AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonnes fêtes de fin d'année
Des nouveaux personnages de la S5 sont maintenant jouables (d'autres arriveront par la suite ! Merci de ne pas prendre un perso non répertorié dans les PV )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker

Partagez|

10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Jackson Marshall


Messages : 397
Date d'inscription : 12/07/2018
Ft : Jared Padalecki
Crédits : Avatar : MrPomme | Signature : YOU_COMPLETE_MESS



Inclement Earth

MessageSujet: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] Jeu 3 Jan - 23:58

Fourchette chrono:
 


“Muscle, muscle and ... muscle”Depuis ma récente discussion avec Victoire sur la véritable raison de notre distance, je ressentais le besoin d'évacuer cette haine que je ressentais envers Ross. Ce monstre avait brisé bien plus de vie que je ne le pensais. En plus d'avoir détruit la mienne, cet ... enfoiré avait été la cause du chagrin de Victoire. Si je le pouvais, je donnerais tout ce que j'ai pour changer les choses. Mais malheureusement, je ne peux rien faire. Quand mes yeux se posent dans son regard, je ressens un profond sentiment de tristesse. Je m'en veux d'avoir été le fils d'une telle énergumène. Je m'en veux à un point inimaginable et tout ce que je pourrais dire ou faire ne fera pas revenir son père.

Alors pour évacuer, j'avais choisi de me rendre à la salle de sports du bunker. En plus, ça me permettrait d'utiliser enfin de véritable machine. La salle en journée était plutôt bien remplie. Les habitants venaient afin d'entretenir une bonne forme physique, des rires emplissaient l'ambiance de la salle, en bref il y avait une bonne atmosphère. Mais ... j'avais besoin de tranquillité. J'avais besoin d'être seul ... pour reprendre mes esprits. J'avais besoin de me retrouver. C'est pourquoi j'ai préféré attendre les dernières heures de la journée avant de partir m'entraîner. Au moins j'étais sûr que personne ne viendrait à une heure aussi tardive.

Et je ne m'étais pas trompé. La salle était vide. Le calme plat régnait entre ces murs. Je me sentais enfin ... apaisé. Comme je l'ai dit, j'avais besoin de me retrouver, d'être un peu seul. En seulement une poignée de minutes, j'étais déjà en scelle en train de faire une série de traction, torse nu. La dernière fois que j'avais eu autant de confort pour m'entraîner, c'était quand j'étais encore garde sur l'arche. Donc autant dire que ça commence à remonter loin. Alors que jusqu'ici, le silence était mot d'ordre dans la pièce, un bruit de porte vint déranger la tranquillité du lieu. C'était la porte d'entrée qui s'était ouverte. Je pensais tomber sur un habitant du lieu ou un des 100 venu s'entraîner mais je ne m'attendais certainement pas à tomber sur Victoire.

Mon regard se déposa sur elle alors que je remontais ma dernière traction. Elle était là, à seulement quelques mètres de moi. Son regard semblait différent que d'habitude. Je la voyais debout et d'une seconde à l'autre, elle était en train de perdre pied, mais genre littéralement. Son corps commencé à tomber sur le côté, il était clair qu'elle était en train de s'évanouir. Subitement prit de peur qu'elle ne se blesse, je lâche rapidement la barre de traction avant de courir vers elle à toute vitesse, la rattrapant avant que son corps ne chute au sol. « Victoire tu vas bien ?! » Lançais-je pour me rendre compte de son état afin de m'assurer qu'elle ne s'était pas évanouie. On était là, Victoire et moi, au milieu de la salle, mes bras entourant le haut du dos de Victoire pour la plaquer contre moi afin qu'elle ne se blesse pas en tombant, sa tête posée contre mon torse, mon regard inquiet posé sur elle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoire Holloway


Messages : 106
Date d'inscription : 05/11/2018
Ft : Jenna Coleman
Crédits : Avatar: DANDELION
Signature: Justayne

