AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

[12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Anakin Hohenheim
Modo


Messages : 350
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Dim 25 Juin - 23:18

Code RP:
 

Allongé sur cette surface plane que certains osaient appeler un lit, je rêvassais un peu. Notamment par rapport au fait que j'avais dormi. Oh, ça j'avais dormi, beaucoup, tellement que même si j'en avais besoin, je ne pourrais pas à nouveau me coucher. Alors, allongé sur le dos, j'étais là à penser au fait que, à peine quelques jours auparavant, j'aurais prié très fort pour juste une heure ou deux en plus, pour me reposer, me remettre de ma double vie.

Autant dire que le sommeil m'était devenu aussi vital que l'air, ou l'eau. Sauf que si j'avais les deux derniers en quantité suffisante... Le premier me manquait. Sauf maintenant. J'en avais trop. Mais je ne pouvais plus rien faire.

Car j'étais coincé dans une fichue prison de merde, balancé par celui qui m'avait ouvert les portes de mes études, mais qui m'avait ensuite vendu une fois qu'il avait été chopé. LE JOUR DE MON DIPLOME.

Je poussai encore un cri de rage, me redressant, pris d'une pulsion qui me fit taper dans le mur. Je me fis mal aux doigts, mais ça n'arrangeait pas mon affaire : j'étais toujours en prison, dans un bloc, avec personne avec qui parler, avec rien pour m'occuper, sinon un pauvre crayon et une feuille. Pfff... Ils attendaient certainement que j'écrive des excuses, ou des supplications pour être épargné.

Car j'étais certain d'être condamné à la dérive.

J'avais mal à mon idiote de main aussi, bordel. Et j'avais envie de parler, là maintenant, même s'il faisait nuit et que d'autres personnes bien constituées devaient dormir. J'avais remarqué une aération, au niveau du sol, sur le mur qui nous séparait. Alors je tentai quelque chose, un truc que je n'aurais probablement jamais fait avant. Je m'allongeai à terre, sur le côté, collai presque mon visage à cette aération et, espérant qu'elle soit reliée à celle de la cellule voisine, je parlai :

"Hey, salut, collègue de galère... Je sais pas trop qui t'es, ni même si t'es en train de dormir, mais je suis en train de devenir fou, là... T'es réveillé ? Dis moi que t'es réveillé, je me fais chier et je crois bien que j'ai besoin de parler..."


Pendant quelques minutes, je parlai tout seul, dressant l'oreille pour parvenir à entendre le moindre bruit. Et en même temps je me disais que je devais avoir l'air vraiment très con à parler à une bouche d'aération... Même si au moins c'était une bouche. Ce serait déjà ça. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sally Barton


Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2017
Ft : Katherine McNamara
Crédits : Saya Kung (avatar & code rp & liens) - Tumblr (gif) - + MS.PALMER (code signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Lun 26 Juin - 18:46




Can you hear me ?


Une nuit de plus, pour changer… Une de plus, une de moins… En faite, j’étais plus blasée qu’autre chose. Je n’irais pas jusqu’à dire que je ne méritais pas ma place ici. Au contraire, je l’avais chercher et mérité. J’aurais tout aussi bien pût m’échapper et me cacher, personne ne m’aurait jamais attrapé. J’avais choisis de sacrifier ma vie pour sauver la vie de la seule personne qui importait vraiment pour moi : ma sœur. Ouiiii je sais, vous allez me dire. Mes parents sont très importants dans ma vie. Bla bla blaaaaa, ouiiii j’ai de la chance de les avoir. Surtout en sachant que je ne suis pas vraiment leur fille… Mais je supposes que là n’était pas la question. La question du moment, c’était plutôt comment j’allais m’occuper jusqu’à la sentence ? On ne pouvait pas vraiment dire que la vie d’un prisonnier était le plus trépident du monde. De temps en temps on sortait pour une petite balade pour… ne rien faire de plus que marcher ou manger. Autant dire que ne pas voir Ruby et ne pas avoir un clavier entre les mains me manquait vraiment. Mais ce n’était pas comme si j’avais vraiment le choix. J’avais choisis d’être ici.

Je n’étais pas spécialement fatiguée. Le repos n’est pas vraiment ce qui nous manquait à nous autres détenu. Je me retrouvais de toute façon à ne jamais vraiment dormir beaucoup. Le moindre bruit me faisait sursauté. Et chaque nouvelle détenue arrivée faisait s’emballer mon cœur, de peur que ce soit Ruby. Je n’avais pas envie de penser que je m’étais sacrifiée pour rien. J’espérais qu’elle faisait au moins un peu plus attention maintenant. A défaut d’arrêter de faire des conneries… Cette fois-ci ce fût un cri qui me réveilla. Un petit coup d’œil vers la fenêtre m’indiqua qu’il faisait encore nuit, je me demandais si le soleil allait bientôt se lever. Aucune idée. Ce n’était pas comme si on nous laissait avoir des montres ou n’importe quoi d’autre qui nous donnerait le moindre indice du temps qui passait. Je soupirais et me retournais sur ma couchette pour fermer les yeux et essayer de retrouver le sommeille. Mais ça… C’était sans compter sur la voix qui s’éleva à mes pieds. Je me redressais et pour venir m’allonger sur le ventre, la tête maintenant là où j’avais eut mes pieds… Heureusement que j’avais encore une assez bonne hygiène… Je regardais l’origine de la voix avant de soupirer et de m’allonger sur le dos, la tête dans le vide en fixant le mur.

