AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Arkers et Moskiums ! Essayez de les privilégier 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] 3207243747
Venez participer à la p'tite animation d'Halloween spéciale IE ! Very Happy

Partagez|

10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyJeu 3 Jan - 23:58

Fourchette chrono:
 


“Muscle, muscle and ... muscle”Depuis ma récente discussion avec Victoire sur la véritable raison de notre distance, je ressentais le besoin d'évacuer cette haine que je ressentais envers Ross. Ce monstre avait brisé bien plus de vie que je ne le pensais. En plus d'avoir détruit la mienne, cet ... enfoiré avait été la cause du chagrin de Victoire. Si je le pouvais, je donnerais tout ce que j'ai pour changer les choses. Mais malheureusement, je ne peux rien faire. Quand mes yeux se posent dans son regard, je ressens un profond sentiment de tristesse. Je m'en veux d'avoir été le fils d'une telle énergumène. Je m'en veux à un point inimaginable et tout ce que je pourrais dire ou faire ne fera pas revenir son père.

Alors pour évacuer, j'avais choisi de me rendre à la salle de sports du bunker. En plus, ça me permettrait d'utiliser enfin de véritable machine. La salle en journée était plutôt bien remplie. Les habitants venaient afin d'entretenir une bonne forme physique, des rires emplissaient l'ambiance de la salle, en bref il y avait une bonne atmosphère. Mais ... j'avais besoin de tranquillité. J'avais besoin d'être seul ... pour reprendre mes esprits. J'avais besoin de me retrouver. C'est pourquoi j'ai préféré attendre les dernières heures de la journée avant de partir m'entraîner. Au moins j'étais sûr que personne ne viendrait à une heure aussi tardive.

Et je ne m'étais pas trompé. La salle était vide. Le calme plat régnait entre ces murs. Je me sentais enfin ... apaisé. Comme je l'ai dit, j'avais besoin de me retrouver, d'être un peu seul. En seulement une poignée de minutes, j'étais déjà en scelle en train de faire une série de traction, torse nu. La dernière fois que j'avais eu autant de confort pour m'entraîner, c'était quand j'étais encore garde sur l'arche. Donc autant dire que ça commence à remonter loin. Alors que jusqu'ici, le silence était mot d'ordre dans la pièce, un bruit de porte vint déranger la tranquillité du lieu. C'était la porte d'entrée qui s'était ouverte. Je pensais tomber sur un habitant du lieu ou un des 100 venu s'entraîner mais je ne m'attendais certainement pas à tomber sur Victoire.

Mon regard se déposa sur elle alors que je remontais ma dernière traction. Elle était là, à seulement quelques mètres de moi. Son regard semblait différent que d'habitude. Je la voyais debout et d'une seconde à l'autre, elle était en train de perdre pied, mais genre littéralement. Son corps commencé à tomber sur le côté, il était clair qu'elle était en train de s'évanouir. Subitement prit de peur qu'elle ne se blesse, je lâche rapidement la barre de traction avant de courir vers elle à toute vitesse, la rattrapant avant que son corps ne chute au sol. « Victoire tu vas bien ?! » Lançais-je pour me rendre compte de son état afin de m'assurer qu'elle ne s'était pas évanouie. On était là, Victoire et moi, au milieu de la salle, mes bras entourant le haut du dos de Victoire pour la plaquer contre moi afin qu'elle ne se blesse pas en tombant, sa tête posée contre mon torse, mon regard inquiet posé sur elle.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyVen 4 Jan - 3:50

“Muscle, muscle and... muscle.”J’avais senti qu’il était encore énervé par notre discussion. Mais pas par moi, non, énervé à cause de Ross. Je le savais, j’avais fini par le connaître, par savoir lire en lui comme dans un livre ouvert. Et puis moi aussi j’étais un peu énervée, enfin triste et énervée par rapport à son père adoptif… Ou plutôt devrais-je dire, par rapport à cet homme abject qui se dit père. Mais mon énervement avait finit par être calmée, ma tristesse par partir, grâce à un sourire de sa part. Et oui, il m’en faut peu. Alors je voulais essayer de l’aider à aller mieux. Et je savais qu’il avait besoin d’évacuer et qu’il aimait évacuer avec le sport.

Alors j’avais décider d’aller au sport moi aussi. Le soir, comme lui. Je lui laissais un peu de temps avant de le rejoindre, toute prête. Bon j’avoue que je ne suis pas la fille la plus sportive qui existe, mais je voulais me rapprocher de lui, et lui remonter le moral. Et puis le sport pouvait peut-être me faire du bien. J’enfilais des vêtements propre, pas trop fait pour le sport mais tant pis, je n’avais pas une réelle garde-robe ici, et on m’offrait des vêtements propre je n’allais pas faire la difficile. J’avais donc un legging, pratique pour le sport, et une chemise pour le haut, moins pratique mais on fera avec ! Je relevais mes cheveux en une queue de cheval, puis je partais en direction de la salle. Salle vide, enfin presque…

Il était là, torse nu à faire des tractions. Torse nu. T-o-r-s-e  n-u. Je me frottais les yeux, clignant de nouveau, ne disant rien. Je devais paraître pour une femme étrange. Oui, sûrement. Mais là, à l’instant, je buguais complètement. L’homme de mes rêves était là, présent, face à moi, sans tee-shirt. Vraiment. Je ne rêvais pas. Ma respiration se coupait un instant, mon coeur s’accélérait, il faisait chaud. Vraiment chaud. Ils ont le chauffage à combien ici ? Il me regardait, sans rien dire, ou bien s’il parlait je n’entendais pas. Mais ses lèvres n’avaient pas l’air de bouger. Bon après là je fixais surtout sous les lèvres, les abdos qui étaient face à moi. J’avais souvent rêvé de ces abdos, oui, mais jamais vu en vrai.

Et là le drame arrivait. Je sentais mes jambes se dérober, je tournais de l’oeil avant de m’évanouir. Et je sentais des bras fort me rattraper. J’étais au paradis ? C’est ça ? Chez les anges ? J’entendais sa voix me dire quelque chose, prononcer mon prénom, mais la suite je ne distinguais pas. Puis j’ouvrais enfin les yeux, tombant alors nez à nez avec ses abdominaux. Je piquais un fard, une véritable tomate. Oui, c’est ça, là je ressemblait à une tomate. La honte. Que faire ? Il allait se demander pourquoi je m’étais évanoui. Vite… Une excuse ? Réfléchis Victoire… « O-oui… ça va… Enfin je crois... » Disais-je d’une voix peu assurée. Non pas parce que je me sentais mal, non j’étais peu assurée parce que réellement je me trouvais dans les bras de celui que j’aimais, qui était actuellement à moitié nu, et bon dieu super sexy, et je n’arrivais pas à garder mon calme. « Je dois juste manquer de sucre… Moi qui voulait m’entraîner je vais manger un peu avant peut-être. » Avais-je continué sur le ton de l’embarras, espérant qu’il me croit, mordant ma lèvre inférieur pour ne pas craquer. Self contrôle Victoire… Tu ne peux pas lui sauter dessus là comme ça alors que tu viens de le retrouver en tant qu’ami et qu’il est mal par rapport à Ross et qu’il repense à son ex petite-amie. Non, tu peux pas faire ça. Ce ne serait pas bien. Pas bien venu du tout. Mais ses bras, ses mains, je me sentais électrisée par ce contact et si je ne repensais pas à Clara je lui aurais clairement sauté dessus pour l’embrasser. Heureusement que son prénom était dans ma tête pour pouvoir garder mon un minimum de contrôle. Je me retenais, difficilement mais je me retenais.

