AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Mar 8 Aoû - 15:42

TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TODO EL MUNDO NECESITA A UNE HERMANA PARA SENTIRSE PROTEGER... EXCEPTO EN EL ARCA
Pero aquí en la Tierra, podemos tratarnos como tales, ya que dos iguales

Eliza a longtemps aimé lire lorsqu'elle était jeune. Qui a tiré sur l'oiseau moqueur, Roméo et Juliette, Alice aux pays des merveilles... Des classiques aux succès. Mais tous dataient d'avant l'apocalypse sur Terre. Et tous relayaient souvent une chose qui était interdite sur l'Arche: les relations entre deux soeurs, deux frères, ou même un frère et une soeur. Cela vendait du rêve. La jolie brune a toujours voulu savoir ce que cela faisait d'avoir une bonne étoile qui veillait sur soi dans n'importe laquelle des situations, que même en danger de mort elle ne t'abandonnerait pas, une personne fidèle, un protecteur, un ange gardien... Aujourd'hui, elle n'avait toujours pas pu connaître cette merveilleuse sensation, mais sa route allait très vite croiser celle de sa bonne étoile, la personne qui pourrait la protéger du mal qui lui arrive, une personne qui la traiterait comme son égal et pas une étrangère. Ce n'était pas une soeur, mais une conquête d'un soir... Sa première expérience bisexuelle à vrai dire. Mais elle allait rapidement remplir un rôle de soeur, bien que leur relation soit loin de l'être. Lishi...

Sept heures s'étaient écoulées depuis qu'Eliza avait quitté Azgeda. Neuf heures depuis qu'elle s'était fait mordre par un Tuntanan. Elle n'avait que douze heures avant que le venin n'agisse totalement. Après avoir réussi à fuir de Varian qui avait tenté de la ramener à Azgeda et de faire d'elle une esclave -tout comme lui-, dans le but de se venger, elle avait eu la chance de tomber sur un cheval sauvage. Et par, elle ne sait quel miracle, elle avait réussi à l'amadouer avec sa dernière pomme qui lui restait. Faiblement, elle était montée sur lui et s'était assoupie. Mais l'étalon avait gentiment continué sa route vers le seul endroit où on pourrait lui apporter des soins: Trishana.

Quand elle revint à elle, les premiers rayons du soleil illuminèrent son visage. Elle était frigorifiée. Les nuits étaient loin d'être chaude pour le moment, mais l'immense animal lui avait apporté un peu de chaleur. Elle tenta de se redresser une fois arrivé à une source d'eau pour laisser le pauvre étalon reprendre ses forces. Eliza bascula sur le côté et ne réussit pas à garder l'équilibre puisqu'elle tomba lourdement sur le sol en poussant un gémissement de douleur. Elle avait la jambe en feu. Alors, elle s'avança sans énergie vers le lac et laissa tomber sa jambe dedans. Elle sentait qu'elle était à bout de force et en aperçut même une silhouette brune au loin.

« Hé... » murmura-t-elle alors que ça vu était trouble. « Hé ! »

Elle haussa un peu plus le son de sa voix, mettant sa main au dessus de ses yeux pour y voir plus clair. La silhouette féminine s'approcha d'elle alors qu'Eliza se questionna sur le fait qu'elle puisse halluciner ou non. Mais elle luttait pour garder les yeux ouverts qui voulaient se refermer le plus rapidement possible.

« Lishi... ? »

Encore une intonation un peu plus basse, mais la pauvre Johnson manquait cruellement d'énergie. Son front avait encore du sang sèche à cause du coup qu'elle s'était pris par Varian, ses poignets étaient rouges à cause des nœuds qu'elle avait tenté d'enlever et son ventre était douloureux -sans doute quelques hématomes, rien d'alarmant-, mais pas autant que sa jambe et la morsure de serpent. Tout ce qu'elle espérait c'est que cela ne soit pas un mirage.
 
⇜ code by bat'phanie ⇝


Dernière édition par Eliza Johnson le Mar 14 Nov - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Ven 25 Aoû - 11:19

Voyager seule, c'était ton truc. Lorsque tu étais simple forgeronne, il t'arrivait de partir en vadrouille, officiellement pour aller vendre de tes oeuvres ailleurs, en réalité juste pour voir du pays. Tu avais pu visiter bien des clans, constater aussi l'inefficacité de la Kongeda, mais croiser des personnes intéressantes, apprendre de nouvelles choses... Ce n'était plus trop possible depuis que tu étais chef de clan, en effet. Alors tu savourais ces simples instants où tu faisais semblant d'être seule, et tu poussais parfois ton cheval à faire des galops, pour rien, comme ça, juste pour sentir le vent sur ton visage. Tu en profitais pour admirer le paysage, tandis que tu guidais justement ton Heihei vers une source d'eau pour le désaltérer. Et ce faisant, tu vis une une personne, debout sur son cheval. Jusque là, tu ne t'en inquiétais pas réellement, mais lorsqu'elle chuta, tu freinas ton cheval très vite pour te diriger vers le lieu du problème. Tu n'étais pas guérisseur, mais tu avais de légères connaissances, des connaissances qui servaient pour les voyageurs et les personnes en contact avec le feu et le métal.

