AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  3207243747
Le deal à ne pas rater :
-20% sur TOUT le site ASOS pour Halloween (code promo)
Voir le deal

Partagez|

[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyLun 14 Oct - 22:50

Informations:
 

Infiltration foireuse

Nous avions bien merdé n’empêche. Je ne sais pas ce qui avait foiré, je ne sais pas qui avait foiré tout ça, mais une chose était sûr, ça me faisait profondement chier. Pourtant, tout était bien rodé, on était un petit groupe, on était discret et surtout déterminé à libérer quelques personnes ici, dans ce Mont Weather.

Pourtant, il faut croire que le destin en à décidé autrement, et nous voilà tous enfermés dans cette putain de pièce, presque à poil à attendre notre sort, en temps normal, me retrouver avec d'autre personnes presque nus me dérangeait pas, lorsque ceux-ci étaient pas mal physiquement et aussi parce que c'était voulu, là c'était tout autre chose. Enfin, si ce n’était que ça, mais les chaînes autour de nos poignets et cette chose autour de nos cous nous prouve que ce n’est pas un sort très plaisant qui nous attends.

Je tente de rester calme, regardant mes camarades d’infortunes, je m’en veux dans le fond, est-ce que j’ai loupé quelque chose ? Une information qui aurait pu nous éviter d’en arriver là ? Et puis merde quoi, on n'est pas de vulgaires animaux, ils auraient au moins pu nous laisser nos vêtements, mais non, que dalle, il n’empêche que tout ce que j’avais entendu sur eux était pas si faux que ça...

J’ai beau tourner encore et encore le problème dans ma tête, je ne vois pas ce qu’on peut faire, pour le moment nous sommes enchaîner, attendre qu’on vienne nous chercher et essayer de se débarrasser d’eux une fois sortis ? On pourrait, mais nous avons ce foutu problème de collier autour du cou qui nous envoie un bon coup de jus si on se tient pas comme il faut.

Mon corps se tend de nouveau alors que je soupire profondément, j’essaye de rester calme, mais c’est très difficile, surtout avec ce problème qui tourne dans ma tête sans trouver de solution, j’observe de nouveau mes camarades, ils auront peut être une solution, mais je ne suis pas sûr que parler réellement d’un plan pour s’en sortir soit une bonne chose, après tout, nous sommes surveillés et certains peuvent connaître et comprendre notre langue, ce qui serait vraiment con, de faire tout un plan en l’exposant à nos geôliers.

“ Putain ça fait chier…”

J’avoue, ça ne nous avance pas à grand chose ce que je dis, ça ne va pas nous libérer, mais actuellement j’ai beaucoup trop de pression et de frustration, il faut bien que ça sorte un petit peu avant que je fasse n’importe quoi.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyVen 18 Oct - 2:04

Infiltration foireuse.
Lincoln, Juel, Orlando & Roan.

« Ou c'est de la folie, ou c'est du génie. Ce qui est étonnant c'est que souvent ces deux qualités vont ensemble. »
Après une première mission suicidaire qui a été de libérer des esclaves d’Azgeda, Roan s’était lancé dans une nouvelle mission. Infiltrer le Mont Weather. Oh bien sur, cet acte était purement réfléchi, purement stratégique. Il voulait aider, certes, mais il avait comme idée surtout de mettre à mal le règne de Nia et récupérer le trône… Et l’infiltration dans ce bunker allait l’aider puisqu’il lui amènerait une alliée en plus qui n’est autre que Lexa, et pendant qu’il redore l’image d’Azgeda, Nia, elle, doit presque se faire toute petite.

Toujours est-il que le prince banni a fait parti de ceux qui allait infiltrer le bunker… Et ça avait échoué. Tout c’était bien passé, puis une petite chose à tout fait foirer. Il était actuellement enfermé dans une pièce, avec d’autres grounders, il avait été quasiment mis à nu et il se sentait… souillé. Oui, c’était bien ça le mot. Aucun respect ne leur était dû, il se sentait tel du bétail, et encore même lors d’une chasse il est plus respectueux envers l’animal. Aux côtés d’Orlando il ne disait rien, gardant un visage impassible restant le plus calme possible, mais au fond de lui il était énervé et attendait la moindre occasion pour pouvoir se venger et se casser d'ici.