« Enfin… Il y a à manger ici au moins ? » Demandais-je, toujours peu assurée. Oui, après tout j’étais censé devoir manger du sucre si je voulais aller mieux et rester faire du sport ici. Je lui avais dis que je manquait de sucre, ce qui en soit était faux puisque j’avais bien manger durant le dîner de ce soir, mais trop tard, il avait fallu que j’invente une excuse et que j’aille jusqu’au bout. Je n’allais tout de même pas lui dire que je m’étais évanoui parce que mes hormones de femme qui me travaillaient n’avaient pas supporter la vue d’un torse nu, surtout qu’il faut le dire, je n’ai rien fait avec un homme depuis un moment, et, depuis la prison j’ai de nombreuses fois fantasmé sur Jackson, oui. Mais ça, il n’allait certainement pas le savoir. Pour rien au monde il devait être au courant. Les deux seules personnes qui auraient pu apprendre ça sont mes meilleurs amis, mais ils ne sont pas là, alors je gardais ça pour moi et Jackson n’en saurait jamais rien. Il ne valait mieux pas.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyDim 6 Jan - 2:00

“Muscle, muscle and ... muscle”Je dois tout de même avouer que je ne m'attendais pas à rencontrer Victoire à une heure aussi avancée de la soirée. Encore moins dans une salle de sport. De ce que je sais, elle n'est pas une sportive de haut niveau. Elle était sans doute venue dans l'intention de passer un peu de temps avec moi ... et j'appréciais. Enfin, c'était peut-être pour s'essayer au sport. Et c'est une bonne chose d'essayer. Il faut bien un début à tout. Mais la voir passer la porte ... Revoir ce sourire charmeur et ce regard noisette étincelant se poser sur moi... ça me rappelait notre première rencontre. Notre toute première rencontre. Et même si mon cœur ressentait de la tristesse envers-elle car à cause de mon père adoptif ... elle avait perdu son père ... je ressentais une certaine joie à la voir entrer dans la pièce. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ... sa présence m'avait manqué. Par contre, je dois avouer que sa tenue était une grande surprise. J'ai même lâché un petit sourire amusé en la voyant dans un tel accoutrement. Pour le leggings, ça allait mais c'était sa chemise. C'était une première pour moi de voir quelqu'un aller dans une salle de sports avec une chemise. Une chemise qui était d'ailleurs vachement classe. Et puis ça lui donnait un petit air mignon. Finalement, cette chemise lui allait très bien !

Mais soudainement, tout dans ma tête se bouscula lorsque je vis son corps commençait lentement à chavirer vers le bas. Voyant ses jambes commençait à lui lâcher tandis que son regard se faisait de plus en plus lourd, je me lâche rapidement de la barre de traction avant d'accourir vers sa position, la rattrapant avant qu'elle ne fasse mal en tombant sur le sol. Dans le feu de l'action, je n'avais pas vraiment fait attention à la manière de l'attraper et c'est pourquoi sa petite tête termina contre mes abdominaux. D'ailleurs ... avant de s'évanouir, regardait-elle mes abdos ? ... Non, je me fais des films. Pourquoi regarderait-elle mon corps avant de s'évanouir. C'est certainement dû à autre chose. Mais elle était quand même toute rouge du visage. Mais genre ... vraiment rouge. Encore plus rouge que le rouge. Donc pour dire. Après ça, elle semblait essayer de bredouiller quelques mots. Apparemment, elle était toujours en vie. En soi, c'était une bonne chose. Une très bonne chose même. Elle disait avoir besoin de sucre. C'est important le sucre. Très important. « Ça doit sûrement être ça. Un peu plus et tu finissais étalée au sol comme une crêpe. » Lui dis-je en souriant pour détendre l'atmosphère. Elle sentait embarrasser, en même temps qui n'aurait pas été dans le même état qu'elle dans une telle situation.

Mes bras toujours enroulait autour d'elle par peur qu'elle ne s'évanouisse une nouvelle fois, Victoire me demande s'il y a à manger ici. Mais malheureusement, je n'avais rien du tout à lui mettre sous la dent. Ah si ! Harper m'avait donné une barre de chocolat qu'elle avait trouvé je ne sais où. Ça faisait longtemps que je n'avais pas mangé de chocolat. Mais genre depuis trèèèès longtemps. Par contre je ne sais plus du tout où je l'ai mis ... Ah oui, je dois l'avoir dans ma veste que j'ai posée sur une machine de musculation ! « Euh ... oui, je devrais avoir quelque chose pour toi. Attends viens, tu seras beaucoup plus à l'aise sur le banc que sur le sol. » M'apprêtant à me relever, je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que je la porte afin d'éviter tout risque potentiel. Légèrement perplexe, je lui demande l'autorisation. « Je peux ... te porter ? Ce serait le coup que tu tombes et après je m'en voudrais toute ma vie. » Ouais, toute ma vie. Déjà que je m'en voulais au sujet de Ross alors il n'était pas question qu'elle se blesse aujourd'hui. Passant l'une de mes mains en dessous de ses jambes pour placer une étreinte délicate juste en dessous de son genou, je place aussitôt ma main gauche au niveau de son épaule avant de la soulever comme un colis à la poste. « Accroche-toi bien, ça risque de secouer un peu. J'espère que tu es une bonne copilote ! » Lançais-je un sourire amusé avant de me diriger vers le bac en évitant tant bien que mal les machines et outils de musculation au sol, manquant même de me prendre une poignée dans la tête avant de finalement arriver à destination, la posant délicatement sur le banc. « Fouh ! La prochaine fois, on inversera les rôles ! Je suis certain que tu ferais une très bonne pilote car moi, c'est pas trop mon cas ! » Rien qu'imaginer Victoire essayait de me porter me mettait le sourire aux lèvres.

« Attends, je dois avoir quelque chose à manger dans ma veste. » Tournant le dos à Victoire, je m'approche de ma veste pour y ressortir une barre de chocolat toute neuve de la poche. « J'ai une barre de chocolat si tu veux. Tu aimes le chocolat ? » Lui dis-je en me retournant vers elle, lui tendant la barre de chocolat alors que j'étais toujours torse nu. Bon, en même temps je n'avais pas vraiment eu le temps de m'habiller. Il faut dire que la situation a vite dérapé. Finalement, moi qui imaginé passé cette soirée seule avec comme unique compagnie les différentes machines de sport, je me retrouvais en compagnie de Victoire, autant dire que tout de suite, les choses semblèrent plus faciles à vivre. Son doux sourire me berçant encore et toujours tandis que son regard noisette était toujours aussi éclatant qu'à son arrivée dans la salle. En fait ... ce n'est pas moi qui la tire vers le haut. C'est elle qui me tire vers le haut. Grâce à elle, j'ai réussi à remonter la pente car quand on y réfléchit bien, c'est elle qui m'a permis de ne plus voir ce monde seulement en noir mais d'en voir les nuances. Sans elle, je ne serais sûrement pas-là à lui parler. Finalement, je ne m'étais pas trompé le jour de notre première rencontre. Elle n'est pas une simple délinquante. Non. Elle est bel et bien une héroïne. Une vraie héroïne, mais genre vraiment. Avec les attirails d'une super-héroïne. Une vraie battante dans l'âme.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyLun 14 Jan - 0:09

“Muscle, muscle and... muscle.”Il faisait vraiment chaud, et pourtant je n’avais pas les vêtements les plus chaud qui existait. Mes vêtements n’étaient même pas fait pour le sport, du moins le haut, mais comme je l’ai déjà dit je n’avais pas eu le choix ils ne fournissaient pas de tee-shirt de sport. Mais là, pfiou cette chemise me donnait chaud. Les manches longues peut-être… Je l’écoutais me répondre par rapport à mon excuse du manque de sucre, enfin je l’entendais sans trop comprendre. J’avais seulement compris qu’il avait gobé mon histoire et tant mieux car expliquer que je m’étais évanoui tout simplement parce que je suis un peu trop émotive et que je n’étais pas préparée à voir un torse aussi musclé aurait été encore plus gênait que la situation actuelle qui me réchauffait les joues.

Ses bras m’entouraient encore quand je lui demandais s’il y avait à manger. Excuse bien sûr, je n’étais pas affamée, mais bon il fallait aller jusqu’au bout de mon histoire de manque de sucre… Par contre je ne m’attendais pas à ce qu’il me propose de me porter. Tous mes rêves se réalisaient, combien de fois j’avais eu envie d’être porter par lui, alors j’avais accepter d’un petit hochement de tête, m’accrochant bien à lui comme il me le demandait. Est-ce qu’il pouvait entendre mon coeur ? Parce que là, actuellement il menaçait de sortir de ma cage thoracique tellement il battait vite. Et ma respiration se coupait un peu ses mains sous mes jambes et le voyant me soulever comme il pouvait soulever un simple colis. C’est sur que ma petite taille et mon poids léger faisait qu’il était facile pour lui de me porter… Il faisait même un peu d’humour ce qui me fit sourire oubliant un instant mon embarras. Par contre on allait vite arriver au banc et il fallait le dire, je n’avais pas trop envie de quitter ses bras, après tout je n’allais pas pouvoir profiter de ce torse après ça et c’était triste… Mais bon, je me laissais poser sur ce banc, essayant de me concentrer sur ses yeux. Et oui, il n’y a pas que les garçons qui essaye de rester concentrer sur les yeux, une fille aussi peut avoir le regard qui divague, sauf que c’était moins flagrant, j’avais fini par m’y faire et donc j’arrivais à fixer ses yeux et non ses pectoraux. Je souriais en l’entendant parler d’inverser les rôles, rigolant même un peu. « Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, je tomberai et serait aplati comme une crêpe avec ta masse… Déjà que tu es plus grand, même deux comme moi on arriverait pas à te porter, je n’ai pas vraiment les bras musclés... » Non je ne suis pas bien musclée, c’était aussi pour ça que je voulais me mettre un peu au sport, je voulais être plus tonique. Mon arrivée sur terre m’a fait me rendre compte que ça pouvait être utile. Mais bon, pour le moment la séance de sport était compromise par mon évanouissement et par du chocolat. Il avait du chocolat ! J’adorais le chocolat, j’en raffolais ! J’en avais pas manger depuis longtemps avant d’arriver dans ce bunker alors j’étais bien contente d’en avoir retrouver au dîner. Mais là il m’en offrait et si on pouvait avoir des étoiles dans les yeux c’est ce que j’aurais. « Si j’aime? J’adore ça ! Merci... » Disais-je en souriant, ah ça y est j’étais un peu remise de mes émotions tandis que je prenais le chocolat. Puis je le regardais, me sentant un peu coupable de prendre tout ça que pour moi… Alors je coupais la barre en deux lui offrant la moitié tout en faisant ressortir mes fossettes avec mon doux sourire. « Tiens, c’est à toi après tout alors autant partager… Ne t’en fais pas ça devrait me suffire ! » Oui après tout je ne manquais pas réellement de sucre, mais ça, il n’était pas censé le savoir. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyDim 20 Jan - 15:35

“Muscle, muscle and ... muscle”C'est la première fois de ma vie que j'observe quelqu'un se rendre à la salle de sport en chemise mais je suppose qu'ils ne doivent pas en fournir, autrement Victoire serait arrivé avec autre chose qu'une chemisette sur le dos. Malgré ça, ce look lui donnait un petit air mignon ! Par contre, si on compare à moi c'est sûr que le style vestimentaire n'est clairement pas pareil ... En même temps, je ne m'attendais pas à tomber sur quelqu'un en cette soirée et surtout pas sur mademoiselle Holloway ! Néanmoins, je dois avouer que son évanouissement m'a clairement mis la pression, même si ses derniers temps on n'a pas été très proche, elle reste une personne que j'apprécie beaucoup et puis de toute façon, tournait le dos aux gens qui ont besoin d'aide, ce n'est pas du tout mon genre. La soulevant pour la poser sur un banc le temps qu'elle reprenne ses esprits, je ne peux m'empêcher de rire légèrement en l'entendre dire qu'elle finirait complètement aplatie sur le sol. Rien qu'imaginer sa tête me mettait le sourire aux lèvres. Mais c'est ensuite qu'elle énonça le fait qu'elle n'était pas vraiment musclée des bras et c'est vrai que pour survivre sur cette planète, ce n'est pas forcément pratique de ne pas avoir de force, que ce soit pour soulever des objets lourds comme pour couper du bois. « Si tu veux ... je pourrais te donner des conseils et t'aider lors de tes séances sportives ? » Si je peux me rendre utile pour apporter ma pierre à l'édifice afin qu'elle est plus de clé en main dans sa survie, je suis bien prêt à l'accompagner. Après tout, ça nous ferait peut-être du bien, de reparler comme on pouvait le faire sur l'arche.

Et puis peut-être que mes compétences de garde pourraient aussi lui être utiles. Ne serait-ce que pour connaître des bases de défense. « D'ailleurs, je pourrais même t'apprendre quelques coups qui datent de ma formation sur l'arche. Enfin si tu le souhaites. » M'était ensuite éloigné pour aller lui chercher de quoi manger, j'en sors une barre de chocolat que je ne tarde pas à voir disparaître dans les mains de Victoire ! Mais de toute façon je n'allais sûrement pas la manger avant un bon bout de temps. Moi-même j'avais complètement oublié que j'en avais une dans la poche de ma veste. Puis ça me faisait plaisir de lui donner à elle. Et rien qu'à voir son regard, je me doutais bien que le chocolat et elle c'était une grande histoire. Et c'est là que je l'ai vu coupé la barre en deux avants de me tendre un des deux morceaux. Je mentirais si je disais que je n'avais pas été touché par son geste. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle partage le chocolat mais c'était une bonne surprise. Très bonne surprise même. Alors m'approchant d'elle, j'attrape le bout qu'elle me tend avant de le porter à mes lèvres et bon sang que c'était bon ! Ce goût, cette sensation, brou ! Mon regard se reporta ensuite vers celui de Victoire avant qu'un petit rire ne sorte de mes lèvres. « Tu ... tu as du chocolat juste-là. Non, pas-là ... juste-là ... tu ... tu permets ? » Dis-je avant d'approcher ma main de sa joue, mon doigt rentrant en contact avec le coin de sa lèvre pour effacer le petit bout de chocolat qui restait. « Voilà, toute propre. » Sans que je sache réellement pourquoi, mon regard était comme resté plongé dans le sien. C'était très étrange. Mais à la fois appréciable. Mais aussitôt que je m'en étais rendu compte, j'avais détourné le regard pour me relever. « Et donc ... Tu voudrais commencer par quoi. Le cardio, les jambes, les bras, et j'en passe ? tu as pas mal de choix ! »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyJeu 24 Jan - 17:25