Et au fur et à mesure que tu approchais, tu commenças à voir le visage de la personne tombée. Elle te disait quelque chose. Une sorte de réminiscence du passé, quand ça n'allait pas, mais pas au point d'aujourd'hui. Tu n'étais pas encore chef de clan, tu n'étais qu'une forgeronne qui avait fait la guerre. Tu te souvenais. Lorsque tu te penchas sur elle, en effet, tu te souvenais. Tu n'avais jamais su son prénom, mais tu avais connu autre chose d'elle. Son corps, son réconfort. Et là, elle était à nouveau face à toi, après toutes ces lunes passées sans elle. C'était étrange pour toi de la revoir ici, mais après tout, elle était camelotienne, elle devait vadrouiller partout où elle pouvait.

Si encore elle avait vadrouillé de son plein gré : elle n'allait vraiment pas bien. Elle t'appela par ton prénom, te surprenant. Tu n'avais pas le souvenir de le lui avoir dit, mais ta mémoire était altérée par des années d'alcoolisme, tu ne pouvais pas non plus t'y fier. Dans tous les cas, tu ne pus que remarquer les multiples blessures qui jalonnaient le corps de la jeune femme. Vous étiez bien loin de sa peau de porcelaine tout juste marquée par le soleil terrien. Et surtout, tu remarquas ce qui causait cet état terrible : la morsure de serpent. Tu ne reconnaissais pas vraiment la morsure, tu n'avais pas ce talent. Tu aurais pu soigner le reste, ce n'était pas joli à voir mais pas trop grave à vu d'oeil.

Mais les morsures de serpent...

Tu pris la décision de ramasser la jeune femme, tandis que tes hommes arrivaient au pas de charge. Et en moins de temps qu'il en fallu pour le dire, la camelotienne était chargée sur un cheval tandis qu'un autre guidait le dit cheval en direction de Neylakru.

_____

Vous étiez désormais à Neylakru. Dans le premier village venu, vous aviez tapé à la porte du fisa, qui avait pris en charge la jeune femme. Tu avais assisté aux soins, t'assurant qu'elle était bien prise en charge... Même si tu n'en doutais pas. Simplement, tu sentais comme une boule dans ton ventre, et tu avais entendu le guérisseur craindre pour le pied de ton amie. Il lui avait donné plusieurs potions, dont une qui avait fait vomir la patiente.

Tu avais l'impression d'être face à un cauchemar et tu ne pouvais rien faire. Alors, tu restais là, la journée se terminant, à tenir la main d'Eliza, qui dormait, à attendre son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Mer 30 Aoû - 15:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TODO EL MUNDO NECESITA A UNE HERMANA PARA SENTIRSE PROTEGER... EXCEPTO EN EL ARCA
Pero aquí en la Tierra, podemos tratarnos como tales, ya que dos iguales

La jolie brune avait eu cette terrible impression d'être face à un mirage. Comme-ci elle venait de traverser le désert complètement assoiffé et qu'elle venait d'apercevoir un oasis qui n'était pas réellement là. Avant de s'écrouler à bout de force sur le sol. Sauf que cet oasis était bel et bien réel et qu'il portait même un nom "Lishi".

La sueur perlait sur son front alors qu'elle avait perdu connaissance plusieurs heures. Son corps tremblotait, comme-ci elle avait froid. Ses lèvres avaient virées au bleu, assez inquiétant. Et quand elle reprit connaissance ce fut dans un sursaut. Elle ne comprit pas immédiatement pourquoi elle était ici, où elle était, ni même ce qu'il s'était passé. Elle fit alors ce que n'importe qui aurait fait en étant perdue comme elle: se lever d'un bond de son lit et attraper la première arme qu'elle avait sous la main. En l'occurrence une sorte de scalpel. Mais à peine des hommes arrivèrent vers elle que ses jambes s'écroulèrent sous son poids. Elle lâcha l’ustensile au sol en poussant un gémissement de douleur quant à sa cheville. Les hommes la replacèrent au lit, tentant de la rassurer.

Ils commencèrent à désinfecter sa plaie, mais elle se mit rapidement à hurler de douleur en les suppliant presque d'arrêter. Puis, ils lui firent avaler ce qu'ils disaient être un calmant. Elle n'eut même pas la force de lutter pour le refuser et l'avala. Cela commença rapidement à agir. Si elle ne vomit pas trente minutes plus tard. Ils tentèrent une seconde fois: même résultat. Elle était bien trop fragile et son corps semblait ne pas supporter cette plante. Sans doute trop agressive pour le moment.

