AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pour les nouveaux personnages :15Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Hemerians et Arkers ! Essayez de les privilégier Wink
Les habitants du Mont Weather sont jouables, pour tous, dès maintenant ! Ils offrent 20Tcs à la validation ! N'hésitez pas à peupler le bunker !
Suite aux premiers évents, les premières intrigues arrivent sur IE pour les 100 et les Arkers ! Celle des Grounders/Camelotiens arrivera très bientôt !

Partagez|

[03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Lun 2 Oct - 0:45

Lieu du rp : Dans la ferme d'Odyssei, près de Neylanduni
Date du rp : Le 4 avril 2482
Participants : Lishi et Odyssei, avec Kodja en PNJ
Météo : Journée couverte, il ne tardera pas à pleuvoir, comme un peu ces derniers jours en fait... C'est en tout cas la fin de journée, et le vent commence à se fortifier.
But du rp : Lishi vient rendre une visite, en passant, à Odyssei et son protégé.
Résumé du rp : -

Tu allais voir ton petit protégé, et sa mère que tu appréciais tant. Après ta tournée des villages alentours, te permettant de te rendre compte que les récoltes n'étaient pas géniales, tu voulais absolument les voir. Pourquoi ? Parce que tu savais qu'ils commençaient déjà à préparer le premier voyage de Kodja à Trikru. Dans le territoire de la Kongeda. Tu craignais tant de choses, qu'ils disparaissent enlevés par les Maunon, qu'ils soient agressés par des ennemis... Tu les aimais tant que tu te demandais si c'était réellement intelligents de les laisser y aller. Mais d'un autre côté... Tu savais que les voyages formaient la jeunesse. Qu'Odyssei n'était pas une jouvencelle innocente. Elle connaissait le monde, ses dangers. Et tu savais aussi que tu pouvais lui faire confiance concernant ton protégé. C'était après tout son fils, surtout.

Juchée sur Heihei, ton cheval, tu regardais à l'horizon, cherchant à savoir si elle était dans ses champs. Mais tu ne voyais rien, pour le moment. Alors, tu demandas à tes gardiens de rester à l'écart, histoire quand même que tu puisses voir ces amis, qui n'allaient certainement pas t'agresser, en paix. Car c'était ce que tu voulais, la paix. Le cheveux volant au vent qui se levait, tu leur proposas tout de même qu'ils s'abritent à la grange. Tu ne pensais pas que cela dérangerait Odyssei, et puis des gardiens malades ne te serviraient à rien. Tu t'approchas de la maison, et descendis de ton destrier. Tu n'allais pas y rester dix ans non plus...

Tu frappas alors à leur porte, n'osant entrer de toi-même. Cela faisait peut-être bien des années que tu les connaissais, tu avais vu Kodja naître, tu l'avais porté tandis qu'il dormait, tu avais même assisté à ses premiers pas, mais... Tu avais cette once de réserve désormais, qui découlait certainement de ta dépression. Celle là même qui mettait désormais une distance entre ceux que tu aimais et toi. Pourquoi tu faisais ça ? Bêtement parce que... Hé bien, tu avais peur qu'ils meurent à leur tour. Tu avais été abandonnée par tes frères de combat, tu en avais tellement vu mourir... Tu sentais à présent la présence de la Mort, cette faucheuse qui récupérait des âmes pour les implanter dans de nouveaux corps, te retirant à jamais la possibilité de le reconnaître.

Mais au moins, Ody était encore là. Elle t'ouvrit, et tu eus un sourire ravi, le premier de la journée :

"Odyssei ! Kodja, mon beau gona."

Tu serras l'enfant dans tes bras, tu aimais toujours cette innocence, cette enfance qui dégageait de lui. Tu aurais aimé avoir tes propres parents à tes côtés, même un, juste pour avoir le temps de profiter de cette période où on croyait que tout était parfait dans ce monde, où la Terre se résumait à celle que nos pieds foulaient.

"Je suis venue vous voir avant votre départ... J'ai bien peur de ne pas avoir le temps après de vous revoir. Planning chargé avec ces problèmes de champs qui donnent peu... Ca se passe bien par chez toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Odyssei
Membre à l'honneur


Messages : 120
Date d'inscription : 23/09/2017
Ft : Katheryn Winnick
Crédits : Avatar : Niniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mar 3 Oct - 2:43

Préparations Lishi et Odyssei
Après avoir passé l’avant-midi dans les champs, les travailleurs de la terre rentraient chez eux l’estomac dans les talons. De toutes les chaumières émanait l’odeur appétissante d’un repas bien chaud. Non seulement, ce matin, il avait fallu se dépêcher à finir l’ouvrage avant l’orage. Les dieux menaçaient de faire tomber la pluie à tout instant et au loin, on entendait déjà les coups de tambour briser l’horizon. Cette pluie n’aiderait aucunement les plantations, les sols étaient déjà trop humides. En prévision des déluges à venir, les fermiers du village s’étaient entendus pour creuser des tranchées afin de permettre à l’eau de mieux ruisseler. Ils ne pouvaient plus se permettre de perdre des récoltes sinon quoi, les prochains mois seraient difficiles.

