AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonnes fêtes de fin d'année à tous !
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker
Les premières intrigues sont déjà arrivées sur IE pour les 100 et les Arkers (celle-ci touche bientôt à sa fin) ! Celle des Grounders/Camelotiens vient d'être lancée

Partagez|

[11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Anaidéia


Messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : vava : ©️gentleheart
signa : ©️alaska
gif : ©️tumblr
post rp : ©️scarlett

Inclement Earth

MessageSujet: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Mer 21 Juin - 21:09

Spoiler:
 
   

         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dag & Anaidéia -Work hard for what you want because it won't come to you without a fight. You have to be strong and courageous and know that you can do anything you put your mind to. If somebody puts you down or criticizes you, just keep on believing in yourself and turn it into something positive.
Today is an another fight
S'entrainer. S'entrainer nuit et jour. S'entrainer chaque jour un peu plus encore. S'entrainer jusqu'à ce que votre corps cède sous la fatigue, sous la douleur. S'entrainer jusqu'à de ce que vous soyez de parfaite machine de guerre, infaillible au combat. Tel était le crédo imposé aux nightbloods, tel était la vie qui était réservé à ces enfants dont l'un d'eux seraient le futur Commandant, celui qui serait à la tête de la Kongeda. Passionnant comme rythme de vie, vous ne trouvez pas ? Leurs journées étaient réglé à la minute près, mise à part peut-être durant leurs temps libres pour les plus libertins. Les heures auxquelles ils devaient s'entrainer et avec qui étaient les mêmes depuis qu'ils avaient l'honneur, ou peut-être à le malheur serait-il plus approprié, de poser pieds à Polis en revendiquant l'obscur teinte de leur sang. Ils étaient rodés et éduqués dans dans la seule idée de devenir des machines de guerres capables de commander de sang-froid. Si il leur restait une part d'humanité aux fils des années ? Probablement, pour quelques uns, plus ou moins enfouis selon les individus.

A argumenter sur la vie et les entrainements des nightbloods, c'était d'ailleurs ceux à quoi était entrain de se livrer Anaidéia : un entrainement.

Il devait bien y avoir un peu plus de deux heures trente que l'intégralité des natblida, la brunette incluse, s'étaient réunis au sein de cette vaste pièce afin de s'entrainer, combattant les uns contre les autres, se blessant et se faisant saigner dans la plus grande des indifférences, pour la Boudalankru en tout cas. C'était à une sorte de Conclave revisité auquel ils participaient, s'affrontant les uns les autres, jusqu'à ce que leur adversaire soit au sol, incapable de riposter. Les nightbloods étaient libres de cesser cet entrainement infernal lorsqu'ils le désiraient, lorsque la fatigue pesait de trop sur leurs épaules, mais évidemment, l'abandon était une chose auxquels aucun d'entre eux n'osaient s'adonner. Tout du moins, c'est ce que s'aimait à penser Anaidéia, faisant de son cas une généralité. Alors les natblida étaient évacués, un à un, lorsqu'ils s'écroulaient de fatigue où lorsqu'ils étaient trop grièvement blesser pour participer à un autre combat. Quelques uns avaient déjà quittés les lieux, et les derniers s'acharnaient encore dans quelques combats, qui semblaient devenir de plus en plus violent, de plus en plus impulsifs.

Temps mort. Combat achevé. La prochaine rotation venait d'être clamé. Un autre est encore évacué, ce qui arrache un air méprisant à la gamine, qui se plaisait à dissimuler sa peur d'être la prochaine à être évacué de force derrière son mépris apparent.

La brune esquisse quelques pas, machinalement, connaissant le sens de la rotation sur le bout des doigts depuis des années maintenant. Lorsqu'elle sait avoir atteint la prochaine air normalement dédié à son nouvel adversaire ainsi qu'à sa personne, ses pupilles grisâtres se posèrent sur un blond au visage désagréablement familier. Dag. Si les natblida étaient amenés à vivre ensemble durant plusieurs années, pour le meilleur et pour le pire comme on pourrait dire, dans le cas présent, c'était sans aucun doute pour le pire. Les deux étant constamment entrain de se provoquer, sans la moindre gêne, et à chercher à prouver à l'autre qui était le meilleur. La gamine n'aurait certainement pu rêver meilleur adversaire pour laisser libre cours à la rage que chacun des combats précédents avaient fait naître. Peut-être étais-ce également le cas du blond ?

« Oh. Tiens donc, Dag.» Qu'elle lui adressa nonchalamment, esquissant quelques pas encore afin de casser la distance qui les empêchaient d'être face à face. Un air hautain aux tendances méprisantes étira aussi tôt ces traits, c'était de ces expressions qu'elle se plaisait tant à offrir à Dag à chacune de leurs entrevues. « J'espère que tu es prêt à perdre, une fois de plus.» L'esquisse d'un sourire provocant dessina ses lèvres, tandis qu'elle abaissait sa manche droite afin de couvrir l'une de ses blessures, faute de ne pas être ressortit complétement indemne de ses précédant combats. Peut-être en était-il de même pour le blond, peut-être pas. Ce qui était certain, en revanche, c'est qu'Anaidéia ne se fit guère prier pour se mettre en garde, chacune des lames de son daisho en main. Le combat allait pouvoir commencer.



