AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des nouveaux personnages de la S5 sont maintenant jouables (d'autres arriveront par la suite ! Merci de ne pas prendre un perso non répertorié dans les PV [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 3207243747

Partagez|

[13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clarke Griffin

Clarke Griffin
Admin


Messages : 2022
Date d'inscription : 07/03/2017
Ft : Eliza TC
Crédits : Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️

Inclement Earth

[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyMer 20 Mar - 18:31

Fourchette chrono:
 




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face.


Vivre au bunker, ça commence franchement à se compliquer de jour en jour. Sans être parano, il est clair qu'ils nous surveillent. Ça ne fait même aucun doute. Et du coup, certains sujets sont assez tabous, même entre nous. Il ne faut pas parler de ceux qui sont partis, faire attention à ce qu'on peut dire de façon générale aussi. Ne pas éveiller plus de soupçons qu'on n'en a déjà sur nos têtes, surtout avec la disparition de leur chat et de ses petits. A croire qu'on était tous des coupables parfaits, surtout au début. Et avant qu'ils ne se mettent en tête que le coupable est sans doute plutôt dans leurs rangs. C'est pesant. Faire comme si tout allait bien alors que je suis rongée par l'inquiétude. Est-ce que nos échappés ont réussis à rejoindre l'Arche et les autres ? Est-ce qu'ils mettent en place un plan pour nous sortir de là ? Est-ce qu'on va finir par pourrir ici sans revoir nos proches à la surface ? Est-ce que les résidents des lieux vont finir par passer à la vitesse supérieure avec nous, comme ils le font avec les Natifs ? J'avoue que plus les jours passent, et plus je commence à douter. Après tout, même ces Natifs n'osent pas s'attaquer à ces Montagnards pour sauver les leurs. Est-ce que le Conseil de l'Arche serait assez fou pour tenter de se dresser contre nos charmants hôtes ? D'autres questions ne cessent de me réveiller en pleine nuit et d'occuper la moindre de mes pensées même en pleine journée. Des interrogations diverses, dont certaines ne me quittent décidément plus depuis déjà bien des semaines. Bien avant de découvrir la réalité sur ces Montagnards. Comme par hasard. Puis bon, l'état d'Arthur me préoccupe énormément aussi. Donc, clairement je l'avoue : j'ai du mal à mettre un peu d'éclat dans mes sourires qui paraissent bien pâles à ceux qui me connaissent réellement. Qu'il est difficile, mentalement parlant, de continuer à regarder droit devant lorsqu'on ne sait plus vraiment où donner de la tête..

Comme depuis le jour où Arthur a quitté notre dortoir pour rejoindre une chambre médicalisée des lieux, je ne peux pas m'empêcher d'aller le voir dès que mes cours se sont terminés. C'est une bonne chose, ça, que certains d'entre nous qui le souhaitaient ont pu rejoindre certaines classes pour continuer leurs études. Autant dire que j'ai été parmi les premières à sauter sur l'occasion rien que pour perfectionner mon savoir et, surtout, pour en apprendre plus sur leurs propres connaissances dans le milieu médical ainsi que sur leurs moyens. Même si je sais très bien qu'ils ne me feront pas entrapercevoir leur folie sur leurs cobayes humains. Mais, ça m'aide à donner l'illusion de vouloir m'intégrer à leur société. Et ça, ce n'est pas plus mal. Ils ne sont pas assez fous pour aborder ces sujets qui dépassent la simple médecine et se rapportent plus à de l'expérimentation à l'échelle humaine. Qu'importe. Je ne sais pas pour combien de temps on en a encore ici. Et si ça peut m'aider à gravir quelques marches pouvant m'aider à trouver une idée pour nous sortir de là : ce n'est pas plus mal. Puis surtout : ça m'occupe. J'ai besoin de ça pour tenter d'arrêter de me poser 1001 questions à la seconde. Sur nous. Sur les Montagnards. Sur l'Arche. Sur Arthur. Sur Macy. Sur Zack. Sur Bellamy..