Kodja, le visage couvert de terre se pressait de retrouver la chaleur de la maison. Odyssei était rentrée un peu plus tôt pour préparer un mijoté de viande sauvage. Il adorait la cuisine de sa mère et en redemandait souvent une deuxième assiette. Par contre, aujourd’hui, c’était différent. Enthousiasmé par leur départ pour Trikru, le jeune homme ne cessait de parler en oubliant même de manger sa première portion. Ils partiraient quelques heures avant le coucher du soleil et voyageraient nuits et jours pour la prochaine dizaine. Avec chance, la famille serait juste à temps pour les célébrations du Grand Abandon.

« Maintenant, mange! »


Ordonna gentiment Odyssei se levant de table alors qu’on toquât à la porte. Ils n’attendaient personne, mais elle se doutait de qui ce pouvait être. À peine la porte entrebâillée que Kodja sauta sur ses pieds courant à la rencontre de sa mentore.

« Lishi! »

S'exclama-t-il le visage ravi, se jetant dans ses bras avant même qu’elle puisse dire quoi que ce soit. Lishi était plus qu’une simple mairesse à ses yeux. Elle lui servait d’exemple sur bien des points, de formatrices, d’inspiration, mais aussi de confidente et d’amie. Il la connaissait depuis toujours et l’aimait comme une seconde mère.

« Je suis heureuse que tu aies eux le temps de t’arrêter ici malgré tout ce qui se passe sur nos terres… »


Pour sa part, Odyssei se permit d’accueillir son amie d’une courte étreinte avant de l’inviter à passer la porte.

« Assieds-toi, je te sers de la soupe… »

Et comme c’était non-négociable, le mijoté fit sont atterrissage sur la table bien avant que la mairesse puisse refuser.

« Tu sais, le bilan est plutôt sombre ici aussi. Nous avons déjà assez retardé notre départ pour Trikrus et les champs sont toujours inondés, ce sera un miracle si nos récoltes survivent à notre absence… »

D’ici là, les voisins prendraient soins de leurs plantations, mais elle savait bien qu’ils ne pouvaient rien contre les forces de la nature. Heureusement, ici, les terres étaient généralement cultivables à longueur d'année et la saison chaude ne faisait que commencer. C’est surtout les activités commerciales du clan qui souffriraient de ce manque de ressources.

« Tu n’as toujours pas changé d’avis, Kodja ne cesse de me répéter à quel point il aimerait que tu te joignes à nous et puis… l’air frais des montagnes là-bas te ferait le plus grand bien. »


Odyssei ne partait pas sans avoir quelques craintes. Depuis certains évènements du passé, Lishi ne voyait plus la vie du même angle. Son mal était invisible à l’œil des plus naïf, mais n’échappait pas à la jeune Natblida.  Elle ne se pardonnait pas cet assaut qui avait couté la vie à d’innocents villageois. Pourtant, tous étaient d’accords, Odyssei la première, pour dire que les choses n’auraient pu être faites autrement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mar 10 Oct - 23:50

Tu enviais tes amis qui avaient encore leur famille. Ceux qui avaient des personnes proches, des enfants. Tu aimerais avoir des enfants, mais tu le savais bien, que tu n'en aurais pas. Déjà parce que tu ne te sentais pas prête à être mère, et tu doutais de l'être un jour. Mais aussi parce que deux femmes n'avaient jamais permis de mettre au monde un enfant. Tu ne tomberas jamais enceinte après avoir passé une nuit avec une de tes conquêtes. Jamais. Quelque part, c'était un regret. D'un autre... Tu en étais soulagée. Qu'aurais-tu fait d'un enfant qui grandissait dans ton ventre ? Tu ne savais pas, et tu préférais ne pas y penser. Au moins, tu avais ton beau, ton grand, ton fort Kodja, ton protégé qui avait suffisamment d'amour pour toi pour oser te sauter dans les bras en t'accueillant. Son visage ravi était un baume à ton coeur, Tu le réceptionnais donc, le serrant très fort dans tes bras. Tu ne te laissais pas souvent aller à ces marques d'affection, mais avec lui c'était comme... Naturel.

Et lorsqu'Odyssei se montra au pas de porte, tu lâchas légèrement le jeune homme pour saluer ton amie à son tour. Elle te signala qu'elle était heureuse que tu aies eu le temps de t'arrêter ici, malgré la famine qui frappait les terres du clan, mais d'un autre coté que pouvais-tu faire ? Tu n'avais qu'une seule solution : commercer avec les clans voisins dans l'espoir qu'eux n'aient pas été touchés par cette maladie qui semblait toucher toutes les plantes sans distinction. C'était vraiment étrange... Et surtout tu te sentais impuissante. Mais dans cette embrassade qu'Odyssei t'offrit, tu sentis la force dont cette femme disposait, et tu ne doutais pas que ton peuple allait survivre à cette période difficile. Ce n'était après tout pas la première fois. C'était simplement la première fois sous ta responsabilité.

"Je n'allais pas laisser passer cette occasion de venir vous voir. A mon sens vous partez bien longtemps, vous me manquerez."

