AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des nouveaux personnages de la S5 sont maintenant jouables (d'autres arriveront par la suite ! Merci de ne pas prendre un perso non répertorié dans les PV )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker

Partagez|

"Un autre monde" Clarke et Madi (Lyla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Madi

Madi


Messages : 17
Date d'inscription : 27/09/2018
Ft : Lola Flanery

Inclement Earth

MessageSujet: "Un autre monde" Clarke et Madi (Lyla) Lun 19 Nov - 15:31

Lieu du rp : Dans le Mont Weather, vers la section 505
Date du rp : Le 5 juin 2482, en plein milieu d'après-midi.
Participants : @Clarke et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Météo : Etant donné qu'ils sont confiné dans une boite en métal … On va dire sombre et froid ?
But du rp : La véritable rencontre entre nos deux protagonistes
Résumé du rp : (A éditer une fois le sujet terminé. Ca vous permettra de voir si vos persos vous ont laissé faire ce que vous vouliez. Et surtout, ça vous permettra de nous dire ce qui a pu se passer d'important, pour la chrono générale si cela s'avère utile. Ou ça servira simplement aux gens qui peuvent être concernés par votre sujet ! N'hésitez donc pas à nous dire si vous avez dû vous battre, si vous avez eu de la "visite" de la Faune et/ou de la Flore... Bref, on veut tout savoir !)


❝ Un autre monde ❞
Clarke & Madi


Il était déjà une heure bien avancé dans l'après-midi, lorsque Lyla fut interpellée. Elle retira le casque sur ses oreilles, regardant alors la pendule accroché dans la grande salle de la section 504. Si elle ne se dépêchait pas, elle allait être en retard pour son suivit médicale. Bien qu'elle n'en montra rien, elle fut prise de panique et se mit alors à ranger le plus rapidement possible. Elle fit ensuite un petit sourire à Sarah, la gérante de la bibliothèque. Car oui, c'était elle qui lui avait rappelé qu'elle devait vite partir.Sarah était une des rares personne avec qui Madi était à peu près sociale.

Pour une raison qu'elle-même ignorait, Lyla n'arrivait pas à s'intégrer parmi les enfants de son âge. Quelque chose, tout au fond d'elle, la rebutait à l'idée de se lier avec les autres membres du bunker. Comme si son propre corps voulait l'avertir d'un grand danger. Mais quel genre de danger ? Normalement, le Mont Weather les protégeait de toutes attaques extérieurs, ainsi que des radiations pouvant les empoisonner. La petite n'avait donc rien à craindre. Du moins, c'était ce qu'elle croyait …

Ou peut-être qu'elle avait peur d'être jugée à cause de son sang noir ? Ses parents lui avaient toujours dit que cette couleurs particulière était un des effets secondaires de sa maladie, et que les autres enfants ne pourraient pas comprendre si jamais elle tentait de leur expliquer. Seuls les médecins, et quelques adultes, étaient au courant. Si seulement la petite avait pu savoir, à ce moment là. Tout aurait été bien plus claire, et ses choix aurait pu être plus juste pour elle-même. Mais à ce moment là, elle devait se contenter de ce qu'elle avait. Et la seule solution, pour elle, était de rester dans cette solitude, devenue si réconfortante pour elle …

La jeune fille emprunta rapidement les long couloirs du bunker, espérant ne pas être trop en retard dans le cabinet de son père. Cet homme lui faisait déjà assez peur pour qu'elle tente de se rebeller contre lui. Elle accéléra le pas, évitant tout de même de courir pour ne pas se faire interpeller. Ce fut qu'un moment plus tard qu'elle remarqua qu'elle venait de passer devant la section 505. Celle où loge le groupe venu de l'extérieur. Cela ralentit la petite. Elle observa quelques secondes la porte, sans bouger. Cela faisait un petit moment que ces étrangers étaient arrivés chez eux. Avant cela, tout le monde étaient persuadés d'avoir toujours été les seuls survivants de toutes la planète.
La première réaction de la brune aura été de les fuir. Tout ce qui était étranger à sa routine lui avait toujours fait peur. Toujours pour cette raison qu'elle ne pouvait expliquer. Maintenant, c'était tout autre. Elle n'était jamais allé leur parler, comparé à d'autres membres du bunker. Mais l'avertissement que lui avait imposé son père n'avait fait que faire grandir cette curiosité, toute petite, qui avait commencé à apparaitre au fil des semaines.

