AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Arkers et Moskiums ! Essayez de les privilégier [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper 3207243747

Partagez|

[13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2185
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyMer 20 Mar - 18:31

Fourchette chrono:
 




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face.


Vivre au bunker, ça commence franchement à se compliquer de jour en jour. Sans être parano, il est clair qu'ils nous surveillent. Ça ne fait même aucun doute. Et du coup, certains sujets sont assez tabous, même entre nous. Il ne faut pas parler de ceux qui sont partis, faire attention à ce qu'on peut dire de façon générale aussi. Ne pas éveiller plus de soupçons qu'on n'en a déjà sur nos têtes, surtout avec la disparition de leur chat et de ses petits. A croire qu'on était tous des coupables parfaits, surtout au début. Et avant qu'ils ne se mettent en tête que le coupable est sans doute plutôt dans leurs rangs. C'est pesant. Faire comme si tout allait bien alors que je suis rongée par l'inquiétude. Est-ce que nos échappés ont réussis à rejoindre l'Arche et les autres ? Est-ce qu'ils mettent en place un plan pour nous sortir de là ? Est-ce qu'on va finir par pourrir ici sans revoir nos proches à la surface ? Est-ce que les résidents des lieux vont finir par passer à la vitesse supérieure avec nous, comme ils le font avec les Natifs ? J'avoue que plus les jours passent, et plus je commence à douter. Après tout, même ces Natifs n'osent pas s'attaquer à ces Montagnards pour sauver les leurs. Est-ce que le Conseil de l'Arche serait assez fou pour tenter de se dresser contre nos charmants hôtes ? D'autres questions ne cessent de me réveiller en pleine nuit et d'occuper la moindre de mes pensées même en pleine journée. Des interrogations diverses, dont certaines ne me quittent décidément plus depuis déjà bien des semaines. Bien avant de découvrir la réalité sur ces Montagnards. Comme par hasard. Puis bon, l'état d'Arthur me préoccupe énormément aussi. Donc, clairement je l'avoue : j'ai du mal à mettre un peu d'éclat dans mes sourires qui paraissent bien pâles à ceux qui me connaissent réellement. Qu'il est difficile, mentalement parlant, de continuer à regarder droit devant lorsqu'on ne sait plus vraiment où donner de la tête..

Comme depuis le jour où Arthur a quitté notre dortoir pour rejoindre une chambre médicalisée des lieux, je ne peux pas m'empêcher d'aller le voir dès que mes cours se sont terminés. C'est une bonne chose, ça, que certains d'entre nous qui le souhaitaient ont pu rejoindre certaines classes pour continuer leurs études. Autant dire que j'ai été parmi les premières à sauter sur l'occasion rien que pour perfectionner mon savoir et, surtout, pour en apprendre plus sur leurs propres connaissances dans le milieu médical ainsi que sur leurs moyens. Même si je sais très bien qu'ils ne me feront pas entrapercevoir leur folie sur leurs cobayes humains. Mais, ça m'aide à donner l'illusion de vouloir m'intégrer à leur société. Et ça, ce n'est pas plus mal. Ils ne sont pas assez fous pour aborder ces sujets qui dépassent la simple médecine et se rapportent plus à de l'expérimentation à l'échelle humaine. Qu'importe. Je ne sais pas pour combien de temps on en a encore ici. Et si ça peut m'aider à gravir quelques marches pouvant m'aider à trouver une idée pour nous sortir de là : ce n'est pas plus mal. Puis surtout : ça m'occupe. J'ai besoin de ça pour tenter d'arrêter de me poser 1001 questions à la seconde. Sur nous. Sur les Montagnards. Sur l'Arche. Sur Arthur. Sur Macy. Sur Zack. Sur Bellamy..

Secouant la tête de gauche à droite, je finis par rejoindre nos dortoirs une fois ma visite à Arthur faite. Il n'y a personne à cette heure, et c'est tant mieux. Grimpant sur ce lit superposé qui est le mien depuis notre arrivée, je finis par m'y asseoir en tailleur, la main posée sur mon oreiller. Mon carnet à dessins y est caché.. Délicatement, je le sors de sa cachette improvisée avant de l'ouvrir et de le déposer sur l'une de mes cuisses. Le dos collé au mur derrière moi (l'avantage d'avoir son lit à l'une des extrémités bien éloignée de l'entrée), je le feuillette tranquillement. Certains dessins sont maintenant assez anciens et m'arrachent même un léger sourire presque nostalgique au coin de mes lèvres. Je me perds dans ce que j'ai pu dessiner, avant de tomber sur ces pages plus récentes. Ça me fait mal rien que de les revoir. Qu'est-ce qui me prend.. Soupirant, je zappe ces dernières pages pour partir sur une surface toute blanche qui n'attend que mon coup de crayon pour prendre quelques couleurs. En silence, me voilà à griffonner une silhouette de dos. Quand je dessine, je suis comme dans une bulle. Si bien que je n'entends même pas la porte du dortoir s'ouvrir sur l'une de ces personnes qui doit savoir que mes sourires et mon regard ne sont pas remplis de joie. Tout comme les siens, en fait.. Oui, je l'ai remarqué, ça. Si je n'en suis pas à me plaindre chez les autres sur mon propre cas, je reste la blonde que je suis. Bien observatrice. Surtout envers mes amis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Harper McIntyre
❝ Survivant ❞
Harper McIntyre



Messages :
130
Date d'inscription :
19/07/2018
Ft :
Chelsey Reist
Crédits :
Pikpik (Avatar), Emi Burton (Signa)
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyLun 8 Avr - 18:27

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face. Quelques jours se sont écoulés, depuis qu'Harper s'est retrouvez à l'infirmerie. Elle s'en souvient bien, de ce qui s'est passé. Enfin.. Vaguement. La blonde se rappelle simplement que la ligue Ogma les ont aidé, elle et un petit groupe, de s'évader du Mont Weather afin d'échapper au sort que leur réservait ces hommes des montagnes. Elle se rappelle aussi d'être parti avec ses amis, avant de finir par rebrousser chemin à cause d'un contre temps. Et a cause de son mal être. C'était Clarke qui l'avait aidé pour l'amener à l'infirmerie. Elle a dû ensuite inventer une excuse pour ne pas que cette évasion se sache et qu'il y ai des répercussions sur ceux qui les ont aidé. Voilà comment Harper a finit par atterrir ici, séparée des autres.