Et comme à son habitude, Odyssei te prit en main comme si tu étais parfaitement attendue. Tu finis installée à table, à te débarrasser de tes vêtements en trop, face à une soupe fumante. Tu n'étais pas une grande amoureuse de la nourriture, tu avais tendance à te nourrir comme on se débarrasserait d'une corvée. Mais ici, manger avait une saveur nouvelle, une saveur de compagnie et de tendresse sur laquelle tu ne crachais pas. Mais entendre les mauvaises nouvelles te fit tout de même faire une grimace.

"Malheureusement, avec ou sans soin, nous ne pouvons rien contre les oeuvres de l'eau. Au moins tes voisins tenteront de sauver ce qu'il y a à sauver, et j'ai trouvé quelques volontaires en main d'oeuvre supplémentaire. Nous faisons ce que nous pouvons."

Mais tu ne voulais pas parler de choses négatives trop longtemps, d'autant plus que tu avais du travail ici. Finalement plus à brasser du vent qu'autre chose, mais au moins tu étais là pour ton peuple. Ce n'était pas le moment de partir en voyage, encore moins pour assister à une cérémonie à laquelle tu ne croyais absolument pas. Cependant, tu trouvais mignon la petite manipulation d'Odyssei à travers Kodja. Evidemment qu'il souhaitait que tu te joignes à eux. Tu sentais l'affection qu'il avait pour toi, même si elle n'égalait pas l'amour profond que tu ressentais pour cet être. Tu désirais ardemment qu'il devienne un homme fort et bon, empli des valeurs de Neylakru, que tu avais l'impression de voir déjà dans ces yeux pleins de bonté.

Tu te sentais mère quelque part.

"J'aimerais beaucoup. Mais non seulement j'ai beaucoup de travail, mais en plus, j'ai tendance à éviter les voyages qui me mèneraient trop loin du clan. On ne sait jamais..."

Tu mettais tout sur le dos de ta fonction, mais c'était juste toi qui avait peur de revoir le monde. Peur qu'il arrive quelque chose et que tu ne sois pas là. Tu ne voulais rien rater d'ici, c'était ta Terre, et tu voulais la protéger. Autant qu'elle te protégeait toi. Tu commenças alors à manger, avec une pensée pour ta suite qui devait certainement dévorer leur viande séchée, repas privilégié des déplacements. Et puis tu regardas Kodja, qui avait déjà tout d'un grand.

"Quant à toi Kodja, ce sera ton premier voyage. Je suis si fière de toi ! Tu pourras tout me raconter à ton retour, autant ce que tu as vu que ce que tu auras appris de tes observations. Tu te souviens de la règle numéro une ? Toujours ouvrir l'oeil."

De ta main peu assurée, tu frottas la tête de ton petit protégé, puis tu te remis à manger, regardant Odyssei droit dans les yeux. Tu n'avais pas la moindre idée de pourquoi elle se rendait là bas. C'était ridicule, enfin, se rendre à une fête Trikru, clairement axée Kongeda, tu ne comprenais pas. Certainement ton esprit étriqué qui te guidait là... Mais tu te posais la queston, et certainement que cela se voyait dans ton regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Odyssei
Membre à l'honneur


Messages : 120
Date d'inscription : 23/09/2017
Ft : Katheryn Winnick
Crédits : Avatar : Niniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mer 18 Oct - 19:26

Préparations Lishi et Odyssei

Une sécheresse! Présentement, c’était bien la seule chose qui viendrait à bout du malheur des fermiers. Les trop nombreuses pluies avaient alourdi les sols et permis aux moisissures de s’installer dans les plantations. C’était sans ajouter les foutus insectes qui se réjouissaient de ces conditions pour se reproduire à une vitesse exponentielle. Heureusement, la santé du peuple n’en souffrait pas. Les dégats se limitaient aux plants. La dernière épidémie remontait à plusieurs années. Avec Lishi aux commandes, Odyssei ne craignait pas que tout soit en voie de rétablissement dès son retour.

« Tu nous manqueras aussi, mais ce ne sera que pour quelque temps, nous serons vite revenus et tu n’auras même pas le temps de remarquer notre absence! N’est-ce pas Kodja? »

La bouche pleine, l’enfant hochaient la tête. Il mourrait de faim après une avant-midi à creuser des caniveaux dans leurs champs. Il avalait le bouilli avec une portion généreuse de pain tout en assistant silencieusement à la discussion entre sa mère et son maitre. De l’autre côté, Odyssei s’approchait de la fenêtre jetant un coup d’œil sur les terres, guettant le retour de Aasbjorn. Lui non plus de devrait pas tarder à crier famine, il n’est jamais très en retard pour un repas. Sans aucun signe à l’horizon, Odyssei revenu à la table, prenant sa place au côté de son fils.

Elle savait que sa proposition serait en vain. Rien, encore moins ce petit voyage improvisé, ne suffirait pour forcer Lishi hors de sa zone de confort dans ces temps difficiles. Au moins, elle aurait essayé. Ça ne servait à rien d’insister davantage auprès de la mairesse, même Kodja ne la ferait pas craquer sur ce point.

« Bien, mais si tu changes d’idée, il te reste encore quelques heures… »


C’est avec un regard taquin qu’Odyssei lui répondait. Un peu rieur même, parce qu’elle savait trop bien que Lishi ne considèrerait jamais l’idée. Somme toute, la petite famille partirait, avec ou sans la forgeronne. Leur bagage les attendait sur le pas de la porte, les chevaux avaient été sellés, il ne restait plus qu’à partir, aussitôt que Aasbjorn le déciderait.