Secouant la tête de gauche à droite, je finis par rejoindre nos dortoirs une fois ma visite à Arthur faite. Il n'y a personne à cette heure, et c'est tant mieux. Grimpant sur ce lit superposé qui est le mien depuis notre arrivée, je finis par m'y asseoir en tailleur, la main posée sur mon oreiller. Mon carnet à dessins y est caché.. Délicatement, je le sors de sa cachette improvisée avant de l'ouvrir et de le déposer sur l'une de mes cuisses. Le dos collé au mur derrière moi (l'avantage d'avoir son lit à l'une des extrémités bien éloignée de l'entrée), je le feuillette tranquillement. Certains dessins sont maintenant assez anciens et m'arrachent même un léger sourire presque nostalgique au coin de mes lèvres. Je me perds dans ce que j'ai pu dessiner, avant de tomber sur ces pages plus récentes. Ça me fait mal rien que de les revoir. Qu'est-ce qui me prend.. Soupirant, je zappe ces dernières pages pour partir sur une surface toute blanche qui n'attend que mon coup de crayon pour prendre quelques couleurs. En silence, me voilà à griffonner une silhouette de dos. Quand je dessine, je suis comme dans une bulle. Si bien que je n'entends même pas la porte du dortoir s'ouvrir sur l'une de ces personnes qui doit savoir que mes sourires et mon regard ne sont pas remplis de joie. Tout comme les siens, en fait.. Oui, je l'ai remarqué, ça. Si je n'en suis pas à me plaindre chez les autres sur mon propre cas, je reste la blonde que je suis. Bien observatrice. Surtout envers mes amis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Harper McIntyre

Harper McIntyre


Messages : 125
Date d'inscription : 19/07/2018
Ft : Chelsey Reist
Crédits : Pikpik (Avatar), Emi Burton (Signa)

Inclement Earth

[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyLun 8 Avr - 18:27

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face. Quelques jours se sont écoulés, depuis qu'Harper s'est retrouvez à l'infirmerie. Elle s'en souvient bien, de ce qui s'est passé. Enfin.. Vaguement. La blonde se rappelle simplement que la ligue Ogma les ont aidé, elle et un petit groupe, de s'évader du Mont Weather afin d'échapper au sort que leur réservait ces hommes des montagnes. Elle se rappelle aussi d'être parti avec ses amis, avant de finir par rebrousser chemin à cause d'un contre temps. Et a cause de son mal être. C'était Clarke qui l'avait aidé pour l'amener à l'infirmerie. Elle a dû ensuite inventer une excuse pour ne pas que cette évasion se sache et qu'il y ai des répercussions sur ceux qui les ont aidé. Voilà comment Harper a finit par atterrir ici, séparée des autres.

Une heure après son réveil, elle se fait examiner une nouvelle fois. Elle a retrouvé des couleurs, un teint rosé. Et son état de santé est correcte. Assez pour la faire sortir de l'infirmerie, qu'elle rejoigne les autres dans la grande salle. Harper se prépare donc, prenant son temps. Quoique, elle va carrément à deux à l'heure. En tout cas, ça lui laisse ensuite le temps d'aller voir Arthur pour discuter un peu avec lui. Il a dû aussi être mis dans une chambre médicalisée. Elle s'inquiète pour lui, elle le considère comme son petit frère. Alors elle tente de le rassurer du mieux qu'elle le peut, sachant qu'il sera assez fort pour se remettre sur ses pieds.

Avant de finir par sortir de la pièce, frottant ses cheveux tout en arpentant les couloirs du Mont Weather. Si sa santé physique mentale va bien, alors sa santé mentale va mal. Elle qui pensait enfin être libre, avec ses proches. Victoire, Monty,... Eh bien elle s'est trompée. La voilà de retour dans cette prison sous terre. Et ça lui fait mal au cœur d'être séparée de celui qu'elle aime de sa meilleure amie, et des gens qu'elle apprecie énormément. Mais bon.. Elle n'y peut rien. Puis, elle ne peut pas se sentir seule non plus. Clarke est encore là. Tout comme Jackson, Nathan et d'autres. D'ailleurs en parlant d'eux, ils doivent se trouver dans la grande salle. De ce qu'elle a compris de par la bouche de l'infirmière. Cependant elle n'a aucune envie de les rejoindre pour le moment. Elle préfère être seule, et déprimer dans son coin en pensant à sa future mort. Car oui, en ce moment, elle pense négatif. Voire très négatif. Le pessimisme est assez présent en elle. Alors autant ne pas miner le moral des autres -qui doit être déjà assez bas- en ramenant cette négativité.

Arrivant devant le dortoir, elle ouvre doucement la porte en soupirant. Avant de finir par lever les yeux et croiser le regard d'une autre blonde. Clarke. Harper ne s'y attendait pas tellement, elle la pensait dans le salon avec les autres Cents. M'enfin. Ça ne dérange pas Harper, au contraire. Tout en avançant tel un zombie, elle se dirige vers le lit superposé de son amie, avant de grimper silencieusement pour chercher un peu de compagnie. Sans même attendre d'avoir une quelconque réponse, elle s'installe à ses côtés.

- Qu'est-ce que tu fais de beau ?

Harper fait exprès de parler d'autre chose, sachant bien que la blonde saurait qu'elle n'a pas le moral à parler de ce qui va pas. Maintenant, le plus important, c'est de se changer les idées. Malgré le fait que vivre dans ce bunker devient de plus en plus compliqué.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

[13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather-