AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonnes fêtes de fin d'année à tous [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke 4050672137
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation pour ceux venant des groupes : Delinquents, Arkers et Moskiums ! Essayez de les privilégier [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke 3207243747

Partagez|

[03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
John Murphy
❝ Le cafard ❞
John Murphy



Messages :
346
Date d'inscription :
10/04/2018
Ft :
Richard Harmon
Crédits :
Avatar: Heavydirtysoul
Signa: Crackintime
[03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Vide
MessageSujet: [03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke EmptySam 5 Oct - 0:36

Lieu du rp : Là où ils mangent à Cérès
Date du rp : Le 03/09/2482 durant le dîner.
Participants : Murphmurph national et Clarke la blonde boudeuse.
Météo : La neige tombe pas mal et il fait froid.
But du rp : Une discussion qui risque de finir en dispute.
Résumé du rp : ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's not the moment.
Feat Clarke
Rien n'allait, vraiment rien… encore la faute du Conseil. Ces cons nous avaient parlé d'aller au Mont Weather, des conneries ce Mont Weather sois-disant fait pour nous aider. Résultats ceux qui y sont allés, déjà ils ont été emmené là-bas de force et puis ils ont découvert des trucs pas vraiment cool, ça allait bien avec le Conseil quoi... entre connards ils se comprennent. Résultat on avait établi un plan pour se débarrasser d'eux. Et bien évidemment Bellamy avait tenu à y aller. Ça ne m'étonnait pas, ce gars aimait aider les autres, un vrai héros comparé à moi. Mais je m'inquiétais un peu pour lui, qui sait ce qu'il peut lui arriver. Parce que ouai, bien que ça peut paraître surprenant, je m'inquiète pour les personnes que j'apprécie, Bellamy fait parti des rares personnes qui ont le droit à avoir ma confiance, cette chose que j'offre que bien rarement. Je savais que je pouvais compter sur lui comme il pouvait compter sur moi, il m'avait aidé quand j'étais au plus bas, quand j'avais perdu mon bro Logan, que j'avais perdu ma June d'amour qui était en prison, que je ne savais plus quoi faire et que pour moi voler paraissait la seule solution. Il m'avait dit d'arrêter, je l'avais écouté, mais un jour, un seul jour j'ai volé pour avoir des chaussettes. Idiot me direz-vous? Je voulais seulement aider un ami qui n'avait plus rien. Et c'est là où le Phoenicien m'a fait chier et c'est parti en couille. Pour un gars comme moi qui a tout perdu il est facile de me faire perdre le contrôle.

Aujourd'hui je m'accrochais à ce qu'il restait: June, Bellamy, Ren, même ce p'tit con de Peter bien que je ne lui offre pas ma confiance il fait parti de ceux qui sont mes amis. Il y a d'autres waldenite, c'est surtout eux que j'accepte, mais je cite les plus influents sur moi. Malheureusement Ren était malade, suite à ce truc dans l'eau, ça fait chier. Donc ouai j'ai pas envie de perdre mes potes, Bellamy est dans cette montagne où ils font des choses étranges, Ren est malade, June est détruite à cause d'un salaud de garde. Rien de bien joyeux. Alors revoir certains revenir du Mont Weather mais ne pas voir Bellamy ça faisait chier.

Clarke faisait parti des revenants. Et faits étonnant -ou pas vraiment en faite- elle a rompu avec son petit-ami. Enfin ex. L'autre Phoenicien. J'avais dis durant la soirée qu'il y avait de l'eau dans le gaz pour ce couple. Et j'avoue que je me demande si c'est pas par rapport à Bellamy… j'ose espérer que non. Toutefois aujourd'hui je l'ai surpris parler à Octavia et j'ai entendu parler du brun… Elle pouvait me donner des nouvelles apparemment donc autant aller la voir. C'est ce que je fis, au repas, m'approchant d'elle qui mangeait seule sa ration. "Alors princesse, ça fait quoi de quitter un territoire propre ?", Demandais-je de mon ton sarcastique. J'avais entendu dire que la montagne était quand même aussi agréable que l'Arche, mais avec les horreurs qu'ils faisaient cette propreté des lieux n'est pas si propre que ça. Ma phrase était surtout sarcastique envers ce lieu tâché de crimes. "Plus sérieusement, je voulais savoir si Bell allait bien. J'tai aperçu parler avec sa soeur je me suis dis que t'aurais des nouvelles bien que l'idée de te savoir ami avec lui me donne la chair de poule.", Que voulez-vous, je n'aime pas montrer mes sentiments encore moins aux gens que j'aime pas, alors je lance toujours une légère pique qui saoule les gens. Et ouai, je suis pas un héros, je suis un chieur moi.