« Toujours ouvrir l’œil! Je te dirai tout à mon retour, promis! »

Répondit le gamin, fier de partir à la découverte des autres peuples. Au fond, il savait que ce voyage n’avait pas seulement pour but son éducation. Il entendait souvent ses parents parler tard la nuit, du coup, il se demandait si Lishi savait comme lui.

« Kodja, si tu allais porter un peu de soupe aux guerriers dans l’étable, je suis certaine qu’ils seraient heureux de se réchauffer un peu eux aussi! »

C’est sous le regard insistant de son amie qu’Odyssei décidait de pousser son fils hors de la maison. Obéissant, Kodja termina son assiette buvant les dernières gouttes à même le rebord de du bol avant de s’exécuter. La mère attendit que son fils disparaisse avant de répondre à la curiosité de son invité. Elle ne voudrait surtout pas qu’il se mêle d’un sujet aussi délicat surtout qu’il pouvait parfois faire preuve d’un peu trop d’honnêteté.

« Tu sais que suis née Trikrus, il est temps pour Kodja de voir d’où je viens. C’est un évènement culturel d’envergure, très important pour ces peuples, il aura l’occasion d’en apprendre énormément. »

Laissant quelques secondes passer, elle mâchait correctement ses mots afin de ne pas trop en dire sans non plus laisser son amie sur sa soif.

« Aasbjorn doit aller à la rencontre d’amis là-bas! »


Et comme elle ne souhaitait pas davantage s’étendre sur le sujet, elle se relevait et allait à la fenêtre à nouveau avant de poursuivre. Parler de la résistance avec Lishi, c'était tout comme marcher sur de la vitre. Le moins elle en savait, le mieux elle se porterait. Dans son état, ça ne servait à rien de l'exposer à un stress supplémentaire. Il valait mieux omettre la vérité pour l'instant.

« Puis, peut-être que ma sœur y sera, c’est ridicule, après tout ce temps, je sais! Mais peut-être! J'aimerais la revoir... »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Sam 21 Oct - 20:25

Lorsqu'Odyssei te signala que si tu changeais d'avis, il restait quelques heures... Tu ris. Tu n'avais plus la vie qui te permettait de partir d'une minute à l'autre, sans te poser des questions. Et Ody en était consciente. Elle avait un regard taquin qui ne trompait pas, tu le connaissais. Tu te sentais reconnaissante envers cette amie qui comprenait, qui savait qui tu étais et comment tu vivais, c'était appréciable. Autant que la joie de vivre de Kodja, qui te promit de tout te raconter à son retour. Tu y comptais bien ! Tu avais presque envie de kidnapper l'enfant à son retour, de le garder à ta mairie quelques jours juste pour le plaisir de le bichonner un peu à ta façon.

Néanmoins, lorsqu'Odyssei demanda au petit d'apporter de la soupe à ta suite, tu souris. Elle était d'une gentillesse à toute épreuve, doublée d'une sacrée femme, parce qu'elle était simplement en train d'éloigner Kodja d'une discussion d'adulte, certainement. Tu acceptas ce geste, après tout, il étai parfois plus agréable d'avoir des informations claires sur ses intentions. Après tout, vous étiez de grandes personnes et Kodja... Ce n'était qu'un enfant encore. Il pouvait encore parler à tort et à travers sans réellement s'en rendre compte, étant d'une honnêteté désarmante mais parfois difficile à assumer.

Ody expliqua ensuite qu'étant née Trikru, il était temps que son fils voie d'où elle venait. Tu ne pouvais pas t'y opposer, après tout, c'était parfaitement normal... Surtout pour une occasion pareille, même si tu ne t'y intéressais pas, descendant de Neylakru exclusivement. Tu approuvais totalement cette intention.

"Je comprends parfaitement, Odyssei. Je suis sûre qu'il sera émerveillé par Trikru, c'est un clan magnifique, surtout en cette période de l'année."

Ensuite, tu sentis qu'Odyssei mâchait ses mots. Et tu compris vite pourquoi. Si Aasbjorn devait rencontrer des amis là bas... Tu savais de quoi elle parlait, et tu serrais la mâchoire. Au nom de votre amitié, tu ne faisais rien contre lui tant qu'il n'allait pas trop loin, mais tu savais qu'il faisait partie de la Résistance, ce mouvement contre la Coalition qui voulait la faire sombrer. Si tu n'étais pas totalement en désaccord avec leurs opinions, tu avais cependant la crainte que leurs actes mettent le feu aux poudres et causent des dissensions dont Neylakru payerait le prix. Tu ne savais pas comment gérer cette histoire, alors tu attendais de voir. Tu ne voulais pas causer une guerre si elle n'était pas prévue après tout... Cependant là où tu te fourvoyais certainement, c'était que tu ne pensais pas ton amie impliquée dans ces mouvements.