CODE BY MAY


Dernière édition par Anaidéia le Jeu 28 Déc - 17:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dag
Membre à l'honneur


Messages : 174
Date d'inscription : 04/06/2017
Ft : Nathan O'toole
Crédits : Kikidostuffs (Avatar)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Sam 24 Juin - 9:54



         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anaidéia& Dag - Stand up, everybody look alive. Said come on come on come on,We gonna get it now ! Hands up, if you're ready for a fight, Said come on come on come on,We gonna win it now !I don't need you to believe in me,I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history, rewrite our history, rewrite our history.
Today is an another fight
L’entrainement n’était pas ce qui me faisait le plus peur, c’était d’ailleurs ce que j’aimais le plus dans ma formation de natblida. J’aimais me battre, progresser et sentir mon corps au bout de ses limites et j’aimais encore plus à l’entrainement suivant, voir que j’étais désormais capable d’aller plus loin. Mais il y avait certains entrainements plus rudes que d’autres qui pourtant, l’étaient déjà bien. Parfois je sentais mon corps incapable d’avancer, à bout de force et je n’arrive pas à l’accepter car si je veux aspirer à être à jour Heda, je dois être le dernier debout. Tel était le destin des nighblood, vivre pour se battre afin se battre pour vivre, c’était  un bien étrange cercle de la vie qui était devenu normal pour nous. Nous étions formés à nous battre, destinés à nous battre et je m’étais bien adapté à cette vie.

Aujourd’hui, nous vivions encore l’un de ses entrainements les plus rudes, qui avait déjà fait tomber les plus faibles d’entre nous et qui ne laissait maintenant que ce qui me semblait être l’élite des natblidas. Nous battre, nous battre sans relâche. L’entrainement consistait simplement à se battre jusqu’à l’abandon de son adversaire, pour aller se confronter à un  autre. C’était une sorte de conclave d’entrainement parce que lorsque ce jour allait arriver, il ne suffira pas simplement d’attendre que nos ennemis tombent d’épuisement mais bel et bien de les tuer jusqu’à mourir ou être le dernier. Je m’étais plutôt bien habitué à cet optique d’avenir et en maintenant six ans de formation ici. Seulement l’avenir n’était en rien assuré et je ne pouvais pas me proclamer meilleur de la promotion quand ce n’était pas le cas.  Toutefois même après maintenant plus de deux heures trente d’entrainement j’étais debout, et je venais de vaincre un de mes adversaires non sans mal. Une plaie entaillait mon épaule et restait bien visible ayant déchiré une partie de ma manche. Mon visage était salit, ma lèvre qui avait été ouverte était maintenant recouverte de sang séché et je devais bien avoir d’autres blessures, je n’avais pas fait l’inventaire. Ce garçon, que je venais de battre était bien loin du niveau de mon tout premier adversaire, ce jeune garçon qui venait tout juste d’être intégré au conclave, le dernier était là depuis un moment.

Il fallait maintenant effectuer la rotation. Un nouvel adversaire, une nouvelle personne à battre et encore de nombreuses minutes à faire s’entrechoquer les lames, faire pleuvoir les coups sans jamais plier.  Je me demandais qui allait être mon prochain adversaire, à ce stade, il ne restait plus un seul faible mais bel et bien l’élite des nightblood. J’étais déjà sur place attendant mon adversaire et je n’eux pas grand mal à reconnaitre Anaidéia et étrangement, j’avais la sensation de recouvrer toutes mes forces tandis qu’un sourire apparaissait sur mon visage. Ca n’était pas la première fois que nous venions à nous affronter et ça n’allait pas être la dernière. Nous ne nous entendions pas et nous cherchions toujours à prouver qui allait être le meilleur. On peut dire que cette adversaire tombait à pic pour me redonner toutes mes forces. « Je suis étonné que tu sois toujours pas vaincu ? Tu progresse ! » Lui adressais-je à mon tour lorsqu’elle s’adressa à moi. Je savais qu’elle était une adversaire de taille mais c’était dans un unique but de provocation. J’allais tout donner et je savais qu’elle en ferait de même. « Moi perdre ? » Je riais faussement tandis que je serrais de plus en plus le manche de ma hache, observant mon adversaire…  

A peine le combat fut-il commencé que je ne m’étais pas fait prier pour passer à l’offensive. Elle avait deux armes et j’en avais une, je n’étais du tout à mon avantage et je savais que j’allais devoir jouer du poids de la mienne et de ma force pour éviter d’être bêtement embroché, mais ce n’était pas gagné d’avance. Les coups allaient pleuvoir et aucun des deux n’allaient y aller de main morte.  Si j’avais pu voir un coup d’épée arriver, en l’esquivant assez facilement, on esquive toujours le premier coup après tout, je peinais à surveiller ses deux mains et l’une restait toujours en angle mort. Je tentais ma chance pour la repousser en envoyant un coup de hache transversale du haut vers le bas. J’allais devoir y aller autrement, l’un de mes bras était vraiment douloureux et j’avais deux lames contre une seule des miennes.  Je l’observais en réfléchissant à une approche même si je savais que je finirais sans doute par foncer tête baissé.
.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anaidéia


Messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : vava : ©️gentleheart
signa : ©️alaska
gif : ©️tumblr
post rp : ©️scarlett

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Sam 22 Juil - 15:58



       

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dag & Anaidéia -Work hard for what you want because it won't come to you without a fight. You have to be strong and courageous and know that you can do anything you put your mind to. If somebody puts you down or criticizes you, just keep on believing in yourself and turn it into something positive.
Today is an another fight
Une machine de guerre. Voilà ce qu'était la Boudalankru. Une machine de guerre, ni plus ni moins. Enfant ayant vu le jour au sein de la tribu des femmes guerrières, il allait de soit qu'en temps que femme, elle soit initié au rudiment du combat dès son plus jeune âge. Tout aurait pu s'arrêter là, elle n'aurait pu être qu'une simple gona, ou même une espionne comme elle avait pu le souhaiter, parmi tant d'autre. Une femme qui savait se battre mais qui était également foncièrement et profondément humaine. Pourtant, il avait fallut que la teinte de son sang se fasse plus sombre, lorsqu'elle eut atteint l'âge de 9 ans, signant ainsi la perdition de toute possibilité d'un avenir frivole. Son avenir avait été tout tracé, dès lors qu'elle fut découverte natblida. Comme chacun de ces enfants au sang ébène. Leur destin, ils le connaissaient tous : la Mort. Excepté pour l'unique survivant. Il n'était donc plus question d'enfantillage, lorsque chacun posait pied à Polis afin de suivre la formation qui leur était dû. Non, dès qu'ils étaient prit dans cette engrenage infernale, il ne leur était possible que de s'oublier, afin de devenir infaillible, indestructible. Une machine de guerre, purement et simplement.