copyright FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2251
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : VINTAGE LOVE. / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Vide
MessageSujet: Re: [03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke EmptyDim 13 Oct - 22:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's not the moment..


Si j'avais seulement eu le choix, je serai restée au bunker. C'est bien « juste » parce que Bellamy a réussi à me convaincre -sans trop me laisser le choix-, que je suis sortie de ce bunker. Et croyez-moi quand je dis que je regrette, chaque heure qui passe, d'avoir cédé face à lui. Surtout lorsque ma main gauche effleure mon poignet droit, là où se trouvait ce fameux bracelet de cuir, il y a si peu de temps encore. Mais, ce n'est plus moi qui l'arbore. Je l'ai laissé au Blake avant de partir. A croire que c'est devenu un rituel entre nous, dès lors que nos chemins doivent se séparer et qui nous force à croire que ce n'est que temporaire. Je n'arrête pas de me dire ça depuis qu'on a pris la route avant d'arriver à Cérès. Évidemment, je pense aussi aux autres qui sont aussi restés sur place. Comme Harper. Bref. En tout cas, je lui avais promis d'échanger quelques mots avec sa sœur, Octavia, une fois de retour auprès des nôtres. Et c'est ce que j'ai fait. Inutile de vous dire que c'était plus que bizarre d'être face à elle, de devoir choisir mes mots aussi pour ne pas trop en dire. Qu'elle ne sente pas à quel point son frère me manque et que je m'inquiète pour lui.. Heureusement aussi, je n'arrête pas de courir partout. Comme toujours. Pour penser à autre chose en tentant d'aider à les sortir de là en faisant de mon mieux, en passant du temps avec Arthur ou encore en aidant ma mère comme je le peux. Je suis heureuse de l'avoir retrouvé en vie, et de pouvoir compter sur elle et sur les autres docs de l'Arche pour m'enlever un peu de ce poids sur mes épaules durant ces si longs derniers mois. Depuis notre arrivée sur Terre, en fait. Même si, il est vrai que ce périple m'a changé. Et pas qu'un peu.

