AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Arkers et Moskiums ! Essayez de les privilégier [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy 3207243747

Partagez|

[21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Bellamy Blake
❝ Admin ❞
Bellamy Blake



Messages :
1970
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
Bob Morley
Crédits :
Avatar de Sweet Poison, signature de Bizzle et citation sign' de Anne Marie & James Arthur (avec la chanson "Rewrite the stars")
[21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy Vide
MessageSujet: [21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy EmptyMer 18 Sep - 13:13

Fourchette chrono :
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Don’t make friends who are comfortable to be with. Make friends who will force you to lever yourself up.” Thomas J. Watson

La vie sait s’montrer assez joueuse par moment : alors qu’j’ai tout risqué pour accompagner ma sœur sur Terre, mais aussi la retrouver ici même, m’voilà sur l’point d’la délaisser. De nouveau, mais cette fois, c’n’est plus pour aller sur Polis et rencontrer la dirigeante des Natifs, mais plutôt pour aller dans un bunker duquel il est possible que je n’ressorte même jamais. J’m’efforce d’croire qu’c’est juste pour tenter d’sauver Octavia, que j’fais ça, afin d’éviter qu’elle n’finisse entre les mains d’ces funestes Montagnards. Si y’a d’ça, ainsi qu’un désir d’gagner ainsi une grâce du Conseil, qui m’permettra d’vivre en paix, auprès d’ma frangine, y’a autre chose…. J’veux certes sauver l’reste des Archéens aussi, mais…. Y’a aussi une p’tite blonde qui m’motive à prendre autant d’risques, mais ça, figurez-vous que j’parviens pas à en prendre conscience. Encore trop compliqué, et bien trop d’choses en tête pour faire l’tri dans mes émotions, à c’niveau-là. D’toute façon, la seule chose qui compte réellement, c’est que j’m’apprête à prendre part à une mission risquée, et qu’il m’reste quelques p’tites heures pour échanger quelques mots avec des gens que j’reverrais p’têtre jamais. Bon, j’espère sincèrement avoir la chance d’les revoir hein, mais sait-on jamais : mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit !

Un peu après mon arrivée, j’ai échangé quelques mots avec Charlotte. J’tenais à faire savoir à ma p’tite protégée qu’elle n’devait jamais s’proposer pour rejoindre les rangs du Mont Weather, sans avoir à m’étaler sur les raisons qui font qu’l’idée soit mauvaise : elle en a une vague idée, ayant entendue à quel point la vie était loin d’être parfaite sous la montagne ! Qu’c’est limite mieux d’rester sur Terre, même si ça craint par bien des aspects… J’ai demandé à l’adolescente d’veiller sur ma sœur pour moi. Evidemment, en réalité, j’ai dans l’idée qu’ça soit ma cadette qui veille sur elle, mais il aurait été contre-productif d’présenter les choses ainsi : Charlotte n’aurait pas vraiment apprécié d’me voir la confier à ma frangine, elle qui s’efforce d’faire croire à tous qu’elle est à présent indépendante ! Là, comme ça, elle croit qu’c’est elle qui doit veiller sur Octavia. Dans la réalité, les deux vont veiller l’une sur l’autre, et s’tenir compagnie, aussi. L’temps d’mon absence et après, si besoin… Maintenant, c’est à Murphy, que j’souhaite parler. On m’apprend qu’il est à l’extérieur du camp, qu’on l’a embauché pour une mission d’cueillette. On m’dit dans quel secteur il s’trouve, dès que j’propose d’aller lui filer un coup d’main. On n’peut pas refuser une main d’œuvre supplémentaire pour ramener à bouffer, après tout ! Il m’faut quelques p’tites minutes de marche pour enfin retrouver l’jeune Waldénite, que j’interpelle d’un « Ca t’vas bien, d’te rendre utile ! » qu’est plus gentiment amusé, qu’une pique mesquine. Faut dire qu’lui comme moi, on en a entendu d’belles, sur l’un et l’autre, à notre arrivée ici. Qu’on était égoïstes, inutiles…. Alors qu’on aidait, certes, pas toujours d’la façon dont les âmes bien pensantes l’auraient souhaités, mais on s’tournait pas les pouces. Car faut voir la vérité en face : sans nous, la vie dans l’camp aurait été nettement plus merdique, pour tous ses p’tits cons, dont la plupart étaient à peine capables de s’torcher l’cul tout seul, comme disait ma mère sur ces bras cassés ! « J’compte sur toi pour continuer comme ça, les jours à venir… » J’précise pas ma pensée plus loin, car un peu avant l’arrivée d’l’Arche sur Terre, avec Murphy, on a parlé un peu. A l’époque, j’songeais encore à m’tirer, pour éviter qu’le Conseil ne m’exécute pour ma tentative de meurtre contre Jaha. Avec la réapparition d’certains qu’étaient dans l’bunker, et la découverte de c’qui s’y tramait, ça a changé. Mais ouais, à l’époque, j’ai quand même parlé un peu avec Murphy, histoire d’savoir comment il envisageait la suite des choses, et pour m’assurer qu’il allait pas faire d’conneries. Car si j’étais disposé à m’barrer, même si en solo (Aaron s’devant d’rester pour Macy et leur gosse, et Octavia ayant enfin une « vraie vie »), j’tenais à m’assurer que ceux que j’allais laisser derrière, soient l’plus en sécurité possible. Et Murphy, avec son fichu caractère, était capable d’foutre un sacré merdier, avec l’arrivée d’l’Arche… Et mettre possiblement d’autres en danger (parmi les éventuelles personnes qui suivraient son exemple) et surtout, s’mettre lui-même en danger… Alors, comme j’l’avais fait avec les autres, j’ai parlé un peu avec lui, pour tenter d’tâter l’terrain, l’air de rien. Et si là, les choses sont différentes car j’déserte pas, j’vais quand même pas être là un certain temps, donc… J’anticipe… pis j’ai 2-3 trucs à demander à Murphy, d’toute façon….