« Comme tu dis », rétorquait-il pour répondre à Orlando. Sa réponse n’apportait rien de plus, mais au moins il prouvait qu’il était encore en vie. Ça faisait chier, il le savait, car là ils étaient avec des colliers, des chaînes, et ça envoyait des décharges désagréable qui faisait se tendre le corps de Roan si celui-ci décidait de mordre… Il avait essayer alors il ne s’y risquerait pas de nouveau. Heureusement il était résistant à la douleur.

Parler d’un plan pour s’en sortir était pour le moment compliqué, mais le brun ne s’avouait pas vaincu. Pour le moment les geôliers étaient non loin mais ils étaient un minimum en paix, ceux-ci semblaient être en discussion pour savoir quoi faire des grounders présent ici. S’ils étaient discret peut-être qu’ils pourraient s’en sortir. Il réfléchissait à une solution pour s’en sortir, mais pour le moment l’idée ne venait pas, et en parler aux autres étaient compliqués avec les montagnards non loin. Il se mit finalement à chuchoter, en trigedasleng à l'adresse de la guerrière, Juel, se trouvant à côté de lui: « Tu peux peut-être essayer de trouver une situation embarrassante qui ferait que tu serais isolés de nous ? », idée simple, mais une base quand même. Ce n'était qu'une proposition de la part de Roan, il voulait jouer sur le faite qu'elle soit une femme et donc ne voudrais pas se montrer devant tout le monde dans une situation embarrassante. Mais il n'était pas convaincu de l'humanité de leurs bourreaux, vu comment ils les traitaient...
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Faceless
❝ Admin ❞
Faceless



Messages :
15
Date d'inscription :
07/02/2019
Ft :
Faceless
Crédits :
(Avatar) Broken Wings
[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyLun 4 Nov - 22:26


Sujet de groupe

L'infiltration du Mont Weather


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans la peau de Juel..
Certains peuvent dire de moi que je suis suicidaire pour m'être ainsi portée volontaire pour rejoindre cette mission d'infiltration chez les Maunons, mais ce n'est pas la volonté de perdre la vie qui m'a amené à faire un tel choix. Anya compte sur moi. Ainsi que l'ensemble des nôtres, qui n'auront plus à vivre avec la crainte que ces hommes de la Montagne peuvent avoir sur nous. Il faut que cela cesse. De toute façon, que pourraient-ils m'infliger de pire qu'ils ne l'ont déjà faits aux miens, durant toutes ces années ? Je me battrai pour nous libérer de cette menace même si pour cela, il me faut entrer dans ce bunker. Et donc, subir ce qui m'y attend. On en a conscience, de toute façon. Mais, la différence entre « savoir » et « vivre » n'est pas à prendre à la légère, surtout lorsqu'on voit cet accueil qui est le notre.

A genoux contre ce mur si froid, mon regard est si dur face à ces hommes habillés de cette tenue étrange qui les recouvrent de la tête aux pieds. Certains n'ont pas la carrure de guerriers. Et ça me ferait presque pouffer de rire si la situation était toute autre. Impossible de faire des vagues et de sortir du rang. Le mot d'ordre était très clair à notre départ : on ne doit pas se faire remarquer. Du moins, pas trop. Dans ma tête, clairement, je m'imagine ma lame venir trancher leurs gorges après leur avoir ôté cette chose recouvrant leurs têtes. La mort est tout ce qu'ils méritent, pour avoir torturé et séquestrés bon nombre des miens. Mon imagination m'aide à rester silencieuse, alors que je ne quitte pas du regard cette porte fermée, devant laquelle les Maunons s'y sont retrouvés. Certains d'entre nous, dans cette sombre pièce sans le moindre rayon de soleil, sont extérieurs au plan d'infiltration. Ils ne se doutent de rien. Puis bon. A part attendre, pour le moment, on ne peut rien faire tant nos liens en chaînes nous forcent à l'immobilité. Regardant droit devant moi jusqu'alors, je ne peux que tourner la tête vers les deux hommes bravant le silence. Mais, ce n'est qu'entendant le Prince déchu me parler que je sors du mien. Lui répondant, à mon tour, dans un murmure et dans notre langue, mon regard remonte vers cette fameuse porte. « Aucune situation ne peut être aussi embarrassante que ce qui les attend.. » C'est une promesse que je me fais, d'ailleurs, mon regard gardant en mémoire les visages des présents. Ils peuvent me dévêtir si cela les amuse, ils ne savent juste pas à quoi s'attendre lorsque le plan se déroulera. « Visiblement, c'est maintenant qu'on prend les paris sur ce qui nous attend.. » que je glisse, me doutant bien qu'on risque d'être prochainement tous dispersés dans les différents « projets » du bunker. Joie. « Une préférence ? » que j'ajoute, non sans ironie, histoire de mettre une pointe d'humour à notre situation. Bien qu'elle ne prête pas à rire, évidemment. Surtout pas si l'un de nous finit parmi les poches à sang ambulantes.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Faceless
❝ Admin ❞
Faceless