Les sentiments, il ne s'agissait que d'un amas de faiblesse aux yeux de la gamine. Évidemment, elle les effleuraient, valsaient dangereusement avec ces derniers. Mais jamais elle ne s'était autorisé à découvrir pleinement la palette émotionnel qui était pourtant propre à l'Homme. Par crainte, par habitude. C'est ce qu'on lui avait toujours appris, instaurer une barrière entre ses sentiments et elle, son jugement, ses actions. Sauf qu'aux fils des années, cette simple barrière était devenu un mur infranchissable, intangible. Parce-qu'elle en avait peur. Oui, Anaidéia avait peur que ses émotions la rendent faible, incapable d'agir comme elle le devrait en tant voulu. Incapable d'abattre sa lame sur les malheureux qu'elle devrait pourtant affronter le jour du Conclave. Alors elle les balayaient d'un revers de main, ses sentiments, dès qu'ils avaient l'audace de devenir un peu trop envahissant.

Aujourd'hui même en était la preuve, ses sentiments n'étaient qu'un vaste fourmillement qu'elle ignorait, blessant sans l'ombre d'un remords les adversaires qui se succédaient, dans l'unique idée d'être victorieuse de ces affrontements.

Si les combats avaient pu être plus ou moins " aisés " jusqu'à présent, désormais il ne restait que les nightbloods les plus menaçants. Anaidéia le savait, si bien que tombé sur Dag ne l'étonna finalement pas tant que ça. Ils auraient fini par s'affronter au cours de ce Conclave revisité, c'était inévitable. Et ce n'était pas pour lui déplaire. Quoi de mieux que de se retrouver confronter à une personne que vous ne pouviez supporter, pour être de nouveau pris par la hargne du combat après tout ? Sûrement rien. « Je suis étonné que tu sois toujours pas vaincu ? Tu progresse ! » Du mépris, comme c'était étonnant de la part du blond -veiller noter l'ironie-. Cependant, c'était habituel entre ces deux là, la Boudalankru se contenta donc de lui adresser l'ébauche d'un sourire moqueur. « Je dirais plutôt que c'est le niveau général qui est en chute libre.» Évidemment, elle ne le pensait pas. Tout du moins, pas totalement. Mais qu'est-ce-qu'elle n'irait pas dire par ironie, d'autant plus face à Dag. « Moi perdre ? » Une moue désinvolte souleva les épaules de la brune, à l'entente de ces quelques mots. « Oui, perdre. Tu sais, comme tant de fois au paravent ! Mais on ne peut pas t'en vouloir d'être naturellement nul au combat.» Bien sûr qu'il était un adversaire de taille, mais jamais elle ne le reconnaîtrait face à lui.

Le combat avait rapidement été engagé, les premiers coups portés avaient été souple et rapide, esquivé et parer. Une offensive, une esquive. La natblida se sentait avantagé, par les deux lames qu'elle possédait contre l'unique arme qu'avait en main Dag. Cependant, elle savait que leurs forces étaient en total opposition : il était la force brute, elle était la force maligne. Et là était le plus grand danger pour la brune, à ses yeux en tout cas : se laisser prendre de vitesse par la force de son adversaire. Alors quand elle voit ce dernier tenter de la repousser par une coupe transversale, elle y une voit une opportunité la gamine, une ouverture. Elle avait réfléchi son coup, rapidement mais certainement. Sa lame la plus courte était venu s'entrechoquer horizontalement avec la hache de Dag, déviant légèrement cette dernière tendis qu'elle tentait de maintenir une pression suffisante pour ne pas se retrouver avec une hache lui défonçant le crâne.

Pour la suite, tout c'était passé très vite. Anaidéia avait ramener sa lame la plus courte le long de son corps, tandis qu'elle c'était dégagé sur le côté afin d'atteindre le blond au niveau des côtes. Ils étaient plutôt proches, ce qui avait laisser à la brune l'opportunité de porter sa lame la plus longue au niveau de l'abdomen de son adversaire. Seulement, ce dernier fut plus rapide et dégagea sa lame avant même qu'elle n'ai le temps de le blesser. Dans la précipitation de son mouvement de recul, afin de ne pas laisser une plus grande occasion à Dag de l'attaquer,  son poignet c'était retourné dans une étrange position, créant un sourd craquement qui n'était pas vraiment agréable à l'oreille. Elle venait de se blesser, génial. Cependant, la douleur n'était que naissante, encore supportable, la natblida ne lâcha donc aucune de ses lames. Aussi tôt, elle c'était remise en garde, de nouveau face à son adversaire.



CODE BY MAY


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dag
Membre à l'honneur


Messages : 174
Date d'inscription : 04/06/2017
Ft : Nathan O'toole
Crédits : Kikidostuffs (Avatar)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Lun 7 Aoû - 17:30