Inclement Earth

MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] Ven 4 Jan - 3:50

“Muscle, muscle and... muscle.”J’avais senti qu’il était encore énervé par notre discussion. Mais pas par moi, non, énervé à cause de Ross. Je le savais, j’avais fini par le connaître, par savoir lire en lui comme dans un livre ouvert. Et puis moi aussi j’étais un peu énervée, enfin triste et énervée par rapport à son père adoptif… Ou plutôt devrais-je dire, par rapport à cet homme abject qui se dit père. Mais mon énervement avait finit par être calmée, ma tristesse par partir, grâce à un sourire de sa part. Et oui, il m’en faut peu. Alors je voulais essayer de l’aider à aller mieux. Et je savais qu’il avait besoin d’évacuer et qu’il aimait évacuer avec le sport.

Alors j’avais décider d’aller au sport moi aussi. Le soir, comme lui. Je lui laissais un peu de temps avant de le rejoindre, toute prête. Bon j’avoue que je ne suis pas la fille la plus sportive qui existe, mais je voulais me rapprocher de lui, et lui remonter le moral. Et puis le sport pouvait peut-être me faire du bien. J’enfilais des vêtements propre, pas trop fait pour le sport mais tant pis, je n’avais pas une réelle garde-robe ici, et on m’offrait des vêtements propre je n’allais pas faire la difficile. J’avais donc un legging, pratique pour le sport, et une chemise pour le haut, moins pratique mais on fera avec ! Je relevais mes cheveux en une queue de cheval, puis je partais en direction de la salle. Salle vide, enfin presque…

Il était là, torse nu à faire des tractions. Torse nu. T-o-r-s-e  n-u. Je me frottais les yeux, clignant de nouveau, ne disant rien. Je devais paraître pour une femme étrange. Oui, sûrement. Mais là, à l’instant, je buguais complètement. L’homme de mes rêves était là, présent, face à moi, sans tee-shirt. Vraiment. Je ne rêvais pas. Ma respiration se coupait un instant, mon coeur s’accélérait, il faisait chaud. Vraiment chaud. Ils ont le chauffage à combien ici ? Il me regardait, sans rien dire, ou bien s’il parlait je n’entendais pas. Mais ses lèvres n’avaient pas l’air de bouger. Bon après là je fixais surtout sous les lèvres, les abdos qui étaient face à moi. J’avais souvent rêvé de ces abdos, oui, mais jamais vu en vrai.

Et là le drame arrivait. Je sentais mes jambes se dérober, je tournais de l’oeil avant de m’évanouir. Et je sentais des bras fort me rattraper. J’étais au paradis ? C’est ça ? Chez les anges ? J’entendais sa voix me dire quelque chose, prononcer mon prénom, mais la suite je ne distinguais pas. Puis j’ouvrais enfin les yeux, tombant alors nez à nez avec ses abdominaux. Je piquais un fard, une véritable tomate. Oui, c’est ça, là je ressemblait à une tomate. La honte. Que faire ? Il allait se demander pourquoi je m’étais évanoui. Vite… Une excuse ? Réfléchis Victoire… « O-oui… ça va… Enfin je crois... » Disais-je d’une voix peu assurée. Non pas parce que je me sentais mal, non j’étais peu assurée parce que réellement je me trouvais dans les bras de celui que j’aimais, qui était actuellement à moitié nu, et bon dieu super sexy, et je n’arrivais pas à garder mon calme. « Je dois juste manquer de sucre… Moi qui voulait m’entraîner je vais manger un peu avant peut-être. » Avais-je continué sur le ton de l’embarras, espérant qu’il me croit, mordant ma lèvre inférieur pour ne pas craquer. Self contrôle Victoire… Tu ne peux pas lui sauter dessus là comme ça alors que tu viens de le retrouver en tant qu’ami et qu’il est mal par rapport à Ross et qu’il repense à son ex petite-amie. Non, tu peux pas faire ça. Ce ne serait pas bien. Pas bien venu du tout. Mais ses bras, ses mains, je me sentais électrisée par ce contact et si je ne repensais pas à Clara je lui aurais clairement sauté dessus pour l’embrasser. Heureusement que son prénom était dans ma tête pour pouvoir garder mon un minimum de contrôle. Je me retenais, difficilement mais je me retenais.