Mais au moins, elle t'informa et passa à autre chose rapidement, t'évitant la lourde tâche de devoir répondre à cela. Tu n'aimais pas l'hypocrisie mais tu ne voulais pas la blesser non plus. Et à présent, tu devais la rassurer, concernant cette petite soeur. Parce que tu connaissais son histoire et parce que tu connaissais l'importance d'avoir une soeur. Après tout, tu avais bien une jumelle.

"Ce n'est pas ridicule, tu sais... Après tout, il est possible qu'elle soit là, si c'est un évènement d'une telle envergure. Je dirais même qu'il est impossible qu'elle ne soit pas là. Les Dieux sont avec toi, mon amie, et je prierai pour que vous puissiez au moins croiser vos regards."

Tu t'approchas d'elle, afin d'arranger une mèche rebelle devant son visage, afin de marquer ton affection. La main sur sa joue, tu lui transmis de ta force, continuant encore :

"Ce voyage t'apportera beaucoup, je le sais. Et puis, tu auras ce valeureux Kodja et ton Aasbjorn de mari... Il ne t'arrivera que de bonnes choses, j'en suis sûre."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Odyssei
Membre à l'honneur


Messages : 120
Date d'inscription : 23/09/2017
Ft : Katheryn Winnick
Crédits : Avatar : Niniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mer 25 Oct - 2:50

[quote="Odyssei"]Préparations Lishi et Odyssei
Le Grand Abandon n’arrivait qu’une fois par année, chaque fois, c’était une ville différente que la Kongeda choisissait pour y tenir les célébrations. Cette année, Odyssei s’y déplaçait principalement parce qu’il s’agissait d’Algo, une petite ville située à quelques heures à peine de Cyston. Kodja y découvrirait les forêts charnues du nord, les reliefs montagneux et les terres verdoyantes à pertes de vue de Trikru. Pour Odyssei, aucune autre tribu était aussi belle que celle où elle avait vu le jour. Encore, elle se souvenait de l’odeur de l’écorce des arbres, du gout particulier de la gomme de pin et des froides tempêtes hivernales. La neige! Elle l’avait décrite tant de fois à Kodja que même lui ne cessait de la voir dans ses rêves. Malheureusement, à cette période de l’année, Yrne venait de passer le flambeau à Hidis. S’ils avaient de la chance, ils attraperaient peut-être les derniers flocons de l’hiver. Même s’il ne voyait pas la neige, en traversant presque la moitié de continent, Kodja aurait amplement de quoi compter à son mentor dès son retour.

« C’est un endroit magnifique! Presque magique selon les récits… L’air y est plus frais que nulle part ailleurs. La brise matinale porte l’odeur de la panse-menthe et des conifères. Et lorsque le soleil se cache dans l’ombre, les esprits de la forêt illuminent le passage aux âmes qui empruntent ses sentiers. »

Répondit-elle en froissant le née, comme si elle racontait une histoire merveilleuse à son petit. C’est d’ailleurs, qu’une fois l’enfant dehors que la mère de famille osa en dire plus, reprenant son air plus posé. Si Lishi voulait savoir la vraie raison de leur déplacement, et bien, c’était pour la résistance. Et même si la Natblida n'oserait jamais faire quelque chose qui pourrait nuire à son amie et à son clan, Aasbjorn n'en disait pas autant. Une aussi grande célébration serait l’endroit parfait pour que la résistance injecte lentement son venin. Même certains Ntahs le prédisaient, ils parlaient de ce serpent qui viendrait s’enflammer à même les mains d’Heda le soir du Grand Abandon. Même si ces allégories semblaient dénudés de sens, elles pouvaient parfaitement être un bon présage pour eux.

Odyssei ne poursuivit pas sans remarquer que l’allure de Lishi changeait. La mairesse était tendue et son regard inquiet la trahissait. Il valait mieux la laisser hors de tout ça et lui épargner des représailles. La résistance n’appartenait à aucun clan et en aucun cas, Neylakru ne devait y prêter allégeance. Il en était de la sécurité du clan et de la survie de son peuple. Aasbjorn lui rappelait souvent que Lishi en savait déjà trop. Se gardant d’en dire davantage, Odyssei parla de sa sœur.

Bientôt, elle célèbrerait tristement le vingtième anniversaire de la mort de ses parents. Cette date soulignait aussi la dernière fois où Alkaia et Odyssei s’étaient vues. Après tant de temps, qui sait si elles se reconnaitraient? Les années avait fait d’elles des femmes. Et si seulement Alkaia vivait encore, était-elle devenue une guerrière aussi? Toutes ces questions l'angoissaient.

À la minute où Lishi vint la rejoindre, qu’elle posa tendrement sa main sur sa joue. Odyssei s’apaisa, acceptant la quiétude qu’elle lui transmettait. Elle soupira doucement avant de lui rendre un sourire reconnaissant.

« Tu es si sage mon amie et pourtant, je ne connais personne d’aussi torturé que toi… »


Lui rappela-t-elle, comme si elle l’avisait de garder sa force pour combattre ses propres démons. À son tour, elle prit la main de son amie entre les siennes et porta l’envers de ses doigts à ses lèvres. Elle y apposa un court baiser, amical. Puis, fixant son regard au sien, elle se permit de la corriger d’un ton plus joueur.

