 & Grounders


Pour le malheur de certains, peu de personnes avaient réellement réussit à comprendre la personne qu'était la petite Numëa. Peu de personnes avaient réussit à comprendre qu'une curiosité monstre se caché au fond d'elle, et qu'il était extrêmement dur de réussir à la satisfaire sans pour autant tout lui dire. Sans compter que la jeune enfant avait des oreilles partout. Inutile de tenter de cacher quoi que ce soit. Numëa finissait, tôt ou tard, par découvrir toute la vérité.
Les rumeurs concernant ce crash non loin de Trikru il y a plusieurs jours n'avaient pas échappé à la règle. Numëa savait que quelque chose se tramait, non loin d'elle. Et, comme toujours, la curiosité avait finit par prendre le dessus. La jeune enfant voulait absolument comprendre ce qui se passait. Des étrangers étaient-ils vraiment tombés du ciel ? Étaient-ils porteurs d'un message important ? Quels réactions allaient-ils avoir, en les voyant ? Le cœur de la jeune enfant bouillonnait en elle.


Comme elle s'y attendait, Prihaya préféra la garder dans la ville. Elle devait rester en sécurité, pour cette étrange raison que tout le monde lui cachait. Mais elle n'allait pas en rester là. Penser le contraire voulait dire qu'on connaissait  très mal Numëa. Elle avait déjà préparée ses affaires, et n'avait plus qu'à savoir où se rendre. Il lui fallut le temps pour collecter les infos, mais elle su trouver la réponse. Trikru. Une fois son objectif découvert, Numëa n'hésita pas une seule seconde pour se faire la malle. Elle s'excusa en pensée auprès de Prihaya, sans pour autant ressentir de regret. Elle ne comptait rien lâcher !

Bien sur, il lui fallut beaucoup de temps de marche afin de rejoindre le clan de leur Heda. Du temps qui l'épuisa beaucoup. Elle ne pouvait mentir à son propre corps. Mais elle resta sur ses gardes. Elle su être discrète quand il le fallait, se camoufler quand il le fallait, et utiliser la nature à bon escient. Elle trouva plusieurs plantes, précieuses pour créer des remèdes, et les rangea correctement dans son sac. Ce petit sac remplis de poche que lui avait offert oncle Orion, il y a plusieurs années de cela. Elle sourit en se remémorant ses souvenirs, mais revint vite sur terre. Elle se releva rapidement, remit la sangle sur son épaule et put reprendre sa marche, silencieuse.
La nuit finit par tomber, assombrissant le chemin de la jeune enfant. Surprise que la lune ne puisse pas plus l'éclairer, elle leva les yeux vers cette dernière. Remarquant alors la couleur rouge qui teintait cette dernière. Cette vision lui rappela les histoires que sa mère lui racontait le soir, afin de lui expliquer les raisons de leurs coutumes et de leur vie sur cette terre. Elle resta immobile, ne pouvant empêcher ce poids dans son cœur de s’alourdir dans son cœur en repensant à Frigga.


- Maman ...


Elle serait resté un long moment ainsi. Si un cris, déchirant le silence de la forêt, ne l'avait pas fait sursauter. Elle regarda autour d'elle, pensant d'abord à un grouders s'étant peut-être blessé. Ne pensant pas aux conséquences, Numëa couru dans les bois, se concentrant sur les voix qu'elle entendait. Ce ne fut que lorsqu'elle se trouva un peu plus proche qu'elle remarqua qu'elle ne comprenait pas la langue qu'ils utilisaient.
Elle ralentit alors la cadence, avant de se mettre complètement à l'arrêt. Elle attendit quelques instants, son corps se mettant subitement à trembler. Ils n'étaient pas de la terre ... Elle en était certaine !


La jeune enfant regarda droit devant elle, son corps ne cessant de trembler. Elle serra ses poings, espérant pouvoir se calmer un peu. De la détermination apparut dans son regard, et Numëa se décida à reprendre la route. La peur et l’excitation se mélangeant dans ses tripes.


Elle se cacha dans les arbres, invisible à la vue de tous, et se contenta d'observer. Du moins, d'écouter. Le trou dans lequel était tombé le groupe était trop profond pour que la petite ne puisse voir que que ce soit. Alors elle préféra attendre, ne voulant pas tenter le diable. Elle ne donnait pas cher de sa peau, si jamais elle se retrouvait blessé et que Roan ou Orion venaient à l'apprendre !