Messages :
15
Date d'inscription :
07/02/2019
Ft :
Faceless
Crédits :
(Avatar) Broken Wings
[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyJeu 7 Nov - 15:43



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Infiltration au Mont Weather

Sujet de groupe

◊ ◊ ◊

Des animaux, ils étaient traités comme tel. Ils étaient des êtres humains mais on les traitaient comme des animaux. Chacun d’entre eux, se retrouvaient mis à nu, seul la peau pour les habiller. Lincoln, ce guerrier trikru, était présent dans cette infiltration, lui aussi ridiculisé par les maunons, ces hommes de la montagne. Il était silencieux, repensant à tout ce qu’il s’était passé.

Volontaire pour aider à infiltrer la montagne, il n’aurait pas penser que ça aurait pris cette tournure-ci. Il devait « attaquer » cette skaikru, faire croire à cette attaque, et tout avait été planifier. Malheureusement, un garçon avait tiré, et le couteau de Lincoln s’était enfoncé plus que la normal dans la chair de la jeune femme. Cet imprévu ne menaçait pas le plan, Lincoln se retrouvant capturé comme d’autres, mais il s’en voulait. Il n’aurait pas penser non plus être traité à ce point-là comme des animaux. Certes il savait que les maunons étaient des êtres horribles, on le lui avait dépeint ce portrait des hommes de la montagne il y a bien longtemps et ça lui était rester en tête. Mais là, il les voyait comme des monstres sous leur combinaisons. Ils se croyaient fort avec leur vêtement et leur technologie, là où Lincoln, Roan, Orlando, ou encore Juel étaient dévêtus et sans moyen de défense. Et pourtant, c’était de brillants guerriers qui avaient plus d’un tour dans leur sac, on ne leur enlèverait pas ça.

Ecoutant les paroles de ces compagnons d’infortune, il ne disait rien pour le moment, entendant alors le prince banni d’Azgeda proposer une idée à Juel. Et la réponse de celle-ci fit sourire Lincoln, elle avait cet esprit guerrier qu’ils avaient tous : ils s’en sortirait, avec ou sans arme, collier ou sans collier. Sauvage ? Non, ils étaient des guerriers, des personnes réfléchie qui connaissait la stratégie. Brute sanguinaire, possible, mais pas irrationnelle non plus.

« Non, je n’ai pas vraiment de préférence. », disait-il à la question ironique de Juel. Il avait bien compris son ironie, mais quitte à être là autant en rire un peu, de toute manière les Maunons ne feront pas long feu. Ils parlaient de « projet », Lincoln savait qu’il finirait en poche de sang ou, pire, en chien de garde pour le Mont Weather. Toutou du bunker. Comme certains de ces camarades le sont devenus. Il avait déjà croiser ces personnes sans pouvoir les aider, Nyko n’a pas su les soigner et, encore faut-il réussir à les approcher. Ils sont avide de viande fraîche, ils ne sont plus eux, comme si un démon les habitaient, du moins c’était la vision du guerrier Trikru. Il ne savait pas ce que c’était, pour lui c’était démoniaque, tout comme les montagnards le sont.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyJeu 12 Mar - 22:39



Je détestais cette situation, celle d’être enfermé là, en attente de quelque chose, mais quoi d’ailleurs ? Au vu de comment nous étions là, on n'allait pas bien finir, qui sait de quoi ces fous sont capables. Je tente de trouver une solution, mon cerveau bouillonne, retournant la situation dans tous les sens, mais rien à faire, tant qu’on est dans cette foutue pièce. J'avais vraiment l'impression d'être une bête de foire, sauvage, gardé dans une prison le temps qu'on veuille bien le voir en spectacle. Sauf que cette fois-ci, le spectacle serait surement ma mise à mort... et celle de mes compagnons d'infortunes.

Je souris un peu en entendant Juel promettre bien des choses à nos geôliers. C’est clair qu’on va leur faire leurs fêtes si jamais on arrive à sortir d’ici. Recevoir des décharges à chaque mouvements depuis qu'on est là, non ça me plait pas trop, pire ça me donne des envies de fracasser le crâne de nos bourreaux contre le mur, mais bon les mains liées.. c'est pas trop pratique.