Une heure après son réveil, elle se fait examiner une nouvelle fois. Elle a retrouvé des couleurs, un teint rosé. Et son état de santé est correcte. Assez pour la faire sortir de l'infirmerie, qu'elle rejoigne les autres dans la grande salle. Harper se prépare donc, prenant son temps. Quoique, elle va carrément à deux à l'heure. En tout cas, ça lui laisse ensuite le temps d'aller voir Arthur pour discuter un peu avec lui. Il a dû aussi être mis dans une chambre médicalisée. Elle s'inquiète pour lui, elle le considère comme son petit frère. Alors elle tente de le rassurer du mieux qu'elle le peut, sachant qu'il sera assez fort pour se remettre sur ses pieds.

Avant de finir par sortir de la pièce, frottant ses cheveux tout en arpentant les couloirs du Mont Weather. Si sa santé physique mentale va bien, alors sa santé mentale va mal. Elle qui pensait enfin être libre, avec ses proches. Victoire, Monty,... Eh bien elle s'est trompée. La voilà de retour dans cette prison sous terre. Et ça lui fait mal au cœur d'être séparée de celui qu'elle aime de sa meilleure amie, et des gens qu'elle apprecie énormément. Mais bon.. Elle n'y peut rien. Puis, elle ne peut pas se sentir seule non plus. Clarke est encore là. Tout comme Jackson, Nathan et d'autres. D'ailleurs en parlant d'eux, ils doivent se trouver dans la grande salle. De ce qu'elle a compris de par la bouche de l'infirmière. Cependant elle n'a aucune envie de les rejoindre pour le moment. Elle préfère être seule, et déprimer dans son coin en pensant à sa future mort. Car oui, en ce moment, elle pense négatif. Voire très négatif. Le pessimisme est assez présent en elle. Alors autant ne pas miner le moral des autres -qui doit être déjà assez bas- en ramenant cette négativité.

Arrivant devant le dortoir, elle ouvre doucement la porte en soupirant. Avant de finir par lever les yeux et croiser le regard d'une autre blonde. Clarke. Harper ne s'y attendait pas tellement, elle la pensait dans le salon avec les autres Cents. M'enfin. Ça ne dérange pas Harper, au contraire. Tout en avançant tel un zombie, elle se dirige vers le lit superposé de son amie, avant de grimper silencieusement pour chercher un peu de compagnie. Sans même attendre d'avoir une quelconque réponse, elle s'installe à ses côtés.

- Qu'est-ce que tu fais de beau ?

Harper fait exprès de parler d'autre chose, sachant bien que la blonde saurait qu'elle n'a pas le moral à parler de ce qui va pas. Maintenant, le plus important, c'est de se changer les idées. Malgré le fait que vivre dans ce bunker devient de plus en plus compliqué.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2185
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyLun 20 Mai - 19:02



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face.


Être dans une bulle, dans une autre bulle. Voilà ce que m'apporte le simple fait de pouvoir laisser mon imagination s'extirper de là, rien qu'en quelques coups de crayons. Qu'il est douloureux de voir que mon imagination, en ce moment, se résume aux mêmes souvenirs. Qu'ils datent de cette autre « vie » qu'on menait, tous, sur l'Arche. Ou cette autre qu'on découvre depuis qu'on est ici, sur Terre. Et ce passage au Mont Weather qui, à la base, semblait être un chapitre prometteur pour notre avenir, s'est assombri sans crier gare. Quelle veine, pas vrai ? C'est donc bien pour ça que je n'ai pas vu Harper me rejoindre dans ce qui est, depuis un petit moment maintenant, notre dortoir. Ce n'est qu'en voyant sa petite tête percée au-dessus de mon lit, grâce à cette petite échelle, tout en sentant sa présence venir près de moi, que je me rends compte que je ne suis plus seule ici. Ma bulle éclate, alors que je finis ces quelques coups de crayon pour ne pas m'arrêter sur un semblant de folle chevelure, non pas sans adresser pour autant un petit sourire à Harper, la laissant simplement se mettre à son aise. « Qu'est-ce que tu fais de beau ? » qu'elle me demande simplement, m'invitant ainsi à tourner ma tête vers elle pour croiser son regard, alors même que ma main gauche lâche ce qu'elle tenait jusqu'alors. Je sais qu'elle aurait du partir. Qu'elle était dans le groupe pour fuir le bunker. Mais, il n'y a qu'à voir son visage loin d'être aussi lumineux qu'à son habitude pour voir qu'il y a bien un problème. Voilà pourquoi je ne lui demande même pas comment elle va. Cela l'inciterait soit à mentir, soit à se replonger dans ce qui la tourmente. Et ça, ce n'est pas mon but. Clairement pas. « Hey. » que je lui réponds simplement, lui adressant un léger sourire. « J'avais juste envie de griffonner quelques pages. » Chose assez habituelle chez moi, je l'avoue. Soit je lis, soit je dessine. Dans ma tête, ça fuse. J'essaie de trouver quoi lui dire pour tenter espérer lui arracher un petit sourire. « Tu sais.. » Autant commencer simplement, non ? Juste le temps de trouver des mots qui m'aideraient à la soulager un peu. « Même si les choses ne se passent pas toujours comme prévues, il faut repenser à ce qui donne de l'espoir et un peu de force. » Ce que, personnellement, je fais sans m'en rendre compte vu la silhouette qui prend forme sur mon carnet. Et par là, j'avoue penser à quelqu'un en particulier pour Harper. Je ne suis pas aveugle. J'ai clairement remarqué qu'il y a un truc « bizarre » entre elle et un certain jeune homme. Même si lui, a réussi à partir de là cette fois-ci. Pour accompagner ces quelques mots, j'essaie de lui offrir une sorte de sourire rassurant, et un peu taquin aussi. Toujours avec cet espoir de lui en arracher un à elle aussi. Et si pour cela, il faut sortir la carte secrète de la discussion « super girly » et donc, amener certains noms masculins -Monty Green pour ne pas le nommer-, autant tenter et voir ce que ça peut donner, non ? Sinon, je changerai de stratégie.. T'inquiète ma p'tite Harper, tu ne repartiras pas d'ici sans un grand sourire et un cœur plus léger !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Harper McIntyre
❝ Survivant ❞
Harper McIntyre