Tu sais qu’il fait… genre nuit… Tout le monde est supposé dormir… Tu dois pas du tout avoir l’air con à parler à un mur…

©Saya Kung




Dernière édition par Sally Barton le Sam 8 Juil - 13:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anakin Hohenheim
Modo


Messages : 350
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Lun 26 Juin - 19:35

Parler dans le vide, c'était ridicule, soyons bien d'accord. Mais à problème désespéré, mesure désespérée. Et puis cette bouche d'aération me permettait d'avoir un lien avec la personne d'à côté, si tant est qu'elle ne dormait pas. Dans le pire des cas, quoi ? Je me sentirai un peu seul, à causer dans le vide sidéral. Et dans le meilleur des cas, quelqu'un me répondrait. Vous savez quoi ?! On m'avait répondu. Une femme, au son de la voix, et pas forcément de meilleure humeur que moi, il fallait l'avouer. En même temps, qui serait jouasse d'être dans cette cellule, à rien pouvoir faire d'autre que ruminer ? Mais cette voix me faisait du bien, aussi peu agréable pouvait-elle être de prime abord. J'avais l'impression d'avoir quelqu'un qui m'écouterait, même si ce n'était pas forcément de gaieté de coeur.

Lorsque la jeune femme me rappella que la nuit, tout le monde était censé dormir, j'eus un petit rire. J'avais juste envie de lui dire qu'elle n'était pas tellement mieux... Tient, j'y penserai à répondre ça. Mais merci de me rappeler que j'avais l'air con moi aussi. Je pourrais lui retourner le compliment... Voilà ce que j'allais répondre.

"Merci, je sais que je passe pour un con... Cependant, juste pour ton information, toi aussi tu es réveillée, et t'as l'air aussi conne que moi à me répondre. Mais on dira que c'est un échange de bon procédé, n'est-ce pas ?"

J'espérai tout de même ne pas tomber face à une femme susceptible, ce serait franchement dommage, juste quand j'arrivais à avoir un peu de compagnie ! Et puis c'était apparemment une personne avec un fort caractère, si on parvenait à garder un fil de discussion, ça pourrait presque me rappeler un peu Zack... Zack, avec qui nous nous étions disputés, puis réconciliés, pour ensuite encore nous faire la gueule... J'avais un certain talent pour cela, je devais bien l'admettre. Prendre des pincettes avec les gens, surtout quand je me sentais en sécurité, c'était pas du tout mon genre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sally Barton


Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2017
Ft : Katherine McNamara
Crédits : Saya Kung (avatar & code rp & liens) - Tumblr (gif) - + MS.PALMER (code signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Sam 8 Juil - 2:20




Can you hear me ?


Qu’es que j’aurais vraiment aimer dormir et pouvoir profiter du calme de la nuit pour me ressourcer. Un peu comme toutes les nuits en faite. Mais c’était un rêve un peut trop beau qui n’arriverais pas de toute façon puisqu’il continuait de me répondre. J’affichais un petit sourire lorsqu’il répondit qu’il savait qu’il passait pour un con. Mais que je n’étais pas mieux lotie puisque je faisais pareil. A la différence que moi je ne dérangeais personne à la base. J’étais juste tranquillement allongé dans mon lit, certes pas vraiment confortable mais c’était déjà mieux que dormir sur le sol. Je restais un moment silencieuse en fermant les yeux. J’aurais très bien pût me rendormir là tout de suite. Cela aurait été tellement facile. Si j’avais eut la certitude qu’il n’allait pas continuer à parler. Mais puisqu’il avait commencer à parler sans vraiment savoir si quelqu’un allait lui répondre ou non. Alors je doutais qu’il arrête maintenant. J’étais même assez certaine qu’il serait bien capable de me tenir la jambe toute la nuit.

Contrairement à toi, moi c’est un connard qui m’a réveiller en criant. J’étais parfaitement bien dans mon lit à dormir. Ça fait passer le temps plus vite. C’est sympa ici quand le temps passe vite. D’ailleurs ça me donne bien envie d’y retourner. Mais tu n’arrêterais probablement pas de parler. Et comme tu l’as dit, tu as « besoin de parler ». Je vais donc faire mon âme charitable et t’écouter pour cette fois-ci.