« Enfin… Il y a à manger ici au moins ? » Demandais-je, toujours peu assurée. Oui, après tout j’étais censé devoir manger du sucre si je voulais aller mieux et rester faire du sport ici. Je lui avais dis que je manquait de sucre, ce qui en soit était faux puisque j’avais bien manger durant le dîner de ce soir, mais trop tard, il avait fallu que j’invente une excuse et que j’aille jusqu’au bout. Je n’allais tout de même pas lui dire que je m’étais évanoui parce que mes hormones de femme qui me travaillaient n’avaient pas supporter la vue d’un torse nu, surtout qu’il faut le dire, je n’ai rien fait avec un homme depuis un moment, et, depuis la prison j’ai de nombreuses fois fantasmé sur Jackson, oui. Mais ça, il n’allait certainement pas le savoir. Pour rien au monde il devait être au courant. Les deux seules personnes qui auraient pu apprendre ça sont mes meilleurs amis, mais ils ne sont pas là, alors je gardais ça pour moi et Jackson n’en saurait jamais rien. Il ne valait mieux pas.  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jackson Marshall


Messages : 397
Date d'inscription : 12/07/2018
Ft : Jared Padalecki
Crédits : Avatar : MrPomme | Signature : YOU_COMPLETE_MESS



Inclement Earth

MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] Dim 6 Jan - 2:00

“Muscle, muscle and ... muscle”Je dois tout de même avouer que je ne m'attendais pas à rencontrer Victoire à une heure aussi avancée de la soirée. Encore moins dans une salle de sport. De ce que je sais, elle n'est pas une sportive de haut niveau. Elle était sans doute venue dans l'intention de passer un peu de temps avec moi ... et j'appréciais. Enfin, c'était peut-être pour s'essayer au sport. Et c'est une bonne chose d'essayer. Il faut bien un début à tout. Mais la voir passer la porte ... Revoir ce sourire charmeur et ce regard noisette étincelant se poser sur moi... ça me rappelait notre première rencontre. Notre toute première rencontre. Et même si mon cœur ressentait de la tristesse envers-elle car à cause de mon père adoptif ... elle avait perdu son père ... je ressentais une certaine joie à la voir entrer dans la pièce. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ... sa présence m'avait manqué. Par contre, je dois avouer que sa tenue était une grande surprise. J'ai même lâché un petit sourire amusé en la voyant dans un tel accoutrement. Pour le leggings, ça allait mais c'était sa chemise. C'était une première pour moi de voir quelqu'un aller dans une salle de sports avec une chemise. Une chemise qui était d'ailleurs vachement classe. Et puis ça lui donnait un petit air mignon. Finalement, cette chemise lui allait très bien !

Mais soudainement, tout dans ma tête se bouscula lorsque je vis son corps commençait lentement à chavirer vers le bas. Voyant ses jambes commençait à lui lâcher tandis que son regard se faisait de plus en plus lourd, je me lâche rapidement de la barre de traction avant d'accourir vers sa position, la rattrapant avant qu'elle ne fasse mal en tombant sur le sol. Dans le feu de l'action, je n'avais pas vraiment fait attention à la manière de l'attraper et c'est pourquoi sa petite tête termina contre mes abdominaux. D'ailleurs ... avant de s'évanouir, regardait-elle mes abdos ? ... Non, je me fais des films. Pourquoi regarderait-elle mon corps avant de s'évanouir. C'est certainement dû à autre chose. Mais elle était quand même toute rouge du visage. Mais genre ... vraiment rouge. Encore plus rouge que le rouge. Donc pour dire. Après ça, elle semblait essayer de bredouiller quelques mots. Apparemment, elle était toujours en vie. En soi, c'était une bonne chose. Une très bonne chose même. Elle disait avoir besoin de sucre. C'est important le sucre. Très important. « Ça doit sûrement être ça. Un peu plus et tu finissais étalée au sol comme une crêpe. » Lui dis-je en souriant pour détendre l'atmosphère. Elle sentait embarrasser, en même temps qui n'aurait pas été dans le même état qu'elle dans une telle situation.