« Aasbjorn n’est pas mon mari et tu le sais trop bien… »


Avec le père de Kodja, c’était bien plus compliqué qu’une simple idylle. Ils étaient comme le yin et le yang, si différent, mais à la fois parfaitement agencé. Ils s’aimaient un jour, faisait l’amour l’autre et la guerre le suivant. Tous les deux avaient des caractères et des opinions trop tranchés pour s’accorder. Malgré tout, même si elle se refusait de le marier, elle devait bien l’aimer un peu ou ne voulait-elle simplement pas se l’avouer?

« Et toi, qui auras-tu pendant que nous serons là-bas? Qui réchauffera tes nuits? »


Rieuse, elle arquait les sourcils d’un air vicieusement espiègle. Masquant ainsi ses inquiétudes de laisser Lishi seule au village pendant tout ce temps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Týldr


Messages : 32
Date d'inscription : 25/10/2017
Ft : Travis Fimmel
Crédits : Bang

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mer 1 Nov - 5:10



PréparationsOdyssei & Lishi

Le voyage ne serait pas de tout repos. Il serait périlleux, dangereux et incroyablement long. Je flattais l'encolure de ma monture avec ce regard vif qui éclairait autant mes yeux que mon esprit. Une première pour Kodja, aussi loin de nos terres et de sa tribu. Je ne me faisais guère de soucis pour lui, il était en âge maintenant et sa mère et son père étaient avec lui. L’appréhension de la veille se dissipait au fur et à mesure que la nuit avait laissé place aux rayons du soleil. Je vérifiais dans un dernier coup d’œil si l'ensemble de mon barda était correctement fixé à la selle. Le souffle du vent lui poursuivait son chemin quoi qu'il advienne. Cet amas de nuages gris ne tarderait pas à faire tomber ses premières gouttes de pluie. Cet aspect là forcément ne me plaisait guère. Les récoltes seraient sans doute très maigres cette fois-ci et ce mauvais temps n'allait pas aider la terre et ce que nous y avions durement semer. Ma mâchoire se crispait, qu'allions nous faire si les vivres venaient à manquer ? Je reniflais l'eau salée qui s'écoulait d'entre mes narines. Je laissais le revers de ma main essuyer le bout de mon nez dans un mouvement rapide. À quoi bon laisser quelqu'un surveiller les semailles ? Elles n'allaient sûrement pas survivre. Je préférais taire ses pensées quelques peu défaitistes, cela ne me ressemblait guère depuis la naissance du petit. Mon caractère abrupt et si violent qu'il fut auparavant semblait resté tranquille. Pour combien de temps ? Je n'en avais pas la moindre idée, c'était plus fort que moi, plus fort que tout. Il était là, bien présent et ancré ici.

J'expirais l'air d'entre mes poumons, une légère vapeur s'extirpant de ma gorge réchauffa la pointe de mon nez jusqu'à chatouiller mes narines. Une bonne gorgée d'air et j'étais prêt à repartir. J'avais longuement pensé que mon destin sur cette terre était peu à peu entrain de m'échapper, qu'il filait telle l'eau glissant entre mes doigts fébriles harassé par une journée d'un dur labeur effectué. Mes mains calleuses semblaient pourtant inébranlables quand on observait mes gestes, affinés et précis. L'état de mes phalanges meurtris s'apparentaient presque à celles d'un vieillard sur le point de rendre son dernier soupir. Les crevasses creusées à vif méritaient peut-être un peu plus de soin avant de partir. Encore un peu et je ne serais même plus capable de tenir convenablement une épée songeais-je silencieusement en toisant la paume de la main qui me faisait souffrir. Cette entreprise avait bien d'autres ambitions, des desseins cachés auquel je ne voulais assurément pas impliqué mon fils. L'aigreur se traduit rapidement alors sur mon visage, ce faciès à la barbe légèrement humide. Je constatais impuissant l'eau stagnante aux pieds des plantations censés nous nourrir. Je décidais alors subitement de rentrer, à quoi bon m'attarder ici ?

Mes doigts massaient mollement la main souffrante que j'arborais aux yeux de mon fils. Je le gratifiais d'un sourire mes yeux se perdant dans les vagues que ses bouclettes blondes formaient de manière si subtile. Je n'étais guère surpris d'avoir une invitée de plus sous notre toit cela dit. Lishi était apparut comme par magie et bien sûr elle était la bienvenue sous notre toit. Cependant c'était une étrange impression et une curieuse façon que de voir ma femme tenir entre ses mains celle de sa bienfaitrice. J'arquais un sourcil intrigué par tant de complicité mais, je n'en faisais pas allusion. « Ta présence nous honore Lishi. » Déclarais-je offrant un large et mystérieux sourire à notre chef de clan nouvellement acquise. Je m'abaissais légèrement la saluant avant de me relever spontanément et passé le revers de ma main droite caresser le dos de ma compagne sans lâcher notre convive du regard. Je m'asseyais aux côtés d'Odyssei laissant ma paume meurtris dissimulé le long de ma cuisse droite. « As tu de bonnes nouvelles à nous offrir ? » Questionnais-je celle-ci me servant maladroitement avec ma main gauche d'un peu de soupe. Je toisais les deux femmes l'une après l'autre, cherchant inexorablement une réponse aux travers de leurs lèvres et leurs regards.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lishi
Modo


Messages : 223
Date d'inscription : 08/06/2017
Ft : Zhao Wei
Crédits : All by myself /poutre.