L’excitation semblait alors prendre toute la place, la petite étant fascinée par ce qu'elle était en train de découvrir. Cet événement n'allait pas laisser leur train de vie tranquille. Elle en était persuadée ! 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clow
Admin


Messages : 284
Date d'inscription : 20/02/2018
Ft : Hayden Christensen
Crédits : Varian/Lydie (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll"

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Sam 8 Sep - 10:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Rencontre 100 & Grounders
⚜️ Sous la Lune Rouge. ⚜️

   
C’est Aden, qui initie le mouvement d’aller en direction du cri. Le maladroit ne tarde pas à lui emboîter le pas, bientôt suivit par d’autres novices, et quelques Yazhu. Il faut, après tout, veiller sur les Nightbloods… Intérieurement, je lève les yeux au ciel, agacé par cette surveillance incessante. C’est dans le silence acquit par l’entraînement à se déplacer sans un bruit, que notre petit groupe se dirige vers la source du bruit, des gardes en tête, et sur nos flancs. Tous, nous sommes habitués à nous déplacés dans une luminosité loin d’être assurée. Même les yeux fermés, nous pourrions évoluer ici…

Nul n’est en mesure de le voir, mais je suis excité, me doutant bien que nous allons rencontrer enfin les fameux nouveaux venus du Ciel. Seuls des imbéciles de l’Espace se seraient mis dans une situation les faisant crier, en pleine nuit, en pleine forêt, sous l’éclairage plus que suffisant de la Lune Rouge ! Et je ne tarde pas à voir mes doutes se confirmer, quand, arrivés sur place, nous entendons des mots échangés, en Gonasleng. Quiconque parlant cette langue, et étant Natifs, est un guerrier bien trop aguerri pour finir comme ces gens, dans un trou. Cette langue est aussi parlé par le Peuple du Ciel, d’après ce que l’on a pu apprendre, il s’agit donc forcément d’eux…

Alors que certains de notre petit groupe fouille les environs, à la recherche d’individus potentiellement cachés (nous ne leur faisons pas encore confiance, après tout, on ne voudrait pas avoir de mauvaises surprises !), d’autres vont aux abords du trou. Certains de mes comparses, en Trigedeslang, ne se privent pas pour se moquer des silhouettes que l’on distingue alors. L’imbécile que je joue à être est bien trop empathe, pour les suivre dans un tel jeu, préférant ainsi s’enquérir, dans leur langue, de leur état : « Rien de cassé ? »
   
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Octavia Blake


Messages : 337
Date d'inscription : 11/01/2018
Ft : Marie Avgeropoulos
Crédits : Frith

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Mer 3 Oct - 10:21



   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
Sous la Lune Rouge

   
 
Rencontre avec les grounders

   

La tête me tournait un peu, et j'avais l'impression de voir les choses au ralentis. Pourtant je savais que je m'étais fait mal, mais je ne pensais pas avoir tapé si fort. Et sur quoi d'ailleurs? Alors que je m’inquiétais du sort de mes camarades, oui la solitude m'aura sans doute un peu trop pesé durant ces derniers mois, ma question me revint comme un boomerang.

« Et toi .. tu te sens bien ? »

Je me retournais vers lui, sans doute encore impressionnée du fait que l'on puisse s'inquiéter pour moi. Il est vrai que le connaitre rendait les choses plus plausibles, et pourtant, c'était encore à cet instant, nouveau pour moi. Mis à part mon frère et ma mère dans ses bons jours, personne n'avait eu encore à s'en faire pour moi. Je restais quelques secondes à le regarder, autant par la surprise qui me bloquait, et ma tête qui tournait encore avant de finalement me reprendre et hocher doucement la tête. J'analysais quelques peu son état, il avait l'air d'avoir lui aussi mal, au bras je dirais, mais ne semblait pas prêt à laisser sa douleur prendre possession de lui. Je ne voulais pas me faire remarquer, moi la fille qui n'avait pas le droit de vivre, alors je décidais de faire pareil, et me reconcentrai sur la situation. Je levais une fois de plus les yeux au ciel, essayant d'apercevoir quelque chose. Il faisait si sombre et si clair à la fois que ça me perturbait. Je ne voyais pas la nuit de cette façon, tout ce qu'avait pu me lire Bell n'avait jamais ressemblé à ça. Ce rouge si profond était nouveau pour moi. Quelques bruits me parvinrent, et je retins ma respiration. Il y avait quelqu'un autour du trou dans lequel nous étions tombés, et je n'avais aucune idée de qui il pouvait s'agir. Des amis? Des animaux? Autre chose? Je restai à attendre, durant un temps qui me sembla bien trop long à mon gout, et quand enfin une ombre se rapprocha, je respirai. Des humains. En quelques secondes ils furent plusieurs à se pencher au dessus de nous et nous regarder, mais leurs rires me firent froid dans le dos. Ils ne parlaient pas notre langue et je ne comprenais pas. ça ne ressemblait en rien à ce que Bell m'avait appris dans notre appartement, ni même au peu que j'avais pu apprendre à l'école avant de venir ici. C'était étrange et effrayant. Qui étaient ces gens? Allaient-ils nous laisser là? Nous tuer? Une boule se forma au fond de mon estomac et je reculais de quelques pas, comme si je pouvais me protéger. L'un d'eux se rapprocha encore, et finalement, quand je croisais son regard, je n'y lis pas la moquerie qu'il me semblait voir dans ceux des autres.