Mes bras toujours enroulait autour d'elle par peur qu'elle ne s'évanouisse une nouvelle fois, Victoire me demande s'il y a à manger ici. Mais malheureusement, je n'avais rien du tout à lui mettre sous la dent. Ah si ! Harper m'avait donné une barre de chocolat qu'elle avait trouvé je ne sais où. Ça faisait longtemps que je n'avais pas mangé de chocolat. Mais genre depuis trèèèès longtemps. Par contre je ne sais plus du tout où je l'ai mis ... Ah oui, je dois l'avoir dans ma veste que j'ai posée sur une machine de musculation ! « Euh ... oui, je devrais avoir quelque chose pour toi. Attends viens, tu seras beaucoup plus à l'aise sur le banc que sur le sol. » M'apprêtant à me relever, je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que je la porte afin d'éviter tout risque potentiel. Légèrement perplexe, je lui demande l'autorisation. « Je peux ... te porter ? Ce serait le coup que tu tombes et après je m'en voudrais toute ma vie. » Ouais, toute ma vie. Déjà que je m'en voulais au sujet de Ross alors il n'était pas question qu'elle se blesse aujourd'hui. Passant l'une de mes mains en dessous de ses jambes pour placer une étreinte délicate juste en dessous de son genou, je place aussitôt ma main gauche au niveau de son épaule avant de la soulever comme un colis à la poste. « Accroche-toi bien, ça risque de secouer un peu. J'espère que tu es une bonne copilote ! » Lançais-je un sourire amusé avant de me diriger vers le bac en évitant tant bien que mal les machines et outils de musculation au sol, manquant même de me prendre une poignée dans la tête avant de finalement arriver à destination, la posant délicatement sur le banc. « Fouh ! La prochaine fois, on inversera les rôles ! Je suis certain que tu ferais une très bonne pilote car moi, c'est pas trop mon cas ! » Rien qu'imaginer Victoire essayait de me porter me mettait le sourire aux lèvres.

« Attends, je dois avoir quelque chose à manger dans ma veste. » Tournant le dos à Victoire, je m'approche de ma veste pour y ressortir une barre de chocolat toute neuve de la poche. « J'ai une barre de chocolat si tu veux. Tu aimes le chocolat ? » Lui dis-je en me retournant vers elle, lui tendant la barre de chocolat alors que j'étais toujours torse nu. Bon, en même temps je n'avais pas vraiment eu le temps de m'habiller. Il faut dire que la situation a vite dérapé. Finalement, moi qui imaginé passé cette soirée seule avec comme unique compagnie les différentes machines de sport, je me retrouvais en compagnie de Victoire, autant dire que tout de suite, les choses semblèrent plus faciles à vivre. Son doux sourire me berçant encore et toujours tandis que son regard noisette était toujours aussi éclatant qu'à son arrivée dans la salle. En fait ... ce n'est pas moi qui la tire vers le haut. C'est elle qui me tire vers le haut. Grâce à elle, j'ai réussi à remonter la pente car quand on y réfléchit bien, c'est elle qui m'a permis de ne plus voir ce monde seulement en noir mais d'en voir les nuances. Sans elle, je ne serais sûrement pas-là à lui parler. Finalement, je ne m'étais pas trompé le jour de notre première rencontre. Elle n'est pas une simple délinquante. Non. Elle est bel et bien une héroïne. Une vraie héroïne, mais genre vraiment. Avec les attirails d'une super-héroïne. Une vraie battante dans l'âme.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Victoire Holloway


Messages : 106
Date d'inscription : 05/11/2018
Ft : Jenna Coleman
Crédits : Avatar: DANDELION
Signature: Justayne