         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anaidéia& Dag - Stand up, everybody look alive. Said come on come on come on,We gonna get it now ! Hands up, if you're ready for a fight, Said come on come on come on,We gonna win it now !I don't need you to believe in me,I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history, rewrite our history, rewrite our history.
Today is an another fight
Forcer à combattre dès leur plus jeune âge, les nightblood formés au conclave devenait de véritables machines de guerre et apprenait de gré ou de force les rudiments fondamentaux du combat. Injustement, aucune différence n'était faite envers les plus jeunes ou les arrivées les plus récentes, tous étaient mis à la même enseigne. J'avais la chance d'être un novice depuis maintenant six ans et d'avoir acquis au fil des ans un certain talent. Je n'irais pas jusqu'à dire être le meilleur, mais dans ce genre d’entraînement, il n'était pas étonnant de me voir faire partie des derniers à se tenir encore debout. Épuisé et blessé certes, mais debout et encore prêt à me battre, peu importe qui j'avais en face de moi. J'avais beau être plein de vie et en général sympathique avec la plupart des autres novices, lorsque je me mettais à combattre, je ne faisais plus de sentiments. Cet entrainement représentait une sorte de mini-conclave et si je ne me donnais pas à fond maintenant, comment serais-je capable de le faire lorsque le jour sera venue et que chacun des nightblood sera envoyé dans ce combat à mort. Je les apprécie pourtant mais je sais aussi qu'un jour, je devrai les tuer si je ne me fais pas ôter la vie par l'un d'eux avant. Funeste destin que j'accepte pourtant avec honneur.

Toutefois, si me voir être encore debout à ce stade de l'exercice n'avait rien d'étonnant, je ne fûs guère surpris de voir en face de moi ma plus grande rivale Anaidéia. Je ne serais pas étonné non plus de l'identité des autres natblidas encore en compétition mais dès que mon regard croisa celui de l'adolescente, je ne pensais dès lors à rien d'autre qu'au duel qui allait être livré. Nous allions passer aux choses sérieuses et ce combat-là, je ne voulais absolument pas le perdre. Toutefois, je ne put tout de même pas m'empêcher d'envoyer des piques à mon nouvel adversaire. Je ne la sous-estimais pas pourtant bien au contraire, à mes yeux elle était une adversaire de taille et l'une des plus grandes menaces parmi le conclave. Mais cela, jamais, ô grand jamais, je ne l'avouerais à voix haute. Pour le moment le combat n'avait pas commencé et pourtant j'arborais déjà un sourire moqueur en l'observant, dans l'unique but de la rabaisser et de la provoquer un peu plus. Nos combats étaient toujours à fond pourtant mais j'aimais bien lui rappeler que je lui étais supérieur et qu'un jour, je remporterai le combat final. Pourtant la jeune femme avait de quoi me répondre et avait même su me renvoyer la balle me déstabilisant ne trouvait pas quoi répondre d'autre qu'un regard noir. Oui, je n'avais qu'une envie c'était de lui bondir dessus mais je devais réfléchir, malgré tout je savais que je n'étais pas avantagé tant par ma blessure à l'épaule que par le fait qu'elle ait deux armes plutôt légères contre ma seule hache. « Je crois que je vais devoir encore une fois te rappeler ce qu'est la défaite. » Prenant un air las, comme si je le faisais à chaque fois, nous étions pourtant plutôt à cinquante cinquante..

Et ni une ni deux, le combat s'était engagé tandis que les premiers coups avaient été portés, parfois esquivés. Le début de combat nous servait surtout d'échauffement mais aussi à analyser l'état physique de l'autre. J'avais conscience que j'étais actuellement en plus mauvaise posture mais je n'en montrais rien. J'allais devoir être le plus rapide à défaut d'être le mieux équipé, et puis j'avais au moins l'avantage de la force. Un avantage dont j'allais devoir mettre en avant si je voulais avoir une chance de finir victorieux et surtout en pas trop mauvais état. Mon assaut s'était soldé par un échec et j'avais préféré la repousser par une coupe transversale qui je savais serait un échec me servant plutôt de bouclier. Seulement, ce coup n'eut pas l'effet escompté étant donné que mon adversaire y vit une opportunité pour m'attaquer. Heureusement, sa lame s'entrechoqua avec la mienne tandis qu'un bras de fer était en train d'avoir lieu, bras de fer qui se conclut par le retrait d'Anaideia qui tentait une nouvelle attaque. Je restais extrêmement vigilant me retrouvant malgré moi dans la gueule du loup. Inspirant en une fraction de seconde, je l'avais vu se dégager sur l'un de mes flancs bien ouverts et dans un geste désespéré, j'avais bougé tout en envoyant un coup de hache contre la lame attaquante. J'avais simplement prévu de faire dévier son coup mais je fus d'autant plus satisfait de voir et surtout de voir que son poignet venait de prendre une étrange position. Il n'était sur de rien mais il venait sans doute de s'offrir une chance de se remettre à égalité.

La jeune femme remise en garde, je qui ne comptais pas lui laisser le temps de respirer en fonçant à nouveau vers elle. Mon objectif était maintenant de la désarmer et ses mouvement seraient sans doute plus prévisible à présent pour parvenir à mes fins. En effet, lorsque l'on se blesse à un membre, on se sert machinalement du second encore intact. J'envoyais un coup léger avec ma hache, je ne voulais pas réussir à la toucher mais je frappais dans le seul but d'occuper la main intact d'Anaideia. Sans lui laisser le temps, j'envoyais un coup de pied au niveau de son poignet qui devenait son point faible dans l'unique but qu'elle lâche sa seconde épée.