Elle tomba rapidement dans les bras de Morphée. La sueur perlait encore dans son front. Mais elle sentit une présence rassurante à côté d'elle. A demie-consciente, elle serra doucement ses doigts contre la paume de la main de l'inconnu. Elle ignorait qui s'était, mais elle planait encore un peu. Ayant l'impression d'avoir ses parents à son chevet pour s'occuper de sa fille souffrante. Pendant un moment, elle s'imagina encore près d'eux dans l'Arche, pouvant les serrer dans ses bras.

Et au bout de quelques minutes, quand Eliza en eut la force et l'énergie, elle ouvrit les paupières. Et une jolie silhouette féminine se dessina devant elle. Comme-ci une auréole planait au dessus de son visage. C'était bel et bien Lishi qui venait de lui sauver la mise. La jolie Johnson, bien qu'en piteux état, eut la force d'esquisser un léger sourire amusé et à lancer une vanne.

« Je ne pensais pas te recroiser le jour où j'échapperai à la mort. Il y a meilleure rencontre. »

Elle murmura ses quelques mots en rigolant légèrement avant de toussoter. Si Varian n'avait pas tenté de la tuer, sans doute n'aurait-elle jamais été dans une pareille position. Elle allait le tuer si elle le revoyait. Elle lui avait laissé deux chances et les deux fois il avait tenté de l'abattre, mais pas cette fois. Plus cette fois...

« Merci. Pour tout. »  

Il ne fut aucun doute que si elle n'avait pas été là, Eliza serait morte à l'heure qui l'est. Alors des remerciements étaient de rigueur.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Dim 24 Sep - 20:38

Message HRP:
 
Tu avais sauvé cette jeune femme, qui t'avait probablement sauvée elle-même autrefois. Tu l'avais menée au premier guérisseur venu, et tu l'avais veillée. Tu avais attendu son réveil avec beaucoup d'impatience, mais tu ne t'attendais certainement pas à ce qu'elle saute du lit à peine les yeux ouverts pour attraper un matériel médical du guérisseur. Celui-ci d'ailleurs prit peur et voulut récupérer ce qui était désormais une arme dans la main d'Eliza, mais tu lui fis signe de ne pas approcher, laissant tes propres gardes s'en occuper avec plus de bienveillance. Tu leurs avais déjà expliqué qu'aucune violence ne devait lui être infligée, qu'elle allait certainement avoir peur au réveil. Puis, tu laissas le guérisseur et son apprenti s'occuper d'elle. Ce fut difficile à supporter, tu aurais bien voulu avoir un peu d'alcool sous la main pour te détendre, te permettre d'oublier ce qu'il se passait.

Tu finis par sortir, pour prendre l'air, laissant faire ceux qui s'y connaissaient. Tu attendis alors, discutant avec tes gardes pour passer le temps. Quand tu te sentais inquiète, tu retournais la voir, tenant sa main, pour lui parler, ne pas l'abandonner. Ce n'était pas ton genre. Même si tu sentais que si elle ne se réveillait pas vite, tu allais galérer à rester là. Et elle ne pouvait pas être déplacée... Tu t'inquiétais.

Et enfin, au bout d'un moment... Elle se réveilla. Il était temps, car tu n'étais pas loin d'aller secouer le fisa afin de lui demander qui avait été son maître, s'il n'était pas un charlatan. Eliza venait clairement de sauver la mise à celui qui l'avait soignée... Et tu te calmas enfin, pour écouter ce qu'elle disait, un léger sourire aux lèvres, d'une voix tout de même assez faible. En effet... Il y avait meilleure rencontre, mais tu n'allais certainement pas cracher sur ce que le destin te donnait.

"Je ne pensais même pas te recroiser un jour, alors je ne vais pas m'en plaindre. Au moins j'ai été là lorsque tu en avais le plus besoin..."

Lorsqu'elle toussa, tu lui donnas un gobelet d'eau infusée de plantes qu'avait préparé l'apprenti du guérisseur. Après tout, il fallait bien qu'elle reprenne des forces. Le fisa avait fait ce qu'il avait pu, tu devais le lui reconnaître, il n'avait pas chômé. Certainement était-ce là la pression que la présence de la Maire du Clan créait. Tu n'avais jamais eu l'intention de profiter de ton statut, mais là, tu tenais à ce qu'il donne le meilleur de lui-même... En espérant qu'il continue même en ton absence.