Messages :
130
Date d'inscription :
19/07/2018
Ft :
Chelsey Reist
Crédits :
Pikpik (Avatar), Emi Burton (Signa)
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptySam 29 Juin - 16:58

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face. La simple présence de Clarke à ses côtés l'aide déjà à se sentir un peu mieux. A ne pas se sentir seule. Avoir dû rester un petit moment dans l'infirmerie sans avoir une tête connue proche d'elle ne l'a pas aidé à se sentir en meilleure forme. Enfin.. Physiquement elle va mieux, fort heureusement. Mais le moral n'est plus là. Elle qui était censé sortir avec l'autre groupe en dehors du Mont Weather pour rejoindre leurs autres compagnons resté à l'extérieur, bah.. Raté. Il a suffit que son corps dise stop, et l'empêche d'aller plus loin. Cependant, elle a eu de la chance en ne s'étant pas fait attraper. Personne ne s'est douté de ce qu'elle faisait réellement avant d'atterrir ici à l'infirmerie. Enfin. Elle essaie en vain de ne pas penser à tout ça, même si c'est difficile.

S'installant comme il faut a côté de sa blonde, elle tente de sourire un peu tout de même pour ne pas trop l'inquiéter, jetant un œil à son dessin qu'elle a crayonné sur un papier. Cela ressemblait à un homme de dos, les cheveux légèrement bouclé. Le cerveau d'Harper ne met pas longtemps à assembler le tout, et comprendre à qui appartient cette silhouette. Observant son amie, et l'écoutant attentivement, elle hoche simplement la tête à ses mots qui résonnent doucement dans sa tête. "Et.. Griffonner un certain Bellamy sur tes pages, c'est ça qui te fait toujours garder espoir et donner un peu de force ?" qu'elle dit sur un ton qui se veut amusé. Bien qu'elle ne soit pas aussi joyeuse qu'avant, elle n'a pas envie de plomber l'ambiance. Alors elle se force un peu. Car elle sait aussi qu'il faudra qu'elle se détende et pense à autre chose que lui pour avancer. Le sujet de Bellamy vient rapidement sur la table. Harper les avait vu, avant que ce dernier ne parte avec son groupe à la recherche des autres délinquants. Où plutôt : elle les avait grillé. Eux qui voulaient sûrement être le plus discret qu'il soit. C'était raté. M'enfin. La jeune blonde sait garder un secret. "Clarke. Je sais pour lui et toi." Harper lui donne un petit coup de coude en voyant son sourire taquin se former sur ses lèvres. Elle aussi à dû deviner quelque chose. "Tu me conseilles donc de dessiner aussi celui qui hante mes pensées en ce moment-même ?" lance-t-elle en triturant ses doigts, jetant un œil vers Clarke, avant de se perdre à nouveau dans les méandres de ses pensées. Monty. Depuis peu, elle sait qu'elle ressent quelque chose pour lui. Plus que de l'amitié : de l'amour. En apprenant à se connaître mieux, elle s'est vite attaché à lui. Et bien qu'au départ elle craignait de ne pas dépasser le simple stade de 'connaissances', à cause de leur différence sociale, elle a vite été agréablement surprise. Tout s'est fait comme ça, ils se sont rapprochés au fur et à mesure du temps qui passait. Malheureusement, Harper à mis du temps à se rendre entièrement compte qu'elle était amoureuse. Et surtout à le lui avouer. Il ne doit toujours pas le savoir d'ailleurs. Soupirant un peu, Harper attrape le crayon de Clarke et fait de petits cercles invisibles avec, dans les airs. "J'espère que Monty va bien.. Qu'ils vont tous bien..." Une fois qu'elle s'attache à une personne, elle ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter énormément. C'est dans sa nature.

"Je suis désolée Clarke. D'être de mauvaise humeur.. Alors que c'est pas dans mon habitude." qu'elle dit en riant vaguement, venant passer une main dans la chevelure blonde de son amie. Cheveux qui sont un peu emmêlés. Elle se redresse un peu, reposant le crayon devant Clarke et se mordille légèrement la lèvre. "Ce petit moment entre nous est parti pour se transformer en instant coiffure et discussion de trucs entre filles, n'est-ce pas ?" Puis, l'apprentie vétérinaire se met en position assise, se décalant un peu pour laisser un peu de place à Clarke tout de même. Ainsi, elle peut la regarder sans se détruire le cou, posant ses mains sur ses cuisses. "On commence par quoi ?"[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2185
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyDim 14 Juil - 11:33



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face.