Et c'est d'ailleurs après une bien longue journée épuisante que je m'autorise enfin à lever le pied, bien que mon cerveau turbine toujours. Beaucoup ont déjà fini de dîner lorsque je m'installe à mon tour. Voulant rester un peu seule, je n'hésite même pas à m'installer dans un coin. Je n'ai même pas faim tant mon ventre est noué par l'angoisse. Mais, si ma mère apprend que je me risque à jeûner, autant dire que je vais en entendre parler un moment. Autant éviter.  Manque de chance pour moi, voilà ce cher Murphy qui vient par ici. On n'est clairement pas les meilleurs amis au monde donc, j'avoue ne pas vraiment saisir pourquoi il me fait l'immense honneur de venir me tenir compagnie. « Alors princesse, ça fait quoi de quitter un territoire propre ? » Impossible de ne pas m'empêcher de soupirer face à ces mots, ni de lever les yeux au ciel. S'il est là pour passer ses nerfs sur moi, franchement, ce n'est pas du tout l'idée du siècle tant je ne suis pas en forme. Pour toute réponse, j'hausse un sourcil tout en reportant mon attention sur mon assiette qui ne s'est pas vraiment dégarnie depuis que je suis attablée, autant ne pas rentrer dans son jeu. Pas envie, là. « Plus sérieusement, je voulais savoir si Bell allait bien. » Remuant cette pâtée bizarre du bout de la fourchette, je me contente de relever très brièvement le regard vers lui, en l'entendant parler de Bellamy. Forcément, je repense à sa jambe blessée. J'espère vraiment qu'il y fait attention, sinon je vais devoir lui rentrer dedans à son retour. Ce que je préférerai éviter, quand même. « J'tai aperçu parler avec sa soeur je me suis dis que t'aurais des nouvelles bien que l'idée de te savoir ami avec lui me donne la chair de poule. » Si je n'étais pas aussi stressée, crevée et sur les nerfs que je le suis depuis mon retour à Cérès, je crois que je ne me serai même pas privée de lui rire au nez, rien qu'avec sa pique de fin. Il n'a même pas idée à quel point il se plante pour le coup, et j'avoue qu'étrangement, plutôt que de me faire vriller, ça me fait au contraire bien sourire intérieurement. Qu'il ne compte par contre par sur moi pour le reprendre sur ce terme erroné « d'amie » du Blake. Tout en me redressant et en serrant ce pull autour de moi -et ouais, il fait froid, ici !-, j'essaie à mon tour d'être un peu « sérieuse ». Après tout, ils sont potes. Il a bien le droit, lui aussi, d'avoir des nouvelles du Blake. « Aux dernières nouvelles .. » donc, que j'ai pu voir de mes propres yeux, n'en ayant pas depuis « .. il se porte aussi bien que peut l'être un gars prisonnier dans un bunker. » J'ai dis que je parlais de faire des « d'efforts » pour ne pas l'envoyer voir ailleurs, pas que j'allais considérer Murphy comme mon confident, hein. Puis bon, ce n'est même pas vraiment un mensonge. Les Montagnards ne l'ont pas torturé ou autre connerie du genre -enfin, je l'espère pour eux-, mais il reste quand même séquestré sous terre, avec les risques que ça implique. « Et désolée de t'annoncer cette terrible nouvelle, mais il va falloir que tu te fasses à l'idée qu'on ait le Blake comme ami commun. » que j'ajoute, tout en prenant le temps de boire une petite gorgée d'eau après avoir haussé les épaules. Alors, ouais. Ça ne m'enchante pas plus que lui, visiblement. Mais, c'est comme ça. Et, personnellement, je ne serai jamais la nana qui demande à son gars de choisir entre un de ses potes et elle. Cérès et la carcasse de l'Arche offrent assez d'espace pour qu'on puisse éviter de trop se croiser de toute façon, non ? Du moins, dans l'attente d'un miracle. « Et depuis, j'en sais pas plus. » Malheureusement. Et qu'est-ce que ça m'énerve de ne pas savoir.. Mon regard se fige un peu, avant que je ne me force à prendre une bouchée.

© Mister Hyde

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
John Murphy
❝ Le cafard ❞
John Murphy



Messages :
346
Date d'inscription :
10/04/2018
Ft :
Richard Harmon
Crédits :
Avatar: Heavydirtysoul
Signa: Crackintime
[03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Vide
MessageSujet: Re: [03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke EmptyMar 26 Nov - 15:46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's not the moment.
Feat Clarke
J’avais tellement envie d’en savoir plus sur mon ami que j’étais allée parler à une phoenicienne, qui plus est une avec laquelle ça passait vraiment pas. C’est une qui a du répondant, on me répond je répond de nouveau et ça ne cesse d’augmenter. L’un commence, l’autre suit. En général c’est moi qui commence, je sais, j’suis chiant, mais ça me fait marrer en même temps, surtout que je sais que si je l’énerve elle, j’énerve aussi son petit copain, ou du moins celui qu’elle délaisse, et lui il m’insupporte plus qu’elle.

Oui parce que, cette Clarke, elle est chiante, je l’aime pas, mais avec Zack… C’est pire. Je le pousse à bout, il essaye de me pousser à bout mais le pauvre n’a rien à me dire, il est juste ridicule et ça m’amuse de le rendre fou. Je sais pas pourquoi, rien que la tête de Zack m’énerve, sa voix m’énerve, tout m’énerve chez lui, donc c’est un peu mon petit souffre-douleur quand je veux passer mes nerfs sur quelqu’un. Sa petite-amie, ou du moins celle qui est censé être sa petite-amie, est juste là parfois, et comme j’aime embêter mon monde je l’embête aussi, elle répond et nous voici à nous envoyer des piques de temps en temps. Parfois je l’embête juste elle, mais sinon on s’ignore.

