AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

Whatever It Takes ♦ Varian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Whatever It Takes ♦ Varian. Jeu 1 Juin - 14:50

Spoiler:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]VERYBODY WAITING FOR THE FALL OF MAN, PRAYING FOR THE END OF TIMES.

Les Brocéliandiens avec qui elle vivait l'avaient envoyé en mission suicide. Mais ce fut avec un immense plaisir qu'elle accepta. Suicidaire ? Peut-être bien. Eliza vivait surtout pour cette montée d'adrénaline dans ses veines. Elle aimait le risque et le danger. Pour elle, sans action, la vie n'était rien. Que fut donc cette mission ? Et bien, elle dut se rendre aux frontières d'Azgeda pour chercher une plante médicinale très rare. Autant dire que si elle croisait l'un deux, elle devrait se faire petite, ou bien le tuer pour ne pas finir avec une épée dans la poitrine.Ils avaient déjà tout prévu. Une famille de chez les Floukru l'accueillerait le temps d'une nuit à cause de la durée de marche qu'elle devrait faire. Mais bon. Eliza n'était pas une grande bavarde. Elle vivait pour elle-seule. Elle ne préférait pas se sentir redevable envers qui que ce soit.

Mais plus vite cette mission serait achevée, mieux elle serait. Vêtue d'un débardeur noir, sac sur le dos contenant de quoi boire, manger et se couvrir, elle courrait dans la forêt, laissant le gré du vent se faufiler dans sa chevelure brune. Ne risquant rien chez les Floukru, elle n'avait pas sorti d'armes, simplement un couteau dans ses bottines était dissimulé.Néanmoins, arrivée devant Azgeda, elle s'agenouilla et sortit un arc de son sac qu'elle embrocha d'une flèche. La voilà, désormais aux aguets, et en sueur à cause de la chaleur et de sa course. Elle n'avait plus beaucoup de temps avant le couché du soleil. Elle devait avoir deux heures pour trouver cette fichue plante et regagner le village des Floukru pour la nuit. Le soleil couché, elle aurait bien plus de difficulté.

Marchant depuis quelques minutes déjà, elle trouva le bord d'une rive qu'elle supposa être le Mississippi de l'époque dont ils avaient souvent entendus parler. La plante devait se trouver par là. Cependant, sa recherche ne s'éternisa pas plus longtemps car un bruit de branche capta son attention dans son dos. S'adossant contre un arbre, elle arma son arc et soudainement se retourna et se mit à tirer contre la jambe de l'assaillant. Heureusement, elle le rata ou il eut un bon réflexe. Heureusement ? Pourquoi diriez-vous ? Car elle le connaissait. Très bien même.

« Varian ? Non, ce n'est pas possible, tu es mort ! »

Ses yeux s'écarquillèrent puis se froncèrent. Elle espérait qu'il n'ait pas fait le rapprochement entre ses paroles et son enfermement. Car oui, il fallait expliquer le fin fond de l'histoire. Varian fut pendant un an ou deux son dealer de médicaments afin d'aider son père. Mais s'étant fait choppée, elle préféra donner son nom que de laisser son père partir à la dérive pour un crime qu'il n'a pas connu. Tout le monde là-haut pensait qu'il avait tout bonnement arrêté ses affaires. Alors que penserait-il si elle le pensait mort ? Ferait-il le rapprochement entre elle et la personne qui l'a dénoncée ? Il ne faisait aucun doute qu'il n'était pas stupide. Mais elle ignorait ce qu'il savait ou non. Une chose était sûre, Eliza le pensait envoyé à la dérive dans l'espace. Que foutait-il, ici, bon sang ?


HARLEY-


Dernière édition par Eliza Johnson le Jeu 13 Juil - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Varian Standall


Messages : 165
Date d'inscription : 30/05/2017
Ft : Bill Skarsgard
Crédits : Kidd (avatar) bat'phanie (signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Jeu 1 Juin - 15:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
C'était comme ça depuis trois longues années à présent, Varian savait parfaitement aider à la maison. Enfin, aider parce qu'il le devait et non pas parce qu'il le voulait. Cet après-midi là, bien que lourd et orageux c'était Aya la fille aînée de la maison qui lui avait demandé de la remplacer au travail. Et pour cause elle était souffrante. Son travail en question c'était de faire la cueillette et Varian l'avait accompagné tant de fois la faire qu'il connaissait les chemins, les arbres et les raccourcis sur le bout des doigts. C'était ça, d'avoir une très bonne mémoire. Aya le savait aussi, il aimait marcher, quitter le village quelques heures pour prendre l'air et se changer les idées. Alors oui, même si aujourd’hui il bossait pour elle, elle lui offrait quelques moments de répit loin de ces conditions terribles et du village.