Lorsqu'Eliza te remercia, cependant, tu fis un sourire humble, même si tu étais fière de lui avoir porté secours. Certes, tu savais que la mort n'était qu'un recommencement, qu'un nouveau départ, mais lorsque tu avais la possibilité de sauver une personne d'une mort qui pouvait être évitée, tu le faisais. D'autant que là, elle n'avait pas l'air d'avoir été blessée uniquement par la Nature que tu connaissais si bien, celle que tu côtoyais depuis que tu 'étais née. Non, il y avait une main extérieure à l'état d'Eliza.

"Peut-être voudrais-tu me parler de ce qu'il t'est arrivé ? Je pense pouvoir dire sans craindre de me tromper que tu as été agressée, peut-être un combat qui a mal tourné ?"

Tu ne savais pas d'où venait cette personne qui avait pu attaquer Eliza, et tu ignorais surtout si tu pouvais y faire quelque chose, mais au moins savoir ce qu'il s'était passé pouvait calmer une partie de la flamme de colère qui était en toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Dim 8 Oct - 13:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TODO EL MUNDO NECESITA A UNE HERMANA PARA SENTIRSE PROTEGER... EXCEPTO EN EL ARCA
Pero aquí en la Tierra, podemos tratarnos como tales, ya que dos iguales

Si Eliza la connaissait ? Bien entendu. Leurs routes s'étaient croisée quelques années auparavant. La jolie brune se souviendrait toujours du jour de son arrivée sur Terre, mais plus particulièrement de ceux qui ont suivis. Si un campement s'était rapidement installé près d'un village de Trishana avec le peu de survivants qu'ils avaient pu trouver, il avait fallu s'organiser pour la nourriture, l'eau, avoir à éclaireur, chasser, se protéger... Ce furent les journées les plus terribles depuis son atterrissage. Mais Lishi avait été là. Particulièrement le jour où elle avait fui une énorme bête. A vrai dire, voir des animaux aussi imposants que ça lui avait fait prendre peur. Autant dire qu'elle n'en avait jamais vu sur l'Arche, ou alors des images dans des livres de l'époque. Cette montée d'adrénaline... Elle ne l'avait que très peu ressenti dans sa vie. Et quand Lishi l'avait vu sursauté et lui écraser les pieds en croisant un cheval sauvage qui venait de sortir brusquement d'un feuillage, elle n'avait pas pu s'empêcher de rigoler. De là avait commencé une nuit merveilleuse. Elle avait commencé par des conseils sur la nature, donnés par la jeune femme qui venait de lui sauver la vie, puis avait suivi des confessions mutuelles sur leur vie, pour finir en un doux moment charnel entre deux individus, sans doute ayant un peu bu. A vrai dire, le matin, chacune était partie de son côté sans se poser de questions sur ce qu'il venait de se passer. Eliza n'avait pas su si le plaisir était partagé. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'est que pour une fois elle avait eu une relation avec une personne de même sexe et que ce fut la seule fois où une femme l'avait attiré.

Ce fut alors drôle que le destin les fasse se recroiser aujourd'hui. Après trois années. Et compte tenu des circonstances, elle ne pouvait pas dire que c'était le moment idéal. Mais au moins elle lui avait sauvé la vie. Et ça elle lui revaudrait un de ses jours. N'importe qui aurait pu la laisser pourrir sur ce sol sans le moindre problème, mais pas elle. Voyant le gobelet qu'elle lui tendait, elle perdit bien vite la douceur de son sourire qui se transforma en grimace rien qu'à l'idée d'imaginer qu'elle puisse vomir de nouveau ce breuvage. Mais elle avait froid. De ce fait, cela ne pourrait que la réchauffer. Elle porta le récipient à ses lèvres et finit par tirer une tête de dégoût qui allait sans doute faire rire Lishi. Elle reposa le gobelet sur ce qui servait de table à côté et tourna son visage vers "sa sauveuse".

« Tu ne fais que me rendre la pareille. »

Elle lui rendit un doux sourire. Toutes les deux savaient que la vie de Lishi n'avait pas été des plus roses, il y a quelques années. Elle en avait vaguement parlé à Eliza qui avait su l'écouter et la comprendre. Plus ou moins, compte tenu du fait qu'elle commençait tout juste à comprendre le fonctionnement de cette Terre que ses ancêtres avaient quitté il y a quelques années déjà. Mais son regard se perdit doucement dans le vide en entendant sa question. Comment expliquer une telle chose ? Elle ne lui avait pas encore parlé de Varian dans le passé, seulement de son arrestation et du fait qu'elle avait contacté un dealer pour trouver des médicaments pour son père.