Emi Burton

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’d rather be with you than flying through the sky alone, because somehow you learned the parts of me that I’d spent so long trying to hide away. And yes, I came into this with a terrified heart I came into this with a unsure mind. But you, you make my heart brave and you allow my mind to be sure for the first time I can remember. And I think sitting here, shivering I dream about you and me, me and you. Because helping you was a choice I made but loving you, oh, that was fate.
Revenir en haut Aller en bas
John Murphy
❝ Le cafard ❞
John Murphy



Messages :
346
Date d'inscription :
10/04/2018
Ft :
Richard Harmon
Crédits :
Avatar: Heavydirtysoul
Signa: Crackintime
[21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy Vide
MessageSujet: Re: [21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy EmptySam 5 Oct - 20:05


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I won't give up no stoppin' me now.
Feat Bellamy
Ok la Terre c'est un peu dangereux, un tout petit peu. Mais franchement je préfère ça plutôt que d'être enfermé entre 4 murs. J'ai vécu cet enfermement durant l'Arche, je sais ce que ça fait et maintenant que j'ai goûter à la liberté, à l'air frais, le soleil, le froid -même si la neige c'est un peu chiant à force- je ne voulais surtout pas retrouver des murs froids. Non moi je voulais vivre, profiter de la terre même si ça ne durait pas. Je tiens à la vie mais j'ai rien à perdre. Plus de parents, une nouvelle vie sans connaître le lendemain. Ok j'ai des amis, mais vu notre nouvelle vie il faut pas non plus trop pleurer. On sait pas ce qui nous attend, la preuve y a pas de vies soi-disant sur Terre et au final... Y a que ça ! Donc ouai je tenais à vivre mais vivre pleinement sur Terre, sans regret, prendre des risques en m'aventurant plus loin que le camp, sentir le froid, la chaleur,vivre sans les règles du Conseil, montrer que les waldénites sont meilleurs que les phoeniciens, la pauvretré à ses qualités au moins on sait utiliser nos mains sans peur de se salir en général. On connaissait la survie, surtout quand on est orphelins et qu'on doit travailler secrètement pour survivre. Ouai c'était de la survie sur l'Arche pour moi, pour ça que je crache à la gueule des petits privilégiez qui sont riches. Ils savent pas ce que c'est de vivre comme nous.

Aujourd'hui je profitais d'une mission cueillette, oui j'aide le camp. Mais parce que j'aime sortir du camp surtout tout seul. Parfois j'ai l'espoir de retrouver cette native que j'ai rencontré, elle a ce charme que j'aime bien. Je suis donc parti dans le secteur demandé, seul, pour cueillir les fruits. Pas trop éloigné du camp même si j'en avais envie. Puis j'entendis quelqu'un m'interpeller. Bellamy Blake, il était venu me tenir compagnie apparemment. "Bien sûr que ça m'va bien! Je suis un saint!", répondis-je en rigolant. Il me taquinais je répondais avec humour. Comment pouvais-je être vexé, c'est mon ami il dit ça sans méchanceté. Surtout que tous les deux on avait entendu dire qu'on foutais que dalle pour le camp, alors que c'est faux, sans nous ils seraient rien j'suis sur.