Trouver les plantes et les herbes en question fut facile et rapide. Le reste du temps, il était pour lui. Il croisa à deux reprises des habitants du village de Missi, qui se contentèrent de le dévisager avec leur courtoisie habituel puis de lui tourner le dos. Ils le savaient, Varian n'était pas assez bête pour s'enfuir. Il avait toujours ce tatouages à l'encre bleu sombre, presque noir sous l’œil et il était facilement remarquable. En clair il était un gentil mouton marqué qui ne prendrait jamais le risque de s'échapper et ça, la famille qui l'avait pris dès son premier mois sur terre l'avait bien compris. Les gens étaient certes méfiants, et pas particulièrement gentils avec lui mais au moins, il était en vie. Il suivit pendant de longues minutes le cours d'eau, restant attentif tout de même à la nature qui l'entourait. Il le savait, sur terre, tout voulait sa mort. Se faisait-il des films ? Peut-être. Mais avec le temps Varian avait gommé la frontière entre réel et irréel et son imagination débordante quant aux éventuels dangers n'avait plus de limite. Crac. Ce fut peut-être qui fit craquer la branche mais il fit un bond d'un mètre au moins après cela. Alerté, les yeux grands ouverts une femme se tenait là, juste sous son nez, une arme en sa direction. Il lui fallu une bonne dizaine de seconde avant de reprendre ses esprits et de comprendre qu'il y avait bien quelqu'un en face de lui, et qu'il ne s'agissait nullement d'une hallucination. Puisqu'elle parla.

« Malheureusement non... » répondit-il du tac au tac « Pas encore. Mais dis moi Eliza Johnson, ça fait bien longtemps que nous ne nous sommes pas vu. Trois ans si ma mémoire est bonne ? »

Bien sûr qu'elle était bonne sa mémoire. Les noms, les prénoms, les visages, les dates... Tout ça il retenait plus que bien même. Elle pensait qu'il avait terminé sa vie dans le vide intersidérale de l'espace ? Et bien non, au lieu de ça il avait atterris en enfer. Oui, il aurait pu continuer sa petite vie risquée mais bien tranquille là-haut, mais le destin en avait décidé autrement. Alors comme ça, une de ces anciennes clientes se baladait non loin du nouveau lieu de son calvaire. Original. Tout comme l'était la vie sur terre.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Jeu 1 Juin - 15:49


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]VERYBODY WAITING FOR THE FALL OF MAN, PRAYING FOR THE END OF TIMES.

Eliza était le genre de fille, désormais, à toujours avoir cet air grave sur le visage. Le genre de fille à aborder un ton froid sans même s'en rendre compte. Le genre de fille qui pouvait frapper quelqu'un si il lui faisait une blague sexiste. Le genre de fille solitaire qui n'avait besoin de personne. Le genre de fille à vouloir stopper tous les clichés possibles sur son sexe. Compliquée de se faire une place sur Terre quand toutes les filles en imposent. Mais une chose est sûre, ici, elle a retrouvé l'identité qu'elle a perdu sur l'Arche.

Mais aujourd'hui son identité était remise en question par un seul mot: Varian. Il était en vie, alors ? Elle avait toujours pensé qu'il était mort par sa faute, d'où son renfermement sur elle-même depuis des années. Et maintenant, tout ça n'avait plus de sens. Elle remettait toutes ses années en question. Elle repassait des scènes en boucle dans sa tête pour comprendre ce qu'il faisait-là. Trois ans? Elle qui pensait qu'une navette venait d'atterrir sur Terre, une nouvelle. Alors, il avait été dans la même qu'elle ? Comment n'avait-elle pas pu le voir ? L'atterrissage et le décollage furent tellement violents qu'elle n'avait pas prêté attention aux gens autour d'elle.

« Tu étais dans la même navette que moi, alors...» murmura-t-elle alors qu'elle connaissait déjà la réponse. « Comment ça se fait que tu sois en vie ? Je pensais que leur projet Camelot envoyé les pires Archéens sur Terre, pas les dealers ? Et c'est quoi cette marque sur ton visage ? »

Mais une question resta muette: savait-il qu'elle était à l'origine de sa vie, ici ? Si elle le lui disait, elle avait bien peur de se faire embrocher par le premier objet qui lui tomberait sous la main. Elle préféra donc se taire, même si il finirait par faire le rapprochement. Il n'avait pas quarante milles clients. Et il y en avait pas énormément qui aurait été près à le dénoncer, mise à part ceux qui avaient des proches ou qui jugeaient leur vie plus importante que la sienne. Devait-elle lui dire ? C'était surtout la question.

Son regard était planté dans le sien, son visage était totalement figé, comme-ci elle voyait un fantôme. Etait-ce le cas ? Pendant un moment, elle soupçonna d'avoir mangé encore une plante hallucinogène comme avec Orian, Alkaia et Roan dans une grotte. Mais elle le savait: il était réel. Il était réel, et elle allait payé pour ce qu'elle a fait. Mais de nature franche, elle ne lui mentirait pas si il lui posait la question.