Sauf que là, il fallait que je parle à quelqu’un qui avait été avec Bellamy, et elle avait parlé à Octavia, je suis pas aveugle je vois bien qu’elle a pu parler au moins à Bellamy alors si y a quelqu’un qui peut me donner des nouvelles c’est elle, à mon avis. Il n’était pas revenu ce couillon, à vouloir jouer les héros, au moins il a du impressionner les filles, qui sait ? Bref, j’étais donc parti voir la blonde, avait été aussi agréable que d’habitude et elle avait soupirer. Je crois que je l’ennuie, mais c’est pas grave, je vais pas être le plus gentil du monde sous-prétexte que je souhaite avoir des nouvelles de mon ami, je suis déjà suffisamment gentil comme ça, le naturel revient au galop c’est tout. J’ai même signifier à la blonde que j’étais sérieux dans ma démarche, bien que ouai, ça me faisait chier de me dire qu’elle était ami avec un gars tel que Bell. Si ce n’est plus, j’espérais qu’il comptait pas coucher avec non plus, bon il fait ce qu’il veut mais Clarke fait parti quand même de l’ennemi qu’à toujours combattu Walden, son secteur, s’il finissait avec ce serait un peu comme une trahison.

Aussi bien que peut l’être un gars prisonnier dans un bunker, ah, ça m’aide pas vraiment. J’imagine que c’est négatif. Ça me faisait soupirer, tandis que je passais ma main dans mes cheveux, chose que j’avais tendance à faire quand je pouvais être nerveux. Ça me stressait de savoir que mon pote risquait sa vie. Puis elle repris la parole en me disant qu’on avait le Blake comme ami commun, ce qui me faisait encore plus soupirer. Ouai, apparemment ils avaient du se rapprocher eux au bunker. Amitié ou plus j’en sais rien, mais pour le moment je suis pas trop pour cette relation, qu’elle qu’elle soit. Alors que j’allais répondre, elle repris un ton plus inquiet ? Ouai je sentais de l’énervement et de l’inquiétude dans sa voix, elle n’en savais pas plus. C’est chiant. « Sauf que je sais pas comment ça se passe dans le bunker, j’imagine que c’est pas positif mais je ne sais pas grand-chose. Et soit, on a un ami commun, même si j’aimerais que non je vais accepter au moins pour l’instant car tu es l’une des plus à même à me donner des nouvelles. », disais-je non sans un agacement certain. J’acceptais pour l’instant, mais quand Bellamy reviendra, car ce con à intérêt à revenir, je discuterais avec lui. J'avais presque envie de faire chier Clarke avec ça, mais pas tout de suite, d'abord il me fallait des nouvelles de mon pote. « Et il a été torturé ou un truc de ce goût-là ? Même si tu n’en sais pas plus pour le moment, tu sais comment ça à pu se passer pour lui quand tu y étais, j’imagine. J’ai entendu dire que c’était des personnes inhumaines ces montagnards mais mes connaissances sont limitées comme beaucoup ne veulent pas nous en parler. », disais-je un peu énervé par ces hommes qui nous cachaient des choses. Mes connaissances sur le bunker se limitait à avant que l’Arche n’arrive, à ce que certains ont pu dire quand ils sont revenus de la montagne, mais au final je sais pas tout. Sois-disant pour nous protéger, je paris, mais c’est débile on est plus des gosses on a bien survécu avant que toute l’Arche ne débarque, sérieux ils sont cons des fois. Alors je savais qu’ils pouvaient torturé, comme ils pouvaient bien traiter les prisonniers avant de leur faire du mal, mais je ne savais pas exactement comment ça pouvait se passer pour les prisonniers.
copyright FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2251
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : VINTAGE LOVE. / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Vide
MessageSujet: Re: [03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke EmptyMar 24 Déc - 17:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It's not the moment..