Spoiler:
 

.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anaidéia


Messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : vava : ©️gentleheart
signa : ©️alaska
gif : ©️tumblr
post rp : ©️scarlett

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Mar 10 Oct - 22:21



       

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dag & Anaidéia -Work hard for what you want because it won't come to you without a fight. You have to be strong and courageous and know that you can do anything you put your mind to. If somebody puts you down or criticizes you, just keep on believing in yourself and turn it into something positive.
Today is an another fight
De tous les combats qu’avait pu mener l’adolescente durant ce conclave miniature, celui-ci était sans aucun doute le plus important, à ses yeux. Non pas parce-qu’il s’agissait de l’un des derniers combats qu’elle devrait mener avant de vaincre ou d’être vaincu, non plus parce-qu’elle se sentait soudainement prise d’une étrange pulsion victorieuse. Mais tout simplement qu’un nouvel enjeu entrait en ligne de mire : sa fierté. Si habituellement Anaidéia n’avait rien à prouver à rien ni personne, si ce n’était à elle-même, face à Dag, c’était différent. Parce-que ces deux là n’avaient de cesse de se chercher, de se provoquer et de se rabaisser. Constamment. Créant ainsi chez l’autre ce drôle de besoin de prouver que le meilleur, ce n’était certainement pas l’autre. Fière enfant orgueilleuse qu’elle était, la Boudalankru ne comptait certainement pas perdre ce combat. Autant parce-que son adversaire n’était autre que la personne qu’elle supportait le moins en ce bas monde, autant parce-qu’il s’agissait d’un homme. Et qu’il s’agissait sûrement, paradoxalement, de la personne qu’elle devait le plus estimé au sein de cette vulgaire mascarade. Il n’était tout simplement pas imaginable chez les Boudalan qu’une femme perde face à un homme. Alors la brunette donnerait tout ce qu’elle avait pour gagner ce combat. Pour elle, pour sa fierté, pour celle de son clan.

En grands enfants qu’ils étaient en présence de l’un et de l’autre, naturellement, les piques et remarques sarcastiques avaient fusés dès que leurs regards s’étaient croisés. Comme si c’était leur façon à eux de se saluer. Chose, qui en soit, n’était pas si éloigné que ça de la réalité en y repensant. Ces deux là, c’était littéralement les opposés qui s’attiraient. Enfin, s’attiraient, pour se combattre évidemment. « Je crois que je vais devoir encore une fois te rappeler ce qu'est la défaite. » La brunette arqua un sourcil, l’espace de quelques secondes, avant d’adopter un air davantage compatissant, presque aimable. « Je crois aussi. Il va falloir que tu me montres de nouveau l’exemple, j’oublie à chaque fois ce que c’est, que de perdre.» Elle puait la provocation, littéralement, figurément. A croire qu’Anaidéia ne vivait que par ça : la provocation. Fallait dire que voir ceux faces à elle prendre la mouche pour une simple tournure de mots était jouissif, pour la chieuse qu’elle était.

Il avait suffi de quelques minutes à peine à la brune pour que finalement, elle ne se blesse. Peut-être sous le coup de la fatigue, peut-être qu’elle n’avait pas été assez attentive, mais jamais elle n’admettrait que le blond face à elle avait pu être assez malin pour parvenir à ainsi contorsionner son poignet. Elle avait relâcher son attention une fraction de seconde, quelques instants qui lui furent fatal. Parce-qu'aussitôt blessé, quand bien même n’en avait-elle rien montrer, Dag avait eu la malice nécessaire pour jouer de cette opportunité qui s’offrait à lui. Jouant de la force menaçante de sa lame, ce dernier occupa sans grand mal, étrangement, la main encore parfaitement valide de la brune. Profitant de ce fait pour venir gratifier son poignet d’un coup de pied opportun, qui fit inévitablement lâcher son arme à Anaidéia. Crispé, un brin irrité, la natblida plissa légèrement les yeux, l’espace d’une fraction de seconde. Oh ouais elle était contrarié. Contrarié de s’être laissé si bêtement avoir. Contrarié d’être actuellement en position de faiblesse. Contrarié de devoir reconnaître que pour l’instant, l’avantage allait à Dag.

Une nouvelle idée émergent rapidement au sein de l’esprit de la brunette, elle était bien décidé à ne pas se laisser défaire pour autant, encore moins à s’avouer vaincu. Ainsi, la Boudalankru profita du semblant de proximité qu’avait créé l’offensive du blond, et de son idée un brin farfelu, il fallait l’avouer, pour glisser son pieds droit sur la hanche de Dag, apposant brièvement ses mains sur les épaules de ce dernier afin d’y amener ses jambes, dans un lapse de temps qui se voulait court. Oui, l’adolescente avait littéralement grimper sur les épaules de son rival. Au moins, elle pourrait toujours se reconvertir en acrobate; si l’occasion venait à se présenter. « Bwarf, le monde n’est pas très beau d’en haut. Je suis déçue.» De la provocation, encore. Elle ne loupait jamais l’occasion d’en glisser une, lorsque l’opportunité se présentait.

Ainsi perché sur les épaules du blond, Anaidéia savait qu’il ne lui fallait pas non plus trop s’y attarde, ce n’était pas un spectacle de cirque qu’ils répétaient après tout, mais bien un conclave. Enfin, c’est ce que voulait les règles énoncés au début de l’exercice en tout cas. Croisant rapidement ses jambes, la brune s'arrangea pour exercer une certaine pression contre la gorge de son rival, ne se donnant que quelques secondes de plus pour se pencher subitement en arrière, entraînant ainsi Dag dans sa chute. Oh bien sûr, l’enfant au sang d’ébène avait sa petite idée pour s’épargner une rencontre fracassante avec le sol. Une roulade arrière, tout simplement. Apposant ses mains au sol lorsque ce dernier se présenta, elle y roula avec une simplicité déconcertante. Seulement, elle avait oublié de prendre un seul petit détail en compte, un détail pourtant majeur : le blond. Comment dire qu’elle n’avait pas vraiment prévu que ce dernier, une fois au sol, écrase littéralement sa jambe. L’unique lame qui lui restait en main, la brune ne comptait pas se laisser faire pour autant, bien qu’il allait lui falloir attendre la réaction de son rival pour agir en conséquence.