« Rien de cassé ? »

Je me retournais vers mes camarades pour voir comment ils allaient et comment ils pensaient que l'on devait faire. Je ne voulais pas me jeter dans la gueule du loup, ces hommes me faisaient bien trop peur pour ça.

(c) DΛNDELION


Couleur Octavia: #996699
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jackson Marshall


Messages : 333
Date d'inscription : 12/07/2018
Ft : Jared Padalecki
Crédits : Avatar : Roan/Niniel | Signature : YOU_COMPLETE_MESS

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge Sam 6 Oct - 14:44

LA LUNE DE SANGAlors que la lune rouge ainsi que nos quelques lampes de poche éclairent notre chemin tant bien que mal, le sol s'effrite sous nos pieds sans qu'aucun de nous ne s'y attende, tombant alors dans ce qui semblait être un ... piège. Sous l'effet de l'adrénaline, la douleur au bras n'était en rien douloureuse, sans doute dû à mon entraînement dans la garde qui m'a appris à mettre les émotions notamment la douleur de côté en temps de danger. Regardant rapidement autour de moi, je me rend compte de la profondeur du trou avant de m'assurer que personne n'est blessé, ce qui rajouterait une difficulté en plus sur le court terme. Mon regard se porte rapidement sur Octavia auquel je lui retourne sa question. Elle semble au premier abord ... surprise ? Ou du moins, elle ne s'y attendait pas. Elle hoche après un léger instant la tête pour dire que tout va bien de son côté. Relevant alors mon regard vers le ciel, je tente de trouver un moyen de sortir de là mais absolument rien ne me vint en tête. Peut-être la courte échelle ? Mais je fus bien vite tiré de mes pensées en entendant du bruit autour du trou dans lequel nous nous trouvions. Essentiellement des bruits de pas. Autant dire que ça pouvait être n'importe quoi comme n'importe qui. Soudainement, des silhouettes humaines se détachent de l'éclairage produit par la lune et surplombent à présent le trou dans lequel nous étions tombés. L'obscurité de la nuit n'aidait pas vraiment à savoir qui pouvait bien être ces individus mais au vu de leurs lances et de leur langue qui m'est totalement inconnue, je peux aisément dire qu'ils ne sont pas des nôtres. Ils rient en nous voyant bêtement au fond du piège.

À ce moment-là, j'hésite à sortir mon arme pour les braquer avec mais quelque chose me dit que ce serait une très mauvaise idée, surtout qu'ils n'auraient aucune difficulté à nous aligner. Malgré mon statut d'ancien garde. Malgré le fait que j'ai une arme à feu en ma possession, je n'ose pas me dresser contre eux. Sans aucun doute la peur de mourir alors que nous sommes clairement désavantagés par eux. La peur que ce trou soit mon dernier tombeau. Alors je sers la mâchoire et garde discrètement une main sur mon flingue au cas où les choses déraillent fortement car à choisir, je préfère mourir les armes en main. Puis sans crier gare, l'un d'eux se rapproche un peu plus pour nous demander si l'un d'entre nous s'est. Étonné, je reste quelques instants dans la même position, le regard porté sur cet inconnu. Gardant toujours l'arme à feu a porté de main, je tente un dialogue. « Qui êtes-vous et ... que nous voulez-vous ? » Je jette un rapide coup d'œil à mes coéquipiers pour me rassurer d'une certaine manière. Je n'étais peut-être plus un garde de l'Arche. Je ne faisais peut-être plus partie de la garde mais mon devoir était toujours le même, protéger mes camarades à tout prix. Enfin pour l'instant, c'est la seule façon pour moi de me rendre utile.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Code couleur : #006666
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: [09/05/2482] Sous la Lune Rouge

Revenir en haut Aller en bas

[09/05/2482] Sous la Lune Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: TonDC-