HARLEY-
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Varian Standall


Messages : 165
Date d'inscription : 30/05/2017
Ft : Bill Skarsgard
Crédits : Kidd (avatar) bat'phanie (signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Sam 3 Juin - 20:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Bon, il devait bien avouer que lui aussi lors de leur bref voyage dans l'espace avant d'atterrir sur terre n'avait pas prêté attention aux personnes se trouvant avec lui dans la navette. À vrai dire il n'était qu'une quarantaine, cinquante tout au plus et faire connaissance, ami-ami avant de mourir ne lui avait pas franchement traversé l'esprit.

« Il faut croire que je suis assez résistant comme garçon... » lança t-il avec une pointe de sarcasme. « Et que les dealers n'avaient pas non plus leur place à bord. En sois, c'est logique, on gênait leur petit système absolument parfait. » Son ton était amère. « Enfin, si je suis là c'est un connard m'a balancé, sans ça, je serais toujours là-haut à vivre ma vie génial. »

Parler du passé lui provoquait toujours un petit pincement au cœur. Il avait l'impression d'avoir raté tellement de chose. Les anniversaires de sa sœur bien aimé par exemple. Et qu'était devenu ses parents depuis le temps, traînaient ils la réputation lourd et douloureuse de leur fils où bien la population de leur quartier avait fini par oublier jusqu'à son existence ? Et Harley, ah, Harley. Avait-il continué son trafic ou bien la mise à mort de Varian lui avait-elle suffis pour couper court à ses envies de jouer au rebelle de l'espace ? Trois ans qu'il se posait ses questions en boucle, mais de moins en moins souvent. Parfois quand il levait la tête vers les étoiles il se surprenait à arriver à ne plus penser à cela, mais juste à la beauté du ciel. Il caressa le haut de sa pommette en soupirant.

« Je suis surpris que tu n'en ai pas toi au contraire. Comme tu as pu le constater, nous sommes arrivés en terre hostile il y a trois ans. Et disons que les habitants de cette merveilleuse et surprenant région n'ont pas trop aimé nous voir débarquer. C'est ce qu'ils font aux gens comme nous devenus leur esclaves. »

Et le plus triste dans cela, était que le vent de rébellion qui l'animait autrefois,son envie de fuir... Elle s'était envolée.  Avec le temps il avait fini par s'y faire. Aya, ses frère et sœurs, ses parents... Faute d'être apprécié, il était toléré et il avait même commencé à développer un peu de sympathie pour eux. Plus pour Aya qui était proche de son âge que pour les autres membres de sa famille d'ailleurs mais ça, c'était une autre histoire.

« D'ailleurs, comment tu as réussis à t'enfuir rapidement sans qu'ils te mettent la main dessus toi ? »

Il ne connaissait pas grand chose de la jeune femme au fond. Autrefois il se contentait de la fournir en médicament, rien de plus. Il n'avait jamais entretenu de lien d'amitié avec ses clients, c'était dangereux. Alors oui, il ne connaissait rien d'Eliza et de sa vie. Peut-être faisait-elle partis de ces battant dans l'âme, autre que ceux qui avait voulu jouer au plus fort et qui étaient tombé face aux grounders, mais d'avantage eux capable de survivre et s'enfuir dans ce pays hostile ?

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Sam 3 Juin - 21:36


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]VERYBODY WAITING FOR THE FALL OF MAN, PRAYING FOR THE END OF TIMES.

Que lui était-il arrivé ? Pourquoi se promenait-il dans Azgeda comme-ci il n'y avait pas de danger de mort à chaque coin d'arbres ? Plus que tout quel était l'origine de ce tatouage sous son oeil ? Elle en avait vu des tas, pleins de différences, d'un grounder à l'autre, mais jamais celui-ci. Il avait quelque chose de différent. Mais elle n'eut pas la réponse immédiatement puis qu'il lui raconta son arrivée ici. Et le fait qu'il avait laissé une vie merveilleuse derrière lui. Elle se mordilla la lèvre inférieure, mais ne dit rien. Elle se contenta de baisser un instant les yeux en lançant un "navré pour toi", sans lui en dire plus.

Il était vrai que le voyage n'avait été simple pour personne. Elle se souvient de la sensation qu'il régnait. La fin de leur vie. Un silence de mort dans la navette. Mais elle se souvient avoir focalisé sur quelques secondes de bonheur intense: l'apesanteur. Cette douce et étrange expérience fut la dernière qu'elle pensa vivre. Puis dans sa tête se fut le décompte. Atterrissage dans 3...2...1... Boom ! Mais... Elle était toujours en vie ! Quel miracle venait-elle de vivre ? A demie-consciente, elle se détacha avec difficulté et sortit de la navette. Elle n'avait que des souvenirs flous de son arrivée sur Terre. Main sur la côte, elle avait entrepris quelques mètres, fermant les yeux à cause de la force de la lumière du Soleil, elle fut bien trop faible pour apprécier cette chaleur sur son visage. Elle se souvient s'être débattue contre elle ne sait quoi, marchait quelques mètres, et perdre connaissance. Quand elle s'est réveillée, Eliza avait deux petites têtes d'enfants penchées au dessus d'elle, parlant une langue qu'elle ne connaissait pas pour appeler leur mère. Le début de sa nouvelle vie.

