AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. 3207243747

Partagez|

[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptySam 24 Aoû 2019 - 19:05

Info:
 




"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




Les journées banales s’enchaînaient pour Sara qui faisait profil bas pour ne pas éveiller plus de soupçons envers Cage Wallace qui la suspectait déjà et avec qui elle avait discuté la veille. Malgré tout, dans ces journées banales il y avait parfois un petit changement, mais rien qui la mettait en danger, juste des petits rendez-vous qui lui mettait du baume au coeur.

En effet, depuis leur discussion à la bibliothèque, Sara et Darren s’était revus dans un cadre plus intime, plus tranquille, discutant de tout et de rien, partageant leurs idées et leurs pensées scientifique et littéraire. Des intellectuels qui parlaient, parlaient et parlaient sans se rendre compte du temps passés, et ça leur plaisait. Sara n’avait pas ressenti ça depuis longtemps, avoir des rendez-vous, bien qu’ils étaient amis, elle aimait bien Darren, et tout naturellement elle essaye doucement de flirter avec lui, ça lui faisait du bien d’essayer de plaire à quelqu’un, chose qu’elle n’a pas ressenti depuis longtemps. Peut-être était-elle en manque d’attention, peut-être qu’elle ferait du mal à Darren en faisant ça alors qu’elle n’était pas tout à fait remise de sa relation précédente, mais pour le moment la rousse voulait juste profiter de voir quelqu’un qu’elle appréciait sans se prendre la tête avec toutes ces questions. Elle voulait voir où ça mènerait sans forcer les choses, peut-être se passerait-il quelque chose, peut-être que non, mais parler à cet homme l’apaisait, la faisait de nouveau sourire, et petit à petit elle se reconstruisait.

C’est pourquoi elle avait décidé de lui donner un autre rendez-vous, ils avaient souvent pris un verre ou dîner ensemble de temps en temps, pas non plus chaque jour, juste quelques fois, mais là elle avait eu envie de changer et faire une petite surprise au scientifique. Elle l’avait rejoint, après avoir passée du temps à savoir qu'elle tenue portée. Puis elle avait finalement décidé de s'habiller simplement d’une petite robe bleue qui mettait en valeur ses cheveux roux, et une veste en jean, maquillée toujours légèrement avec cependant une touche de rouge à lèvres rouge. Elle vit alors Darren non loin de la salle de réalité augmentée, là où elle avait prévu de l’emmener, et elle se dirigea silencieusement derrière lui avant de passer sa tête sur le côté et faire avec un grand sourire : « Bouh. »

Elle savait qu’il était maladroit et qu’à lui faire peur ainsi elle allait bien rigoler, pour ça que la rousse le faisait, elle aimait le taquiner un peu. Qui aime bien, châtie bien.

Code by Sleepy


Dernière édition par Sara Austen le Lun 3 Fév 2020 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyDim 22 Sep 2019 - 22:17


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'est dingue de voir à quel point même une journée pendant laquelle nous ne sommes pas censés bosser peut quand même être plus que chargée. Enfin, en ayant simplement mis de côté ma casquette de prof. Pas de cours aujourd'hui, mais énormément à faire malgré tout. Pour faire simple, je n'ai relevé le nez de mes écrits ainsi que de mes recherches simplement pour aller manger ce midi. Rien de plus. De toute façon, Théo est en cours et elle m'a prévenue qu'elle doit bosser avec ses amis sur un projet de groupe plutôt complexe et bien prenant. Je ne la verrai pas avant plusieurs heures encore. Et comment dire. La solitude de ces appartements qui sont les nôtres est assez étouffante. Surtout lorsque mon regard se pose sur ses reliques d'un passé dont j'ai un peu de mal à tourner la page. Je sais que Maureen n'aurait jamais aimé me voir broyer du noir. Même sans elle. Et que là, si elle me voyait, elle me pousserait en avant. Sans doute même dans les bras d'une autre qu'elle, chose que je ne me suis jamais autorisé depuis son décès. Mais, depuis peu, j'essaie. J'essaie juste d'avancer. Un petit pas après l'autre. Et c'est difficile pour moi. Je ne sais vraiment plus comment agir. Avec moi-même, mais pas seulement. Avec Théo aussi. Toujours est-il qu'une alarme sur mon vieux poste radio me tire de mes rêveries. C'est l'heure de me préparer pour rejoindre Sara, cette rousse qui me pousse à faire ces fameux quelques pas vers je-ne-sais-même-pas-où. Mais, avec qui j'avance. Petit à petit.

Rapidement changé, je ne tarde pas à prendre le chemin de cette fameuse salle incontournable au bunker. Nul doute que nos invités du moment ont eu la chance d'y faire un tour un jour ou l'autre ! Tout est tendu aussi, à leur sujet. Certaines choses m'échappent un peu. Mais bon. Peu importe. J'essaierai d'en savoir plus un jour ou l'autre, mais pas maintenant. Pas alors que je me tiens dans ce couloir en attendant l'arrivée de la rousse. Fait notable : je ne suis même pas en retard ! Et non, je ne rêvasse absolument pas lorsque cette fameuse tête rousse se montre enfin, me réservant un petit « Bouh » qui a le don de me faire presque perdre l'équilibre. Oui, moi-même. Bravo, Darren ! C'est avec un « Ooh ... ! » bien maladroit et surpris que je tente de me remettre sur mes jambes après ce magnifique sursaut, non sans poser une main de côté, sur ce mur qui me sauve plutôt pour le coup ! Me tournant vers Sara, le visage quelque peu gêné de ma maladresse chronique, je ne tarde pas à lui lancer un « Sara ! Heu.. Salut.. » ne faisant même pas trop attention à mon regard qui se perd très brièvement sur sa tenue. « Heureusement que je savais que tu étais là.. T'as presque réussi à me faire peur.. » que j'ajoute avec une pointe d'humour tout en me passant une main dans mes cheveux. Quel talent.. « Prête à partir à l'aventure ? » Moi en tout cas, oui. Enfin, je crois !
AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyLun 28 Oct 2019 - 0:31



"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




Sara voulait oublier les yeux noisettes qui envahissait son esprit, elle voulait penser à autre chose. S’enfermant dans le boulot, puis dans ses actions avec la ligue Ogma et elle traînait avec son frère et son meilleur ami qui la couvrait d’amour.