Lancer magique:
 



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dag
Membre à l'honneur


Messages : 174
Date d'inscription : 04/06/2017
Ft : Nathan O'toole
Crédits : Kikidostuffs (Avatar)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Lun 23 Oct - 17:29



         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anaidéia& Dag - Stand up, everybody look alive. Said come on come on come on,We gonna get it now ! Hands up, if you're ready for a fight, Said come on come on come on,We gonna win it now !I don't need you to believe in me,I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history, rewrite our history, rewrite our history.
Today is an another fight
Ce combat je ne devais pas le perdre, ma concentration était à son maximum et chacun de mes muscles étaient crispés. En réalité, je commençais à ressentir la fatigue, des courbatures tiraillaient mes muscles endoloris et ma vigilance était diminué. Pourtant, je devais encore rester au maximum et ne rien lâcher, surtout face à quelqu’un comme Anaideia. Ma plus grande rivale, cette jeune femme que je détestais presque autant que je respectais. Et cette fois encore la victoire allait être mienne. Mais comme chaque fois que nous nous rencontrions, nos affrontements débutaient par de la provocation, de la provocation pure et simple dans le but de déstabiliser l’autre en prouvant notre supériorité. Toutefois, Anaideia avait la langue bien pendue, trop pendue et j’allais lui faire ravalé ses paroles. Elle avait sans doute une bonne répartie mais nos affrontements m’avaient bien entrainé tant à me servir de mes armes que de ma langue et je ne me laissais pas marcher sur les pieds par cette petite peste. « Oh, tu apprendras bien mieux par toi-même et cette fois, tu t’en souviendras. » Serrant ma hache fermement, je m’étais mis en position de combat. La parole avait assez duré et il était temps de laisser la place au coup, nous étions là pour ça.

Et en quelques minutes tout allait si vite, les coups pleuvaient, les esquives s’enchainaient et nos lames s’entrechoquaient. Après seulement quelque temps, le destin semblant jouer en ma faveur, Anaideia se blessa le poignet. Si je ne pouvais m’attribuer le mérite de cette blessure que je n’avais pas provoqué volontairement, je pouvais au moins reconnaitre que je l’avais vu directement. Il faut dire aussi que dans le cas adverse, Anaideia n’aurait pas laissé ce détail lui échapper non plus. Une blessure de ce genre pouvait devenir un avantage considérable dans un combat aussi serré que le notre. J’avais alors décidé de me concentrer sur ce point faible, mais Anaideia utilisait deux armes et il fallait que je m’en débarrasse d’une. Bougeant tout en réfléchissant, j’avais décidé de feinter avec ma hache pour la faire utiliser au maximum sa main intacte, pour mieux pouvoir m’en prendre à son poignet déjà blessé, d’un coup de pieds dans lequel je n’avais pas le moins du monde ménager mes forces. Un sourire apparut sur mon visage lorsque j’avais constaté que sa lame tombait au sol mais je ne me reposais pas sur mes lauriers. Si ma rivale aurait été totalement désavantagée pour si peu alors elle ne mériterait pas de l’être, je savais que j’allais quand même en baver et qu’il était trop tôt pour commencer à me reposer, d’autant plus que la connaissant elle et son tempérament, je savais que je l’avais énervé.

Toutefois, même en restant sur mes gardes je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle s’apprêtait à faire. Bondissant presque sur moi, se servant de mon corps comme de prise d’escalade, la brune était parvenu à grimper sur mes épaules avant même que je ne réagisse. Ni une ni deux, mon cou était encerclé par ses jambes. Heureusement que j’avais quand même une carrure assez large car sinon, je me serais sans doute écroulé sous son poids. Elle n’était pas particulièrement lourde mais peu de gens arrivaient ainsi à tenir avec quelqu’un sur leur épaule. Quelqu’un dont je n’arrivais pas à me dépêtrer malgré le fait que j’essaie de la faire basculer, ce qui m’énervait de plus en plus alors qu’elle se moquait de moi en parlant du monde vue d’en haut. « Profites en parce que tu vas bientôt retrouver ta place de misérable insecte, écrasée au sol ! » Le pire était tout de même que je ne savais pas où allait mener son offensive, à part m’arracher les cheveux où me coller des coups de poings, elle ne pouvait rien faire de plus. C’est ce que je croyais jusqu’à ce que mon ennemie se mette subitement en arrière me déséquilibrant totalement jusqu’à m’entrainer dans sa chute. Par réflèxe, je m’étais à ce que je pouvais tandis que je tombais au sol. Je sentais le poids de mon corps s’écraser contre l’arène de combat et un léger gémissement sortir de ma bouche en atterrissant. Même si je ne semblais pas être grièvement blessé, ça ne me faisait pas du bien. Je réalisais alors que j’avais écrasé sa jambe dans ma chute. Profitant de la prise que j’avais sur elle, je fus le premier à me redresser attrapant fermement ma hache, énervé de ce qu’elle venait de me faire, en tentant de l’attaquer directement avec. Seulement j’étais tout de même sonné de l’impact contre le sol et ça se ressentait mes coups étaient moins précis et plus prévisible et je n’avais pas toute mes forces à tel point qu’elle parvenait à résister à ma hache avec son épée ce qui m’énervait de plus en plus. « T’as fini tes petits jeux de gosses, on peut reprendre le combat où tu veux tout plaquer pour devenir acrobate ? » Autant dire que là, elle l’avait énervé, toutefois elle pouvait toujours profité du désavantage provisoire qui se ressentait clairement.

Spoiler:
 

.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anaidéia


Messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : vava : ©️gentleheart
signa : ©️alaska
gif : ©️tumblr
post rp : ©️scarlett

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Lun 25 Déc - 22:29





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dag & Anaidéia -Work hard for what you want because it won't come to you without a fight. You have to be strong and courageous and know that you can do anything you put your mind to. If somebody puts you down or criticizes you, just keep on believing in yourself and turn it into something positive.
Today is an another fight
Autant dire que le combat des deux rivaux prenait une drôle de tournure, avec la Boudalan qui s'était soudainement prise pour une acrobate de cirque des temps d’antan, avant Praimfaya même, à ainsi se percher sur les épaules de Dag. Si la brune avait une idée bien précise en tête, il n'en restait pas moins que la scène devait paraître bien étrange, d'un point de vu extérieur. « Serais-tu entrain de t'énerver Dagounet ? Fais attention, c'est pas très bon pour la santé tu sais.» Qu'elle lui adressa, la bouche en cœur, tandis qu'elle le narguait sur le fait d'avoir ainsi réussit à se percher sur ses épaules. Si elle en manquait une occasion de se taire ? Jamais voyons.