« Je t'ai parlé du fameux dealer qui me fournissait des médicaments pour l'épaule de mon père ? Et bien j'ai fais une bêtise... L'une des deux grosses erreurs de ma vie: je l'ai dénoncé au moment où les choses se corsaient et que l'on m'interrogeait. J'avais peur que mon peur soit envoyé à la dérive et au lieu de ça j'ai préféré que ce soit lui... Oh, euh... » voyant sa tête elle se sentit obliger de définir le mot "dériver". «... quand une personne commettait un délit sur l'Arche, on l'expulsait dans l'espace, le donnait à la mort. Et c'est ce que je pensais qu'il lui était arrivé. Jusqu'à le revoir sur Terre. Il est devenu esclave à Azgeda. Et je ne peux rien faire pour l'aider... Il me déteste. Et parfois, il m'arrive de me détester moi-même d'avoir fait une chose pareille. »

Son regard quittait le sien de temps à autre. Elle parlait d'une voix calme, basse, à cause de l'énergie qui n'était pas encore revenu au top de sa forme. Et peut-être un peu de honte dans tout ça.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Mar 10 Oct - 13:30

Les cycles s'étaient écoulés depuis la dernière fois que tu l'avais vue. Tu étais encore forgeronne à l'époque, voyageant pour vendre tes armes, pour trouver du matériel, voir du monde. Tu aimais ça, aller à Trishanakru. Et tu avais aimé croiser cette fille, tandis que tu étais dans un moment de désespoir. L'avait-elle su ? Que tu étais si mal ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Dans tous les cas, tu avais passé avec elle de bons moments, un peu comme à chaque fois que tu croisais une femme qui te plaisait, et vous vous étiez séparés en bons termes. C'était amusant quelque part de constater que tu étais ravagée de l'intérieur, perdue en toi-même, mais tu parvenais à laisser un souvenir à des jeunes femmes que tu te surprenais à séduire. Tu aimais le plaisir de la bonne chaire, tu n'aurais certainement pas pu te mettre en couple avec aucune d'entre elle, mais profiter de leurs faveurs en leur offrant les tiennes, tu te plaisais à le faire. Comment parvenais-tu à les mettre en confiance, à leur donner le sourire, les gémissements, alors que tu n'aurais certainement jamais confiance en toi-même ? Tu avais souvent entendu dire que les femmes étaient attirées par les âmes brisées, c'était peut-être là la clé du mystère.

Pourtant, tu étais de ces âmes qui avaient certainement vécu autant que d'autres natifs mais ne pouvaient le supporter. Tu avais déjà survécu à tes parents, alors même que tu étais jeune enfant. Tu avais vécu leur mort, leur enterrement, tu avais chanté de ta voix la plus brisée, en duo avec ta soeur jumelle qui s'est aujourd'hui légèrement éloignée de toi tout en restant dans tes pensées. Tu avais été adoptée bien sûr, on s'était très bien occupé de toi mais... Tu n'avais pas été adoptée comme "enfant de", mais en tant qu'héritière. Tu t'étais formée pour devenir forgeronne, car tu avais ça, forger, taper sur le fer, créer des oeuvres. Mais d'un autre côté, tu savais que tu serais plus que ça. Tu le savais, tu le voyais dans le regard de ton père adoptif, le Maire précédent, tu savais que tu ne pourrais pas rester libre comme tu l'aurais voulu par la suite.

Puis tu avais vécu ce conflit, avec des sauvages qui attaquaient tes terres, terrorisaient tes fermiers pour ensuite les piller. Tu avais pris les armes, aux côtés de tes frères de clan, et tu étais partie mener une guerre, pour protéger les tiens. Tu n'avais pas su accepter la mort de ceux qui combattaient à tes côtés. Tu n'avais pas su accepter les morts qui se tenaient sur ton chemin, ni les pertes qu'occasionnaient les jets de sang. Tu n'avais même pas pu accepter la mort de ceux que tu avais toi-même tués. Tu te sentais monstrueuse, et tu sentais encore aujourd'hui le sang de ces défunts collé à ta peau.

L'alcool n'était là que pour te faire oublier, pour te permettre de ne plus avoir ces sensations. Le sexe avait la même fonction. Tous les vices possibles, la fête, la nourriture, l'alcool, les femmes, tout cela n'étaient en réalité que des moyens de fuite pour toi, des fuites nécessaires. Car tu savais que c'était ça, ou la mort pour toi aussi.

Et puis, au moins, ça te permettait d'être assez détendue en société pour rire doucement lorsqu'Eliza but son breuvage médicinal. Tu savais qu'il était horrible, et tu te permettais de mettre un peu d'alcool dedans. Ca ne changeait rien à son efficacité, mais au moins... Le goût passait mieux.

Mais tu n'osais pas faire ça à ta jeune... Amie.