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Mer 8 Nov - 3:35

Réconforter ton amie alors même que tu avais tes propres démons te donnait l'impression d'être une hypocrite, mais c'était là ton devoir d'amie. Alors même qu'elle te décrivait comme sage, tu fis une grimace. Tu n'étais pas sage, non, tu connaissais les préceptes, les conseils pour mener une bonne vie, mais tu ne les appliquais pas aussi bien que tu le voudrais. Tu étais d'une faiblesse affolante, et tu te cachais à la face du monde avec cette carapace de chef de clan. Et la seule raison qui faisait que tu en étais encore là, c'était simplement que tu aimais ce travail, ces responsabilités, tu aimais prendre soin de ton peuple. Et quand Odyssei te corrigea, disant que Tyldr n'était pas son mari, te faisant un baiser sur la main qu'elle tenait, tu finis par faire une petite moue amusée, répondant simplement :

"Il est parfois des hommes dont nul sacrement n'est nécessaire. Et puis... Il serait peut être temps de rendre compte face aux Dieux de votre amour qui, j'en suis certaine, est bien réel."

Par la suite, Odyssei te demanda qui allait réchauffer tes nuits. Oh... Tu avais ta petite idée. Certainement une bouteille d'alcool, peut être une de tes amantes habituelles, de celles qui vivaient pas trop loin de la Mairie et qui savait quand il était nécessaire de te laisser tranquille. Tu respectais énormément Odyssei d'avoir pu tenir aussi longtemps une relation que tu ressentais comme sincère, mais ce n'était pas pour toi. Tu ne te sentais pas capable d'aimer, pas autant que tu le voudrais. Tu aimais les formes, les courbes, les cris de ces femmes, mais tu n'aimais pas leurs âmes, pas assez pour les lier à la tienne. Ou plutôt, tu les aimais toutes assez pour leur épargner ton véritable toi, celui qui était destructeur. Néanmoins, tu répondis simplement :

"Comme d'habitude, Odyssei, on viendra me voir, on me fera un clin d'oeil et je sombrerai aussi vite. Rien de bien compliqué, et pourquoi prévoir ? Ca tue tout l'amour dans l'histoire."

Au moment où tu prononçais ces mots, tu entendis Tyldr rentrer. Ah, le voilà, il était temps ! Néanmoins, tu captas son regard sur vos mains liées, et peut être un peu brusquement, tu lâchas ton amie. Tyldr n'avait rien à craindre de ta part, cependant, tu connaissais ta réputation, même si personne ne se permettait réellement de la critiquer. Il était bien connu que Lishi, la chef de clan, ne se refusait que rarement l'amour d'une nuit avec une femme. Et Odyssei était une magnifique femme. Il y avait eu certains plaisantins qui s'étaient amusés à imaginer une relation entre elle. Pourtant, s'il devait y avoir une femme sur Terre qui n'aurait jamais ce genre de faveur, en dehors de ta jumelle, c'était bien Odyssei.

"Et la tienne nous honore de même, Tyldr. J'ai bien cru ne pas avoir le temps de te voir avant ton retour. Et pour l'amour des Dieux, ne te prosterne pas... Nous étions bien amis avant que je sois ta Maire, et tu ne m'as jamais fait de courbettes pour autant. Ah ! C'est comme ces hommes qui m'appellent Princesse."

Tu n'étais pas très portée sur ces gestes de subordination de la part de ton peuple, après tout, il y avait à peine quelques mois, tu étais une simple forgeronne, certes fille adoptive du Maire. Et c'était là l'origine de ton surnom "Princesse". Parce que personne ne doutait que tu prendrai la suite de ton père adoptif, parce que tu avais ça dans le sang, depuis ton épreuve que tu avais passée avec brio. En réalité, tu avais parfois l'impression de correspondre au fil rouge que les Dieux déroulaient pour te montrer le chemin, et les Neyla n'avaient jamais été surpris de ta progression. Comme si c'était normal de ta part.

Mais tu ne te laissas pas sombrer dans tes pensées, pas maintenant. Tu devais répondre à Tyldr, qui espérait de bonnes nouvelles. Même si au final, tu n'en avais aucune, tu lui fis un petit sourire, essayant de faire passer la pilule :

"Pas vraiment, je suis venue vous souhaiter un bon voyage en passant. Aucune amélioration pour les champs... Je vais certainement devoir demander de l'aide à nos alliés. Mais ne vous en faites pas, partez tranquille. Plusieurs voisins tenteront de sauver vos récoltes. On fera ce qu'on pourra, comme on l'a toujours fait, n'est-ce pas ?"