Appliquée à donner vie à cette silhouette couchée sur le papier nous faisant dos, je n'ai aucune idée de ce qu'Harper s'apprête pourtant à me lancer. Comment est-ce que je pourrai seulement imaginer qu'elle nous a vu ? « Et.. Griffonner un certain Bellamy sur tes pages, c'est ça qui te fait toujours garder espoir et donner un peu de force ? » Ne m'y attendant absolument pas, je tourne la tête vers elle. Heureusement que je n'étais pas sur un détail à dessiner, sinon voilà la belle rature que ça aurait donné ! Fronçant les sourcils, je secoue la tête tout en regardant mon dessin. Bon sang. Ça se voit si facilement que c'est lui ? Alors qu'il est de dos ? Bravo, Clarke. Niveau discrétion, tu repasseras, hein ! La bouche entrouverte, je ne sais même pas quoi lui répondre. Elle ne m'en laisse même pas le temps de toute façon. « Clarke. Je sais pour lui et toi. » Ah. Son coup de coude me fait rougir, juste parce que je ne sais pas ce qu'elle-même pense savoir au sujet du Blake et moi. « Ah ? » que je réponds simplement, tout en détournant le regard. Franchement, je ne sais pas quoi répondre à tout ça. Après tout, elle est amie avec Zack. Et. Ben. C'est tendu du coup. « Il n'y a.. rien entre Bellamy et moi. » que j'ajoute, lorgnant mon dessin du coin de l’œil et en tentant de me convaincre moi-même de ça. Mais, qui est-ce que j'espère berner avec ça ? Bref. « Mais, possible que ça aide un peu. Ouais. » L'art de se contredire est parfaitement Griffinesque, que voulez-vous. « Tu me conseilles donc de dessiner aussi celui qui hante mes pensées en ce moment-même ? » Mais. Non. Bellamy Blake n'hante pas mes pensées. Pas du tout. Heureusement, Harper me lance une perche pour dévier de sujet. Ça tombe bien ! « Ça peut marcher. Même si pas forcément à tous les coups. » Évidemment. Ce serait bien trop beau si un simple dessin est le remède magique à n'importe quel problème ! Passant ma main maintenant libérée de mon crayon, je m'étire un peu. Depuis combien de temps je suis là, contre ce mur du dortoir -la chance d'avoir un des lits d'une extrémité- ? Aucune idée. « J'espère que Monty va bien.. Qu'ils vont tous bien... » Tiens donc. Le fameux Monty. J'avais donc vu juste. Impossible de ne pas en sourire, tout en regardant Harper, un sourcil arqué avec taquinerie. « Monty, hein ? » Et dans un registre un peu plus sérieux, je ne tarde pas à ajouter « Je suis sure qu'il se porte bien. Et les autres qui sont sortis aussi. » que j'accompagne d'un sourire se voulant rassurant. Et ça, en tout cas, j'en suis quasi certaine. Ils ont réussi et sont en vie. Il ne peut pas en être autrement de toute façon.

Harper me surprend une fois de plus, avec son « Je suis désolée Clarke. D'être de mauvaise humeur.. Alors que c'est pas dans mon habitude. » qui lui vaut un regard compatissant de ma part. Ça se comprend parfaitement, qu'elle ne soit pas au meilleur de sa forme. Je pince légèrement les lèvres, alors qu'elle semble s'amuser avec mes cheveux. Non pas que cela me dérange, hein. C'est juste que ça se sent vraiment qu'elle ne va pas bien. « T'en fais pas pour ça. Surtout que ça se comprend.. Mais, tout finira par s'arranger. » Et on finira aussi par sortir d'ici. Quand ? Ça, par contre, je n'en sais rien. Mais, il est clair que les autres ne vont pas nous laisser moisir ici. « Ce petit moment entre nous est parti pour se transformer en instant coiffure et discussion de trucs entre filles, n'est-ce pas ? » qu'elle me dit, alors que je me sépare de mon carnet, le posant simplement sur mon oreiller et ce, avant même de me mettre en tailleur« On commence par quoi ? » L'avoir entendu parler de séance « coiffage » me donne une petite idée. En silence, je me penche par dessus la petite rambarde de ce lit en hauteur, histoire d'essayer d'attraper mon sac à dos sur celui d'en bas. La chance de ne pas avoir de « colocataire de lits », c'est que je peux squatter celui du bas sans scrupule avec tout mon petit bordel.. L'ouvrant, je ne tarde pas à en sortir une gourmandise d'un repas pris au bunker, que je n'avais pas envie de manger sur le moment et qui donc, a tout simplement fini dans mes petites provisions. Au cas où. Il est bien connu qu'un peu de sucre aide à une remontée de moral, non ? Lui tendant l'emballage, je lui lance un « Parait que c'est plutôt efficace contre les petites peines de cœur.. » avec un léger sourire. Certes, ça ne va pas faire revenir Monty près d'elle dans l'instant. Mais, ça reste un petit plaisir gourmand. Donc, peut-être que ça va avoir son petit effet, allez savoir. Une fois les mains vides, je me remets à fouiner dans mon sac, à la recherche d'une vieille brosse que j'avais pris soin de laver autant que possible une fois arrivée au bunker. « Et ça aussi, il est dit que ça aide un peu. » que j'ajoute, tout en me décalant jusqu'à être derrière elle. Commençant par démêler ses longueurs, mèche après mèche, je poursuis sur ma lancée. « Bon, alors. Qu'est-ce que tu attends pour me parler de Green ? » Bah quoi, je suis curieuse, moi ! « D'après toi, il dirait quoi si j'essaie de te faire une tresse qui finira de travers tellement je suis douée ? » Disons que j'ai juste envie de savoir si ce cher Monty risque de m'engueuler pour avoir tenté de dompter la chevelure d'Harper, mais avec un résultat pas forcément au top. Bien entendu, c'est lancé avec humour, me doutant bien qu'il ne me condamnerait pas à mort pour ça ! Enfin, j'espère..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Harper McIntyre
❝ Survivant ❞
Harper McIntyre



Messages :
130
Date d'inscription :
19/07/2018
Ft :
Chelsey Reist
Crédits :
Pikpik (Avatar), Emi Burton (Signa)
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyMar 30 Juil - 0:14