“Muscle, muscle and... muscle.”Il était sérieux ? M’aider lors des séances de sports… Il ne se rendait pas compte à quel point cette proposition était intéressante. Imaginer un peu la scène, moi qui me place mal, lui, torse nu qui vient se placer derrière moi pour m’aider. Oui, je sais que dis comme ça je parais peut-être vicieuse ? Perverse ? Enfin on va pas se mentir… Si un homme sur lequel on fantasme et duquel on est amoureuse propose son aide pour des séances de sport on veut toute en profiter un peu, faut arrêter de se mentir. Bon oui, la première fois que je l’ai vu ce qui m’a fait craquer ce sont ses yeux, et encore aujourd’hui j’aime me perdre dans ses yeux. Mais là, actuellement, à ce moment précis, j’ai l’homme que j’aime torse nu face à moi qui m’a rattraper, m’a portée, me propose de l’aide et en plus m’a offert du chocolat, désolée mais je ne peux pas juste fixer ses yeux. C’est un peu compliqué voyez vous… « Ahem… Ce ne serait pas de refus car hormis des cours de self défense je n’ai pas réellement fait de sport sur l’Arche, je ne pensais pas en avoir besoin. » Disais-je alors, les joues toujours rouge je le sentais, mais je souriais, le malaise était déjà moins présent. Oui j’étais bien contente d’avoir Jackson en coach sportif, en plus ça allait de nouveau nous rapproche nous qui nous sommes éloignés… Par ma faute. Je le regrette encore, mais on s’était parlé, ça allait mieux depuis… Même si effectivement au début on avait encore eu du mal à se parler. Mais là avec la situation actuelle ça allait beaucoup mieux. Et j’en étais bien contente.

« Pourquoi pas ça pourrait toujours m’être utile je pense ! » Avais-je alors répondu à sa proposition de m’apprendre des trucs datant de sa formation sur l’arche. Effectivement ça m’était toujours utile surtout que comme j’ai dis, à part deux, trois prise que j’ai appris suite à du self défense, je m’y connaissais guère. Puis je lui avais tendu un morceau de chocolat, oui j’adorais le chocolat mais je savais qu’il adorait ça aussi alors je n’allais pas jouer les égoïstes. Et je dégustais ce doux morceau de chocolat noir, légèrement amer et sucré, délicieux, sans me rendre compte que j’avais un morceau au coin de mes lèvres. C’est Jackson qui me le fit remarquer, se mettant à effacer ce bout de chocolat… Ce qui me fit indéniablement rougir, moi qui avait réussi à calmer mes joues. Ma respiration s’était coupé à ce contact et je louchais légèrement sur son doigt qui était en contact avec ma lèvres avant de plongé mon regard dans le sien, mes yeux chocolat croisant ses iris verte dans un regard légèrement brillant. Puis un sourire vint orner mon visage, rehaussant mes pommettes et faisant ressortir mes fossettes tandis que je disais un simple merci, reprenant alors ma respiration tandis que mon coeur, lui, avait du mal à se calmer.

« Je dirais les jambes… C’est ce que je préfère travailler ça sera plus simple j’imagine ! » Avais-je dis en gardant mon sourire, tandis que je finissais mon chocolat. « ça va déjà mieux. Merci pour le chocolat, et merci pour ton aide. » Malgré que la séance à commencer par un malaise de ma part ça allait mieux maintenant, le malaise était passée, je m’étais habituée à le voir sans tee-shirt même si mon regard avait parfois tendance à divaguer un peu encore et que des fois et maintenant j’avais hâte de commencer cette séance de sport, recoiffant alors mes cheveux pour les faire en un petit chignon détachés pour me préparer. « Bon ça devrait aller… On la commence cette séance de sport ? Sauf si tu as peur que je te fatigue ? » Air taquin ornant mon visage je le voulais l’embêter un peu. Bien évidemment que c’était lui qui me fatiguerais en premier mais c’était marrant de le taquiner.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyDim 27 Jan - 1:01

“Muscle, muscle and ... muscle”Depuis notre toute première rencontre, j'ai trouvé en son sourire quelque chose de ... réconfortant. C'est assez compliqué à expliquer mais ... d'une certaine manière ... je trouvais plaisant de me réfugier dans son regard pendant que son sourire réchauffer mon âme. Et même encore aujourd'hui, après toutes ces épreuves, après tous ses conflits et ces histoires, je trouve toujours ce même sourire sur ses lèvres accueillant et chaleureux. Quand mes iris se dépose dans les siennes et que mon regard émeraude s'entremêle parfaitement avec ses yeux chocolat pour se laisser imprégner d'un sentiment de sécurité qui à lui seul évapore tous mes doutes et mes soucis tandis que ceux-ci me deviennent presque insoutenables quand je suis privé de son sourire pendant un certain temps. C'est assez étrange à expliqué comme ça mais ... Victoire n'est pas comme les autres, elle a une certaine étincelle en son être qui ravive ma flamme et qui me pousse à garder le sourire quotidiennement, qui me pousse à me lever chaque matin pour débuter une nouvelle journée alors même que toute ma vie a en résumé toujours tenté de me tirer vers le bas. D'abord il y a eu la mort de mes parents. Ensuite la trahison de Ross suivi par le décès de mon ancienne petite amie ... Mise à part Harper, la vie ne m'a jamais souri. Enfin, jusqu'à ma rencontre avec Victoire qui a été un véritable bouleversement pour moi. Chamboulement dans le sens positif du terme. Si je me retrouve actuellement ici, dans ce bunker, c'est en partie grâce à elle. Grâce à son sourire craquant et à son regard encourageant et revigorant.

Décidé à lui enseigner quelques techniques de combat ainsi qu'un accompagnement en tant que coach lors de ses séances de sport, je lui propose mon aide, assistance qu'elle accepte sans hésiter très longtemps avant d'ajouter qu'elle ne connaissait pas grand-chose comme méthode de self-défense et qu'elle n'avait en plus de ça pas beaucoup d'expérience dans le domaine sportif car en effet sur l'arche, on ne peut pas vraiment dire que le sport est une priorité évidente, ce qui en même temps est tout à fait justifié puisqu'il n'y a pas la dangerosité de la flore ou encore de la faune de la planète Terre dans les couloirs de l'arche mais qu'en plus de ça, le niveau de survie est complètement différent du vaisseau à la Terre. La vie était quand même beaucoup plus facile sur l'arche. C'est qu'on ne risque pas de se faire égorger par un grounder et encore moins de se faire dévorer par des loups enragés ou autres créatures terrifiantes. Malgré ça, le bunker semble être de loin meilleur que la vie menée sur l'arche. Enfin ... ce n'est peut-être que les apparences. Après tout, qui sait ce que l'avenir nous réserve. « Parfait, alors je ferais de mon mieux pour t'apprendre tout ce que je sais ! » Lui lançais-je après avoir entendu son affirmation sur le fait d'apporter mon aide afin de lui enseigner quelques coups qu'on nous apprend dans la garde. Ensuite, vint le moment où son regard resta fixé sur mon doigt s'affairant à nettoyer une petite tâche de chocolat qui s'était incrusté sur ses douces lèvres, ses iris chocolat venant ensuite se fondre dans les miens alors qu'un étrange frisson parcoure toute l'échine de mon corps. Plongé mon regard dans le sien était ... reposant. J'aurais presque eu envie de rester ainsi à prier que le temps cesse de tourner afin que son moment dur plus longtemps ... alors même que son sourire charmant venait de faire fondre mes soucis comme s'ils n'avaient jamais existé.

« Eh bien va pour commencer la séance avec les jambes ! » Lui répondis-je avec un beau sourire sur les lèvres avant qu'elle ne me remercie pour le chocolat ainsi que mon aide proposée pour la séance de sport, ajoutant par la même occasion qu'elle se sentait déjà beaucoup mieux. « Ne t'en fais pas, ça me fait plaisir de t'aider. Et puis c'est probablement à moi de te remercier puisque sans ton intervention, j'aurais probablement complètement oublié de manger la barre de chocolat et elle serait certainement resté dans la poche de ma veste pendant un bon bout de temps. » M'approchant d'une machine de musculation afin de faire quelques réglages histoire qu'elle puisse faire ses séries sans risquer de se faire mal, je me retourne ensuite vers Victoire en entendant sa plaisanterie, comme quoi apparemment j'aurais peur qu'elle me fatigue, ce qui je dois l'avouer, me tira illico presto un sourire de mes lèvres. « Moi, peur que tu me fatigues ? » Dis-je en prenant un petit sourire amusé avant de montrer la presse du bout de la main. « Eh bien je suppose qu'on le verra bien assez tôt. En selle, cow-boy. À moins que tu aies peur que je ne t'exténue ? » Attendant qu'elle s'installe sur le siège légèrement incliné, je me baisse légèrement près d'elle pour lui expliquer le déroulement de l'exercice. « Alors tu dois placer tes pieds sur la plateforme qui est juste en face de toi et pousser avec tes deux jambes. Ensuite, tu n'as qu'à fléchir tes genoux pour revenir à la situation initiale et tu reprends ce mouvement une dizaine de fois. » Alors que je lui expliquais le fonctionnement de la machine, j'en profitais en même temps pour lui montrer du doigt l'endroit où il fallait qu'elle dépose ses pieds ainsi que les gestes à faire histoire qu'elle ne soit pas trop perdue dans mes explications. « Tu penses que tu peux y arriver toute seule ou tu préfères que je t'assiste sur les premières séries ? » Lui dis-je en faisant ressortir un petit sourire en coin. Si elle désire mon aide ne serait-ce que pour le début, je n'aurais qu'à placer une main sur l'une de ses jambes et l'autre sur son épaule afin de l'accompagner et ainsi éviter qu'elle ne fasse de faux mouvement qui serait susceptible de la blesser.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyDim 10 Fév - 23:07

“Muscle, muscle and... muscle.”Il n’y avait pas plus gentil que Jackson, vraiment. Cet homme avait le coeur sur la main, bien qu’il essayait de se trouver des défauts, je ne lui en trouvais pas… Il essayait de se trouver des « crimes » alors que ce n’était jamais de sa faute au final, de toutes mes rencontres c’est la personne la plus gentille que j’ai pu rencontrer… Tellement gentille que je m’en était voulu de l’avoir repousser, il ne méritait pas ça. Et j’avais mis encore plus de temps à revenir vers lui car je me demandais comment un homme comme lui me méritait. Je n’étais pas aussi gentille que lui, non clairement pas enfin moi je me jugeais pas comme lui. Vous voyez, Jackson c’était un peu un chevalier, mais ce genre de chevalier qui se bats pour ses valeurs, et qui se bats pour tout le monde. Je suis un peu pareille, sauf que moi j’ai été méchante envers lui en le rejetant alors qu’il ne le méritait pas… Je m’étais sentie mal. Et j’avoue ressentir toujours un peu ce mal, ce mal qui m’empêche de lui dire ce que je ressens. Mais au moins maintenant je l’avais retrouvée et je voulais vraiment que tout se passe bien entre nous.

Et le sport était le meilleur moyen de me rapprocher de lui, surtout que là j’avais vraiment envie de me rapprocher de lui vu sa tenue…

Enfin bref, gentil comme il était il m’avait passer un morceau de chocolat et proposer de m’aider dans les exercices de sport. Tant mieux car je n’étais pas la fille la plus sportive qui puisse exister, mais je voulais lui montrer que j’étais prête à faire des efforts, déjà pour survivre dans ce monde, mais aussi pour me rapprocher de lui… J’espérais qu’il le comprenait… « Bon et bien c’est parti pour les jambes… ! » Avais-je répondu en me levant pour le suivre vers la machine de musculation, le regardant faire les réglages tandis que je déconnais sur le fait que j’allais le fatiguer. « Je peux me révéler fatiguante tu sais ! J’espère que tu es patient ! Aucun risque que tu m’exténue… Ou alors je demande à voir... » Lui avais-je rétorquer avec un petit clin d’oeil amusé. Libre à lui de comprendre ce qu’il veut avec cette phrase, moi j’étais innocente voyons… Peter serait là il serait sûrement mort de rire. Moi ? Pure et innocente ? Pas réellement, je l’avoue, mais que voulez-vous je suis une femme de 25 ans qui aime la vie et qui veut en profiter. Et même si depuis la prison la vie m’apparaît avec un goût amer sans mon Peter à mes côtés et ma meilleure amie, Jackson a su me redonner goût à la vie et ma joie de vivre et mes petites piques non innocentes étaient de retour. Et comment pouvais-je m’en empêcher alors que j’avais un homme incroyablement sexy, un homme que j’aimais qui plus est, sous les yeux, franchement heureusement que j’avais du self-control et qu’en plus je me sentais encore mal par rapport au faite que je l’avais rejeter, sinon je lui aurais sauter dessus. Bon oui, aussi, ce qu’il m’arrêtait c’est que je savais qu’il n’étais pas forcément prêt à  entamer une relation par rapport à son ex, alors je restais sage, je ne voulais surtout pas le brusquer et à l’heure actuelle on avait une séance de sport à faire.

Me mettant « en selle » comme il disait, je suivis ses conseils en plaçant mes pieds sur la plateforme en face de moi, écoutant ce qu’il disait. Rien de bien compliqué en soit, techniquement je pouvais y arriver toute seule… Mais comment vous dire, il me propose de m’assister, quelle femme serait assez bête pour refuser ça ? Je me le demande… « Je veux bien que tu m’assistes s’il te plaît... » Avais-je répondu avec un de ses sourires angéliques qui évitait de lui faire comprendre que je disais ça exprès… Relevant légèrement ma tête pour serrer un peu plus ma coiffure -oui j'avais la manie de souvent me recoiffer- je la reposais, prête à entamer la séance.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptySam 9 Mar - 18:59

“Muscle, muscle and ... muscle”Je dois avouer que l'évanouissement de Victoire en plein milieu de la salle m'a effrayé. Déjà que je ne m'attendais pas à la voir passer la porte, qu'elle manque de s'effondrer au sol m'a donné un bon coup d'adrénaline et forte heureusement, je suis arrivé à temps pour lui éviter toute blessure. Elle n'a certainement pas dû avoir la vie facile ces derniers temps. Entre la survie en dehors de ses murs, les risques de la faune et de la flore sans compter les natifs qui, à eux seuls, ont démoli toutes nos idées qu'on pouvait se faire de la Terre. Alors d'un côté, je peux comprendre que certains d'entre nous se retrouvent à bout, c'est normal, après tout nous ne restons que des êtres humains. Surtout que notre amitié s'est vue chamboulée. Autant dire qu'il restait toujours une certaine hésitation entre nous. Et elle devait probablement s'en vouloir de m'avoir repoussé. Je devrais peut-être lui en vouloir d'avoir agi ainsi mais ... je peux la comprendre. Mon père était responsable de la mort du sien, n'importe qui aurait agi de la même manière qu'elle. Après tout, on fait tous des erreurs. Certaines sont plus graves que d'autres mais au final, ça n'a pas d'importance car même si elle m'a repoussé du jour au lendemain sans explication, je lui pardonne tout. Absolument tout.

