AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

[17/04/2482] La méfiance est la sagesse des faibles. ft. Hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Rigel


Messages : 101
Date d'inscription : 26/06/2017
Ft : Thomas Brodie Sangster
Crédits : Avatar : Rawe. Signature : Solosand. Fiche RP : Grey WIND.

Inclement Earth

MessageSujet: [17/04/2482] La méfiance est la sagesse des faibles. ft. Hestia Dim 13 Aoû - 16:56

Fourchette Temporelle:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
What matter is who we are, not were we come from.

I'm not who you think I am, no. I'm more than that. You just have to listen to me and to trust me.
Rigel & Hestia

La vie est faite de mystères. Elle est pleine de surprises en tout genre, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, innocentes ou pas, utiles ou inutiles. La vie est une surprise à elle toute seule mais n’est-ce pas cela, la chose la plus existante ? Ne pas savoir ce qu’il nous attend demain ? La vie n’est ni noire, ni blanche. Elle est à la fois complexe et simple, illuminée et obscurcie, douce et violente. Le seul conseil que l’humain puisse suivre à propos de sa vie, c’est de la vivre, tout simplement.

La journée qui commençait promettait d’être belle. Un vif soleil quoi que pas trop chaud pointait le bout de son nez tandis qu’on entendait dehors les divers bruits de la nature si bon et si doux à l’ouïe. J’avais beau être réveillé depuis une poignée de minutes, je n’ouvrais pas immédiatement les yeux, souhaitant garder cette sensation de bien-être que je ressentais en cet instant. La vie cachait de beaux mystères que j’étais impatient de découvrir. Car je les aimais, les mystères de la vie, je voulais en profiter et ce, jusqu’à mon dernier souffle.

Après être resté quelques minutes de plus couché à réfléchir, je me décidais enfin à me lever et à rejoindre la pièce principale de notre habitat où je trouvais un message de mon père qui disait qu’il partait pour Podakru — bien qu’il n’en précisait pas la raison et il me demandait, où plutôt m’ordonnait serait le terme plus juste, de me rendre dans la forêt de Trikru afin de récolter diverses herbes pour nos médicaments ainsi que vendre certains de nos produits sur le marché. Après avoir poussé un léger soupir, n’ayant pas plus que ça envie de partir, je me rétractais finalement ; partir un peu à Trikru serait sûrement bénéfique pour moi, plus encore quand je savais que c’était pour mon métier, pour apprendre encore plus. Rien de mieux qu’une quête seul pour en apprendre plus sur soi-même et sur la nature.

Alors, après avoir mangé rapidement, je me préparais, pris le matériel dont j’aurais besoin sur place ainsi que quelques provisions au cas où, puis je pris la route accompagné de mon fidèle compagnon, mon cheval adoré qui était bien souvent de bien meilleure compagnie que la plupart des hommes. Il faut dire que je n’étais pas quelqu’un de très sociable mais pas que je m’en soucie. La compagnie de Flash et celle de Père m’étaient bien suffisantes, je n’avais pas besoin de plus. Le voyage, bien qu’il fut relativement long, se passa fort heureusement sans encombres. Quand je n’étais pas accompagné de père ou d’autres Azgedas plus forts et courageux que moi, je n’étais qu’un simple trouillard, presque une mauviette puisque j’étais quasiment incapable de me battre alors qu’aurais-je fais si j’avais été attaqué par quelqu’un sur la route ? Je ne serais peut-être plus de ce monde maintenant. Quel piètre combattant je fais… A croire que je ne suis pas un gona et que je n’ai pas passé mon Dwensa — ce qui est pourtant le cas.

Arrivé à la lisière de la ville de Polis, j’accompagnais mon cheval jusqu’à une écurie où je le laissais aux mains des experts puis, accompagné de mon poignard que j’utilisais seulement pour couper mes plantes ainsi que mon épée que Père m’obligeais à prendre quand je sortais seul, je pris la direction de la forêt de Trikru, prêt et motivé pour faire ce qu’il m’avait demandé. Alors que je me hâtais à la tâche, m’enfonçant toujours un peu plus dans la forêt de plus en plus dense pour chercher diverses plantes, je gardais pourtant une attention concentrée à ce qu’il se passait autour de moi — juste au cas où, sait-on jamais si une bête ou une personne parvenait à se frayer un chemin jusqu’à moi.

Au bout d’une petite heure de recherche, alors que je commençais lentement à retourner en direction de Polis afin de continuer ma journée qui était bien chargée, j’entendis soudain du bruit, non loin. Sur le qui-vive, je me cachais derrière un arbre, essayant d’observer qui ou quoi pouvait bien arriver. Voyant que c’était en fait une femme et qu’elle avait l’air tout à fait inoffensive, je songeais pendant un court instant à sortir de ma cachette mais je me rappelais soudain ce que me disait toujours Père ; toujours être méfiant avec les inconnus. Par chance, elle ne semblait pas encore m’avoir vu. Alors que je me penchais pour la voir, je marchais malencontreusement sur une branche, la faisant craquer. Ne sachant pas que faire, je finis par sortir de ma cachette et je m’avançais lentement vers la jeune femme qui me regardait, à présent.

« — Ai laik Rigel kom Azgedakru. Je ne te veux pas de mal... »

Malheureusement, j’étais loin de penser qu’elle haïssait les Azgedas et que j’étais dans un sacré pétrin...

Une simple question, qui, même si je ne le savais pas, était lourde de conséquences…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

[17/04/2482] La méfiance est la sagesse des faibles. ft. Hestia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru (Woods Clan, Peuple des Arbres) :: Autres endroits-