Malheureusement, éternelle insatisfaite, elle avait besoin de beaucoup d’amour. Mais surtout d’une personne pour penser vraiment à autre chose… Car son frère lui rappelait sa mère qui lui rappelait alors sa relation avec Penelope. Isaac ? Ça lui rappelait qu’il l’avait marier. Seul Darren ne lui rappelait pas cet échec de sa vie, ce moment de sa vie qu’elle aimerait occulter. Et c’est pourquoi elle appréciait passer du temps avec lui, il la faisait rire avec sa maladresse, elle appréciait aussi discuter de science ou autre domaine intellectuel. Il était intelligent, ça plaisait à la rousse qui apprécie parler à un autre esprit et tout ça sans prise de tête ou de risque d’être jugé.

Bon enfant, leur relation les replongeaient à une amitié sincère qui plaisait à la rousse. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle s’est mis à lui faire « peur » en arrivant derrière lui. Le voyant quasiment perdre l’équilibre elle eut un petit rire. « Désolée… Mais c’est trop drôle ! », disait-elle en le voyant se sauver d’une potentielle chute. « Salut ! Et on va dire que je ne t’ai pas fait peur, ça flattera ton ego ! », disait-elle en riant un peu plus. Au moins il rigolait de ça, et c’était ce qui faisait parti de son charme.

« Je suis plus que prête ! J’avais hâte même, je ne sais pas comment ça se passe ! », disait-elle, une étincelle brillante dans ses yeux. Elle entreprit de prendre son bras, l’emmenant alors dans la salle de réalité augmentée. De là, ils se retrouvèrent devant un écran qui leur demandait de choisir où ils voulaient « voyager ». « Alors… Je te propose de laisser le hasard choisir notre destination, qu’en penses-tu ? Monsieur le scientifique peut-il se laisser aller au main du hasard ? », le taquinait-elle avec un doux sourire. Elle n’avait pas lâcher le bras de Darren, sans vraiment réfléchir. Elle ressentait le besoin d’avoir un peu d’affection, et elle se sentait bien avec cet homme, pensant pour une fois à son bonheur, à elle, sans penser à rien d’autres. Sans d’ombre au tableau. Elle pensait déjà suffisamment à pleins de choses la journée, elle pouvait se permettre d’être égoïste le temps d’un instant que la jeune femme partageait en charmante compagnie.

Code by Sleepy


Dernière édition par Sara Austen le Lun 3 Fév 2020 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyDim 24 Nov 2019 - 23:21


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ah, les fantômes du passé.. Il suffit parfois d'un rien pour qu'ils ne s'amusent à ressurgir. Et disons qu'à ce sujet, je pense pouvoir dire, sans trop me tromper, que Sara et moi, on est un peu semblable. Un peu, car nos passés ne sont évidemment pas identiques. C'est d'ailleurs sans doute pour cela que passer un peu de temps avec elle, et bien, c'est appréciable. Peut-être que c'est parce qu'on a connu, tous deux, ces situations assez similaires qu'on arrive à savoir quels mots ou quelles situations éviter pour ne pas raviver ces plaies anciennes. Après tout, ne croyez pas que je suis guéri de la mort de Maureen, datant d'il y a quelques années -déjà-. Je ne le serai sans doute jamais réellement. Sauf qu'à défaut de tirer un trait sur ce qu'on a vécu, il faudrait peut-être que je me donne la chance de tourner la page. Peut-être..

Toujours est-il que je finis par rejoindre la rousse tout près de l'entrée de cette fameuse salle, qui est d'une technologie assez impressionnante, il faut le reconnaître ! Ou du moins, elle finit par faire ressortir toute ma virilité en tentant juste de me faire peur. Raté ! « Désolée… Mais c’est trop drôle ! » Bon. Si elle trouve ça drôle, ça passe. « Salut ! Et on va dire que je ne t’ai pas fait peur, ça flattera ton ego ! » Pouffant de rire, après la frayeur passée, j'hausse simplement les épaules. Il en faudrait plus que ça, pour m'effrayer après tout. Oui, c'est un mensonge visant simplement à me préserver voyez-vous. Je suis peut-être un cardiaque qui ne s'assume pas. « T'en fais pas pour lui. » Lui, mon égo. « Il n'est plus à une p'tite frayeur près ! » Et de loin pas. Et puis, peut-être qu'il aime bien être malmené par cette rousse ? Allez savoir. « Je suis plus que prête ! J’avais hâte même, je ne sais pas comment ça se passe ! » Ah, visiblement, on est deux à être impatients de se jeter droit vers cette expédition qui nous attend. Je ne peux qu'en sourire, avant de subir un léger court-circuit en la voyant me tirer vers cette fameuse salle. « Alors… Je te propose de laisser le hasard choisir notre destination, qu’en penses-tu ? Monsieur le scientifique peut-il se laisser aller au main du hasard ? » qu'elle lance, alors qu'on se retrouve face à ce fameux écran. Penchant la tête de côté, tout en la regardant du coin de l'oeil, mon côté « veuf inconsolable » aurait bien tendance à lui dire qu'il n'est pas franchement un candidat de choc pour faire face au hasard.. Mais, ce n'est pas avec une telle réponse qu'il pourrait tourner cette longue page bien triste pour en entamer une nouvelle. Du coup, j'opte pour un simple « Y'a bien de belles découvertes et de bonnes surprises qui peuvent se faire juste par hasard. » Genre, comme la découverte de ce cher Fleming, il y a des années de ça. Bon, d'accord. Une virée dans une salle de réalité virtuelle n'a rien à voir avec une telle découverte, mais.. Peut-être que si, d'un point de vue personnel ? Du coup, voilà que notre choix est fait. La matérialisation se déclenche dans la foulée. Et, forcément, me voilà au bord d'une berge aménagée virtuelle, un pied en équilibre instable sur ces pierres projetées et l'autre, à une trentaine de centimètres en hauteur... de l'eau. Et comme tout est presque plus vrai que nature, me voilà à jouer les équilibristes sur cette berge immatérielle. Hey, sur le coup, on s'y croit, c'est pas de ma faute si j'ai atterrie à deux doigts d'une chute à l'eau. Même si que virtuelle ! « Oh.. Sympa, le hasard.. » que je grommelle en me rendant compte de la situation et surtout, de la tête de pas doué que j'ai du avoir, avec cette « matérialisation » au mauvais endroit. Jetant un regard autour de nous, je vois ces fameuses gondoles d'avant la Guerre. « Je savais que j'aurai du commencer à apprendre l'italien.. T'as bien potasser, toi ? » que je souffle, avec humour, faisant un petit pas vers Sara -et histoire de m'éloigner un peu de cette eau, même si elle n'est pas vraiment là, enfin, vous me suivez, hein?-.

AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyLun 3 Fév 2020 - 22:50



"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




Darren n’était pas comme certains hommes ou même femmes qui ont un ego qu’ils ne veulent pas tâché. Alors elle rigolait lorsqu’elle parlait de flatter son ego, et elle souriait en le voyant rire son tour. Avec lui elle pouvait rigoler de diverses choses, sans se prendre la tête et sans se sentir observer négativement.

Sourires complice, des petites blagues par-ci par-là et de longues heures de discussions autour d’un sujet qui peut ne les intéressés qu’eux, c’était comme ça leur relation depuis qu’ils parlaient un peu plus. Oh bien sûr, déjà avant ils pouvaient discuter et rire ensemble, mais il y avait cette barrière. Sara était une femme mariée, Darren un homme qui avait perdu une personne qui comptait énormément pour lui et qui élevait seul sa fille. Alors leur complicité restait endormi et leur proximité restait sage. Ce mur invisible était dressé entre eux depuis longtemps, et depuis peu une porte apparaissait pour que les deux âmes puissent se rejoindre.

Cela restait pour l’instant de l’amitié, la rousse était encore blessée par la découverte du vrai visage de son ex-épouse, mais elle n’arrivait pas vraiment à nier le fait que oui, Darren lui plaisait bien. Elle passait beaucoup de temps avec lui, presque autant qu’avec Isaac, mais elle ne le considérait pas du tout comme son meilleur ami, juste comme quelqu’un qui lui plaisait et avec qui elle aimait passer du temps. Avec sa vie en ce moment, elle avait bien besoin de ces moments d’évasions avec lui.

Et quoi de mieux pour s’évader qu’une visite en réalité virtuelle quelques part dans l’inconnu de l’ancien monde ! Entrant dans cette salle, Sara continuait à taquiner gentiment le blond, jouant sur son côté scientifique. Sourire malicieux étirant ses lèvres lorsqu’elle l’entendit répondre que le hasard peut faire de jolies découvertes scientifique, elle validait le choix. Le hasard, rien de plus beau selon elle. Ce n’était pas une personne qui aimait calculer et anticiper sa vie, elle se laissait porter par le destin, cette entité malicieuse qui se jouait des humains. C’était ainsi que Sara percevait la vie, alors oui elle pouvait avoir des moments tristes, des moments difficiles, à cause de ce destin si joueur, mais elle préférait ça plutôt que de tout prévoir et ne pas vivre ses émotions de manière aussi intense. Son esprit rêveur aimait prendre le dessus sur la raison… Raison qui reste présente mais pas pour ce genre de choses.

« Go pour le hasard alors ! », disait-elle alors que la salle se modifiait, elle fermait les yeux un instant, se laissant transporter dans le noir complet avant de laisser place à la lumière et voir de l’eau, puis surtout un Darren pas très confiant sur une berge. Elle rigolait un peu alors qu’elle elle était à côté et moins proche de l’eau que lui. « Quel grognon ! Tu n’es pas tombé au moins monsieur grognon. », s’amusait-elle gentiment. « Hm… Pas vraiment. Mais je sais dire Buongiorno ! ». Elle connaissait deux ou trois mots en italien, mais puisqu’ils se retrouvaient en Italie, plus exactement à Venise, autant essayer de sortir ces deux trois mots. « A la bibliothèque il y a un livre qui parle de Venise et qui utilisent un peu de vocabulaire italien, même si le reste du livre est dans notre langue. Ce que tu vois ici c’est une gondola. », disait-elle alors en essayant de prendre l’accent, mais elle n’était pas bien douée. La rousse savait bien qu’il avait voulu rigoler en parlant de l’italien, mais elle n’avait pas pu s’empêcher d’étaler un peu sa science, montrer sa culture générale, ça sert d’être une bibliothécaire qui a dévorer une bonne partie de la bibliothèque.

Attrapant le bras de l’homme qui l’accompagnait, elle regardait autour d’elle d’un œil émerveillée. « C’est magnifique quand même ! On se promène ? », demandait-elle en le regardant, son visage plus proche qu’à l’accoutumé. « Je te tiens pour que tu ne tombes pas à l’eau ! Tu crois qu’on est mouillé si on tombe à l’eau d’ailleurs ? », rigolait-elle avant de poser la question de manière plus sérieuse.