Cependant, lorsque tu demandas ce qui était arrivé à Eliza, tu ne t'attendais pas vraiment à ce qu'elle te reparle de ses confidences de lorsqu'elle vivait sur l'Arche. Tu avais quelques vagues souvenirs, en effet cela remontait à quelques temps, et il fallait dire que ta consommation de spiritueux n'était pas très recommandée si tu voulais te rappeler de tout ce qu'on te disait. Au moins, tu resituais à peu près ce qu'elle t'expliquait, et tu n'avais en réalité pas besoin de tous ces détails pour comprendre la finalité. Bien que.. Dérive ? Comment pouvait-on être envoyé à la dérive dans le ciel ? Tu n'avais jamais entendu parler d'étendues d'eau au delà des nuages...

Mais au moins Eliza avait pitié de ton ignorance, que tu avais marqué par une tête un peu... Interloquée. Et tu l'étais encore plus. Le peuple du Ciel avait décidément des pratiques étranges, que tu ne te sentais pas vraiment de chercher à comprendre. Tout ce que tu retenais de son discours, c'était qu'un homme esclave à Azgeda était allé agresser Eliza, et que celle-ci se sentait coupable d'actes qui étaient, certes, nettement reprochables mais finalement... Humains.

Tu connaissais la culpabilité, cette douce amie qui te suivait, accompagnée de sa sœur la souffrance. Alors, plutôt que de l'accabler par des actes qui, désormais, étaient révolus, tu préféras t'installer bien face à elle, afin de montrer que ce qui sortait de ta bouche était le reflet de ta pensée :

"La culpabilité est une chose, un fardeau qui pèse lourd sur nos épaules. J'ignore comment vous réglez vos dettes d'honneur sur... L'Arche. Cependant, ici, lorsque nous ressentons le besoin de faire amende honorable, nous tentons de réparer le tord que nous avons causé. J'imagine qu'il est désormais esclave car il a été attrapé par des chasseurs et vendus. Et s'il été chassé et vendu, c'était car il est arrivé sur Terre, probablement en même temps que toi... Dans ce cas, il te faut réparer cela. Avec honneur et droiture. Même si je sais que cela sera difficile."

Tu imaginais plutôt conseiller à Eliza Johnson de racheter l'esclave, pour lui rendre sa liberté. Ainsi son âme sera détâchée de cette faute qui lui pesait. Mais négocier avec des Azgeda n'était pas une mince affaire, et toi-même n'avait aucune envie de finir face à l'un de ces sauvages, qui avaient tant en commun avec ceux qui avaient attaqué les tiens, bien des cycles plus tôt.

"Ou bien il te faudra faire amende honorable d'une autre façon. Mais ne rend pas coup sur coup, n'essaye pas de te venger de cette agression. Ou bien vous vous consumerez dans le feu de la haine, qui détruit bien plus que des relations."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Mer 25 Oct - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TODO EL MUNDO NECESITA A UNE HERMANA PARA SENTIRSE PROTEGER... EXCEPTO EN EL ARCA
Pero aquí en la Tierra, podemos tratarnos como tales, ya que dos iguales

La philosophie. On a tous entendu ce mot là au moins une fois dans notre vie. Si cela pouvait paraître barbant, ennuyant pour certains, cela permettait également d'ouvrir les yeux sur des petites choses qu'on aurait pas remarqué auparavant. La philosophie de vie. Eliza la connait bien. Depuis qu'elle est sur Terre, elle n'a jamais autant trouvé de raison de respirer. Elle se lève et regarde, les yeux pétillants, le levé du Soleil tous les matins. Et tous les matins elle se dit qu'elle a de la chance de respirer. Respirer de la vraie air, sentir le vent sur son visage, puis parcourir sa chevelure brune. Mais si l'on prête bien attention, derrière cet air de la fille qui savoure la vie se cache un vide qu'elle illustre par une terrible froideur. Son père, sa mère. Elle ne les reverrait sans doute jamais. Et chaque jour, elle priait le ciel de lui redonner les deux personnes qui comptaient dans sa vie. C'étaient les seules personnes sur qui elle pouvait et pourrait éternellement compter. Ici, rien n'est pareil. Même si elle est chanceuse d'être en vie, elle est seule, désespéramment et volontairement seule. Parce que la vie a fait sa belle garce avec elle. Et Lishi devait d'ailleurs le revoir, comme elle avait pu le voir déjà quelques années auparavant: grâce à son corps.

Actuellement, on lui avait retiré son pantalon pour pouvoir nettoyer la blessure dû au serpent vénéneux. Mais cela suffisait à voir les micros et multiples cicatrices provenant de la dure torture qu'elle avait subi sur l'Arche pour balancer le nom de la personne qui l'a conduit là où elle est aujourd'hui: ce foutu garde qui a menacé la vie de ses parents. Elle ne l'a pas craché. Mais son corps en dit long sur ce qu'elle a subi là-haut. Même si elle espère en voir disparaître certaines d'ici quelques années, peut-être?