Pourtant, Varian avait eu un tout autre destin. Il était devenu esclave. Pas étonnant de la part d'Azgeda. Elle ne les avait jamais réellement apprécié. Mais une part d'elle fut prise d'un remord profond. Elle aurait pu faire la simple erreur d'envoyer quelqu'un à la dérivation, mais au lieu de ça, elle l'avait envoyé à un destin pire que la mort. Inquiète, elle voulait l'aider, lui apporter son aide pour se sortir de cette terrible situation. Mais au fond, elle savait qu'il ne voudrait pas ça. Si seulement elle avait fait des choix différents dans sa vie, peut-être qu'ils n'en seraient pas ici aujourd'hui.

« Tu ne méritais pas un tel destin, Varian, je suis navrée pour toi. Tu ne veux pas t'enfuir ? Ils ne partiraient pas te chercher à l'autre bout du territoire, non ? Et j'ai été enfermée peu de temps après toi, j'ai vu quelques fois tes parents. Ils vont bien. Je pense qu'ils sont brisés par ta "dérivation", mais ils tiennent le coup. Ainsi que le reste de ton entourage. Ils sont tous en vie si la situation n'a pas changé depuis trois ans. »

Il était vrai que prise de remords, elle avait observé un moment les proches de Standall durant un moment, prête à leur apporter de l'aide en cas de besoin, mais depuis trois ans, elle n'en avait pas eu la possibilité. Elle espérait que quelqu'un ait fait pareil pour ses parents, qu'ils vont bien, qu'ils sont en vie.

« Beaucoup de Camelotiens s'en sont tirés. Mais on est assez... divisé. Certains détestent les Grounders, d'autres essaient de vivre en paix avec eux. Je garde des souvenirs assez flous de l'atterrissage, mais on a réussi à atteindre les frontières et le village d'un autre peuple nous a sauvé, en quelque sorte. Vous êtes nombreux à être resté, ici ? »



HARLEY-

LANCÉ DE DÉS a écrit:

1 à 3 - Prise de remords, Eliza lui avoue qu'elle est à l'origine de son arrestation.
4 à 6 - Prise de panique, elle ne dit rien et garde le secret pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Varian Standall


Messages : 165
Date d'inscription : 30/05/2017
Ft : Bill Skarsgard
Crédits : Kidd (avatar) bat'phanie (signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Mer 7 Juin - 18:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
« Tu ne méritais pas un tel destin, Varian, je suis navrée pour toi. Tu ne veux pas t'enfuir ? Ils ne partiraient pas te chercher à l'autre bout du territoire, non ? Et j'ai été enfermée peu de temps après toi, j'ai vu quelques fois tes parents. Ils vont bien. Je pense qu'ils sont brisés par ta "dérivation", mais ils tiennent le coup. Ainsi que le reste de ton entourage. Ils sont tous en vie si la situation n'a pas changé depuis trois ans. »

Oui, lui aussi trouvais que sa vie avait pris un tournant inattendu et profondément injuste il y a trois ans. Mais qu'y pouvait-il ? C'était la lâcheté ou bien la peur d'une personne qui l'avait fait arriver ici. Maudit soit-il, ou elle. Il ne donnait pas cher de sa peau le pour où il lui mettrait la main dessus. S'il y  avait bien uen chose qu'on lui avait apprise ici, c'était qu'il fallait toujours régler ses soucis, et vite. S'encombrer de démons ne servaient à rien, sauf à se pourrir la vie. Et la balance qui l'avait fais expédier sur terre en était un. Un démon à qui il allait mettre le feu dès qu'il le verrait.

« Tu as vu cette marque ? » Il désigna son tatouage de l'arme tatoué sous l’œil à l'encre noire. « Grâce à ça tous le monde peut comprendre ma condition. Et me dénoncer plus facilement afin de me ramener chez moi. Mais je n'en ai pas envie de partir, je suis bien où je suis. »

Chose étrange d'ailleurs, mais il avait toujours été bon à une chose Varian : s'adapter. Et c'est ce qu'il avait fait ici, contre son grès au départ, puis avec plus de plaisir. À l'évocation de sa famille restée dans l'espace, il baissa la tête. Oui, ils devaient se porter comme un charme. Du moins, il l’espérait. Peu de chance que sa petite sœur ne le rejoigne ici, qu'elle vive en paix dans ces étoiles. Quand à... Non. Il était trop malin pour se faire prendre ou bien même, continuer après l'exécution de son copain. Ou du moins, il l’espérait.