Code by Sleepy


Dernière édition par Sara Austen le Sam 8 Fév 2020 - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyMer 5 Fév 2020 - 21:27


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Faire l'équilibriste à peine arrivé dans cet « endroit » n'est franchement pas une merveilleuse idée, qui ne flatte de loin pas mon égo. « Quel grognon ! Tu n’es pas tombé au moins monsieur grognon. » Heureusement ! Ouvrant la bouche, incapable de répondre, je dois reconnaître qu'elle n'a pas tort. Mais, quand même. On aurait pu être téléportés près d'un restaurant aux odeurs envoûtantes ou n'importe où ailleurs que si près de cette eau -factice, oui, je sais !-. « Ne parle pas trop vite.. » que je finis par préciser, plus que conscient d'avoir deux pieds gauches. « Hm… Pas vraiment. Mais je sais dire Buongiorno ! » Tiens, la réponse de la rousse n'est pas franchement pour nous aider dans nos aventures du moment. On est un peu mal si aucun de nous ne maîtrise le dialecte local, non ? Sa répartie m'arrache un sourire. Un de plus. « On est sauvé alors ! » que je lâche, avec un trait d'humour dans la voix. Et un peu de taquinerie aussi, tant qu'à faire. « A la bibliothèque il y a un livre qui parle de Venise et qui utilisent un peu de vocabulaire italien, même si le reste du livre est dans notre langue. Ce que tu vois ici c’est une gondola. » Bah alors, elle m'a menti ou quoi ? Ça fait déjà deux mots. « Ça n'a pas franchement l'air très.. sécurisant, cette gondola, hein.. » A se demander combien de personnes sont déjà tombées par-dessus bord. On a une piscine, au bunker. Mais, là, l'eau est franchement plus trouble et sans aucun doute plus profonde.

Là par contre, je ne m'y attendais pas du tout, lorsqu'elle s'accroche à mon bras comme ça. Étrangement, je la laisse faire, me contentant de regarder autour de nous, surtout lorsqu'elle lance ce « C’est magnifique quand même ! On se promène ? » que je ne peux qu'approuver d'un signe de la tête. J'ai beau faire le rigolo de service, il n'empêche que cet endroit est impressionnant en plus d'être dépaysant, et franchement agréable à l’œil. Et j'ai bien fait de regarder ailleurs, parce que lorsque je me retourne vers elle, à la fin de ses quelques mots, je me retrouve presque face à face avec elle. Me raclant la gorge après quelques brèves secondes à la regarder droit dans les yeux, je finis par tranquillement commencer à marcher avec la rousse. « Je te tiens pour que tu ne tombes pas à l’eau ! » J'en pouffe de rire, tout en la regardant du coin de l’œil. « Tu crois qu’on est mouillé si on tombe à l’eau d’ailleurs ? » Haussant les épaules, j'en suis à me demander si elle attend de moi le discours sans fin du scientifique que je suis, lui disant que c'est impossible pour le coup ou celui d'un gars normal, qui lui répondrait qu'il n'y a qu'une façon de le savoir. « C'est sympa comme endroit, oui. Et c'est très gentil de ta part de m'éviter d'aller boire la tasse devant tous ces gens. » Et ouais, on n'est pas les seuls à se balader tranquillement par ici. Ces silhouettes autour de nous sont impressionnantes de détails, tout paraît si réel.. « Aucune idée, si on peut vraiment finir trempé après un petit plongeon, mais ne compte pas sur moi pour tenter d'en savoir plus ! » Comme je l'ai dis, le fond de l'eau ne se voit même pas. « Il y a p't'être un cousin du Kraken qui vit là-dessous, donc autant éviter. » Darren ou l'art de balancer de p'tites conneries l'air de rien. « Et je t'interdis d'aller voir par toi-même. » que j'ajoute, non sans poser ma main libre sur son bras kidnappant toujours l'un des miens et le tapoter quelques fois, avant de détourner le regard.

Après avoir marché encore un peu, tout en nous éloignant de l'eau -à mon plus grand bonheur-, voilà qu'on croise la route de plusieurs personnes dans des costumes bien particuliers. « Oh ! Le fameux Carnaval ! » que je lâche, plutôt ravi de tomber pour un tel événement dans un tel endroit. On s'approche alors d'une petite boutique, avec une tonne de costumes pour l'occasion à destination des nombreux touristes en cette période-là. « Ce masque t'irait plutôt bien.. » Et oui, c'est un masque loup vert émeraude qui a attiré mon attention et dont je n'ai pas pu m'empêcher d'en partager mon avis avec la rousse à mes côtés..
AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptySam 8 Fév 2020 - 2:14



"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




La sécurité et Darren… Lorsqu’il parla du manque de sécurité de la gondola cela fit arracher un sourire à la rousse. Elle le trouvait rigolo. Maladroit, qui a peur de la sécurité, et qui ne sait pas toujours lâché prise, mais c’est ce qui pouvait le rendre attachant. On pourrait penser que la rousse, fille de bonne famille, et vraie rat de bibliothèque était coincé et pouvait avoir peur de ne pas suivre les règles… Et pourtant. Jeune adolescente qui voulait découvrir les plaisirs de la vie, elle en a fait des soirées avec son ami Isaac à danser jusqu’au bout de la nuit, buvant raisonnablement… Ou non. Flirtant avec des garçons comme des filles, elle a pu parfois aller plus loin si elle les appréciait bien, ça l’amusait. Puis elle a fini par se poser, mais sous cet aspect de lectrice accomplie qui passe sa vie cachée derrière les rayons de sa bibliothèque, elle peut avoir parfois envie de s’amuser ou même de briser les règles comme elle le fait depuis qu’elle est entrée dans la ligue Ogma.