Et puis au moins si je l’écoutais parler maintenant, il arrêterait de parler dans le vide en m’empêchant de dormir. Je me retournais sur le ventre en posant ma tête sur mes bras croiser et j’attendis qu’il me répondes. Sachant qu’il allait probablement me raconter toute sa vie. Nous étions tous vouer à mourir un jour ou l’autre ici de toute façon…

©Saya Kung


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anakin Hohenheim
Modo


Messages : 350
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Jeu 13 Juil - 10:33

Je pensais que je n'étais pas le seul dans cette prison à me faire chier la nuit, à être comme une âme en peine qui cherchait une occupation, une vraie, un truc qui me changerait les idées. Si on pouvait jouer aux échecs, ou faire des parties endiablées de questions-réponses, ça m'aurait semblé absolument parfait ! Malheureusement, en pleine nuit, dans des cellules solitaires, c'était difficile pour trouver de quoi réunir des pions et un plateau. La seule solution à mes yeux était de parler avec un voisin. Fait absolument génial : j'avais une gonzesse qui décidément n'était pas la plus agréable de l'Arche. Une "âme charitable" qui me traitait de connard d'empêcheur de dormir. Génial... Quelle générosité ! Je me braquai totalement, je venais me faire envoyer chier, mais bien comme il fallait. Je n'avais plus envie de répondre... Si elle voulait dormir, bah qu'elle dorme cette connasse !

"Oh bah puisque je t'emmerde, t'as qu'à aller dormir, je m'en fiche. Pas besoin de parler à quelqu'un de si peu réceptif. Bonne nuit !"


Puis je retournai sur ma couchette. Plus question d'adresser un mot supplémentaire à une saleté de co-détenue qui, décidément, aurait mieux fait d'être sourde. J'aurais préféré n'avoir aucune réponse que d'obtenir celle là... Sans rire, est-ce qu'elle était vraiment normale ? Envoyer chier une personne de cette façon devrait être interdit. Quoi que... De toute façon, même si c'était interdit, elle en aurait rien à foutre puisqu'elle était si bien en prison, et que son sommeil était visiblement si peu dérangé.

Alors je m'allongeai sur ma couchette, cherchant à faire de même. Dormir. Ca aurait été génial si on avait pu discuter simplement, entre adultes - enfin, j'en savais rien pour elle, et il était possible que ce soit simplement une adolescente qui aurait mieux fait d'apprendre les bonnes manières. Mais bon, j'allais pas trop me plaindre. Je me reconnaissais un peu dans sa façon de m'avoir répondu, j'avais certainement déjà envoyé péter Zack de cette façon... Beau retour de bâton. J'aurais juste préféré que ça soit à un autre moment, quand j'en aurais eu, genre, rien à foutre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sally Barton


Messages : 44
Date d'inscription : 29/05/2017
Ft : Katherine McNamara
Crédits : Saya Kung (avatar & code rp & liens) - Tumblr (gif) - + MS.PALMER (code signature)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Lun 25 Sep - 12:44




Can you hear me ?


Quelqu’un de si peu réceptif… Il était sérieux là ? Le mec pensait vraiment que réveiller quelqu’un en pleine nuit c’était une bonne idée ? Surtout que, un, le mec je ne le connais pas. Deux, je dormais, merde. Trois, tu réveilles pas une fille en pleine nuit. J’avais dix-sept ans depuis dix jours. Ce qui voulais dire qu’il me restais encore trois cent cinquante cinq jours à passer dans cette foutu cellule avant qu’on ne m’envoi à la dérive pour ce foutu concours à la con. Donc ouais, j’aurais aimé passer ma dernière année à ne pas me prendre la tête. Potentiellement bidouiller le système électrique de la prison, pour passer un peu le temps. Mais pas à me prendre la tête avec mon voisin de la cellule d’à côté.