« Je ne sais pas combien nous sommes pour êtres honnête... Je suis presque certains de n'être pas être le seul avec cette marque sur le visage, mais pour te dire qui, et combien... »

La vérité c'est qu'il s'en foutait pas mal. Lui était envie et c'était sa petite personne qui comptait. Et celle de sa nouvelle famille. Il avait toujours été comme ça, à faire passer les proches en premiers. Les autres, c'était du bonus. Et là.... Clairement il n'avait pas mis longtemps avant de se couper des autres. Comment faire autrement ? Rester grouper, montrer des signes de cohésion, il n'y avait rien de mieux pour se faire découper en tranche. Et lui voulait vivre, pas comme certains de ces idiots qui avaient voulu s'opposer au peuple d'Azgeda à peine arrivé. Son cerveau tournait à vive allure, en permanence. Alors certes, il était peut-être devenu paranoïaque avec le temps, un peu trop attaché à ses geôliers, mais il vivait. Et c'était tout ce qui comptait pour lui.

« Dis toi que mon profil intéressais beaucoup d'acheteurs. Grande taille, bonne santé, des connaissances médicales différentes... J'ai eu de la chance quelque part. »

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Dim 18 Juin - 21:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Ce fut le remord qui envahit chaque parcelle de son corps à présent. Un doux frisson la parcourut. Qu'avait-elle fait ? Comment avait-elle pu l'envoyer à une virtuelle dérive en imaginant que sa vie valait plus que la sienne ? C'était la peur d'abandonner son père qui l'avait animé et l'avait empêché de mentir. Elle se doutait bien que peu de ses clients aurait été capable de le dénoncer. Ils auraient été tous bien trop défoncés pour qu'on les croit sur paroles. Si le jeune homme avait pris le temps d'y réfléchir, il aurait facilement pu conclure que c'était de sa faute: elle avait bien les idées clairs pour le dénoncer, les enjeux étaient importants, elle était pleine de remords devant lui.

Mais elle l'entendit dire qu'il était "bien" dans sa nouvelle vie. Comment pouvait-il l'être en captivité ? Elle eut une drôle de vision de ce qu'on disait être le syndrome de Stockholm. Avait-il été pris d'attache pour ses bourreaux ? Etait-il complètement fou ? Il aurait pu tenter de s'échapper avant tout ça. Pourquoi être resté ? Il aurait pu se battre. Imaginant tout ce qu'il avait pu endurer, elle fut prise d'une culpabilité profonde, sa lèvre s'entrouvrit ne laissant sortir aucun son. Ses yeux quittèrent les siens le temps d'un instant et ses lèvres se mirent à parler toute seule. Comme-ci il était plus facile de ne pas le regarder.

« C'était moi. »

Elle marqua une pause et prit une grande inspiration. Quitte à assumer, autant le faire jusqu'au bout. Même si elle allait voir un être totalement détruit par sa faute face à elle. Son regard rejoignit de nouveau le sien, et elle se mit à parler avec un peu plus d'entrain.

«  C'est moi. Je t'ai dénoncé. » Un nouvel ange passa. « Je t'assure que je regrette. Je ne pourrai rien changer à tout ça. Je sais bien que c'était dans le terme de notre contrat de ne pas te faire tomber, mais ils allaient dériver mon père. J'ai agi comme n'importe qui l'aurait fait pour sauver quelqu'un qu'il aime. Et je sais que j'aurai pu me dénoncer. C'était dans notre marché. Mais j'ai eu peur. Et crois-moi, c'était la pire erreur de ma vie d'envoyer quelqu'un qui n'aurait pas dû à la dérive. Je te pensais mort. C'était terrible. Mais tu ne l'aies pas. Pardonnes-moi. » Son regard s'illumina légèrement en le regardant. « J'ai de nouveau une chance de faire les choses bien, Varian. Laisses-moi t'aider. S'il te plait. »

Elle ne le connaissait pas. Mais elle priait en son bon sens pour accepter sa main qu'elle lui tentait. Elle ne voulait pas faire ça. Elle se sentait tellement coupable. Cependant, la vie lui offrait une chance de se racheter et elle voulait le faire. Quoi qu'il se passe !