Inclement Earth

MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle] Lun 14 Jan - 0:09

“Muscle, muscle and... muscle.”Il faisait vraiment chaud, et pourtant je n’avais pas les vêtements les plus chaud qui existait. Mes vêtements n’étaient même pas fait pour le sport, du moins le haut, mais comme je l’ai déjà dit je n’avais pas eu le choix ils ne fournissaient pas de tee-shirt de sport. Mais là, pfiou cette chemise me donnait chaud. Les manches longues peut-être… Je l’écoutais me répondre par rapport à mon excuse du manque de sucre, enfin je l’entendais sans trop comprendre. J’avais seulement compris qu’il avait gobé mon histoire et tant mieux car expliquer que je m’étais évanoui tout simplement parce que je suis un peu trop émotive et que je n’étais pas préparée à voir un torse aussi musclé aurait été encore plus gênait que la situation actuelle qui me réchauffait les joues.

Ses bras m’entouraient encore quand je lui demandais s’il y avait à manger. Excuse bien sûr, je n’étais pas affamée, mais bon il fallait aller jusqu’au bout de mon histoire de manque de sucre… Par contre je ne m’attendais pas à ce qu’il me propose de me porter. Tous mes rêves se réalisaient, combien de fois j’avais eu envie d’être porter par lui, alors j’avais accepter d’un petit hochement de tête, m’accrochant bien à lui comme il me le demandait. Est-ce qu’il pouvait entendre mon coeur ? Parce que là, actuellement il menaçait de sortir de ma cage thoracique tellement il battait vite. Et ma respiration se coupait un peu ses mains sous mes jambes et le voyant me soulever comme il pouvait soulever un simple colis. C’est sur que ma petite taille et mon poids léger faisait qu’il était facile pour lui de me porter… Il faisait même un peu d’humour ce qui me fit sourire oubliant un instant mon embarras. Par contre on allait vite arriver au banc et il fallait le dire, je n’avais pas trop envie de quitter ses bras, après tout je n’allais pas pouvoir profiter de ce torse après ça et c’était triste… Mais bon, je me laissais poser sur ce banc, essayant de me concentrer sur ses yeux. Et oui, il n’y a pas que les garçons qui essaye de rester concentrer sur les yeux, une fille aussi peut avoir le regard qui divague, sauf que c’était moins flagrant, j’avais fini par m’y faire et donc j’arrivais à fixer ses yeux et non ses pectoraux. Je souriais en l’entendant parler d’inverser les rôles, rigolant même un peu. « Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, je tomberai et serait aplati comme une crêpe avec ta masse… Déjà que tu es plus grand, même deux comme moi on arriverait pas à te porter, je n’ai pas vraiment les bras musclés... » Non je ne suis pas bien musclée, c’était aussi pour ça que je voulais me mettre un peu au sport, je voulais être plus tonique. Mon arrivée sur terre m’a fait me rendre compte que ça pouvait être utile. Mais bon, pour le moment la séance de sport était compromise par mon évanouissement et par du chocolat. Il avait du chocolat ! J’adorais le chocolat, j’en raffolais ! J’en avais pas manger depuis longtemps avant d’arriver dans ce bunker alors j’étais bien contente d’en avoir retrouver au dîner. Mais là il m’en offrait et si on pouvait avoir des étoiles dans les yeux c’est ce que j’aurais. « Si j’aime? J’adore ça ! Merci... » Disais-je en souriant, ah ça y est j’étais un peu remise de mes émotions tandis que je prenais le chocolat. Puis je le regardais, me sentant un peu coupable de prendre tout ça que pour moi… Alors je coupais la barre en deux lui offrant la moitié tout en faisant ressortir mes fossettes avec mon doux sourire. « Tiens, c’est à toi après tout alors autant partager… Ne t’en fais pas ça devrait me suffire ! » Oui après tout je ne manquais pas réellement de sucre, mais ça, il n’était pas censé le savoir. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: 10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle]

Revenir en haut Aller en bas

10/06/2482 ~ Vikson [Muscle, muscle and ... muscle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Mont Weather-