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face. En voyant que Clarke nie toujours, Harper rit un peu, secouant la tête. "Eh.. Je vous ai vu ensemble. Avant qu'il ne parte retrouver l'autre groupe." Puis, il faut être vraiment aveugle pour ne pas voir qu'il y a quelque chose entre elle et Bellamy. Depuis le temps qu'elle connaît Clarke, Harper sait qu'elle ressent quelque chose pour lui. Elle ne peut pas se tromper. Et elle en est encore plus certaine en voyant la réaction de la blonde. Alors tout en posant à nouveau le regard sur ledit dessin, elle sourit vaguement, secouant légèrement la tête. "Hm.. Mais je ne sais pas dessiner aussi bien que toi, tu sais. Il faudra m'apprendre." qu'Harper lance en riant légèrement, s'imaginait déjà en train de dessiner Monty avec une patate, des bâtonnets en guise de bras et de jambes et son nom inscrit en dessous pour bien comprendre qui se trouve dessiné sur sa feuille. Enfin bref. Repartant dans ses pensées, l'étudiante vétérinaire ne se rend pas compte qu'elle a indirectement prononcé le prénom de celui qu'elle aime. Ce n'est qu'en voyant le sourire et l'air Taquin de Clarke, qu'elle rougit un peu tout en regardant ailleurs. "Oui.. Enfin tout le monde quoi." Même si c'est vrai que, la petite Harper pense surtout à Monty. Elle ne peut pas se mentir à elle-même. Et ne peut pas renier ses sentiments qu'elle a envers le jeune homme. "Si tu penses qu'ils s'en sont sortis, je veux bien te croire. Enfin.. Je veux y croire." Tout en se mordillant la lèvre, elle se redresse légèrement, tentant de ne pas penser au pire. Ce n'est pas son genre à Harper, d'être aussi pessimiste alors.. Faut qu'elle pense à autre chose. Et quoi de mieux que d'être avec Clarke. Cette dernière sait trouver les mots pour la détendre et lui rendre l'optimisme dont elle a besoin.

Jouant un peu avec les cheveux de son amie, elle s'excuse alors de sa mauvaise humeur qu'elle ne montre presque jamais d'habitude. Elle regarde alors Clarke, se pinçant la lèvre à ce qu'elle lui dit. "J'espère bien que ça va s'arranger." Elle marque une petite pause, baissant légèrement la tête. "Tu sais.. Durant les premiers jours, je pensais que cet endroit, ce Mont Weather était une sorte de Paradis sur cette planète. Mais.. Au final je me suis bien trompée." Elle rit nerveusement, avant de soupirer un peu. C'est totalement vrai. Elle qui pensait que ce lieu allait pouvoir les protéger de tout et les accueillir comme il se doit. C'est totalement différent de ce qu'Harper avait pensé. Mais bon. Comme dit avant, il ne faut pas trop s'apitoyer sur son sort. Et vu que certains d'entre eux ont pu sortir de là, ces derniers ne vont sûrement pas rester dehors sans rien faire. Il ne reste plus qu'à attendre patiemment leur arrivée. Si tout se passe bien. Pour le moment, la blonde compte bien se changer les idées. Et elle a bien eu raison d'aller faire un petit détour auprès de Clarke. Cette dernière sait comment remonter le morale des troupes ! Et alors qu'elle a parlé de cet 'instant coiffure', elle l'observe faire, haussant un sourcil en voyant qu'elle se penche pour attraper quelque chose sur le lit d'en bas. Pendant ce petit temps, Harper s'installe correctement, en tailleur, posant ses mains sur ses genoux. Et en voyant la petite gourmandise emballé dans un petit sachet que lui tend sa blonde, elle esquisse un léger sourire. Les petites attentions de Clarke ont aussi le don de la faire sourire. C'est un bon début de soirée. "En effet ! C'est très efficace même.. Surtout quand on est gourmande comme moi.." qu'elle dit en gardant un sourire, avant d'attraper délicatement cette petite sucrerie. Elle ouvre ensuite l'emballage et le dépose à côté, venant enfourner cette petite gourmandise dans sa bouche en même temps de se décaler quelque peu pour laisser à Clarke de la place derrière elle. "Merci Clarke.. Et je pense que je vais te remercier toute la soirée." qu'elle lance, avant de soupirer de bien être en sentant la blonde lui coiffer doucement les cheveux.

C'est bien l'un de ses points faible à Harper, les cheveux. Elle aime bien ça, qu'on la brosse on qu'on lui fasse des papouilles de cheveux. Alors elle ne va pas s'en plaindre. Loin de là. Avalant enfin la sucrerie, elle manque de s'étouffer en entendant le questionnement de Clarke, sur ce fameux Green. "Q-Qu'est-ce que tu veux savoir exactement ?.." Elle se reprend rapidement, se concentrant sur les gestes de son amie. "Alors là.. Aucune idée ! Tu sais.. Ça fait pas si longtemps que ça que je me suis rendu compte de mes sentiments pour Monty." Autant le dire franchement. Clarke a bien deviné. "Quelques jours avant que lui et les autres s'en aillent dans la nature." Harper finit par jouer nerveusement avec ses doigts, se mordillant une nouvelle fois les lèvres. Et encore une fois, elle tourne légèrement la tête vers Clarke. "A vrai dire, je sais pas si j'ai une chance.. E-Enfin.. J'ai l'impression qu'on est plus proche qu'avant, lui et moi, mais.." Elle soupire doucement, venant cette fois-ci poser ses mains sur ses cuisses. "Je sais pas s'il m'aime comme moi je l'aime.. Tu sais.. Avec les préjugés qu'il peut y avoir sur les Phoeniciens.." Et oui. C'est bien la première fois qu'Harper ne se fiche pas de la différence entre les classes sociales qu'il y avait sur L'Arche. Sûrement parce que ça concerne quelque chose d'important maintenant pour elle. L'amour qu'elle porte envers Monty Green.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2185
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Starlord / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyVen 13 Sep - 19:18



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face.


Être ainsi affalée sur mon lit, avec Harper, comme « avant », ça a presque une image réconfortante. Presque seulement, parce que sur le coup, j'avoue ne pas en mener bien large quand je comprends que la blonde en sait plus qu'elle ne le devrait pourtant sur un certain sujet. « Eh.. Je vous ai vu ensemble. » Tournant ma tête, instinctivement vers elle, je dois avoir la tête de la nana qui espère sincèrement qu'elle n'a pas vu ce que je crains qu'elle ait pourtant bien vu. Suivez un peu ce que je pense, merci ! « Avant qu'il ne parte retrouver l'autre groupe. » Ouvrant ma bouche, sans pour autant savoir quoi répondre, je dois reconnaître que je ne l'ai pas vu venir celle-là. Que le Blake et moi, on se cherche depuis un moment, ça n'est un secret pour personne. Pas pour rien que certains s'amusent à nous appeler « papa » et « maman » dans le camp. Mais, qu'on nous ait grillé, ce fameux jour, c'est déjà un peu plus délicat, non ? Ne sachant pas exactement jusqu'où elle a pu nous griller, j'essaie de la jouer fine. « Oh, il a juste fait son Blake bien chiant en voulant récupérer la radio que j'avais.. » que je me contente de répondre. Ce qui est en partie vrai, car c'est bien pour ça qu'il m'a trouvé, à la base. Et on s'est pris la tête. Comme souvent. Mais, je me garde bien de repenser à ce qui a suivi quand je me suis retrouvée sournoisement entre un arbre et l'ancien Garde. Et encore moins à son coup fourbe à l'extrême pour reprendre la radio ! Surtout que je suis persuadée qu'il n'y avait personne.. J'aurai vu Harper si elle avait été là, non ? Ok, peut-être pas.. Mais.. Hey, c'est tendu, là ! La blonde est quand même une bonne amie à Zack et, enfin, voyez le tableau ? Voyant que ma demie-vérité ne passe pas trop chez Harper vu la tête qu'elle tire, je soupire doucement, tout en détournant le regard, un peu gênée pour le coup. Surtout que, bah.. J'ai eu le temps de réfléchir à tout ça. Et tout est franchement super compliqué. « Ok.. Quoique t'ai pu voir ce jour-là, n'en parle juste pas à Zach quand on le reverra, s'il te plaît.. » est tout ce que je finis par ajouter. Comme dit, je suis loin d'être fière de moi sur le coup, mais je sais aussi que peu importe ce qu'il va pouvoir se passer par la suite, malheureusement, je ne peux pas continuer comme ça. Et c'est à moi de lui parler. A personne d'autre. Par chance, on dérive sur un tout autre sujet que mes histoires de cœur que moi-même je ne comprends plus, pour parler un peu dessin. « Hm.. Mais je ne sais pas dessiner aussi bien que toi, tu sais. Il faudra m'apprendre. » Lorgnant sur ce qui se trouve sur mon carnet, je ne peux pas m'empêcher d'en sourire subtilement. « Ça m'va ! » Après tout, avec quelques petites astuces et à force de gribouiller des pages et des pages, on ne peut que progresser, non ?

Et voilà qu'Harper se grille en parlant de Monty. « Oui.. Enfin tout le monde quoi. » Arquant un sourcil, je la regarde, un grand sourire amusé collé au visage. « Tout le monde, mais le Green un peu plus, hein ? » Elle n'a même pas à répondre à ça, en fait, vu que la situation en elle-même est un beau grillage de l'extrême ! Un peu comme Bell et moi, peu avant. Oui, bon. Hein. « Si tu penses qu'ils s'en sont sortis, je veux bien te croire. Enfin.. Je veux y croire. » Lui adressant un sourire que j'espère être réconfortant, j'en viens à poser l'une de mes mains sur l'avant-bras d'Harper. Il faut y croire, de toute façon. On n'a pas le choix. D'ici, on ne peut juste rien faire, à part.. Attendre. Attendre quoi, jusqu'à quand et qui ? J'en sais rien. Mais, je suis persuadée que ceux à la surface ne vont pas rester les bras croisés et qu'ils viendront nous chercher.  Et le jour où ces renforts arriveront, ce sera bien parce qu'ils ont réussi. Ceux partis il y a peu. Et, ouais. Il faut qu'ils aient réussis. J'y crois, moi, de toute façon. Continuant à voix un peu plus basse, j'ajoute, tout en haussant doucement les épaules « Ils seraient bien plus sereins qu'ils ne le sont si le groupe n'avait pas réussi à partir. » Je parle bien entendu de nos hôtes, qui sont loin d'être aussi tranquilles qu'ils ne le montrent pourtant. Rien qu'à cause de ça, pour moi, nos compagnons d'infortune sont dehors à l'heure qu'il est. Et si ça, c'est pas un super argument pour tenter d'éviter de trop broyer du noir ..

La laissant jouer avec mes cheveux sans rien dire, je jette un nouveau regard vers ce fameux carnet. « J'espère bien que ça va s'arranger. » Je l'espère aussi.. « Tu sais.. Durant les premiers jours, je pensais que cet endroit, ce Mont Weather était une sorte de Paradis sur cette planète. Mais.. Au final je me suis bien trompée. » Ah bah ça.. Étirant un peu mon dos, je ne peux pas m'empêcher de soupirer doucement en posant ma main sur mon carnet. « On a tous été un peu naïf à croire qu'ils étaient là pour nous aider sans rien attendre en retour. » Fixant l'entrée du dortoir déserté, je m'en mordille la lèvre. Au moins, ça servira de leçon, une fois qu'on sera enfin sortis de là. Ces gens vivant sur Terre et qui ne l'ont, au final, jamais quitté depuis des siècles ne sont pas dignes de confiance. Il y a bien trop de mensonges, de vérités détournées. Finalement, j'en vois à jouer à l'acrobate pour récupérer mon sac. L'avantage d'avoir le lit du bas libre, c'est que je peux y mettre mon bordel sans que ça râle. Au moins, j'arrive à faire sourire Harper, lorsqu'elle voit ce que j'ai pu sortir de là. « En effet ! C'est très efficace même.. Surtout quand on est gourmande comme moi.. » Sa réplique me fait pouffer de rire. Ça aussi, ça n'a pas changé. Et comme le dirait très bien un personnage de dessin animé d'Avant la Guerre « quand l'appétit va, tout va » donc, c'est plutôt bon signe si Harper engloutie cette douceur sucrée, alors même que je me place derrière elle pour m'occuper de sa crinière de blonde. « Merci Clarke.. Et je pense que je vais te remercier toute la soirée. » Penchant la tête sur le côté, les mains s'affairant tranquillement sur les longueurs de la blonde, j'hausse doucement les épaules. « Tu me remercieras seulement si en repartant de là, ton cœur est plus léger qu'il ne l'était en arrivant. » Du grand Clarke. Ça, ça voudra dire que j'ai réussi à redonner un peu d'espoir à Harper, suite à sa tentative de fuite un peu ratée pour le coup.

Forcément, je ne peux pas m'empêcher de la questionner un peu plus sur Monty. C'est bien le cliché d'une conversation entre nanas, on ne peut pas y échapper. Désolée, Harper. Pouffant de rire en voyant sa réaction à ma question, je lève les yeux au plafond lorsqu'elle lance son « Q-Qu'est-ce que tu veux savoir exactement ?.. » Tout ? « Alors là.. Aucune idée ! Tu sais.. Ça fait pas si longtemps que ça que je me suis rendu compte de mes sentiments pour Monty. Quelques jours avant que lui et les autres s'en aillent dans la nature. » Oh. Je vois.. Son petit malaise du moment ne m'échappe pas, lorsque mon regard se pose silencieusement sur ses mains. J'en souris. Je n'avais jamais vu Harper dans cet état. Visiblement, elle se sent d'humeur à en parler, puisqu'elle ne me laisse pas vraiment le temps de lui répondre, et ça m'amuse un peu. « A vrai dire, je sais pas si j'ai une chance.. E-Enfin.. J'ai l'impression qu'on est plus proche qu'avant, lui et moi, mais.. » Mais ? Stoppant mon geste dans sa crinière, j'en viens à me dire qu'on est un peu dans la même situation, en fait. « Je sais pas s'il m'aime comme moi je l'aime.. Tu sais.. Avec les préjugés qu'il peut y avoir sur les Phoeniciens.. » Ah bah carrément dans le même bateau, en fait. Et là, faite place à la Clarke « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ! » « Il n'y a qu'une façon de le savoir, de toute façon.. » que je lui dis, de ma voix pleinement assurée, même si pour le coup, mon regard est attiré comme un aimant vers mon fameux carnet. « Et ces préjugés » dont je n'ai eu connaissance que sur Terre.. « .. n'ont même pas de raison d'exister maintenant qu'on est tous sur Terre. Donc, si ça ne plaît pas à certains, tant pis pour eux. Non ? » Et là, j'avoue que non seulement, je dis ça à voix haute à Harper. Qu'elle balaie ces fameux préjugés d'un revers de la main. Mais, moi aussi, dans un sens. Rha, c'est compliqué ces histoires... Terminant une nouvelle tresse, croisée avec une autre -bien que je sois moins douée qu'Harper pour faire des petites coiffures sympa-, je ne tarde pas trop à ajouter un petit exemple pour la forme. « Macy s'en sort très bien, avec Aaron.. » Et oui, l'exemple de ma meilleure amie tombe sous le sens, elle qui s'est aussi entichée d'un gars de Walden. Et même si certains les regardent de travers au camp, elle a assez de caractère pour les envoyer paître plus loin. Décidément, à ce demander ce qu'ils ont de spécial ! « On est tous dans la même merde, de toute façon. Faudrait que certains se mettent à jour à ce sujet, s'ils continuent à croire qu'on est des Privilégiés qui ne savent rien faire de leurs journées ! » Coucou Murphy. Et même si on a pu l'être, sur l'Arche. Oui. Mais, là, comme dit, ici, sur Terre, on est tous dans la même galère. Phoenicien ou Waldénite. J'ai envie de croire que certains ont pu se rendre compte de ça, et revenir un peu sur leurs a priori. D'un côté comme de l'autre. Et même si ce n'est pas forcément et entièrement gagné pour tout le monde. Une fois la dernière tresse bien calée, je ne peux pas m'empêcher de me reculer un peu pour admirer mon « œuvre ». « Dommage que Green ne soit pas là.. » que je finis par dire, un sourire taquin sur les lèvres alors que je retourne m'asseoir à ma place, laissant Harper se caler à nouveau contre le mur si elle le souhaite. L'avantage d'avoir le lit du fond de dortoir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Harper McIntyre
❝ Survivant ❞
Harper McIntyre



Messages :
130
Date d'inscription :
19/07/2018
Ft :
Chelsey Reist
Crédits :
Pikpik (Avatar), Emi Burton (Signa)
[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper EmptyJeu 10 Oct - 10:23