"T'en fais pas, si j'veux qu'ils me mangent dans la main faut montrer que j'fais des choses. Puis sans moi le camp tournera au ralenti." Bah quoi ? C'est vrai. Ça tournerai au ralenti, et j'avais bien appris la leçon : il fallait que je me montre bienveillant pour le camp. Je reste con avec les autres mais je m'amuse à être un minimum gentil pour le camp. "Sinon, tu voulais venir m'aider ou bien c'est juste pour discuter ?", Demandais-je simplement. Rien de méchant derrière, s'il voulait parler sans m'aider il pouvait, j'm'en fiche j'ai quasiment fini.

copyright FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Bellamy Blake
❝ Admin ❞
Bellamy Blake



Messages :
1970
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
Bob Morley
Crédits :
Avatar de Sweet Poison, signature de Bizzle et citation sign' de Anne Marie & James Arthur (avec la chanson "Rewrite the stars")
[21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy Vide
MessageSujet: Re: [21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy EmptyLun 18 Nov - 14:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Don’t make friends who are comfortable to be with. Make friends who will force you to lever yourself up.” Thomas J. Watson

Accoler « Saint » et « Murphy », et espérer qu’personne n’ait un sourire à ce curieux mélange, c’est mal connaître le Waldénite. Bon, ceci dit, j’sais qu’il est loin d’être un mauvais bougre, alors bon… Faut juste savoir comment s’y prendre avec lui, même si c’est nettement plus ardu si jamais on est originaire d’Phoenix ! Encore que, d’une certaine façon, il se soit assagi ces derniers temps avec eux. Bon, j’sais qu’c’est par intérêt, mais on parle d’Murphy, alors c’est mieux que rien, on va dire ! Et puis qui sait ? Avec un peu d’chances, et pas de temps, p’têtre qu’il va s’rendre compte qu’être encore en colère contre les privilégiés, c’est con. Du moins, sans chercher à les connaître, et à voir où sont vraiment les cons. Car des cons, faut pas s’mentir, y’en a aussi parmi les Arcadians et les Waldénites…. Sinon, vous vous doutez bien qu’ça serait trop facile pour faire l’tri dans ses relations ! Ah, tiens, voilà qu’à peine quelques secondes après que j’me sois fait mentalement la réflexion sur c’qui poussait Murphy à agir ainsi, celui-ci en parle brièvement. « Qu’ils me mangent dans la main », ça veut bien dire c’que ça veut dire ! J’me contente d’approuver d’un p’tit signe de tête, une moue amusée aux lèvres, à ses propos. Pas sûr qu’le camp partirait à la dérive sans lui, mais clairement, y’a des trucs qui seraient pas fait. Qu’ce soit correctement ou dans les temps, parce qu’il a pris des réflexes, sur l’autre camp. « Les deux ! » dis-je en m’affairant en effet à lui filer un p’tit coup d’main. C’est pas parce que j’suis principalement là pour lui parler, que j’vais rester à l’regarder trimer sans intervenir. Si ça avait été quelqu’un qu’j’aime pas, genre, Zack, mon discours n’aurait pas été l’même, comme vous vous en doutez !

« J’dois m’attendre à c’que tu sois à la tête du camp, quand j’reviendrais ? » demandé-je, après quelques secondes de silence, passées uniquement à cueillir quelques fruits, et à les déposer dans le panier prévu à cet effet. L’avantage d’papoter en bossant, c’est que j’ai une bonne excuse pour regarder ailleurs qu’directement mon comparse, comme ça, ça évitera toute trace trop flagrante d’émotion. Car ça, par contre, ça risque d’arriver. Hey, j’suis pas insensible au point d’rester froid alors qu’va planer dans l’air, une mission possiblement suicidaire. « Sont bons, ces fruits ! » ajouté-je, ayant fait mon gourmand. On va dire qu’j’ai l’droit, j’vais pas tarder à partir, alors bon, j’fais le stock de force pour c’qui m’attend, à commencer par l’trajet bien chiant ! « Alors, t’es prêt pour demain ? » m’enquis-je, m’remettant à bosser correctement au lieu d’céder à la gourmandise. Ouais, j’tourne un peu autour du pot, mais bon, Murphy a aussi un rôle à jouer dans l’infiltration à venir, alors j’préfère savoir s’il s’sent prêt ou pas. J’doute qu’ça n’soit pas l’cas, mais quand l’heure fatidique approche, on peut parfois s’sentir un peu trop envahi par le stress, et voir les choses autrement, autant voir comment s’sent donc le Waldénite à c’propos. Et puis, ça amorce doucement la raison d’ma présence ici. J’vais pas non plus lui demander cash d’veiller sur quelques personnes, en mon absence ! J’ai pas envie qu’il croit que j’me sers de lui. Bon, OK, en un sens, ça peut être le cas, mais comme j’l’ai déjà dit : l’délinquant fait parti des personnes que j’apprécie dans c’camp.


Emi Burton

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I’d rather be with you than flying through the sky alone, because somehow you learned the parts of me that I’d spent so long trying to hide away. And yes, I came into this with a terrified heart I came into this with a unsure mind. But you, you make my heart brave and you allow my mind to be sure for the first time I can remember. And I think sitting here, shivering I dream about you and me, me and you. Because helping you was a choice I made but loving you, oh, that was fate.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy Vide
MessageSujet: Re: [21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy [21/07/82]  I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy Empty

Revenir en haut Aller en bas

[21/07/82] I won't give up no stoppin' me now. - Murphamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Camp des 100 (2)-