Elle resta allongée, les paupières lourdes de sommeil, risquant de se refermer à tout moment. Mais elle se concentra pour écouter chaque mot de Lishi. Mais en la voyant rajouter de l'alcool dans son verre, elle ne put s'empêcher de lâcher un rire. Un vrai. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'en avait pas sorti de tel. Cela eut presque le don de la surprendre. Toutefois, Eliza se concentra bien vite sur ce qu'elle disait, cogitant silencieusement, en portant le verre à ses lèvres.

« Merci, Lishi. Vraiment. » déclara-t-elle en lui serrant doucement les doigts avant de reposer sa main sur son récipient. « Mais je doute que cela soit suffisant. Je l'ai croisé deux fois, depuis l'autre jour. La première, il m'a menacé. Le seconde, il a essayé de me tuer... Et je pense que malgré tout ce qu'on peut lui faire subir là-bas, il est comme... attaché à cette famille. Comme... » Elle marqua une pause avant de réfléchir et d'hausser les sourcils. « Comme le syndrome de Stockholm. Je ne sais pas si vous connaissez ça, ici ? Tu sais, le syndrome où la victime se porte d'affection pour son assaillant. Et bien je crois que c'est ce qu'il s'est produit. Et je pense que malgré tout ce que je puisse faire pour l'aider, il n'acceptera jamais de me suivre moi. »

La jolie Johnson tourna sa tête vers la table de chevet et reposa la poterie, qui servait de tasse, dessus, avant de reporter son doux regard noisette vers la jeune native. Elle avait tracé son bout de chemin depuis leur dernière rencontre et Eliza avait réellement envie de savoir ce qu'il s'était passé. Mais elle savait que si elles se lançaient dans ce terrain-là, elle risquait du piquer du nez avant la fin de la conversation. Non par que ce soit inintéressant, mais plutôt parce que la demoiselle se sentait encore un peu faible de cette aventure.

« Je pense que je risque de m'endormir à tout moment. Mais je serai curieuse que tu me racontes comment tu es arrivée là. Et bien-sûr, je veux que tu me réserves un créneau pour qu'on s'entraîne ensemble au combat. Je n'ai pas encore pu admirer tes prouesses. » dit-elle en lui lâchant un doux sourire, suivi d'un clin d'oeil.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Lun 6 Nov - 10:40

Il était des choses que tu ne pouvais entendre sans grincer des dents. Ce syndrôme étrange dont elle parlait, tu ne connaissais pas, mais grace à ses explications, tu comprenais l'essentiel. Et ce que tu retenais, c'était que ce merdeux n'allait pas payer pour ses crimes. Tu ne pourrais rien faire sans emmener dans tes actes Neylakru. Tu aurais bien pensé envoyer un mercenaire lui faire sa fête, mais c'était aussi contraire à tes principes. Alors tu allais serrer les dents et remettre Eliza sur pied. Et de toute évidence, elle était épuisée, tu voyais ses yeux qui papillonaient, essayant de combattre les médicaments, ses blessures, pour discuter avec toi. Alors, tu pris un air plus doux, la rassurant, caressant ses cheveux éparpillés. Tu remontas aussi une couverture, vu que les fisa avaient fini leur affaire, pour dissimuler sa nudité.

A ses paroles, où elle te prévenait qu'elle risquait de s'endormir à tout moment, tu ris légèrement. Surtout lorsqu'elle te demanda de lui réserver un créneau pour un entraînement toutes les deux au combat. Fort, bien si elle le souhaitait... Tu avais de temps en temps des périodes où tu te battais contre des mannequins de bois afin de ne pas perdre la main. Parfois même allais-tu voir tes anciens collègues à la forge pour aller taper du fer. Une sorte de bénévolat nostalgique. Cela te maintenait donc dans une certaine forme, même si la plupart du temps tu étais assise sur un coussin, à parler avec tes conseillers, ou à cheval, partant un peu partout sur tes Terres pour assister aux problèmes, aux choses qui avaient besoin de ton regard. Tu étais libre, mais en même temps tu avais le poids de ces responsabilités. Tu pris alors le temps de lui répondre :

"Je vais devoir retourner à Neylanduni, pour mes responsabilités. Je ne peux les fuir plus longtemps, et tu dois rester ici le temps que tu puisses te tenir sur un cheval. Je pense que ça ira, si tu me rejoins à la Mairie ce soir ou demain... Aucun problème pour ce créneau en tout cas. A ton arrivée, je m'occuperai de toi."