La sécurité avant tout ? Lorsqu’elle était mariée elle était plus sage, fini les soirées, fini la drague, et surtout elle n’aurait jamais voulu aller à l’encontre des règles du bunker, elle qui se mariait déjà avec une femme alors que c’était mal vu… Mais maintenant qu’elle connaissait la vérité, qu’elle n’avait plus rien à perdre, elle se permettait de ne plus respecter les règles, à quoi ça lui servait ? A rien, juste à entrer dans les ordres alors qu’il y avait des choses révoltantes qui se passaient sous son nez. Alors oui, quand elle allait voir Costia c’était dangereux, mais elle voulait prendre ce risque, pour aider une femme qui en avait besoin et qui allait mal à cause de son peuple.

Mais là n’était pas la question. Pour l’instant elle était dans un cadre idyllique et elle comptait bien en profiter en se promenant avec Darren. Son naturel revenant au galop, elle déblatérait rapidement des questions existentielle. Elle aurait voulu savoir si c’était possible de tomber à l’eau, d’être mouillé, se disant que le scientifique qu’était son partenaire le savait peut-être. Puis elle rigolait en l’entendant dire qu’il n’en avait aucune idée et qu’il ne voulait pas tenter. « Si ça se trouve, il y a le cousin du Kraken et c’est un mignon petit poulpe ! », disait-elle sur le ton de l’humour, dans l'ambiance générale de cette petite sortie. Petite moue boudeuse venant s’installer sur son visage alors qu’il lui interdisait de tester par elle-même, la kidnappant alors avec son bras, ses joues prirent une teinte un peu plus rouge que d’habitude et elle rétorqua un simple « Mais... », d'une petite voix qui la rendait adorable, pour s’amuser de la situation car elle ne boudait pas vraiment. Comment pouvait-elle le bouder, elle le trouvait adorable avec sa sécurité, et surtout avec le geste qu’il avait fait. Ça l’avait touchée, elle se sentait protégée, sans aucune raison car il n’y a pas vraiment de Kraken dans l’eau et ils sont immergé dans de la technologie, mais ça lui faisait du bien de se sentir épaulé et protéger par quelqu’un, autre que son frère. Avec Isaac, bien qu’elle l’adore, elle ne ressent pas cette protection aussi forte, c’est surtout elle qui protège Isaac en général.

Continuant cette petite balade, et s’éloignant de l’eau, elle regardait les personnes autour d’elle, vêtus de manière colorées, et amusante. Le carnaval ! Qu’est-ce qu’elle trouvait ça jolie… « T’imagines si on peut nous aussi se déguiser ? Ce serait top ! », et en disant ces paroles ils s’arrêtèrent à une boutique de costumes, avec des masques. Voyant le masque dont parlait Darren elle avait envie de le prendre pour l’essayer, et, sans vraiment réfléchir oubliant la technologie elle le fit, essayant de l’attraper. En réalité, la technologie permettait qu’elle le mette en le touchant, apparaissant alors comme un hologramme sur son visage. « Oh, ça fonctionne ! Génial ! », s’émerveillait-elle face à cela. Le loup posé sur son visage mettait en valeur la rousseur de ses cheveux et le rouge à lèvre rouge qu’elle portait. « Alors ? Comment me trouves-tu ? », demandait-elle en prenant la pose. Et c’est alors qu’elle remarquait un autre loup noir et doré, assez simple dans l’idée mais très jolie dans les détails du motif. « Oh, celui-ci t’irait comme un gant Darren, allez, essaye-le toi aussi ! Comme ça on sera le roi et la reine du carnaval. », rigolait-elle gentiment.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptySam 15 Fév 2020 - 0:12


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'est quand même une sensation étrange, d'être là, à l'extérieur du bunker. Enfin, pas réellement, mais vous m'avez compris je pense. Plus encore, à des kilomètres de là. Sur un tout autre continent, baignant dans une culture qui pourrait presque paraître exotique à la vue des bâtiments autour de nous, avec des gens qui passent près de nous sans même qu'on ne sache ce qu'ils disent. Avouez qu'il y a de quoi en perdre la tête ! Heureusement, le sourire de la rousse m'aide à garder les pieds sur terre -alors qu'on est toujours sous terre, enfin bref, oui, c'est déstabilisant !-. Cette salle n'est pas franchement un endroit que je fréquente au quotidien, d'autres résidents peuvent être largement plus familiers que moi avec cette impression d'être .. ailleurs. Oh, oui, le hasard avait bien fait les choses, ce pays ayant su garder ses lettres de noblesse malgré le temps et le désastre nucléaire. L’enthousiasme de Sara est particulièrement communicatif. Sans doute est-ce là une des raisons qui font que j'aime bien passer du temps avec elle. Son énergie est telle qu'on est obligé de se vider la tête pour réussir à la suivre. L'entendre rebondir sur mon idée saugrenue d'un Kraken dans les environs m'amuse pas mal, je dois le reconnaître ! Et j'aime bien la voir sourire. Ça, c'est une certitude, désormais.