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Varian Standall


Messages : 165
Date d'inscription : 30/05/2017
Ft : Bill Skarsgard
Crédits : Kidd (avatar) bat'phanie (signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Lun 26 Juin - 11:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Clac, clac. Il coupa deux nouvelles petites herbes qu'il mit dans son paniers, levant à peine les yeux vers la jeune femme. Il fallait qu'il aiguille mieux sa petite serpe la prochaine fois, il demanderait à Aya de passer là-dessus, elle ne coupait plus aussi bien qu'avant. Que voulait-elle de plus, qu'elle parte, qu'elle lui fiche la paix il ne devait pas être vu avec quelqu'un d'autre que ses maître pendant le travail, et pire encore, avec une fille du ciel. Que diraient les gens. Alors qu'il s'appétait à lui en faire la remarque elle se remit à parler. C'était elle de quoi ? La suite l'éclaira sur ce qu'il avait cru comprendre quand elle avait commencé son long monologue. Il se redressa, tripotant sa serpe du bout des doigts. Alors c'était elle ? Il arqua les sourcils, surpris. De tous ces clients c'était bien la dernière qu'il imaginait le dénoncer. Qu'avait-elle à y gagner ? Il n'y avait jamais eu de chantage entre les deux qui aurait pu pousser à une telle extrémité. Mais non. Elle avait eu peur comme une gamine. Parce que son père allait partir à la dérive. Si elle savait. Mais si elle savait que les parents des autres, Varian n'en avait tout à fait, mais alors vraiment, rien à faire. Il avait toujours été égoïste et ce n'était pas aujourd’hui qu'il allait changer cette partie de lui même.

«  Ah oui ? »

Que dire de plus, il tentait de remettre les choses en place. Il s'était dit qu'il ferait quoi déjà à la personne l'ayant envoyé sur cet enfer ? Il était vrai qu'il n'aurait jamais imaginé se retrouver face à face avec son bourreau dans une telle situation. Les mains crispées sur son panier, les jointures de ses mains se faisaient de plus en plus blêmes. Son bourreau était déjà en enfer. Et qu'est-ce qui était pire que d'être en enfer ? Sans doute d'y souffrir, plus que lui n'y avait jamais souffert. Il s'était toujours qu'il ferait payer la personne l'ayant envoyé dans un tel trou. La pardonner ? Elle pouvait aller voir ailleurs s'il y était. Ce n'était pas elle qui avait souffert pendant des mois et des mois en essayant de faire comprendre aux gens d'ici qu'il était parfaitement normal et sans mauvaises intentions. Elle ne s'était pas faites marquée, ni vendre à une famille de locaux pas sympathiques. Elle n'avait pas vu les siens mourir de manière atroce, elle n'avait pas subi tout ce qu'il avait subi. Il se foutait pas mal de ce qu'elle avait vécu, sa vie à lui avait prit une tournure atroce avant qu'il commence à l'apprécier. Il avait perdu sa sœur qu'il aimait plus que tout, et son petit ami. Alors elle était désolé ? Elle voulait l'aider ? Elle pouvait commencer par arracher sa langue de vipère de et traître. Coupe ta langue de balance pour commencer... pensa t-il ? Tu épargnera des vies comme ça.

« Mais je ne veux pas de ton aide. Tu sais ce que je veux ? Que tu disparaisse. Et que tu ne greffasses plus jamais souffrir personne. » Il marqua une courte pause. « D'ailleurs, je peux t'aider à ça si tu veux, je vais rendre service aux gens de cette terre en t'aidant un peu. »

Alors, sans prévenir il se jeta sur elle, son outil à la main. Il la plaqua au sol de toute ses forces (et de tout son poids) et rapidement, lui colla sa serpe sous le cou, faisait couler un mince filet de sang.

« Vas-y, ose t'excuser encore une fois de cette manière et tu dis adieu à ta tête. C'est pigé ? »

code by bat'phanie


1-2, il la plaque au sol et lui place la serpe sur le cou.
3-4, il lui entaille le bras, rien de profond, mais assez pour lui faire comprendre le message.
5-6, son outil vint se planter dans sa cuisse, fausse manip ou pas il espère que le message est passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Mar 27 Juin - 17:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Il ne fallut que quelques secondes à Varian pour s'arrêter dans son action. Sûrement le temps pour digérer toutes les informations qu'elle venait de lui balancer, prise de remord. Cela eut comme effet immédiat une rafale d'injures mentale pour la jeune femme: "tu es complètement débile ou quoi ?", "tu vas te faire tuer maintenant, tu aurais pas pu la fermer ?", "quelle belle sotte tu fais, parfois !"... Et elle en passait. Pas une seule fois dans sa vie elle pouvait faire le bon choix, mince ! Dès qu'elle se décidait à faire quelque chose qui venait de son coeur, elle finissait toujours dans les pires merdes imaginables.

Et cela ne fit que se confirmait car il ne lui fallut que quelques secondes pour se retrouver à terre. Il s'était littéralement jeté sur elle, et le choc l'avait légèrement assommée à l'arrière du crâne et du dos. La serpe sous le cou, quelques gouttes de sang se mirent à couler le long de son outil, mais Eliza n'avait pas réellement mal. La montée d'adrénaline sans doute ou bien le fait qu'elle soit habituée à la douleur ? Quoi qu'il en soit, elle ne sentit même pas cette entaille. Seulement la haine de son interlocuteur. Mais même si elle pouvait comprendre sa colère, la jolie brune n'était pas ici pour mourir. Pas comme ça. Il pouvait la détester, néanmoins, la Johnson avait grandi dans l'esprit de combat. Elle n'allait pas mourir en lâchant un "tues-moi, je le mérite". Elle n'était pas ce genre de lâche qui fuirait ses erreurs par la mort. Mais qui était plutôt du genre à lutter jusqu'au bout, sans baisser le regard, préférant mourir vaillamment que lâchement.

« Tu as le droit d'être en colère. Mais je crois que tu n'es pas un tueur, Standall. Et même si je ne t'avais pas dénoncé, ça aurait été qu'une question de semaine avant qu'ils ne te trouvent quoi que tu fasses. Ils savaient déjà où chercher en venant chez moi. J'ai seulement évité à plus de personnes de mourir. »

Peut-être essayait-elle de s'en convaincre, mais cela ne fonctionna pas car la pression fut un peu plus forte. Après tout, Eliza n'avait jamais été très douée pour réconforter ou dire les mots justes. Elle n'agissait pas souvent avec son coeur et n'était pas du genre très sociable. Plutôt renfermée, dans son petit monde. D'ailleurs, elle n'avait plus réellement envie de continuer la conversation avec Varian. Elle risquait gros à rester là, déjà. Heureusement, l'homme avait commis une mauvaise erreur: ne pas lui bloquer les bras. Ce qui laissait une ouverture à la jeune femme pour s'en sortir, ce qu'elle ne tarda pas à lui faire remarquer.

« Malheureusement pour toi, Varian, j'ai plus d'entrainement que toi. Et si tu avais été dans la garde, tu aurais su qu'il ne faut toujours bloquer les mains de son adversaire. »

Sans perdre une seconde, elle lui mit un coup sec dans l'avant bras, faisant voler la serpe un peu plus loin. Elle se mit un peu plus trancher le cou, mais au moins, il restait seulement assis sur elle maintenant, sans rien de menaçant à son égard. Le visage fermé, elle mit toutes ses forces pour le faire basculer sur le côté. Inversant les rôles, elle se retrouva sur lui, lui bloquant les poignets avec ses mains.

« Je ne suis pas venue ici pour te tuer, Standall. »

Elle parla d'un petit murmure en le regardant dans les yeux, avant de lui relâcher les poignets. S'éloignant un peu plus de lui pour ramasser son sac à dos, elle porta sa main à son cou, voyant quelques gouttes de sang, mais rien d'alarmant. Elle nettoierait la plaie plus tard. Même si actuellement, elle n'avait aucune idée de quoi faire. Il était clair qu'elle venait de s'en faire un ennemi. Comme-ci elle en avait déjà pas assez !

code by bat'phanie


LAISSES PLACE AU HASARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Varian Standall


Messages : 165
Date d'inscription : 30/05/2017
Ft : Bill Skarsgard
Crédits : Kidd (avatar) bat'phanie (signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Dim 2 Juil - 12:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Qu'est ce qu'elle connaissait de lui au juste, hein ? Pas grand choses, les deux seules personnes à le connaître réellement était quelque part là-haut, dans les étoile,s à des milliers de kilomètres de lui. Sa sœur le connaissait sur le bout des doigts. Harley le connaissait sur le bout des doigts. Pas elle. Pas cette femme venu de nul part qui avait bousillé sa vie comme ça, dans un claquement de doigt, non, pas elle. Tuer il l'avait déjà fait, indirectement certes. En laissant un gamin de son âge prendre à sa place, et se faire envoyer à la dérivé à sa place, ou celle de son petit ami. Alors si, il avait déjà tué et le pire dans tout ça était qu'il n'avait ressentit aucun remord sur le moment. Ce n'était que depuis qu'il e trouvait sur la planète terre que, de temps en temps, ses nuits se retrouvaient agités d'affreux cauchemars où ce garçon dont il avait même oublié l'identité venait le hanter. Des questions de semaine... Elle cherchait juste à se trouver des excuses. Sa fierté le gonflait d’orgueil, peut-être, mais il savait qu'il avait toujours été un garçon discret dans ses magouilles. Il se foutait pas mal que les gens meurt autour de lui. Tant que ce n'était pas Kimi, Harley ou sa nouvelle famille. Le reste, rien à battre, ils pouvaient crever la bouche ouverte que Varian ne se bougerait pas le petit doigt. Cette terre lui en avait fait voir de toutes les couleurs, assez pour l'endurcir plus qu'il ne l'était déjà. Après sa tirade digne d'un bon films des années 2000 (qu'il avait déjà eu de la chance de visionner à Arcadia) son arme vola à quelques mètres d'eux et il leva les yeux au ciel. Elle voulait quoi, lui dire qu'elle avait gagné cette manche ? Lui faire la leçon encore une fois ? C'était un grand garçon avec des buts et des objectifs dans la vie. Ne pas se faire bouffer, ne pas terminer décapité ou pire et maintenant, tuer cette femme. C'était peut-être puéril mais cela donnait un sens à une vie, les buts.