J’aimerais bien retourner dormir. J’aime bien dormir. Ça fait passer le temps plus vite. Tu réfléchies moins à la vie de merde qu’on à sur l’arche. Quoi que c’est bientôt le jour du souvenir, tu crois qu’on va avoir un repas spécial pour nous ? Ou toujours la même merde parce qu’on ne vaut pas grand chose et que de toute façon on sera bientôt envoyer à la dérive ? En faite je me demande ce qu’ils attendent. Parce qu’en soit, nous garder « gâche » leurs précises ressources. Qu’ils pourraient économiser pour tout ceux qui ne sont pas assez con comme nous pour enfreindre les règles. Je préfèrerais même qu’ils m’envoient à la dérive. Au moins ce serait fini comme ça. Hop, on en parle plus. Ça c’est fait. De toute façon, crime ou pas, ça ne change rien, ils font déjà de la sélection non naturel pour limiter les personnes ici. Un jour ou l’autre ils finiront bien par faire une plus grosse sélection de masse. Histoire d’améliorer les conditions de vie pour tout les autres. De toute façon, notre système n’est pas équitable. Il ne l’a jamais été. Il ne le sera probablement jamais. Parce que tout le monde s’en fout de toute façon. Le conseil est bien au chaud dans son petit nid et tout les autres sont logé à la même enseigne. Phoenix, Arcadia, Walden… C’est que de la poudre aux yeux. Phoenix est juste moins tenter de faire des conneries parce qu’ils sont un peu plus facilité que les autres mais les règles sont les mêmes pour tout le monde. Et je dis pas ça parce que je viens de Phoenix. Je ne viens définitivement pas de Phoenix. J’y bossais par contre. Je sais pas si c’est vraiment une bonne chose mais je supposes que je n’avais pas vraiment le choix puisque… Bah, dans tout les cas, ça s’est passé comme ça. Mais voilà, bosser à Phoenix ne m’a pas empêché de me retrouver là, ici, dans cette cellule. Tu viens de coin toi ? Ah oui non, j’oubliais. Tu t’en fout t’es partit dormir. C’est marrant, généralement les mecs c’est pas le genre à avoir des problèmes pour dormir. Ou des envie soudaines de parler. C’est plutôt notre truc ça. Soirée fille à cœur ouvert. Hééé ! Tu es gay ? Tu veux être mon ami gay ? On pourra discuter toute la nuit si tu veux et faire nos manucures et pédicures ! Ça sera trop bien ! J’ai toujours voulu un ami gay ! Bon, techniquement j’en ai déjà eut. Mais ils sont pas… Genre… Ici. Donc ouais, un ami gay ici pour mes dernier petits jours parmi les vivants. Je te laisserais même jouer avec mes cheveux si tu veux ! Tu sais faire des tresses ? Si tu sais pas je peux t’apprendre c’est pas grave.

Hein ? De quoi ? Un monologue ? Oui, peut-être. Mais il ne faut pas réveiller une fille en pleine nuit. Ou alors pour une vrai urgence. Ou un câlin. Réveiller par un câlin c’est bien ça aussi.

©️Saya Kung


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anakin Hohenheim
Modo


Messages : 350
Date d'inscription : 08/05/2017
Ft : Alexander Vlahos
Crédits : Me myself and I (Hély)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally Sam 30 Sep - 15:57

J'aurais certainement jamais dû me mettre à parler à cette conduite d'aération, réveillant ainsi ma voisine de cellule. En fait, j'aurais même dû rester sur mon espèce de lit et me forcer à dormir. Bien que je me demande réellement comment on pouvait se forcer à dormir... Mais j'aurais dû faire tout sauf ça. Elle parlait, parlait, parlait.. C'était bien beau qu'elle parle. J'étais même d'accord avec certaines choses qu'elle disait, mais... Je sentais bien qu'elle parlait juste pour me faire chier. C'était en tout cas le résultat de son babillage sans fin. J'avais tenté de réagir à certains moments, juste pour la faire taire. C'était drôle tout de même... Je la réveille pour qu'on parle, et à présent je voulais juste une chose : qu'elle la ferme.

Car si au début, ce qu'elle disait, sur les secteurs, sur la dérive... J'étais plutôt d'accord, ouais. Mais au bout d'un moment, elle était totalement partie en vrille, demandant d'où je venais, puis n'attendant même pas ma réponse, continuant comme quoi j'étais parti dormir. Pas loin. J'étais juste allongé au sol, attendant que ça se termine. Elle m'avait totalement coupé la chique en fait, j'étais blasé. J'avais une connasse qui m'en mettait au final plein la gueule, voulant faire de moi - cyniquement bien sûr - son ami gay, celui qui serait une fille mais pas tout à fait, juste son faire valoir. Génial, merci pour la super image des gays. Et non, je n'étais pas gay. Pour le peu que j'en savais, je m'en foutais bien que ça soit une fille, un mec, un mille, bref, ce n'était pas là la question.

Alors je pris simplement la décision de me redresser, calant un simple :

"Non merci."

Puis, je me décidai à retourner dans mon lit, au final, c'était ce que j'aurais certainement dû faire depuis le début. Retourner dans le lit plusieurs fois et parvenir à choper le sommeil. J'espérai tout de même ne plus jamais retomber sur cette fille. Si j'entendais un jour sa voix... Je partirai certainement sans demander mon reste. Sérieusement, cette nana savait pas ce qu'était la solidarité. Ou même tout simplement l'amabilité.

Elle était clairement une casse couille.

Et peut-être que je l'étais aussi, mais j'en avais clairement rien à foutre aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: [12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally

Revenir en haut Aller en bas

[12/04/20482] Can you hear me ? - Ft Sally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: L'Arche :: Arcadia-