Sans vraiment chercher à savoir ce que les cuisiniers du moment nous ont préparé en cette soirée, j'essaie de me faire violence contre moi-même pour manger au moins un peu. Chose normalement hautement banale qui fait d'ailleurs plaisir à bon nombre de personnes, mais pas facile pour autant lorsqu'on a le ventre aussi noué que le mien. Tant pis, je prendrai le temps qu'il me faudra pour venir à bout de cette assiette, mais ne pas la finir ne semble franchement pas être une idée lumineuse. Et à ce sujet-là, même si le contexte était différent, j'ai déjà eu ma petite leçon de morale. Autant éviter de se prendre un deuxième savon, de la part de ma mère, par exemple, cette fois-ci. Bon, après, je pense avoir quelques circonstances « atténuantes » quant à ce manque d'appétit. Après tout, cela ne fait pas bien longtemps que j'ai quitté le bunker. J'ai un peu de mal à réaliser tout ce qui a pu se passer ces derniers jours et j'ai du mal à imaginer comment on va bien pouvoir s'en sortir sur ce coup-là, mais on y arrivera. Il n'y a juste pas d'autres options possibles. On ira chercher les nôtres restés au bunker. La question principale est juste de savoir comment.

Étant seule à cette table, j'en profite évidemment pour réfléchir à tout cela. Mentalement, je dresse tous les points et zones faibles du bunker. Peut-être qu'un détail pouvant me revenir à l'esprit, en replongeant dans cette vie que j'ai pu mener sous terre, pourrait faire pencher la balance en notre faveur. Et surtout, sans trop traîner. Après tout, on a une belle épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Le moindre faux pas, la moindre parole mal interprétée pourrait être lourde de conséquence dans les jours de négociations à venir. Bref. Toujours est-il que voilà de la visite à cette table déserte. Si j'avais seulement imaginé que John Murphy en personne pointe le bout de son nez par-ici.. Peut-être que j'aurai préféré me poser à une table bien plus occupée. Ce n'est franchement pas le bon jour pour qu'il vienne me prendre la tête. Vraiment pas. « Sauf que je sais pas comment ça se passe dans le bunker, j’imagine que c’est pas positif mais je ne sais pas grand-chose. » qu'il me répond alors même que je lui ai lâché quelques mots qui n'engagent que peu. Me reculant sur ma chaise, mes doigts se crispent quelque peu contre ma fourchette alors qu'il ajoute ce « Et soit, on a un ami commun, même si j’aimerais que non je vais accepter au moins pour l’instant car tu es l’une des plus à même à me donner des nouvelles. » qui ne m'inspire pas grandement. Le regardant, arquant un sourcil, j'en suis à me demander s'il est vraiment sérieux, là. À me lâcher, sans pression, qu'il n'est là que par intérêt tout en avouant clairement qu'il ne souhaiterait pas que Bellamy fasse parti de mes amis. Ah, si tu savais, mon cher Murphy.. Venant de lui, de toute façon, ce n'est pas bien étonnant. Il est tellement différent du Blake. Leur amitié me semble toute aussi étrange. Passons. Tout en me contentant de poser ma fourchette de côté, avant de m'adosser contre ma chaise, mon regard dérive vers une table voisine visiblement d'humeur festive. Comme j'aimerai avoir des pensées aussi légères que les leurs.. Ce n'est qu'en entendant son « Et il a été torturé ou un truc de ce goût-là ? » que mon attention se fixe à nouveau sur Murphy. Une question à laquelle je m'empresse de répondre d'un signe de tête négatif. Non. Du moins, pas à ce que je sache. Et pas avant mon départ. Voilà ce dont j'essaie de me convaincre depuis mon retour à la surface : il n'est rien arrivé à Bellamy. Ni aux autres. Ils comptent juste sur nous pour les sortir de là. Mais, qu'est-ce qui a bien pu lui arriver depuis ? Aucune idée. « Même si tu n’en sais pas plus pour le moment, tu sais comment ça à pu se passer pour lui quand tu y étais, j’imagine. J’ai entendu dire que c’était des personnes inhumaines ces montagnards mais mes connaissances sont limitées comme beaucoup ne veulent pas nous en parler. » Lentement, mais