Après lui avoir proposé un morceau de chocolat qu'elle a gentiment partagé avec moi, je lui ai proposé mon aide afin de lui apporter un soutien dans ses séances de sport pour se renforcer physiquement et nous voilà ainsi partie pour une série d'exercices. Pendant que je m'occupais de paramétrer le banc et les poids alloués à la charge afin de rendre l'exercice confortable, Victoire n'hésita pas à rajouter pour répondre à ma taquinerie qu'elle peut se révéler très fatigante ! « Patience est mon second prénom, donc aucun risque que tu me fatigues et comme tu demandes à voir, je t'invite à t'asseoir pour commencer de ce pas à me prouver que tu peux être fatigante quand tu le veux. » Lui dis-je avec un petit sourire amusé avant de lui laisser prendre place sur la presse. Ouais, un nom tiré tout droit d'une machine de torture mais qui pourtant n'en est pas une. Lui demandant si elle préférait que je l'assiste dans les mouvements pour lui éviter toute blessure inutile, Victoire acquiesce en accompagnant sa réponse d'un sourire angélique, radieux et tout ce qui se rapproche de mignon. « Alors on va commencer doucement, d'accord. » Lançais-je avec un petit sourire rassurant. Je savais pertinemment que ce lancer dans le sport quand on n'en a pas l'habitude n'est pas quelque chose de facile mais pourtant, elle était encore-là et pour ça, je voulais lui proposer toute mon aide pour l'aider à se renforcer.

Plaçant doucement une main sur son épaule pour l'empêcher de se relever pendant l'exercice et qui ne risquerait que de lui infliger des blessures plutôt qu'autres choses, je l'accompagne dans la poussée de ses jambes à l'aide de mon autre main en la déposant sur sa cuisse, vérifiant qu'elle ne fasse pas de faux mouvement qui ne pardonne pas. « Tu te débrouilles bien, continue comme ça et tu seras aussi musclé que moi ! » Laissant le temps à Victoire de souffler un peu, je l'aide à s'asseoir en lui tendant une bouteille d'eau pour qu'elle puisse s'hydrater un peu. « Alors, comment tu te sens pour une première série d'exercices, tu te sens épuisé ou tu en redemandes ? »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyVen 12 Avr - 14:29


         

         
Muscle, muscle and muscle.
Wise men say only fools rush in but I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin ? If I can't help falling in love with you...
         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La patience était le second prénom de Jackson, et ça c’était bien vrai. Il avait été patient avec moi, moi qui m’était éloigné de lui. Il avait été patient à essayer de savoir ce qu’il se passait alors que moi je le repoussais encore et encore. Il m’avait attendu au final, attendu de savoir pourquoi j’avais fait ça, donc oui il était très patient. Plus que moi, je peux être patiente mais aussi impatiente, ça dépend…

Enfin je souriais, amusée à sa blague, aucun risque que je le fatigue, j’allais lui prouver que je pouvais être fatiguante. Oui, bon, en réalité je ne sais pas si je peux l’être mais ça m’amuse. « Je te le prouverais ! » Disais-je avec ce même sourire amusé sur mes lèvres. Puis on s’installait, commençant doucement comme il disait. J’avais fais croire que j’avais vraiment besoin de son aide pour cet exercice alors qu’en réalité ce n’était pas bien compliqué, mais bon… On peut bien en profiter un peu, non… ? Je sens que je peux pas lui avouer mes sentiments, vraiment ce n’est pas le moment. Mais je ne peux pas m’empêcher de vouloir me rapprocher plus de lui, et pas juste en tant qu’amie. Et au fond j’espérais qu’il voit les signes que je lui envoyais pour qu’il se mette à me dire qu’il ressentait quelque chose pour moi. Enfin si c’est le cas. Je ne sais pas vraiment à vrai dire s’il ressent quelque chose, avant qu’on s’éloigne j’aurai eu tendance à dire que oui, mais aujourd’hui, je ne savais pas vraiment… Mais j’espérais que cet amour n’était pas à sens unique. Ne voulant pas non plus tout précipité je n’avais guère trop d’espoir sur cette séance de sport, on allait pas finir ensemble le lendemain de notre réconciliation je m’en doutais bien.

Mais à je faisait l’exercice, frissonnant un peu alors qu’il avait une main sur mon épaule, et une sur ma cuisse. Cuisse où j’étais assez sensible… J’avais beau avoir un vêtement couvrant ma peau je sentais cette main chaude et rugueuse sur ma cuisse et ça me faisait frissonner, je me sentais bien, et l’espace d’un instant mon esprit divaguait légèrement… Avant de me reprendre très rapidement, mais heureusement j’avais continuer à faire l’exercice, le terminant doucement avant qu’il m’aide à m’asseoir. Un véritable gentleman. « Je ne sais pas si c’est une très bonne idée que je sois aussi musclée que toi, sur toi ça le fait bien, mais sur moi ça ne le ferais pas ! » Disais-je en rigolant, non ça ne le ferais pas du tout. Je le remerciais pour la bouteille d’eau buvant doucement. « Pour le moment ça va, je suis pas trop épuisée, je peux encore continuer ! Tu as vu je suis plus forte que j’en ai l’air ! » Disais-je avec un petit sourire complice, je n’étais pas la plus sportive mais bon un exercice de jambes ce n’était pas grand-chose encore, je tenais le coup.

« Hm, je ne m’y connais pas mais tu as une machine pour les abdos ? Comme ça on change de type d’exercice ! J’aimerais bien essayer de faire un peu de tout. » Demandais-je en continuant de boire, j’avais quand même chaud, mais j’allais bien, j’avais manger un peu de chocolat, but de l’eau, j’étais en pleine forme ! « Si je peux avoir des abdos aussi bien que les tiens je ne dis pas non... » Continuais-je avec un petit rire, bien évidemment je voulais pas autant d’abdos mais c’était pour lui signifier que oui j’avais bien remarquer ça. Un peu message subtil. Bon les garçons comprennent peu la subtilité, mais je tente.
code by Chocolate cookie

         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyDim 5 Mai - 1:01

“Muscle, muscle and ... muscle”Vous savez, Victoire c'est un peu une fille qui a le cœur sur la paume de la main. Mais genre littéralement. Ce qu'elle m'a fait semble peut-être malicieux de sa part, après tout peut-être que c'est le cas. Mais la vérité … c'est que j'ai été beaucoup trop déçu par mon père adoptif pour ressentir encore ce genre d'émotion, ce sentiment d'avoir été abandonné, repoussé au rang d'inconnu quand le besoin d'être proche avec quelqu'un se fait de plus en plus sentir. Mais ça me va, ce n'est pas grave. Mon père biologique est quand même le meurtrier du père de Victoire et pour ça, même si elle aura beau me dire le contraire, je me sens responsable. J'aurais pu changer les choses. Empêcher tellement de choses si j'avais réagi plus tôt. J'aurais peut-être pu sauver Clara. Le père de Victoire. Et sûrement plein d'autres gens. Des gens honnêtes et bons. C'est pour ça que je lui en veux pas, pour son éloignement sur l'Arche. Après tout, je le méritais. On ne peut pas dire que j'ai été loyal dans mes services ses derniers temps, avec mes actes de rébellion. Si j'étais encore garde, j'aurais peut-être pu sauver Victoire de sa situation et elle ne serait pas ici aujourd'hui. Mais bon, le mal est fait. Mon paternel a tué le sien. Alors je ferme ma gueule, j'encaisse et je garde ma rage pour la faire éclater à la gueule de Ross, car Victoire n'y est pour rien.