Après tout, Neylakru avait survécu à bien des malheurs. Ce n'était pas la première fois que les champs étaient en si piteux état, et ils avaient survécu à plusieurs conflits, dont un contre des Taliesins trois ans auparavant. De là venait d'ailleurs ta dépression... Prendre la vie, même si cette vie en question coutait cher à ton peuple, voir tes camarades tomber au combat, tout cela avait touché tes nerfs, ta sensibilité. Tu n'avais pas tenu face à ces horreurs. Tu mis néanmoins ta main sur l'épaule de Tyldr,

"Tu as tout de même bonne mine, cela me rassure. Prend bien soin d'Odyssei et Kodja sur le trajet, quand bien même je sais que je n'ai pas besoin de te le rappeler. Faites attention tout de même.""
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Odyssei
Membre à l'honneur


Messages : 120
Date d'inscription : 23/09/2017
Ft : Katheryn Winnick
Crédits : Avatar : Niniel

Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei Dim 12 Nov - 23:00

Préparations Lishi et OdysseiUne étincelle rebelle brillait dans l’azur de ses yeux. Marier Tylder n’avait jamais été une option et la Natblida s’en défendait depuis le premier jour. Lishi ne se trompait pas en disant que l’amour entre eux était tangible. En 8 ans, leur affection avait traversé plus d’une guerre et résisté à bien des torrents. Mais est-ce que ce passé justifiait leur futur? Pouvait-il nouer une corde autour de leurs poignets et espérer que rien ne pourrait la scinder? La vie lui avait prouvé que rien n’était éternel. La fragilité d’une union reposait entre les mains d’un dessein qui ne leur appartenaient pas. Jamais Tyldr n’avait fait de songe évoquant un mariage et d’ici là, Odyssei craindrait perpétuellement d’offenser, une fois de plus, les divinités. Elles lui avaient déjà repris ses parents, sa sœur, son enfance, sa liberté… son honneur. Elle n’était pas prête à prendre le risque de perdre quoi que soit d’autre à moins d’être convaincue que ce soit la bonne chose à faire.

De suite, elle préférait changer de sujet, s’enquérant plutôt de qui veillerait sur son amie pendant son absence. La réponse était prévisible, un peu défaitiste même. Lishi s’interdisait d’aimer qui que ce soit plus qu’une nuit. La seule chose qui parvenait vraiment à réchauffer son sang reposait au fond d’une bouteille ambrée sur sa table de chevet.

« Si tu préfères croire cela… Je ne te mentirais pas en te disant que l’habitude apporte son lot de problème, mais qu’il n’y a rien de plus rassurant que de se réveiller, tous les jours, dans les bras de celui que j’aime. »


Elle se sentait impuissante face au malheur de la mairesse. Lishi avait besoin de plus que la chaire, plus que le plaisir d’une compagne d’un soir. Elle devrait tôt ou tard se trouver une complice, une personne qui la complèterait et qui verrait en elle cette beauté recélée par tant de souffrance. Une femme qui saurait mesurer son empathie et construire avec elle, un duo dont plus rien ne pourrait assombrir les jours.

Les mains de Lishi filèrent aussi rapidement que Tyldr fit son entrée. Le sourcil arqué fut suffisant pour amuser la blonde, dont l’expression moqueuse se délectait de ce dialogue muet. Une once de jalousie et un chouia de malaise alimenté par les grandes gueules de ce village. Elle dut pincer les lèvres pour ne pas rire et s’obligea à servir son homme à la place, déposant devant lui, une portion généreuse de viande mijotée fumante et une miche de pain tiède. Elle s’installait derrière lui, contre son dos, les mains sur ses épaules pour suivre l’échange qu’il avait avec la mairesse. Il avait le corps meurtri par cette longue matinée au champ et elle n’allait pas sans remarquer cette main qui le faisait souffrir. Elle pourrait s’en occuper une fois qu’il serait repu.

« Je me demande s’il reste quelque chose à sauver Lishi, honnêtement, si nous demandons de l’aide des alliées, il faudra leur demander s’ils savent faire cesser la pluie... »

Elle ne croyait pas au miracle, l’eau avait déjà fait ses ravages, imbibant les sols et tuant les plantes à même les racines. Ce qui pouvait être, sauver l’avait déjà été, le reste, il allait falloir marchander avec les dieux pour en récolter qu’une infime partie. Sur une note plus maternelle, Lishi avisait Tyldr de bien veiller sur elle et son protégé.

« Le temps aura fait son œuvre, et le Grand Abandon est une grande fête où tous vont pour célébrer, il n’y a aucun risque pour qui que ce soit! Ni pour Kodja, et encore moins pour moi… »

Odyssei se voulait surtout rassurante pour leur fils qui avait fait son retour accompagné de son père. Il ne connaissait ni la résistance, ni le passé de sa mère, pour lui, ce voyage se voulait principalement éducatif. Il devait voir autre chose que les territoires du sud. Elle espérait que tout se déroule pacifiquement et ignorait tout autant que Lishi, les plans de Tyldr pour cette soirée de célébration. Elle y allait en tant que mère, en tant qu’allié et au final, elle représenterait la rébellion si seulement le besoin s’en faisait sentir. Après, elle avait sa fierté et n'allait jamais laisser qui que ce soit croire qu'elle puisse avoir besoin de qui que se soit pour la protéger.

« Ce n’est qu’un petit voyage parmi tant d’autres, nous ne partons pas sur des territoires inconnues après tout. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Inclement Earth

MessageSujet: Re: [03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei

Revenir en haut Aller en bas

[03/04/2482] Préparations - Lishi&Odyssei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Autres clans-