AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des nouveaux personnages de la S5 sont maintenant jouables (d'autres arriveront par la suite ! Merci de ne pas prendre un perso non répertorié dans les PV )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables ! Ils offrent quelques Tcs bonus à la validation, n'hésitez pas à peupler le bunker

Partagez|

[18/05/2482] I need that fire just to know that I'm awake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eliza Johnson

Eliza Johnson


Messages : 1398
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : sølune (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: [18/05/2482] I need that fire just to know that I'm awake. Lun 7 Jan - 13:13

Informations:
 


I need that fire just to know that I'm awake.
Adriel & Eliza


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]L'alcool. Ce liquide source de tant de désillusions. Tant de personnes pensent que s'ils s'en emparent d'un peu, le temps d'une soirée, ils pourront oublier tous leurs problèmes; que ce liquide enflammé était la solution à leur problème. Balivernes ! Eliza en faisait d'ailleurs l'expérience ce soir-même dans un pub au cœur de Trishana.

Ce n'était pas dans ses habitudes de boire à en perdre la raison. Généralement, elle se contentait d'un ou deux verres pour abréger sa soif. Mais il lui arrivait, parfois, de boire plus que la moyenne lorsqu'elle était chagrinée par quelque chose. Et lorsque le liquide ne suffisait pas à faire l'affaire, elle trouvait un compagnon ou une compagne d'une nuit. Le fait est que les partenaires de combat ne courraient pas les rues.

Oui. Il était arrivé à Eliza d'avoir une partenaire d'une nuit, comme cette native qu'elle n'avait d'ailleurs plus revue depuis un certain temps. Elle n'était pas une fille facile pour autant. Rares étaient les personnes qui attiraient son attention. Tout simplement parce qu'avec son sale caractère, son allure froide et ses mots crus, personne n'osait venir lui adresser la parole parmi les Camelotiens. Une réputation de garce, sans doute. Mais elle était méritée. Elle portait une armure autour d'elle pour encaisser tous les coups et un bouclier pour se protéger des autres. L'amour et l'amitié étaient des faiblesses. On accordait sa confiance et on se faisait poignarder dans le dos après. Du moins, elle l'avait toujours pensé, jusqu'à ce que Bellamy lui apprenne le contraire quelques jours auparavant.

Bordel, si elle avait pensé qu'un jour des gens de l'Arche la rejoindrait sur Terre... Cela faisait trois ans qu'elle était là et en revoyant son ancien ami, elle avait entretenu le vain espoir de revoir ses parents. Mais apparemment, ils n'étaient pas du voyage. Que des mineurs, d'après ce qu'elle avait entendu. Des délinquants. Et ni son père, ni sa mère ne briseraient les règles de l'Arche. Elle, en revanche, l'avait fait et elle avait blâmé Bellamy Blake pendant quatre ans. Quatre longues années qui lui avaient permises de se forger une nouvelle carapace. Et aujourd'hui, il revenait comme une fleur et lui mettait une grande claque en lui apprenant qu'elle avait cru des mensonges. 

Pendant quatre ans elle n'a jamais accordé sa confiance, pas une fois. Et la vie lui riait au nez à présent, en lui faisant comprendre qu'elle avait fait tout ça pour rien. Peut-être pouvait-elle finalement accorder sa confiance ? M'enfin, pourquoi faire ? Elle l'avait fait pour Varian et Harley en tentant de les aider et à chaque fois elle avait fini entre des coups infligées et une possible mort. Rien de bon n'arrivait lorsqu'on confiait ses plus noirs et sombres secrets. Alors c'était terminé, elle sautait son tour.

Si ça n'avait été que ça... Elle aurait pu encaisser. Mais cette nuit défila un flot incontrôlable de pensées. Vingt-quatre ans et elle n'avait toujours rien fait de sa vie dont elle puisse se vanter. Elle était une survivante et puis quoi ? Elle n'avait aucun objectif. Sur l'Arche, elle avait toujours souhaité être garde et désormais elle n'avait aucune idée du chemin à suivre. Eliza ne pouvait pas travailler où elle le voulait n'étant pas une native. Elle serait toujours vu comme une envahisseuse venue de l'espace. Une Skaikru. Cela n'allait pas changé du jour au lendemain. Et avec l'arrivée des deux navettes, les tensions entre les Camelotiens et les natifs allaient surement s'accentuer. Ils allaient devoir choisir un camp: les terriens ou les archéens. Elle le sentait venir comme la peste.

Et voilà ce qu'était sa vie à vingt-quatre ans: un vrai foutoir. Maintenant elle devait trouver par où commencer à ordonner tout ça. Elle devait envisager les priorités, les nécessités du dispensable. Cela attendrait demain. Ce soir, elle fêterait son anniversaire avec quelques verres de whisky. Tant pis pour le regard des autres. Après tout qu'on la voit bourrée ou complètement inabordable, cela ne changeait pas grand chose au bout du compte.

- Un autre verre, hum... Pater ! 
- Pour la troisième fois: Peter.
- Oui, oui, Pater, c'est ce que j'ai dit. 

Il leva les yeux au ciel et Eliza lui offrit son plus beau et ironique sourire. Evidemment qu'elle se fichait de lui. Taper sur le système des gens était sa marque de fabrique et elle se débrouillait toujours pour le faire, même avec une bonne dose d'alcool dans le sang.

La jolie brune était d'humeur maussade, ce soir, et le temps lourd, annonçant de l'orage pour la nuit à venir, ne venait pas arranger les choses, rendant son humeur un peu plus ronchon. Pourtant, sa soirée prit un nouveau tournant en voyant un silhouette masculine franchir l'entrée du pub. Adriel. Un sourire se dessina sur les lèvres de la Camelotienne et elle sauta d'un bon de sa chaise haute en bois. S'avançant vers lui, elle fit la chose la plus inhabituelle qu'il soit chez elle: elle le serra dans ses bras. 

- Adriel ! Comme je suis heureuse de te voir. Tu viens saluer la vieille d'une semaine ?

Elle lui tapa du plat de la main dans l'épaule, sans trop de délicatesse, mais son esprit était quelque peu embrumé pour le moment. L'alcool avait le don de lui faire perdre et son armure et son bouclier, la rendant un peu plus enjouée que la normale, que ce soit pour sympathiser ou exaspérer comme elle le faisait avec le serveur. Se tournant d'ailleurs vers le comptoir pour lui parler, elle se mit à parler d'une voix un peu plus forte pour qu'il puisse l'entendre.

- Pater, sers-nous deux verres pour mon ami et moi. 

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

[18/05/2482] I need that fire just to know that I'm awake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Trishanakru :: Précédemment à Trishana ...-