Ensuite, tu lui fis un léger baiser sur la joue, et tu te levas pour parler au fisa. Vous parlez un moment afin de convenir du paiement de l'acte, puis du transport d'Eliza, qui devra du coup venir à Neylanduni, si elle le souhaite. Ou alors qu'elle puisse s'en aller sans se soucier du reste. Tu pris donc ces dispositions, pour ensuite t'en aller, reprenant le masque de la Maire, cette chef de clan qui devait se montrer intraitable et droite. Tu fis un dernier geste de tête à Eliza, qui était certainement endormie, pour ensuite t'en aller, en grimpant sur Heihei pour filer vers Neylanduni. Tu avais pris assez de retard, mais d'un autre côté, tu avais l'impression de lui devoir ta survie, et tu n'étais jamais pingre avec celles qui partageaient ta couche. Tu les traitais comme des princesses, comme si elles étaient tes femmes au même titre que si tu étais monogame.

Même si tu ne l'étais pas. Puisque tu n'étais pas capable de sentiment amoureux, tu ne te sentais clairement pas d'aimer une seule personne de la même façon que tu les aimais toutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eliza Johnson


Messages : 824
Date d'inscription : 31/03/2017
Ft : Lyndsy Fonseca
Crédits : Alaska (avatar), skairipa (gif)

Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi Mar 14 Nov - 14:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TODO EL MUNDO NECESITA A UNE HERMANA PARA SENTIRSE PROTEGER... EXCEPTO EN EL ARCA
Pero aquí en la Tierra, podemos tratarnos como tales, ya que dos iguales

Eliza n'était pas vraiment à l'aise avec tout ce qui était relation humaine. C'est pour cette raison que ses relations d'un soir se faisaient rares.Peu était les personnes qui avaient réussi à pénétrer sa bulle de fille solitaire et froide. Et ceux qui y étaient arrivés avaient pu passer une nuit en sa compagnie. Un peu comme Lishi. Mais cela s'arrêtait là. Elle ne se sentait pas prête à avoir une relation amoureuse. D'une part, parce qu'elle n'avait jamais connu l'amour; d'une autre, parce qu'elle pensait ne pas le mériter. Avec tous les faux pas qu'elle avait pu faire dans sa vie, il semblait normal pour elle de ne pas ouvrir son coeur, tout bonnement parce qu'elle n'en était pas digne.

Et puis, cette solitude partielle ne lui faisait pas de mal. Et c'est ce qui était bien avec Lishi: elle respectait cela plus que quiconque et ne tentait pas de pénétrer dans son côté "caché", de s’immiscer dans sa vie si elle ne le souhaitait pas. Mais sans s'en rendre compte, elle bascula dans le monde des rêves, n'ayant pas le temps de la saluer plus que ça: un simple hochement de tête pour lui dire au revoir. Elle n'avait même pas pu la remercier plus que ça.

Malheureusement, à son réveil, elle avait déjà filé. Et même en pesant le pour et le contre, Eliza décida de rentrer à Trishana auprès des siens. Elle avait, elle aussi, des obligations, bien qu'elle aurait préféré la rejoindre là où elle vivait, à savoir Neylanduni. Ce serait pour une prochaine fois.

Alors, elle mit le maximum de ses forces pour se redresser de son lit et se revêtir avec les vêtements posaient sur la chaise. Elle regardait sa plaie qui n'était pas très belle, mais au moins, elle n'en serait pas morte de sitôt. Dégageant sa chevelure coincée dans le morceau de tissu, elle prit appui sur les meubles qui l'entouraient pour rejoindre l'entrée de la tente. Jusqu'à ce qu'elle trouve la personne qui avait parlé à Lishi un peu plus tôt. Il lui demanda ce qu'elle voulait faire: la rejoindre à Neylanduni ou rentrer à Trishana. D'un air semi-hésitant, elle répondit à l'homme.

« Je vous remercie sincèrement pour tout ce que vous avez fait. Je ne voudrai pas abuser de votre générosité. Je vais regagner Trishana dans la journée. Pourriez-vous m'excuser auprès de Lishi et lui dire qu'il est tant d'assumer moi aussi mes responsabilités auprès des miens et de réparer mes erreurs? »


L'homme acquit et Eliza lui adressa un très léger sourire de politesse, en hochant doucement la tête, tout en le remerciant.

Un peu plus tard dans la journée, elle prépara ses affaires, alors que l'un d'entre eux lui força la main pour la raccompagner à Trishana. Elle ne se sentit pas de refuser dans son état. Et il ne lui fallut que très peu de temps pour regagner le camp de Brocélandiens. Elle le remercia en lui offrant quelques vivres qu'elle avait mis de côté et regagna la vie qu'elle avait toujours eu ses trois dernières années: survivre.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi

Revenir en haut Aller en bas

Todo el mundo necesita a una hermana para sentirse proteger...excepto en el Arca ♦ Lishi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Trishanakru (Glowing Forest, Le Clan de la Forêt de Feu)-