Ce sourire angélique sur ses lèvres me rappelle qu'il restait encore un peu d'espoir dans ce monde. Ce regard pétillant me rappelle à chaque seconde ce pour quoi il est important de se battre. Quand mon regard se plonge dans le sien, ce n'est pas la mort, la désolation ou le triste passé qui m'emporte. Non, quand mes yeux se mêlent aux siens, c'est un sentiment de paix, de légèreté qui m'anime. Un peu comme-ci tout n'avait plus d'importance et que seule l'instant présent comptait réellement. C'est étrange à dire comme ça … mais c'est ainsi que je vois les choses avec elle. Enfin, je me sors rapidement ses idées de la tête en passant directement dans la séance de sport et étonnamment, Victoire maîtriser bien plus l'exercice que je ne pouvais le penser au début ! « Tu ne peux pas dire avant d'avoir essayé, mais c'est vrai que tu ressemblerais plus à Popeye qu'autre chose » dis-je en ricanant légèrement en imaginant Victoire avec le six pack et les avant-bras musclé. « La séance n'est pas encore terminée ! Tiens, si t'arrive au bout, je te devrais un service ! » Je savais très bien qu'elle n'irait pas au bout de sa séance, du moins je l'espérais vivement !

« Je suis certain qu'en quelques semaines de travail intensif, tu peux avoir des résultats satisfaisants ! Tu veux travailler tes abdos ? Mhm … Je peux te trouver quelque chose de sympa, suis-moi. » Trouvant une machine adaptée, j'explique tranquillement le processus à Victoire avant de l'assister d'une main ferme afin de lui éviter toute blessure inutile. C'est ainsi qu'après mille et une souffrances, vint l'heure de la douche. « Alors, comment tu te sens ? » Lançais-je avec un petit sourire amusé. « Eh bien écoute, tu as super bien travaillé, tu peux être fière de toi ! On va prendre une douche ? Sinon on risque de tuer les autres dans le dortoir avec notre odeur peu ragoutante... » L'eau coule sur mon corps. Les gouttes glissent le long de mon visage. Ruissellent le long de mes pecs et abdos. Quelques minutes s'écoulent, je sors alors de la douche, tout propre. Attrapant une serviette, je me sèche rapidement avant d'enfiler un boxer. M'approchant de mon sac pour y attraper des affaires propres, mon regard se bloque soudainement sur le sac à Victoire. Celle-ci avait apparemment oublié d'emporter ses vêtements propres dans la douche. Attendant quelques instants, je me décide finalement à passer la porte des vestiaires féminins pour y apporter les affaires à Victoire, le seul problème c'est que je pensais, du moins sur le moment, tombait sur une Victoire vêtue de la tête aux pieds … Que tu peux être débile parfois Jackson, si t'as ses affaires propres en main, elle ne peut pas faire de la magie et sortir habillait complètement...
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyVen 10 Mai - 1:15


         

         
Muscle, muscle and muscle.
Wise men say only fools rush in but I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin ? If I can't help falling in love with you...
         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cette séance de sport me faisait vraiment du bien, ça me faisait me sentir en vie. Comme à chaque fois que je me retrouvais aux côtés de Jackson. Depuis que je connaissais la prison je n’avais plus de vie, j’ai longtemps cru que j’étais vouée à mourir alors j’abandonnais chaque jour…

Puis je l’ai vu, je lui ai souri, plusieurs fois en le voyant seul, cet homme qui m’intriguait. Cet homme qui arrivait à m’arracher un sourire au moins une fois dans la journée. Et nous nous sommes parlés, on s’est rapprochés, tout s’est passé naturellement, on savait quel était notre destin : mourir. Toutefois on ne pouvait s’empêcher de se rapprocher, de se parler, sourire et rire ensemble. Nous avons écoutés notre coeur au lieu de notre tête, la mienne me disant que m’attacher n’était pas bien. Mais mon coeur me disait que ça me faisait du bien, oublier que j’allais mourir.

Et tout à changer, j’ai écouter, trop écouter ce qu’on me disait, j’ai écouter ma tête et je me suis éloignée de lui. Alors aujourd’hui je retrouvais ce moment où en prison, grâce à Jackson je revivais l’espace d’un instant. Et je retrouvais aussi un semblant de vie d’avant la prison, cette vie où même si je ne faisais pas énormément de sport j’apprenais deux trois techniques de self-défense ou que je partais faire la fête après avoir travailler.

Puis cette séance se termina, il valait mieux partir prendre une douche oui j’avais bien transpirée et lui aussi je pense avant que je ne débarque, j’étais épuisée… Une douche, bien chaude, j’en avais besoin. « Une bonne douche n’est pas de refus oui… Je n’ai guère envie d’être une pouilleuse aux yeux des autres ! », disais-je en rigolant, avant de me lever et filer à la douche.

J’y arrivais, me déshabillant dans le vestiaire pour femmes avant d’aller sous la douche, laissant couler l’eau le long de mon corps nu. J’étais seule et je pouvais en profiter, me laisser aller aussi… Pleurer ? Non je ne pleure pas, mais je laisse mes pensées divagué sur un certain homme qui est actuellement en train de prendre sa douche aussi. Des fois j’avais envie de laisser mon instinct agir, écouter mon coeur et l’embrasser, lui dire que oui je l’aimais et le crier sur tout les toits. Mais je savait qu’il valait mieux éviter. Je ne pouvais pas le faire, on venait de se réconcilié, il avait trop de choses en tête et surtout encore une femme. Je me demandais donc s’il m’aimait, je me disais que oui mais je n’étais pas tout à fait sûr et un rejet je ne le supporterais pas car notre relation ne serait plus la même et je ne veux surtout pas le perdre de nouveau. Je veux juste l’aimer, en tant qu’ami voire plus si c’est possible, mais ne plus le perdre, non… Mais il m’était de plus en plus difficile de ne rien lui dire. Vraiment.