Maintenant, la petite les observait en silence. Sans chercher à se faire connaître, mais en apprenant chaque jours un peu plus de choses sur leur clan. Et toujours pour cette pulsion inconnue, la jeune faisait un pas vers eux. Pour après en faire deux en arrière.

La petite aurait pu rester un moment ainsi. Oubliant à nouveau qu'elle devait rapidement rentrer chez elle.
Si elle n'avait pas entendu des pas se rapprocher d'elle.

Prise d'une nouvelle panique, elle alla se cacher derrière un mur, non loin de la porte. Elle pu alors voir une blonde s'avancer, voulant sans doutes entrer dans le dortoir. Une blonde que la petite connaissait bien, pour l'avoir observé pendant un bon moment.
Clarke Griffin. Lyla s'était plus penchée vers elle, car elle semblait être la chef de du groupe. Souvent, elle voyait ses étranger écoutait ses directive à elle. Et elle seule. Comment en apprendre plus sur un groupe, si ce n'est en observant leur chef ? Lyla avait beau être solitaire, elle était une experte quand il s'agissait de déchiffrer son entourage.

Mais elle n'était pas toujours d'une grande discrétion. Il fallait toujours que ce soit dans ce genre de moment qu'elle fasse un gros bruit, comme en donnant un coup de pied sur un chariot qu'elle n'avait pas vue derrière elle, par exemple.
Elle eu le temps de voir Clarke lever la tête, avant de vite se planquer. Son cœur menaçant de sortir de sa cage thoracique, elle regarda autour d'elle afin de trouver un échappatoire. Mais elle ne pouvait plus faire grande chose. Le seul moyens de fuir était soit de passer devant la blonde, soit d'espérer de toute ses forces qu'elle ne passe pas vers elle.
Lyla ne pouvait que ce maudire elle-même. Elle l'avait observé plusieurs fois, sans que la blonde ne réussisse à la trouver. Pourquoi fallait-il que, ce jour là, elle fasse une boulette pareille ?
La petite ne pu alors qu'attendre. Ne savant pas du tout comment la jeune adulte allait réagir en voyant que la personne qui l'observait depuis tout ce temps n'était qu'une gamine.


Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin

Clarke Griffin
Admin


Messages : 1956
Date d'inscription : 07/03/2017
Ft : Eliza TC
Crédits : Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️

Inclement Earth

MessageSujet: Re: "Un autre monde" Clarke et Madi (Lyla) Jeu 17 Jan - 22:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un autre monde.Madi et Clarke
C'est quand même un sacré manque de chance pour qu'une fois l'Arche quittée, on se rend compte que le mieux pour nous et notre sécurité, et bien, ça consiste en vivre reclus. Sous la surface, cette fois. Est-ce qu'on est aussi maudit que ça, en étant incapables de profiter de la nature, de l'air frais et des nuits étoilées sans qu'une menace nous tombe sur le coin du nez ? Que ce soit le manque d'oxygène, sur l'Arche, ou ces personnes loin d'être très .. accueillantes sur Terre : c'est compliqué. Jamais je n'aurai imaginé que ces sortes de clans soient présents à l'extérieur, vivant leurs vies comme si de rien était, et chassant tout simplement ceux qu'ils peuvent considérer comme des intrus. Pourtant, on ne faisait rien de mal et avec le coup de cette fillette, on s'est franchement bien fait avoir. Mais, nous voilà. A choisir, j'aurai préférer partir découvrir tous ces mystères à l'extérieur, sauf que s'il en faut payer de sa vie, c'est quand même assez cher payer le cours improvisé de sciences naturelles sur le terrain. Un terrain qui a vraiment souffert de l'après-guerre et qui regorge de surprises. Bonnes comme mauvaises, d'ailleurs. Faune et flore ont tellement changé. Aucun livre ou manuel, dont on dispose sur l'Arche, ne traitaient de tels cas. Des plantes en apparence très appétissantes, mais collant un bon mal de ventre dans les heures d'après. Des animaux recensés comme grands d'à peine quelques centimètres dans ces livres anciens datant de l'avant guerre, qui font non pas le double de taille, mais une dizaine de fois plus ! On a l'impression de savoir où on a mis les pieds, il n'y a pas si longtemps que ça encore. Et pourtant...