« Arrête de m’appeler comme ça. »

Par son nom, il n'y avait qu'Harley qui le dénommait ainsi. Personne d'autre. Il avait un prénom, et les autres s'en servaient. De toute façon sur terre, il n'avait plus de nom. Il n'y avait plus que Varian. Il regarda sa plaie et en pu s'empêcher de sourire. Ah, il avait quand même réussis à l'avoir, et elle avait aggravé les choses toutes seule en se débattant. Quelle connerie de se redresser d'un seul coup quand on avait un objet tranchant juste sous la gorge. À moins de tenir à perdre sa tête, cela n'avait jamais été la bonne technique. Dans la garde peut-être, mais pas la lumière à tous les étages.

« Et bien sache que si... »

Derrière eux des voix se firent entendre. Sa tribus. Il se pencha pour ramasser son arme, calmement.

« Si je te revois, je te fais la peau. Et tu n'auras pas le temps de me raconter ta pitoyable vie avant ça. Mais à, si j'étais toi, je partirais fissa avant que les miens ne te trouve. Je me sentirais obligé de dire que tu es venu nous espionner. »

code by bat'phanie


Dernière édition par Varian Standall le Jeu 13 Juil - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian. Lun 10 Juil - 13:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever It Takes
eliza & varian
Eliza détestait la posture dans laquelle elle s'était mise toute seule. Elle savait que le karma s'était retourné contre elle. Bien entendu, elle y croyait. Selon elle, quand on faisait un bon acte, nous étions récompensé. Quand on faisait une erreur, on le payait. Et aujourd'hui le démontrait très bien. Elle savait qu'elle ne pourrait rien obtenir de Varian. Pas surprenant. Il était ici par son unique faute, loin des personnes qu'il aimait. Un peu comme elle. Sauf qu'elle avait eu un peu plus de chance. Mais une partie d'elle voyait qu'il ne voulait pas être sauvé, alors qu'elle aurait pu. Elle aurait pu tuer cette famille d'Azgeda, lui effacer toute trace de ce tatouage.

Tuer. L'Arche l'avait bien formé à le faire. Mais c'était également la dure loi sur Terre: tuer ou être tuer. Ici, ce n'était pas des petites vacances toute sympathiques. Non. C'était un combat de tous les jours, une lutte, la loi du plus fort. Et quelque part, elle se disait que Varian serait plus en sécurité ici que seul, sans aide extérieur. Même si il était dans les pires conditions imaginables, il était un esclave d'Azgeda et le nom de cette nation stoppait tout ennemi extérieur qui lui voudrait du mal. Alors que elle, elle n'avait pas autant de chances. C'était quitte ou double sur la personne qu'elle aurait face à elle. Mais il ne voulait pas être sauvé, et son rire face à sa blessure suffit à avoir un visage fermé et froid, comme elle savait si bien le faire.

« Un problème, Standall ? »

Oui. Elle le provoquait. Elle était douée pour ça quand elle était en rogne. A vrai dire, même sans l'être. C'était un peu sa carapace sur Terre. Pas forcément la meilleure, mais assez pour qu'on lui foute la paix quand elle le voulait. Elle n'avait jamais été douée pour prendre les bonnes décisions et en refusant son aide et montrant autant de haine comme il venait de le faire, il venait de déclencher une mauvaise partie d'elle-même. Non pas qu'il le méritait, mais c'était sa façon d'agir quand elle ne voulait pas être blessée.

Eliza s'apprêta à ouvrir la bouche pour lui faire comprendre ce qu'elle pensait de sa menace, mais des bavardages se firent entendre au loin. Des gens du peuple d'Azgeda. Autant dire qu'elle n'avait aucune envie de croiser ces hommes sans coeur de la Nation des Glaces. Sa mâchoire se contracta alors qu'elle ramassa son sac qu'elle balança sur son dos, puis son arc.

« Et saches que si l'on se recroise, ça ne sera pas dans les mêmes conditions. »

Sa phrase lancée sèchement pouvait être interprétée de plusieurs façons différentes. Soit comme une menace. Soit concernant le fait qu'elle ne le laisserait pas être un esclave éternellement. Ou soit, tout bonnement, que ce ne serait pas à Azgeda, car elle ne s'y promenait pas souvent. Elle n'avait pas encore décidé la véritable signification de ses dires, mais elle lui lança un « A la prochaine, Standall » avant de sortir son couteau. Elle découpa d'un geste furtif la plante qu'elle était venue chercher, la fourra dans son sac, et s'enfuit dans les profondeurs des forêts. Il fallait qu'elle rejoigne une seconde tribu pour la nuit. Sa mission n'était pas encore terminée. Alors qu'une autre venait de commencer.

code by bat'phanie

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: Whatever It Takes ♦ Varian.

Revenir en haut Aller en bas

Whatever It Takes ♦ Varian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Azgedakru (Ice Nation, La Nation des Glaces)-