Cette eau épousait les formes de mon corps, se glissait dans mes cheveux tandis que je me savonnais, me décrassant avant de me rincer. Puis j’éteignis l’eau, essorait mes cheveux tandis que j’enroulais la serviette autour de mon corps sortant de la douche pour retourner vers mon sac tournant le dos à la porte. Je fouillais mon sac à la recherche de vêtements de rechange… Idiote que tu fais Victoire tu n’en a pas prévu. Soupirant, je cherchait une solution en continuant de me sécher enlevant la serviette pour m’occuper de mes cheveux. Je n’avais seulement pas prévu la visite de Jackson…

Entendant la porte s’ouvrir, je remis vite la serviette autour de moi, me retournant vivement. « Ja… Jackson ?!? Que fais-tu ici ?!? » La panique, c’était réellement la panique. Il m’avait vu nue ? Je ne sais guère. Je ne suis pas spécialement pudique mais tout de même… Notre relation n’est pas à un stade aussi avancée. Qu’avait-il vu ? Je le regardais pour le sonder malgré le rouge qui m’était monté aux joues, je ne savais pas quoi faire, la situation me gênait terriblement mais je ne savais pas quoi dire d’autres surtout que ma voix tremblait. Je perdais tout mes moyens. Il me rendait folle.
code by Chocolate cookie

         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptySam 11 Mai - 0:51

“Muscle, muscle and ... muscle”Mon cerveau arrête soudainement de fonctionner. Mon souffle s'accélère pendant que mon rythme cardiaque augmente à grande vitesse. Mes pensées se bousculent les unes après les autres dans mon esprit alors que mon regard se pose sur le dos nu de Victoire. Je mentirais en disant que je n'ai rien ressenti ni imaginé en la voyant dans cette tenue … inexistante. En même temps, difficile de rester serein dans une telle situation … Je ne captais même plus le décor autour de moi, mon cerveau avait complètement déraillé et c'est à peine si j'arrivais à comprendre ce qu'elle me disait. Niveau malaise, je crois que je n'avais jamais réussi à faire mieux, pour dire j'ai même essayé de me détourner pour m'enfuir de la pièce. J'ai bien dit essayer. Le sol était mouillé. Déjà que je peux être maladroit en temps normal, je vous laisse imaginer ici... Mon pied droit commence subitement à déraper vers l'arrière sans attendre mon consentement tandis que mon corps tombe sur la surface la plus proche et pile dans la bonne direction … je vous laisse deviner … Victoire !

Mes mains tentent de se raccrocher à quelque chose, sauf que pas de bol c'est sa serviette que j'attrape. En quelques secondes, je me retrouve allongé sur le sol sans réellement savoir comment j'avais bien pu procéder pour atterrir ainsi, avec Victoire sur le torse, plaqué contre moi. S'il faisait déjà chaud dans la pièce, la température semblait être nettement plus montée ! Je tente de bafouiller quelques excuses mais c'est plus la panique qu'autre chose. Et alors que mon regard se porte sur la pièce et que mon cerveau commence à reprendre du poil de la bête, voilà pas que je me prends d'un énorme fou rire ! « ... Désolé, je viens d'imaginer si quelqu'un rentrait dans la pièce, ce qu'elle penserait de nous en nous voyant, on doit vraiment ressembler à deux abrutis à finir comme ça ! » Bon, concrètement, je n'avais que deux choix pour gérer cette situation. Soit je pouvais fuir comme un lâche en marchant sur les mains et en hurlant comme un enfant, soit je pouvais opter pour l'humour. J'ai préféré prendre la seconde option, même si le malaise n'était pas porté disparu pour autant.

D'ailleurs, il ne me fallut pas longtemps pour me relever en apportant soutien à Victoire pour m'excuser, après tout c'est un peu ma faute si la situation avait autant dérapé. « Je tiens à m'excuser pour tout ça … Je t'ai apporté tes affaires propres … Je … Je te laisse te changer … » Dis-je avant de me retourner pour quitter la pièce, attendant dans le hall principal en repensant à tout ça. Je n'arrivais carrément pas à oublier cette scène de ma mémoire, heureusement que personne d'autre n'était là durant l'incident, heureusement … Quelques instants plus tard, voici une Victoire cette fois-ci complètement habillé ! Rapidement, je lui adresse la parole, ne lui laissant même pas le temps d'en placer une. « Excuse-moi … pour tout à l'heure, je sais pas ce qu'il m'a pris, j'ai perdu l'équilibre et … j'espère que je ne t'ai pas fait mal, enfin ça va ? »
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Holloway
❝ Petite lionne ❞
Victoire Holloway



Messages :
182
Date d'inscription :
05/11/2018
Ft :
Jenna Coleman
Crédits :
Avatar: Dandelion
Signature: Ziggy Stardust.
10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] EmptyLun 24 Juin - 1:30


         

         
Muscle, muscle and muscle.
Wise men say only fools rush in but I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin ? If I can't help falling in love with you...
         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] En plus de le voir débarqué, me qu’il m’avait peut-être vu nue vu sa réaction. Enfin, je devrais dire ça non réaction. Il me regardait, je le regardais, il était rouge, je devais certainement être aussi rouge. Il pensait à quoi là ? Parle Jackson, si tu parles pas moi je ne sais pas quoi dire…

Mais au lieu de parler, il s’est mit à… tomber ? Quelle est la probabilité pour avoir un moment comme ça, à la fois gênant et en même temps très agréable, qui suit un moment gênant ? Je ne saurais le dire. Mais le destin à décider de jouer avec nous, jouer avec mes nerfs et me frustrer parce que voilà que je me retrouvais à terre, enfin, sur le torse de l’homme que j’aime, homme qui m’attire sur tous les plans… J’avais extrêmement chaud, ma tête tournait un peu et je l’observais. Mes mains étaient contre son torse, mes cheveux détachés et encore humide venaient chatouiller le cou de Jackson, mon souffle étaient légèrement coupé et je louchais sur ses lèvres. Lèvres qui finirent par s’étirer pour laisser place à un fou rire de la part de cet homme que je voulais ardemment embrasser.

En l’écoutant je me mis moi aussi à rire, mais pas un énorme fou rire. Je me sentais encore gênée, j’avais toujours cette envie irrépressible de poser mes lèvres contre les siennes et venir chatouiller sa langue de la mienne pour laisser promener mes mains sur son torse. Mais il fallait que je me reprennes, je ne pouvais pas me permettre de faire ça, on venait à peine de se retrouver, il me repoussera sûrement en me parlant de Clara et je n’en ai guère envie. Et je ne disais rien, je rigolais mais je n’arrivais pas à lui répondre. Heureusement, ou malheureusement, il s’est relevé et m’a aider à me relever en même temps. Je tenais la serviette contre moi regardant mes pieds, mais j’avais toujours chaud, très chaud, un peu trop.

« Ahem… Merci. », répondis-je alors qu’il partait me laissant seule dans la pièce. Je pris les vêtements commençant à me rhabiller, bien évidemment ils étaient trop grand pour moi, mais ça ferait l’affaire. Je portais surtout son t-shirt et son pull, ce qui arrivait en gros sous mes fesses et passait pour une robe. Puis je sortais vêtue ainsi, le rejoignant. « Ce n’est rien… Je n’ai pas eu mal t’en fais pas ! », disais-je avec un petit sourire pour le rassurer. Non je n’avais pas mal, mais j’étais frustrée, terriblement frustrée. Je voulais tous lui dire mais je savais que je risquais de me faire repousser, je voulais l’embrasser, le toucher, le caresser, sentir sa peau contre la mienne, ses lèvres embrasser ma peau ou même sentir son désir à travers son regard… Mais je ne pouvais pas, pas tout de suite, alors je devais rester frustrée. « Enfin passons, on y va ? », demandais-je en récupérer mon sac.
code by Chocolate cookie

         
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Vide
MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] 10/06/2482 ~ Vikson  [Muscle, muscle and ... muscle] Empty

Revenir en haut Aller en bas

10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather :: Précédemment au Mont Weather ...-