Par la suite, les choses s’enchainèrent dans une rapidité étonnante. L'un entrainait l'autre en arrière, l'autre écrase la jambe de l'un, profitant de l'occasion pour se relever en premier, et ainsi sûrement tenter de prendre l'avantage. C'était un bel essai, si on oubliait le fait que l'adversaire de l'adolescente semblait encore sonné par le choque qu'il avait du encaisser à l’atterrissage.

« Tout plaquer et ainsi renoncer à l'idée de pouvoir t'écraser une nouvelle fois ? Je sais que je suis intimidante, mais tout de même.» Bondissant aussitôt sur ses jambes, refusant d'être prise de court, Anaidéia s'appliqua à parer soigneusement les quelques coups de hache dont le blond cherchait à la gratifier, ne pouvant qu'esquisser un sourire en constatant combien il pouvait être sonné. Désireuse de profiter de cette occasion qui semblait pouvoir être un tournant décisif du combat, si la brune parvenait à ses fins, une nouvelle offensive fut engagée par cette dernière. Ou tout du moins, c'est ce qu'elle avait prévu, sans vraiment envisager la possibilité de se retrouver désarmée...

Effectivement, alors que la Boudalan avait pivotée qu'un quart de tour sur elle-même, dans l'idée de parer un coup de Dag de dos, à l'aide de sa lame, la force qui émanait de l'attaque de ce dernier, ajoutée à la faiblesse inattendue de sa jambe sur laquelle son adversaire avait atterrit, la brune fut contrainte de lâcher la poigne qu'elle avait maintenu sur son arme, jusqu'à présent. Ne pouvant retenir un certains râle de mécontentement en constatant sa position de faiblesse actuelle, la natblida ne se laissa pas abattre pour autant. Pour rien au monde elle n'irait déclarer forfait. Pas même au prémices de la mort. Surtout pas face à Dag.

A croire que l'adolescente n'était jamais à cours de ressources, elle décida, cette fois-ci, de jouer le tout pour le tout. Il ne lui restait plus d'arme ? Grossière erreur, ses poings étaient encore en état de cogner. Ainsi, se jetant corps et âme, littéralement, dans ce combat qui avait une valeur un peu trop important pour sa fierté, la brune évita de justesse un coup que Dag lui destinait. Elle était rapide la novice, et cela joua en sa faveur, puisqu'elle pu profiter d'avoir éviter ce coup pour amener son poing encore intact, à venir épouser la mâchoire du blond.
Aussi tôt, la Boudalan se recula de quelques pas, n'oubliant pas l'avantage principal que son adversaire détenait sur elle : son arme. Un coup de hache bien placé, et il lui deviendrait soudainement bien plus difficile de mener à terme cet affrontement.

Lancer magique des dés qui m'aiment pas:
 



CODE BY MAY

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dag
Membre à l'honneur


Messages : 174
Date d'inscription : 04/06/2017
Ft : Nathan O'toole
Crédits : Kikidostuffs (Avatar)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Mer 27 Déc - 19:39



         

         
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anaidéia& Dag - Stand up, everybody look alive. Said come on come on come on,We gonna get it now ! Hands up, if you're ready for a fight, Said come on come on come on,We gonna win it now !I don't need you to believe in me,I know how to change my destiny. Sit down, about to rewrite our history, rewrite our history, rewrite our history.
Today is an another fight

La  voir me ridiculiser ainsi en grimpant sur mes épaules m’énervait. Pour qui se prenait-elle à jouer les acrobates, nous étions en plein combat pourtant et elle osait ainsi le déshonorer ainsi. Cette fille ne valait donc rien ? Même mon tempérament espiègle ne comprenait pas ce qu’elle faisait à ce moment-même, continuant de me narguer. « Amuses-toi, plus dur sera ta chute ! » La suite des choses avaient été rapide, sans que je ne comprenne réellement pourquoi. Elle m’entrainait en arrière, par réflexe je me rattrapais comme je pouvais et je me retrouvais à tomber sur sa jambe, me cognant tout de même la tête. Je ne sentais d’abord rien, me relevant quasi immédiatement mais je restais assez sonné. Mes coups n’étaient pas précis et je perdais de ma force et de mon équilibre, ce qui m’énervait.