sûrement, ce cher Murphy commence à me faire retomber dans une certaine angoisse. Chose contre laquelle, pourtant, je lutte depuis le moment où Bellamy m'a fait comprendre qu'il ne partirait pas du bunker avec nous. Alors, ouais. Je peux comprendre qu'il s'inquiète pour le Blake. Mais, franchement, c'est encore si récent et douloureux dans ma tête que sans le vouloir, il me pousse toujours plus vers ces limites que je m'étais fixée en rejoignant Cérès. Le pire, c'est que pour le coup, il est plus que correct avec moi, le Murphy. Il n'empêche que ce n'est pas pour rien, si je me suis isolée à une table toute seule. Puis bon, de toute façon, ça m'étonnerait que Zack soit d'humeur à manger avec moi, hein. Bref. « Qu'est-ce que tu veux m'entendre te répondre, en fait, Murphy ? » que je finis par lâcher sans trop réfléchir, tellement ça m'énerve de ne pas pouvoir agir, là, maintenant, pour sortir les nôtres du bunker. « Tu préfères quelle version au juste ? Celle où je te dis que ces Montagnards sont capables de tout et de n'importe quoi pour sortir de leur bunker ? Que les choses peuvent donc partir en vrille à la moindre parole qui ne leur plaît pas ? » Ça, rien que d'y penser, j'en ai des frissons. Parce que je sais très bien que c'est le cas. Même si on a de quoi les « retenir » durant ces négociations, tout peut partir en fumée en un claquement de doigts ! Posant mes mains sur le bord de la table, je ne tarde pas à ajouter « Qu'on a aucune certitude de ce qu'il va bien pouvoir se passer ces prochains jours ? Ou peut-être aussi que la vie de Bellamy est, pour le moment, préservée mais qu'au final, personne ne peut  en avoir la certitude avant qu'il ne soit de retour, ici ? » A mesure que les mots s'échappent de mes lèvres, ma gorge se noue et les larmes deviennent presque trop menaçantes à mon goût. Hors de question pourtant de me laisser ainsi aller face à quelqu’un comme Murphy. « Je t’ai dis ce que je sais à son sujet. Tout le reste ne seraient que des suppositions. » que je lui avoue, non sans mal, avec un nouveau soupir. Cette fois presque de résignation alors que je prends moi-même plus que conscience de ce que je viens de dire. Est-ce qu’on peut se fier à la simple parole de ces hommes de la Montagne en attendant de tomber sur des concessions de part et d’autre ? « Et à ce jeu là, on peut imaginer tout et n’importe quoi.. » Malheureusement. Donc, autant tenter de se convaincre que les choses trouveront rapidement des solutions, sans verser plus de sang que jusqu’alors ? « Je te le répète donc : de ce que j’en sais depuis notre départ, il n’a ni été torturé, ni affamé ou n’importe quoi d’autre. Les Montagnards devraient tenir parole au sujet de Bellamy et des autres, mais... » Je ne finis pas ma phrase, me contentant de contempler cette bouillie dans mon assiette. De toute façon, Murphy n’est pas aussi con qu’il prétend l’être et il a bien du saisir que tout est encore à faire pour les ramener jusqu’ici. Après, je sais qu’on peut compter sur certains résidents du bunker pour veiller à ce que ce séjour forcé pour certains se passe « au mieux ». « Même si ce n’est pas facile, on se doit d’essayer de mettre ces peurs de côté pour trouver une façon de les ramener jusqu’ici aussi vite que possible. » Et franchement, je dis ça, mais je n’y arrive pas vraiment. Toute cette situation me hante. Murphy se tromperait tellement s’il pense que j’essaie de ne plus penser à tout cela parce que je ne me sens pas concernée par le sort pouvant s’abattre sur les « otages » des Montagnards, car il n’y à rien de plus faux. Même s’il n’a pas idée à quel point ça l’est concernant le Blake.

© Mister Hyde

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Vide
MessageSujet: Re: [03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke [03.09.2482] It's not the moment - Ft  Clarke Empty

Revenir en haut Aller en bas

[03.09.2482] It's not the moment - Ft Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Cérès (l'Arche sur Terre)-