L'une des choses qui me plaît, pourtant, le plus en vivant ici, dans ce bunker, ce sont leurs livres. Beaucoup n'étaient pas présents sur l'Arche et inversement, des titres qu'on avait ne se retrouvent pas ici. Assez complémentaire du coup et plutôt enrichissant. Leurs œuvres en tout genre le sont tout autant. Et que dire de tout ce matériel d'Arts qu'ils possèdent ! On n'avait pas tout ça, là-haut. A croire que les artistes, en temps de guerre, étaient bien plus nombreux ici que sur l'Arche. Possible, après tout. Pourquoi pas. C'est une hypothèse qui se tient. Et c'est d'ailleurs pour en savoir plus sur les tableaux des lieux que je me suis accordée deux bonnes heures pour les découvrir, en cet après-midi. Personne n'avait voulu m'accompagner. Pas grave. Je m'y suis rendue seule. Certaines toiles ont pris un sacré coup avec le temps. Bien dommage. Mais, l'endroit déborde d’œuvres aux dimensions et aux sujets si variés que rares sont celles se ressemblant. A côté de certains coups de pinceaux, mon propre coup de crayon prend un coup. J'en souris, en me disant qu'il me reste encore pas mal à apprendre et à perfectionner pour rivaliser avec certains artistes qui ont vécu par ici au fil des siècles. Non pas que je gribouille comme une petite fille de 3 ans telle l'une de mes ancêtres pas franchement connue pour son talent artistique. Je me débrouille plutôt bien. Et d'ailleurs, j'ai pu mettre la main sur un nouveau carnet avec tout un tas de crayons de toutes les couleurs. Tout ça m'attend tranquillement sur mon lit. Toujours celui dans un coin de notre dortoir, et le plus haut des deux matelas superposés. Cette visite m'a donné des idées à coucher sur le papier. Si bien que j'ai bien envie de griffonner un peu avant le repas du soir.

Me rendant dans notre petite zone dortoirs, un bruit, un peu plus loin dans le couloir attire mon attention. Me détournant de ma destination, je ne tarde pas vraiment à chercher d'où a bien pu venir ce bruit. Pas bien difficile en voyant ce chariot. Je m'approche, tranquillement. Et j'avoue être assez surprise de voir que je n'étais finalement pas seule dans ce couloir. Après, c'est vrai que j'avais cette sensation qu'on me regarde. Chose à laquelle je n'ai pas vraiment porté d'attention pour ne pas devenir parano à force. Une chevelure brune se tient ainsi, là, face à moi. Je ne peux pas m'empêcher de lui adresser un léger sourire. Le regard que nous porte les résidents du bunker est bien différent d'une personne à une autre. Certains nous dévisagent, d'autres chuchotent en nous croisant. Du moins, ça c'était surtout au début. Maintenant, on commence à se connaître un peu plus, donc forcément, à force de voir les mêmes visages jour après jour. Ça passe. Beaucoup se montrent très gentils envers nous. Curieux de notre vie dans l'Espace aussi. Ne voulant pas lui donner l'impression de me douter qu'elle ne devait pas vraiment traîner ici par pur hasard, je me contente de lui dire « Hey.. Ça va ? » Et non, on a beau vivre sous terre, on ne se refait pas. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai bien pu poser cette question. Elle a l'air assez tendue, ce qui me fait détourner une très brève seconde le regard vers ce fameux chariot. « T'as eu de la chance, t'aurais pu te faire bien mal avec ce chariot d'un autre temps. » que j'ajoute, tâchant de mettre un peu d'humour dans la voix. Mais, c'est vrai qu'il doit dater d'avant la guerre. Un miracle qu'il tienne encore debout et plus encore, qu'il roule toujours !


©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas

"Un autre monde" Clarke et Madi (Lyla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather :: Précédemment au Mont Weather ...-