Rapidement, on comprend qu'on est en plein Carnaval. Et ça, franchement, c'est une chouette nouvelle. On aurait pu difficilement mieux tomber pour une première épopée virtuelle je trouve, pas vous ? « T’imagines si on peut nous aussi se déguiser ? Ce serait top ! » Son enthousiasme est contagieux en tout cas, si bien qu'un large sourire ne quitte plus mes lèvres. « Arrête, ils ne vont pas vouloir de nous lorsqu'ils verront à quel point on est trop canons, costumés ou pas ! » Ça mérite d'être dit, je trouve. Toujours est-il que nos pas nous mènent jusqu'à une petite boutique où, visiblement, pas mal de monde en ressort alors qu'une autre file y entre sans discontinuer. « Oh, ça fonctionne ! Génial ! » Le masque qui a pris place sur son visage lui va, effectivement, plutôt bien. Même plus que ça. « Alors ? Comment me trouves-tu ? » Magnifique ? Pouffant de rire, amusé de la voir ainsi poser avec son masque, je lance un joyeux « Digne des plus belles femmes de la ville ! » Ce qui n'est même pas un mensonge. Mais, d'un coup, je me rends compte de ce que je viens de lancer. Et me voilà à me gratter l'arrière de ma tête. Et à me racler la gorge. Et à détourner le regard. « Oh, celui-ci t’irait comme un gant Darren, allez, essaye-le toi aussi ! Comme ça on sera le roi et la reine du carnaval. » Bon. Il faut bien que je me lance, non ? D'un geste un peu maladroit, j'essaie de me saisir de ce vide matérialisant ce masque sur mon visage. « Verdict ? » que je lance à la rousse, écartant les bras avant de tourner sur moi-même comme un petit garçon qui essaie un vêtement devant ses parents. « Il est assez canon pour être assorti à ma beauté légendaire tu crois ? Et s'accorder à la tienne ? » Quitte à se lancer des fleurs, autant y aller à fond, non ? « Hey, t'as même la robe assortie ! Tu l'essaies, et j'me trouve aussi un truc. » que je glisse en tombant sur une robe d'une toute autre époque, elle aussi d'une couleur allant parfaitement à une petite rousse. « Ils vont être verts de jalousie .. » Mon sourire en coin illustre à la perfection à quel point je suis fier de moi pour le coup ! Un grand gamin, que voulez-vous..

AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyLun 23 Mar 2020 - 1:52



"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




A la fois à l’extérieur et à l’intérieur, Sara en étant encore un peu perturbée, mais elle était émerveillée. Elle trouvait ça intéressant de voir ce que la technologie pouvait faire, de fouler un sol technologique qui paraissait réel. Amené dans un monde de rêves, Sara se laissait emporter par le moment, voulant en profiter au maximum sans se prendre la tête. Une petite sortie, avec quelqu’un qu’elle appréciait, une sortie pour découvrir un ancien monde dans un nouveau, une sortie pour rêvé et surtout pour ne pas oublier le passé.

Et le carnaval était un évènement plutôt sympa pour découvrir ce passé qui était connu des personnes du bunker à travers l’art, la littérature ou encore la photographie et les vidéos. De bonnes archives mais qui malheureusement ne parlait pas de tout. Ce Carnaval était connu de Sara par quelques romans policiers, elle l’avait souvent imaginer sans savoir à quoi ressemblait réellement ces loups. Rigolant à la réplique de Darren qui disait qu’ils seraient trop canons costumés, elle finit par essayer de porter un fameux masque demandant l’avis de l’homme à ses côtés. Digne des plus belles femmes de la ville, phrase qui la fit rougir un petit peu, appréciant le compliment. Mais elle n’osait pas le remercier, par gêne… Mais pas cette gêne qui met mal à l’aise, non pas vraiment, juste cette gêne qui est présente car elle n’a plus les mots, elle ne sait plus quoi dire face à lui qui la complimente perdant presque ses moyens. Alors elle changeait de sujet, apercevant ce masque qui lui irait bien à lui aussi !

« Oh… Magnifique ! », disait-elle tout sourire, joignant ses mains sous son menton en l’observant se jeter des fleurs. « Il est très canon même ! Parfait pour nos beautés ! », rigolait-elle en se jetant elle aussi des fleurs pour s’amuser. Puis pour s’imprégner de l’époque en beauté Darren trouva une robe assortie que Sara accepta de porter. « Je suis tout à fait d’accord pour cette idée ! Et tout le monde nous trouvera parfait. », rigolait-elle doucement avant de toucher la robe pour que celle-ci se matérialise sur son corps. Une fois mise, celle-ci allait effectivement très bien avec le masque de Sara, dans les mêmes tons de couleurs ça mettait encore plus en valeur le roux de ses cheveux et le rouge de ses lèvres. Longue robe de princesse, paraissant être en mousseline, ça rajeunissait un peu Sara qui laissait ressortir son âme enfantine. Tournant sur elle-même en s’amusant de voir la technologie donner l’impression qu’elle portait vraiment cette robe, elle finit par demander : « Alors ? Tu me trouves comment ? »

Deux gamins dans une autre réalité qui profitaient seulement de l’instant présent, un instant où ils pouvaient mettre de côté leur problème et juste s’amuser comme des enfants, naïvement à rire et s’abandonner dans cette réalité virtuelle.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyDim 26 Avr 2020 - 12:48


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Combien de fois me suis-je déjà demandé à quoi pouvaient ressembler nos vies si seulement le temps n'avaient pas mis l'existence humaine en suspend. Un conflit d'intérêt, d'hommes politiques à l'égo surdimensionné qui nous que réussit à condamner les siècles après le leur à une vie si différente. Comment auraient-ils vécus l'enfermement dans un bunker, certes avec une existence en auto-suffisance, mais sans moyen de découvrir le monde ? On pourrait penser que c'est plus simple pour nous, descendants de ces âmes de cette période qui ont connu la liberté avant l'enfermement. Mais, pas pour ma soif de découverte qui se retrouve bâillonnée et pour laquelle les livres, les reportages en tout genre de ce qui a été ne suffit plus vraiment. Du coup, clairement, cette salle de réalité virtuelle est tout ce qu'il nous reste du monde extérieur tel qu'il pouvait l'être avant. Habituellement, je n'ai même pas le temps de m'y perdre, avec toutes ces casquettes que je m'évertue à porter au mieux. Celle de père, de prof, de scientifique un peu fou et sans doute bien d'autres. Là, passer du temps dans cette pièce, en compagnie de cette fameuse rousse, c'est plutôt agréable en plus d'être assez.. inédit ? En plus, pour découvrir quelle pouvait être l'ambiance en période de Carnaval, à Venise, c'est quand même plus que sympa comme programme ! Promis, je reviendrai avec Theo. Si elle est sage.