“ Aucune non plus”


À part la possibilité de sortir d’ici sans problème, mais ça, ça semble corrompu encore une fois. Roan propose une idée, mais elle est pas complète, on fait comment ensuite, si elle est seule, eux ne le seront pas...Alors se séparer ce n'est vraiment pas une bonne idée, et puis… tant qu’on aura ces putains de collier autour du cou, on pourrait se recevoir des décharges aux moindres mouvements suspects.

“ Se séparer ce n'est pas une bonne solution en vrai, on est déjà en mauvaise posture.. Mais en même temps, y a rien d’autre à faire…”

Je parle le plus bas possible, il n’y a que mes voisins proches qui m’entendent, parce que bon, j’ai pas envie qu’on découvre qu’on tente de monter un plan pour tenter de s'échapper d’ici. Après, si on arrivait à neutraliser les deux personnes devant notre prison...Ouais, mais ensuite ? Putain arrête de trop penser Orlando, ça le fait pas. Au pire on fonce dans le tas, et advienne que pourra ? Enfin après j'ai pas non plus envie de crever, j'ai une Lilith à retrouver... quoique.. elle va vraiment me tuer aussi... mais je préfère mourir de ses mains, elle est beaucoup plus belle que les deux cons là-bas.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
❝ Invité ❞
avatar



[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  EmptyMar 17 Mar - 2:15

Infiltration foireuse.
Lincoln, Juel, Orlando & Roan.

« Ou c'est de la folie, ou c'est du génie. Ce qui est étonnant c'est que souvent ces deux qualités vont ensemble. »
Ils utilisaient leurs langues, au moins ils étaient sûr ainsi de ne pas se faire comprendre de ces personnes en combinaisons. Roan ne savait pas vraiment comment ça allait se passer pour eux, ils s’étaient tous portés volontaire, mais ils y allaient un peu à l’aveugle. Dévêtu, ses biens matériels enlevés, il n’avait plus de réel moyen de défense si ce n’est ses poings, et vu sa force il pourrait aisément battre ces moucherons. Mais ces moucherons avaient plus d’un tour dans leur sac…

Il se disait que Juel, étant une femme, pouvait peut-être être un avantage face à ces hommes. Mais il comprenait, la situation vécu était déjà la plus embarrassante qu’ils subissaient, mais ce que ces hommes allaient vivre serait bien pire, de la part de Juel comme de quelqu’un d’autres. Le prince ne rajoutait rien, laissant les autres parler, réfléchissant de son côté. Il était comme ça, toujours à réfléchir et très peu bavard, de toute manière même s’ils parlaient dans ce langage si particulier qui étaient le leur, ils ne fallait pas qu’ils soient trop entendu…

Orlando soulevait la question de la séparation qui lui posait problème, chose que pouvait comprendre Roan mais en même temps ils étaient tous des guerriers, à plusieurs ou seuls ils sauraient se débrouiller. « Nous n’avons guère beaucoup de choix. Et puis le nombre ne fera pas de différences avec ces hommes. En plus Juel pourrait endormir leur méfiance comparé à des gros bras comme nous. », car oui, elle n’avait pas les gros bras d’Orlando, Roan ou Lincoln. Mais elle avait d’autres atouts dans sa manche, Roan n’en doutait pas même s’il ne la connaissait pas vraiment. Puis il se tut d’un coup en voyant les hommes les regarder, avait-ils entendus ?

Ce fut le cas. L’un d’eux s’approchait de l’ancien Azgedien, le regardait dans les yeux derrière sa combinaison, Roan soutenait ce regard mais ne lâchait aucun mot tandis que l’homme semblait dire un « Tais-toi le sauvage. » avant de lui envoyer une décharge bien plus forte que celles déjà reçue. Il serrait les dents pour ne lâcher aucun son, pour ne pas faire plaisir à son bourreau, mais il avait mal. Le mal n’était rien, il se le répétait sans cesse dans sa tête, affrontant la douleur qu’il ressentait tout en continuant de regarder son bourreau dans les yeux. Non, il n’allait pas lui faire ce cadeau de montrer qu’il avait mal. Et puis, le fait qu’il s’approche allait peut-être aider Juel ou même Lincoln a mettre en place une attaque.

Lancer de dé:
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Vide
MessageSujet: Re: [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires [28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires  Empty

Revenir en haut Aller en bas

[28/07/2482] L'infiltration foireuse Ft. Le groupe des suicidaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather :: Précédemment au Mont Weather ...-