A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face. Harper qui se grille d'elle-même ? C'est fait. Elle n'a pas pu s'empêcher de se laisser aller, à penser tout le temps à Monty comme ça. Ça en devient presque bête. En tout cas, Clarke à l'air de s'amuser de cette petite situation. Et Harper ne fait que sourire légèrement, se disant que de toute manière, elle aurait finit par se faire cramer. La discrétion ça ne la connaît pas, tout comme son amie avec Bellamy. Cela leur fait un petit point en commun. Entre autre. Enfin passons. Elle l'écoute alors son explication sur les montagnards. Ces derniers qui semblent être moins à l'aise et sereins qu'avant. Et ça se tient. Même si la blonde n'y a pas vraiment fait attention, au vu de sa maladie qui l'a cloué dans un lit de l'infirmerie, elle se souvient maintenant de quelques bribes de conversation entre l'infirmière et un garde. Ils avaient l'air.. Étrange. Harper hoche alors doucement la tête, un peu pensive.  « J'imagine que tu as raison. Si comme tu le dis, ils ne sont pas sereins.. Ça veut dire qu'ils auraient pu perdre de vue le groupe qui s'est enfuit. Et donc ils auraient pu sortir de là. » Elle essaie de s'en convaincre. De toute manière, il le faut bien. Car broyer du noir ne servirait à rien en ce moment. Le mieux a faire est de penser positif. Puis, garder confiance. Au fond d'elle, Harper sait que ses amis sont capable de s'en sortir. Ils ont déjà survécu les premiers mois après leur atterrissage sur la planète. Ce qui n'était pas très simple au final. Mais bon. La conversation entre les deux filles finissent par passer sur le sujet du "on aurait pas dû leur faire confiance" en parlant bien sûr des gens du Mont Weather. Tout le monde a été naïf sur le coup. C'est sûr. Ils ont tous voulu croire à cet endroit. Cet endroit qui aurait pu les préserver du dehors, en pensant que seuls les natifs étaient les méchants de l'histoire. Enfin... Harper sait maintenant que la confiance n'existe pas sur cette Terre. Du moins, pas à cent pour cent. « Hm.. Mais c'est normal d'y avoir cru non ? On s'est accroché à un espoir. Un faux espoir maintenant mais... Je pense que tout le monde aurait fait la même chose, si c'était une question de survie. » Finissant par avaler sa petite sucrerie, Harper se redresse un peu pour mieux se positionner, observant curieusement Clarke avant de se laisser coiffer. Elle sourit alors, et tout en jouant avec ses manches, rajoute un petit : « Mon cœur est bien plus léger maintenant que quand j'étais à l'infirmerie. Alors c'est déjà ça ! »


Passer du temps entre filles, malgré leur situation plutôt complexe en tant que prisonnières du Mont Weather, c'est vital. Ça leur permet de se sentir un peu mieux, de ne pas rester prostrée dans leur coin à cogiter. Harper aurait pu faire ça. Et elle le fait en ce moment-même, laissant son amie la coiffer comme elle le souhaite. Et ça lui fait du bien. Ça l'aide à penser à autre chose et à se détendre. Et quoi de mieux que de parler des amours. En tout cas, Clarke et Harper ont les même doutes. Les même questionnement. Un phoenicien peut-il avoir une histoire d'amour avec un Waldénite ? Et passer par-dessus les préjugés. Peut-être. Mais tout ça est encore un peu flou pour Harper. Pas mal de personnes l'ont vu d'un mauvais œil car là-haut, elle faisait partie de la plus grande classe sociale. Et les jeunes s'arrêtaient là. Ils ne cherchaient pas à savoir si elle pouvait être gentille. Ou en tout cas, different des Phoeniciens hautains qu'il y avait sur l' Arche. Tous. A une exception près. Monty. Ce dernier a pris le temps de la connaître. Harper aussi a appris à mieux le connaître. Et c'est ainsi que tout a commencé. Observant un petit instant Clarke du coin de l'œil, elle sourit tristement. « C'est vrai.. Le plus important sur Terre maintenant, c'est qu'on doit s'entraider. Et comme tu le dis.. On est sur le même bateau. Et si il n'y a que d'un seul côté où ça marche, et pas de l'autre.. Le bateau coule.  » Bon. Niveau exemple on pourra refaire. Mais Harper se comprend elle-même alors c'est déjà ça. Elle hausse ensuite les épaules, se pinçant les lèvres. « Il y en aura toujours à qui ça ne plaira jamais. Ceux qui sont butés sur leurs convictions.  » Et elle pense aussi à Murphy oui. Un vrai petit con quand il veut. Mais qui a ses raisons. Elle hoche ensuite la tête, l'exemple de Clarke lui redonnant quand même un sourire. Si Macy et Aaron arrivent a avoir une belle relation malgré tout ces préjugés, c'est qu'il y a aussi une chance pour elle. Et aussi pour Clarke et Bellamy bien sûr.

Se redressant un peu, elle sourit plus doucement à Clarke une fois qu'elle a finit de la brosser. Elle la remercie, et vient ensuite s'asseoir en tailleur, l'attirant un peu vers elle. « Et dommage que Blake aussi ne soit pas là. À mon tour de te faire toute belle ! » qu'elle dit en rigolant un peu, attrapant doucement le peigne dans ses mains, laissant déjà glisser ses doigts entre ses mèches de cheveux pour les démêler un minimum. Ainsi elle risque moins de lui tirer les cheveux en la brossant, ce qui n'est pas du tout agréable. Loin de là. Reprenant un petit air mi sérieux mi détendu, elle observe un instant le visage de son amie. « Et toi alors ? Raconte moi tout. Qu'est-ce que tu lui trouves à Bellamy ? Mis à part son joli et mignon visage. » qu'elle lance en souriant amusée, apaisée de discuter de choses positives avec elle. Harper commence alors à s'occuper de la brosser. Tout doucement, délicatement, de peur de lui faire mal. Et elle est contente pour elle. Vraiment. Et Harper sait que Bellamy prendra soin d'elle. Si tout se passe bien ici. Alors Clarke aura l'accord de son amie pour sortir avec lui, si elle le veut. Cependant, il y a un petit point à éclaircir. Et pas des moindres. Venant enrouler une petite mèche rebelle autour de son doigt, la blonde penche la tête vers Clarke. « Et.. Pour Zack ? Qu'est-ce que tu comptes faire ? »[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Vide
MessageSujet: Re: [13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper [13/07/2482]     A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face    | Harper Empty

Revenir en haut Aller en bas

[13/07/2482] A true friend is someone who sees the pain in your eyes while everyone else believes the smile on your face | Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather :: Précédemment au Mont Weather ...-