Je reprenais alors mon calme, j’étais doté d’un certain sang-froid, inspirant profondément, je lui envoyais une réflexion à laquelle elle répondait toujours avec son insupportable air supérieur. « Dis ça à ton poignet. » Ajoutait-il simplement en ricanant alors qu’elle bondissait sur ses jambes pour ne pas à nouveau être prise de court, sans doute avait-elle compris que je connaissais mes points faibles et que je compensais par l’anticipation. Toujours est-il qu’elle parait maintenant mes coups de hache, que je n’envoyais qu’en guise de défense, restant toujours sonné. Ma tête tournait et mes pas n’étaient pas précis, trébuchant parfois, ce choc m’avait sans doute plus atteint que je ne voulais bien l’admettre. Toutefois bien que je ne sois plus en possession de toutes mes forces, mes réflexes restaient suffisamment élevés pour ne pas me laisser avoir à la moindre tentative de désarmement, ainsi lorsque j’avais enfin vu une faille, j’envoyais toute ma force dans ce coup, contractant mes muscles. Elle avait voulu le parer mais la force de mon coup la fit lâcher sa seconde lame me donnant un avantage considérable. Toutefois je ne m’avouais pas vainqueur trop tôt, Anaideia n’était pas ma principale rivale pour rien.
Serrant le manche de ma hache, j’allais tout donner dans ce dernier enchainement, ce combat n’avait que trop durer et mes précédents affrontements se faisaient tout de même ressentir. J’étais fatigué et j’avais mal mais je n’allais pas abandonner. Cependant Anaideia non plus et celle-ci décidait de jouer le tout pour le tout. Si ma force était mon atout, le sien restait tout de même sa vitesse, se jetant sur moi, la brune évita l’un de mes coups en profitant pour m’envoyer un sacré coup de poing en pleine figure. Touchant sa joue assez surpris, j’eux pour réflexe de reculer. Mais plus le temps de réfléchir, Ana en s’approchant de moi pourrait reprendre l’avantage du combat au corps à corps. Je fonçais à nouveau sur elle avec son avantage qui paradoxalement, rendait le duel plus difficile maintenant qu’elle n’était qu’essentiellement centrée sur l’esquive. Je tentais un enchainement pouvant être final pour ce combat mais Anaideia parvint à me contrer. Attrapant mon poignet, m’envoyant quelques coups que je ne réalisais même pas, je me retrouvais à lâcher ma hache lui restant dans les mains. Mes yeux s’écarquillèrent à présent que j’étais vers elle, trop proche avec mon arme dans les mains. Oh oh…

Lancer de dé:
 

.

CODE BY MAY


Dernière édition par Dag le Jeu 28 Déc - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anaidéia


Messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2017
Ft : Maisie Williams
Crédits : vava : ©️gentleheart
signa : ©️alaska
gif : ©️tumblr
post rp : ©️scarlett

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag Jeu 28 Déc - 16:52



   

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dag & Anaidéia -Work hard for what you want because it won't come to you without a fight. You have to be strong and courageous and know that you can do anything you put your mind to. If somebody puts you down or criticizes you, just keep on believing in yourself and turn it into something positive.
Today is an another fight
La fatigue ainsi que l'usure commençait à sérieusement tenailler les deux novices, ce qui se ressentait chez Anaidéia par son soudain silence. Plus de piques, plus de réponses venimeuses, simplement des coups, des parades. Parce-qu'elle n'avait plus la force de répondre, et qu'elle refusait de perdre ce combat parce-qu'elle aurait bêtement répondu à Dag, par fierté. Alors elle se contentait de parer les coups que ce dernier lui assenait, sûrement pour ne pas perdre l'avantage quand bien même était-il sonné. Ça lui avait donné confiance, de constater que son adversaire était ainsi atteint par sa précédente offensive. Sûrement un peu trop même, puisque lorsque ce dernier parvint à la désarmée, la surprise fut totale. Et pas franchement agréable, pour la brune. Pourtant, elle avait refusé de s'avouer vaincu pour autant, renchérissant aussitôt. Pas question de perdre la face.

Alors que le blond reculait de quelques pas, suite au coup que la Boudalan était parvenu à lui porter, cette dernière en profita pour reprendre son souffle, brièvement. Il fallait qu'ils en finissent avec ce combat, autrement, les deux finiraient par s'écrouler, non pas pour une victoire quelconque, mais par fatigue. Tandis que Dag fonçait de nouveau sur elle, visiblement lui aussi décider à en finir avec ce combat qui n'avait que trop durée, la brune, elle, analysait ses mouvements afin d'y trouver une faille. Un moment, une erreur, qui lui permettrait de reprendre le-dessus. Et cette occasion, elle se présenta inopinément à la novice, lorsque le blond laissa sa garde un peu trop ouverte, un peu trop longtemps. Se saisissant du poignet de son rival qui lui servait à tenir son arme, elle lui destina tout d'abord un coup de code au niveau du plexus, avant d'envoyer son genou épouser la forme de l'abdomen du blond. Juste de quoi le déstabiliser, juste de quoi... Récupérer son arme. Si ce Anaidéia n'avait pas très exactement prévu que la hache soit lâché, elle ne cracha pas pour autant sur l'occasion. Elle l'aurait bien nargué Dag, pour l'ironie de la chose, mais elle s'en abstint, esquissant simplement un sourire qui parlait bien plus que ses mots ne l'auraient pu.
Les armes lourdes n'étant pas vraiment le point fort de la brune, l'handicapant en ralentissant ses mouvements, cette dernière savait qu'il ne lui faudrait pas garder cette hache en main trop longtemps, sans quoi cela jouerait en sa défaveur. Ainsi, Anaidéia s'essaya à quelques offensives, qui restaient bien veine puisque Dag parvint à les repousser sans grand mal. Elle n'était pas à l'aise avec cette arme l'adolescente, ça se voyait. Dans une lubie qu'elle-même ne serait encore expliquer, la brune saisit le tranchant de l'arme afin de pouvoir assener un coup au niveau de la tête de son adversaire, il n'aurait pas fallut qu'elle le décapite non plus. Et... Et son coup atteint sa cible. Cible qui sembla suffisamment sonné par ce nouveau choc pour perdre l'équilibre, et se retrouver de nouveau au sol. En voilà une belle occasion de conclure ce combat. Se rapprochant aussi tôt de son adversaire, elle profita que ce dernier soit encore au sol pour écraser fermement l'un de ses genoux, avant de venir appuyer la pointe du tranchant de sa hache à la naissance de son cou.

« C'est donc ça la défaite... Merci pour cette piqure de rappel.»
Tel furent les paroles que la brune adressèrent à son rival, non sans afficher un large sourire victorieux. « 719 à 718... Je prends l'avantage.» Si elle allait oublier cette drôle de petite traditions qu'ils avaient, qui étaient de compter leurs victoires respectives ? Pour rien au monde voyons.


Lancer magique final:
 



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: [11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag

Revenir en haut Aller en bas

[11/04/2482] Today is an another fight ☾ ft.Dag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Polis-