Et histoire de se plonger encore plus dans l'ambiance carnavalesque, une petite boutique n'a pas vraiment tardé à attirer notre attention. « Oh… Magnifique ! Il est très canon même ! Parfait pour nos beautés ! » que la rousse me répond, alors que je me suis emparé de ce masque virtuel, plus que réaliste. Une réaction qui m'arrache un petit rire, un vrai gamin que voulez-vous. Sérieux, toutes les personnes matérialisées près de nous vont avoir de quoi nous jalouser en fait ! « Je suis tout à fait d’accord pour cette idée ! Et tout le monde nous trouvera parfait. » Même Sara le dit, alors qu'elle regarde cette fameuse robe assortie à la couleur de son propre masque. « Plus que parfait, même ! Franchement, ils vont être soulagés de constater qu'on ne sera pas là, à leur faire de l'ombre, plusieurs jours. » que je précise, haussant doucement les épaules avant de passer une main devant moi, sur toutes ces pièces colorées en tout genre et qui, clairement, sont de belles pièces ! Franchement amusé par la légèreté qui nous entoure, je pouffe de rire -sans moquerie, hein- en la voyant tourner sur elle-même. « Alors ? Tu me trouves comment ? » Pour toute première réponse, je lève un pouce devant moi. « Parfaite ! » que j'ajoute d'un souffle en la regardant. Comme quoi, même là, baignant dans cette réalité virtuelle, je ne peux pas m'empêcher de la regarder autrement.

Enfin prêts, je lui tends le bras pour qu'on puisse enfin sortir de cette fameuse boutique. « Et même pas besoin de payer, visiblement. » Constatation faite en haussant légèrement les épaules alors qu'on s'avance tranquillement vers un endroit d'où s'élève pas mal de bruits en tout genre. Des discussions dans des langues que je ne connais pas, de la musique et bien d'autres choses. « Je t'aurai bien demandé si tu voulais éblouir les gens qui nous entourent d'une petite danse, mais.. Je crains pour tes pieds. » Ma maladresse est légendaire après tout, et hors de question qu'elle finisse sur une jambe avant de sortir de cet endroit ! « T'imagines si on pouvait prendre de vraies glaces à l'italienne, là ? » Et ouais, je suis gourmand et manque de pot, on n'a pas ça au bunker. Et, paraît qu'elles étaient plutôt pas mal à déguster. Dommage que cette salle n'ait pas un restaurant inclus. Ok, j'abuse peut-être un peu.
AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyVen 3 Juil 2020 - 1:26



"Où est la vraie vie ?"

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés, cette brise, la première, je l'entends m’appeler et je le découvre enfin, c'est ça la liberté ?




Cette petite pause dans le monde virtuelle était une source de fraîcheur pour la bibliothécaire. Excitée à l’idée de découvrir un nouveau monde surtout en présence de Darren, l’entrée dans celui-ci la rendait heureuse.

C’était le mot, heureuse. Un bonheur qu’elle n’avait pas ressenti depuis longtemps, mais enfin elle pouvait sourire en oubliant un instant tout ses problèmes. Au milieu de ce carnaval vénitien et de tout ce décor de rêve, son âme de grande romantique ressortait. Pour la première fois depuis son divorce elle laissait ses pensées divaguer vers l’amour avec un grand A, imaginant comment pouvait être la vie de ces couples pouvant voyager dans des endroits de rêves comme Venise.

Pour vivre l’expérience du carnaval, la tenue était de rigueur. Dans un esprit enfantins, Darren et elle s’était approché d’une boutique réussissant à s’habiller virtuellement de tenues colorées et carnavalesque. Rigolant aux dires de son amie, cette légèreté  lui faisait du bien, se mettant à jouer de sa robe en demandant l’avis du scientifique. Parfaite… Ce compliment la faisait rougir malgré elle, cette perfection dans sa tête n’existait pas, n’existait plus. Jeune femme qui avait pourtant eu confiance en elle durant une bonne période de sa vie, elle ne se sentait plus aussi… parfaite. Se sentant naïve d’avoir cru les dires de certains, bête d’être tombée dans le filet de Penelope et se demandant si elle a pu plaire un jour à quelqu’un, non elle ne se sentait pas parfaite. Toutefois, entendre ce compliment de Darren la mettait en confiance. Ne répliquant pas avec modestie, elle se contenta de sourire et d’accepter le compliment.

Une fois prêt ils sortaient de cette boutique et la constatation du scientifique fit doucement sourire la jeune femme. Constatation vraie mais rigolote : « Heureusement, je n’ai pas de bourse virtuelle sur moi ! ». Marchant aux côtés du blond elle écoutait le bruit environnant sans pour autant comprendre le tout, mais ça l’amusait de voir cette effervescence. Puis Darren repris la parole pour proposer une danse… avant de préciser qu’il n’était pas doué. Rigolant doucement elle rétorquait : « Je ne suis pas une excellente danseuse non plus. J’ai souvent désespéré Isaac d’ailleurs… Il avait honte de moi lors des soirées entre amis. », souvenir de ces soirées adolescentes où elle bougeait son corps sans honte même si elle était piètre danseuse, doux souvenir qui lui rappelait aussi sa rencontre avec son ex-femme. Chassant cette vision de son esprit elle entendait parler de glaces italiennes, sa nature gourmande prenant le pas. « Hm… ça aurait été génial ! Maintenant tu dois améliorer tes capacités de scientifiques pour trouver un moyen de manger en virtuel. Bonne idée pour améliorer ce monde, non ? Enfin reproduire le goût d’une glace à l’italienne sans savoir de quoi il en est, c’est un peu compliqué... ». Sara était souvent attristée d’être née dans ce monde post-apocalyptique, quand elle découvre des archives de l’autre monde elle aurait aimé pouvoir y vivre, sans avoir de problème rien que pour sortir et goûter à une glace italienne sans restriction. « Mais bon… Pour revenir à la danse on peut toujours essayer si tu n’as pas honte de moi. », proposait-elle en jouant avec ses mains. Proposition osée, mais dans cette allégresse elle avait dit cela comme ça, sans vraiment réfléchir. C’est après avoir posé la question qu’elle se sentait gênée espérant ne pas mettre mal à l’aise son ami.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Darren Bailey
❝ Admin ❞
Darren Bailey



