AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk 3207243747
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez|

[07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
183
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Gypsophile, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
[07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk Vide
MessageSujet: [07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk [07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk EmptyMar 10 Mar - 0:03

Sur la chrono :
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"I was raised in the shadows, so blinded. Lost until I chose to find out the truth of what I really am. I learned a power has always been in me biding it's time but I'm ready. I'm giving the unknown a chance but everything comes with a price. There's a whole other world within my reach. A whole other world now I can see. I'm still running heart first but with eyes wide open." [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aujourd’hui, c’est bien un des rares jours où j’ai une grosse appréhension face à la journée qui m’attend. Pourtant, et comme à mon habitude, j’ai évité de décider de me rendre ici, sur un coup de tête. Ca n’est pas pour rien que j’ai attendu 3-4 jours avant de faire parvenir ma réponse, à cette sœur qui cherchait à me voir. J’avais besoin de ce temps. J’avais déjà à me faire à la vérité sur moi. Non, je n’ai pas été abandonnée par les miens. Et ça, c’est dur à accepter. J’ai passé des années à détester ceux que je prenais pour des monstres, capables de sacrifier des enfants à une Nature cruelle, pour éviter que le courroux divin ne s’abatte sur eux ! Découvrir comme ça, de but en blanc presque, que la réalité est toute autre, ça bouleverse ma vision des choses, bien forcément ! Non, le peuple qui m'a recueillie ne contient nullement des sauveurs ! Tout au contraire même ! Et ça change encore plus ma vision du monde. Est-ce que Maureen savait ce qui se passait réellement à la surface, et les mensonges dans lesquels son peuple plongeait les enfants qu’ils prenaient ? Est-ce qu’elle m’aurait arrachée aux miens pour m’élever comme sa fille et remédier à son manque de maternité ? Je pourrais en parler à Darren, et chercher à découvrir ce que lui savait ou non, de la réalité. Mais pour l’instant, ça m’est trop difficile, je suis bien trop lâche pour en parler et risquer de voir s’écailler encore plus ce que je prenais pour réel et acquis. Non, ici, on ne m’a pas accepté aussi bien que je l’avais imaginé ! Ca, ça n’est pas une découverte nouvelle, ce qui l’est, c’est plutôt à quel point certains ne m’ont pas acceptés ! Depuis les récents événements, le racisme contre les non « Montagnards pur jus » est un peu plus flagrant. Avant ça, c’était des petites piques, principalement, montrant la crainte qu’on ne se montre aussi monstrueux que ceux de dehors… Maintenant, on nous reproche d’être la cause de la situation du bunker… Mais le pire, c’est surtout que Non, je ne suis pas Théo(dora) Bailey ! Et si ça, je le savais déjà, qu’on ne m’a jamais caché que je venais de la surface, ça change pourtant la donne, d’avoir en tête les éléments cités précédemment ! Jamais jusqu’alors, je ne m’étais sentie aussi peu à ma place entre ces murs pourtant si familiers et réconfortants, il y a encore quelques jours de cela en arrière… Alors c’est tout ça, que j’ai dû essayer d’encaisser, avant de chercher à m’alourdir encore plus les pensées en découvrant la vie à laquelle on m’aurait prétendument arrachée, si tant est que cette inconnue ne se soit pas trompée à mon sujet… Et pour être tout à fait honnête, même maintenant que je suis devant la ferme – lieu où notre rencontre a été convenue – je ne suis pas certaine d’être réellement prête pour les nouveaux bouleversements qui s’ajouteront à tout ça ! Mais si j’ai accepté, c’est aussi pour en avoir le cœur net, et pour permettre à cette femme de savoir enfin si ses espoirs sont fondés ou non. Je me dis qu’à sa place, j’aimerai rencontrer celle qui m’a été arrachée, et savoir si c’est bien elle ou pas…

Mes doigts se resserrent autour de Ludna. Je n’ai pas pour habitude de trimballer ma peluche partout avec moi. J’ai perdu cette habitude depuis bien longtemps, on va dire. Si là, j’ai fait une entorse à ma routine, c’est aussi pour cette Terrienne. D’après ce que l’on m’a dit, c’est non seulement ma cécité, mais aussi la description de ma peluche, qui lui a fait penser que je pouvais être sa petite sœur, que ça collait, niveau âge…. Au moins, comme ça, elle pourra en avoir le cœur net, même si moi, il en faudra  beaucoup pour me convaincre qu’elle n’hallucine pas. Après tout, il y a sans doute eut plein d’enfants qui ont été enlevés, alors cela restreint les chances qu’ils retrouvent leur famille. Surtout quand on est là depuis aussi longtemps que moi ! Alors je ne sais pas ce que j’espère, tandis que je serre mon fidèle compagnon contre moi. Et pour une fois, je suis tellement plongée dans mes pensées, que je ne fais pas vraiment attention à ce qui se passe autour de moi. Je sursaute donc en entendant une voix s’adresser à moi. Un fermier me fait savoir qu’il est là pour m’accompagner là où doit avoir lieu l’entrevue. J’aurai pu y aller seule, mais les adultes sont assez frileux quant il est question de me laisser me débrouiller seule, dans un environnement qui ne m’est pas complètement familier, et surtout, avec des animaux pouvant être en libre circulation, hors de leurs enclos… Ma bouche est bien trop sèche pour le remercier, alors je me contente de lui adresser un genre de grognement pour cela, avant de le suivre. Et quelques minutes plus tard, je me retrouve seule. L’inconnue n’est pas encore arrivée, apparemment… Je m’assieds sur un banc, non loin d’un enclos contenant – si mes oreilles ne me font pas défaut ! – des chèvres. En souriant, je me dirige vers les brailleuses, tendant prudemment le bras devant moi, afin de parvenir à les caresser, ayant pour cela délaissé Ludna sur le banc. « Toi aussi, tu te sais pas à ta place ici ? » m’enquis-je, en entendant la biquette chevroter d’une voix râleuse. Mais je n’ai pas le temps d’ajouter autre chose, car au-delà des bruits des quelques chèvres dans l’enclos, je perçois des bruits de pas. Et mon cœur se met à tambouriner violement contre ma poitrine, l’appréhension revenant en moi puissamment. Ma bouche est encore plus sèche que précédemment, à tel point que j’ai l’impression que ma gorge l’est aussi et que je suis donc privée de paroles. Pour une fois, je regrette de ne pas voir. Je me sens aussi désarmée que tous les adultes craignent en général que je ne le sois ! Je pousse un soupir, et me redresse doucement, me tournant vers la source des pas, que je toise, d’un air intrigué. Je pourrais dire quelque chose, je le sais bien. Mais que dire ? Car c’est bien elle, il me semble bien. L’aura que je perçois n’est pas une de celles des Montagnards, ni même une de celles de ceux de l’Espace que j’ai mémorisé. Ca peut donc être un des leurs que je n’ai que trop peu croisé au point de ne pas l’avoir intégré dans mon catalogue mental… Et puis… Sait-elle seulement parler ma langue ? C’est vrai, je ne sais pas grand-chose de ce peuple qui est théoriquement le mien, à part qu’ils ne sont que bien peu à parler la langue du bunker. J’aurai peut-être dû me renseigner avant, afin de savoir comment allait se passer notre rencontre…. Trop tard pour faire machine arrière.. Tant pis !


Emi Burton

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

[07/09/82] I'm still running heart first but with eyes wide open - Luna/Ryuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Mont Weather-