AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV (free) it's time to run. 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook (free) it's time to run. 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) (free) it's time to run. 3207243747
Le CrocoDeal du moment : -46%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, ...
Voir le deal
6.99 €

Partagez|

(free) it's time to run.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
20
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
@Black Swan (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
(free) it's time to run. Vide
MessageSujet: (free) it's time to run. (free) it's time to run. EmptyMer 12 Fév - 22:50

Lieu du rp : autour du camp des 100
Date du rp : 01 sept 2482 ; 07:43
Participants : Octavia Blake & qui voudra ^^
Météo : Il fait froid. Très froid. A peine 5°C. On peut voir que le brouillard matinal ne s'est pas encore levé, mais l'air est si sec que la pluie est peu probable pour cette journée. Le soleil naissant peine à transpercer les épais nuages. Difficile de savoir s'il y aura de la luminosité aujourd'hui.
But du rp : Pour O', se réveiller et poursuivre son auto-entraînement. Pour la personne qui se joindra au RP, libre de m'en faire part ^^
Résumé du rp : coming soon.

it's time to run.

Ce fut le froid qui sortit Octavia de sa léthargie. Tremblante, elle essaya (pendant une bonne grosse longue seconde) de se rappeler d'où elle était. Il faisait bien trop froid pour qu'elle soit dans leurs quartiers sur l'Arche. Même quand on leur coupait tout, chauffage et électricité, il y avait toujours le corps de Bellamy pour lui servir de radiateur. Son frère la tenait dans ses bras et enroulait soigneusement la couverture autour d'elle, quitte à avoir froid lui-même, pour qu'elle, elle reste au chaud. Et puis elle était seule dans le lit. Une chose qui n'était arrivée que dans la Skybox. La Skybox... Non. Ils chauffaient les cellules, là encore. Plus souvent que sur Walden, même. C'est qu'il y avait des gosses de Phoenix dans ces cellules. Il ne faudrait pas qu'ils meurent avant d'avoir eu le temps d'être rejugée... Non. Il n'y avait qu'un seul endroit dans l'univers où elle avait eu aussi froid : sur Terre...

Terre...

Ouvrant brutalement les yeux, la lumière pas assez vive n'eut pas l'occasion d'agresser ses rétines, alors qu'elle s'extirpait laborieusement de sa couche de fortune pour enfiler quelques vêtements supplémentaires. Les gestes lents et imprécis, elle se maudit elle-même. Les somnifères et le froid ne faisaient définitivement pas bon ménage et la brune avait un mal fou à émerger. Alors, toujours lasse, elle se leva définitivement, enfilant ses bottes et revint vers son oreiller pour en extraire son arme de fortune qu'elle fourra dans sa botte. Celle-ci était assez élimée pour offrir une petite poche de fortune dans laquelle mettre le bout de carlingue en sécurité, sans qu'il ne risque de tomber pendant une course ou de la blesser en court de route. Parfois, la pauvreté avait du bon. Seulement parfois...

Les épaules lourdes et l'air blasé, Octavia soupira avant de commencer à trotrinner. Son pas était lent. Tellement lent que s'en était désespérant, son corps entier lui criant que c'était trop d'effort à cette heure, alors que le soleil n'était pas tout à fait lever et que les restes de drogues endormaient encore tout son système, mais sa volonté, elle, hurlait déjà à ses os de se mettre en mouvement, à ses muscles de pousser les gestes pour qu'ils soient plus précis, plus rapide, que les os soient lancés correctement pour trouver une allure digne d'être appeler "course". A mesure qu'elle entamait un premier grand tour de camp, son dos se redressa, ses épaules se dégagère vers l'arrière, ses yeux tirant toujours, suppliant pour rester fermer, mais elle lutta, contre la douleur d'une activité sportive bien trop matinale et l'envie de retourner au lit. La réalité n'était pas joyeuse, mais les rêves ne l'étaient pas plus. Quitte à vivre dans un cauchemar permanent, autant qu'il soit réel, non ?

Elle en était à son deuxième tour de camp quand sa gorge sèche commença à la brûler bien trop. Octavia entama donc un crochet et se rendit vers la cuve d'eau potable pour en tirer un gobelet de fortune. Elle bu, lentement, l'eau glacée brûlant la muqueuse rèche de sa gorge. Elle toussa brièvement. Elle aurait dû boire avant de commencer à courir. Les plantes avaient le désavantage d'assécher encore un peu plus sa gorge, lui donnant des soifs incontrôlables le matin. Courir sans avoir bu, un air sec et glacial pénétrant ses poumons... C'était comme passer du papier de verre sur une peau déjà à vif. Mettez de l'eau glacée dessus et vous pouviez tout aussi bien y saupoudrer directement une bonne quantité de sel.
Revenir en haut Aller en bas

(free) it's time to run.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Camp des 100 (2)-