Messages :
131
Date d'inscription :
04/12/2018
Ft :
A. Darvill
Crédits :
Avatar : Pikpik | Sign : old money.
[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. EmptyJeu 16 Juil 2020 - 0:00


Sara et Darren

Où est la vraie vie ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ca me fait du bien de, littéralement parlant, voir autre chose que mon bureau, mon appartement et ma salle de classe. Nos ancêtres n'avaient pas franchement tort lorsqu'ils parlaient de prendre un bon bol d'air à l'extérieur, dès qu'ils se sentaient un peu malmenés par leurs vies incroyables, mais follement épuisantes. Enfin, non pas que ça ne le soit pas pour nous, mais je pense que vous saisissez quand même la nuance à apporter entre ce qu'était la vie, à la surface, avant cette guerre nucléaire -et donc l'immensité d'un monde n'appartenant à personne- et celle dont on a le droit ici. À l'espace quelque peu restreint. Enfin bref. Et c'est encore mieux de partager un tel moment en bonne compagnie. Quel chanceux je suis donc en ce jour ! Une chance qui, a vu de nez, se confirme alors qu'on se trouve dans cette boutique bien fréquentée et que la rousse qui m'accompagne finit enveloppée d'une robe virtuelle aux allures de princesse italienne. Allons, les gars, ne soyez pas jaloux. Il fallait juste emmener Sara à Venise avant moi. « Heureusement, je n’ai pas de bourse virtuelle sur moi ! » Mettant les mains dans les poches de mon sweat -réel-, je finis par hausser simplement les épaules, montrant mes mains bien vides. « Et moi non plus. A part un petit bonbon, je n'ai rien. » Et ça aussi ça change de la vie de toutes ces personnes qu'on croise et qui, pour beaucoup, se balade avec des sacs vraisemblablement bien remplis. Nous, pas besoin de tout ça. On voyage les mains vides, quelle classe ! « Je ne suis pas une excellente danseuse non plus. J’ai souvent désespéré Isaac d’ailleurs… Il avait honte de moi lors des soirées entre amis. » que me répond la rousse à l'évocation de mes deux pieds gauches. Au moins, on se ressemble plutôt pas mal sur ce point. A être deux incapables d'aligner deux mouvements synchro sans que ça tourne mal ! « Nul jugement de ma part. Heureusement qu'il ne nous a jamais invité tous deux à une même soirée alors ! » Imaginez un peu le tableau, mine de rien. Ou non, n'imaginez pas en fait, ça vaudrait mieux ! Moi, je préfère manger. Chacun son délire. Et, à voir certains touristes, une bonne glace à l'italienne dans les mains, je déplore le manque de dégustation dans cette salle. « Hm… ça aurait été génial ! Maintenant tu dois améliorer tes capacités de scientifiques pour trouver un moyen de manger en virtuel. Bonne idée pour améliorer ce monde, non ? Enfin reproduire le goût d’une glace à l’italienne sans savoir de quoi il en est, c’est un peu compliqué... » Hum. Après, il doit bien y avoir des traces de recettes de telles glaces dans un bouquin ou dans un document traînant à quelque part dans ce bunker ? Mais, aurait-on seulement les bons ingrédients ? Aucune idée. « Ce serait tellement classe, d'avoir une petite dégustation en pleine visite ! Il faudrait que je me penche sur la question.. » que je réponds à la rousse avec un clin d'oeil amusé, même si j'ai parfaitement conscience d'être incapable de réaliser une telle prouesse. Dommage. Mais, que ne dirait-on pas pour espérer apercevoir un nouveau sourire ? « Mais bon… Pour revenir à la danse on peut toujours essayer si tu n’as pas honte de moi. » Cette Sara me surprendra sans doute toujours. Non pas dans un mauvais sens, évidemment. Mais juste.. J'apprécie beaucoup sa façon de voir les choses, parce que ça ressemble un peu à la mienne. En vivant pour elle, peu importe le regard des autres. La preuve en est avec ses nombreux costumes qu'elle s'amuse à sortir de temps en temps. « Comment quelqu'un pourrait bien avoir honte de toi ? » Oups. Les mots m'ont dépassé un peu, je le crains. Mais, c'est sorti d'un coup, avec une telle sincérité que même moi, je m'en retrouve un peu déstabilisé. Du coup, me voilà à tendre ma main vers la rousse, me courbant quelque peu. Il paraît que c'est ainsi qu'on invitait les belles dames à danser. Info ou intox, par contre, j'en ai aucune idée ! « Aller, on n'est à Venise qu'aujourd'hui ! Alors.. Une petite danse ? » Et voilà comment nous, deux grands maladroits, nous nous mettons à danser. Pas franchement comme les autres. Un peu à notre façon, mais qu'importe. Moi, ça m'amuse plutôt pas mal. Et puis, j'ai juste envie de voir le sourire de Sara s'illuminer à nouveau. Après tout, je fais bien attention à ne pas lui écraser les pieds. « On est franchement trop doués ! Si on continue comme ça, on va finir reine et roi des festivités ! » que je lance, d'une voix franchement amusée, alors qu'on profite juste du moment présent.
AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Start somewhere

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Vide
MessageSujet: Re: [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. [22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit. Empty

Revenir en haut Aller en bas

[22/07/2482] Où est la vraie vie ? - Ft Darren le maladroit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather :: Précédemment au Mont Weather ...-