AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 3207243747

Partagez|

[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clow
❝ Admin ∞ Pakstoka ∞ ❞
Clow



Messages :
663
Date d'inscription :
20/02/2018
Ft :
Hayden Christensen
Crédits :
Blindness (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll" + badges de Varian
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 30 Aoû - 23:54

Fourchette chrono:
 




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde.

— Lexa & Clow
En observant Lexa, à l’autre bout du camp, occupée à converser avec certains de mes condisciples, je ne peux m’empêcher d’avoir – intérieurement – un sourire railleur. Pakstoka a décidemment de moins en moins de respect pour cette Commandante. Comment pourrait-elle s’assurer le respect de ce loup farouche, elle qui a ployée devant le Mont Weather ? Evidemment, le novice maladroit que je feins d’être affiche toujours une profonde estime pour Heda, à l’instar de ses compagnons et du reste des clans appartenant à Kongeda. Lui aussi pense que la Flamme accompagne toujours Lexa, puisqu’Elle a choisit de rester à ses côtés en l’aidant à réchapper du bunker indemne, malgré les dangers que cet endroit funeste représentait pour les nôtres en général. Pour les croyances des miens, cela n’est pas insignifiant que la Trikru ait été parmi les rares à survivre du Mont Weather. Depuis plusieurs semaines maintenant, Lexa est soumise à tout un panel de tests, afin de prouver à tous que ni la Flamme, ni les Dieux, ne l’ont abandonné, contrairement à ce que beaucoup redoutent. Malheureusement pour le canidé que je suis en réalité, la brune sort bien souvent victorieuse de ces diverses épreuves. Entre nous, son taux de réussite est assez faible, croyez-moi, j’aurai fait bien mieux à sa place ! A la différence notable que moi, je ne me serai pas mis dans une telle situation, aussi, rien de tout cela ne me serait arrivé ! Cependant, j’y vois là une chance pour moi. Sans le retour – qui tenait presque du miracle – de Lexa, Briséis serait encore à la tête de la Coalition. Oh, non, cette gamine ne m’effrayait pas le moins du monde ! Je sais que je n’aurais eu aucun mal à lui prendre sa place, tôt ou tard. Il m’aurait juste fallu revoir mon plan pour atteindre mon objectif, mais je sais que j’y serai tout de même parvenu ! Le prochain Heda, ça sera nul autre que moi ! Et j’ai bien dit Heda, et non Sonchaheda, le nom idiot de cet ersatz de Heda sans Flamme qu’ils songeaient apparemment à mettre en place…. Le plaisir d’être à la tête de Kongeda aurait été gâché s’il n’avait été accompagné du plaisir de détenir la Flamme ! A présent Lexa est sur le point de regagner l’estime de tous, les dangers vont bientôt l’entourer de nouveau. Il y en aura bien plus, maintenant qu’elle doit gérer deux clans problématiques : Boudalankru et Azgedakru. Peu importe les décisions qu’elle prendra, elle va s’aliéner beaucoup de monde. Elle a beau être forte – même moi je le reconnais sans mal ! – elle n’est pas invincible (elle n’est pas moi, après tout, la pauvre !). Avec des ennemis toujours plus nombreux, elle ne fera pas long feu, je n’en doute pas. Et à l’issu du prochain Conclave qui découlera de sa mort, je me ferai remarquer comme il se doit pour devenir Heda !

Comme cela arrive régulièrement durant nos moments de temps libres, le jeune Aslak est à mes côtés. Allez savoir pourquoi, ce petit novice s’est pris d’affection pour l’autre maladroit de natblida qu’est Clow, dès leur rencontre. Il n’y a pas à dire, les deux font la paire, bien que je m’ingénie régulièrement à avoir l’air encore plus misérable que ce freluquet ! C’est ce gamin qui est la cause d’une balafre du jeune pêcheur, sur le dos, et lui aussi qui l’a sauvé face à une plante carnivore, lors d’une nuit de Lune Rouge, récemment…. Ce marmot m’énerve grandement, pourtant, je le supporte pour maintenir ma couverture de novice fragile et inoffensif, voire même franchement boulet sur les bords. Etre vu aussi complice d’un natblida plus jeune ne peut que contribuer à me rendre plus humain pour les autres. Dès lors, si jamais il advient qu’ils parviennent à détecter en mon regard, la moindre lueur leur mettant la puce à l’oreille sur mon identité réelle, ce soupçon s’estompera rapidement, quand ils y réfléchiront plus intensivement. Une seule conclusion s’imposera à eux : ils auront forcément eu la berlue, un ado aussi empaffé que moi ne peut avoir la moindre once d’obscurité et de dangerosité en lui ! Pour beaucoup, c’est d’ailleurs un réel gâchis que je sois toujours vivant, alors que des éléments prometteurs tels que le jeune Khofidys n’ont pu réchapper du bien court Conclave qui nous a tous opposé, il y a des semaines de ça ! Si l’efflanqué Clow semble avoir relativement peu d’intérêt pour ce qui ne le regarde pas ni n’a de liens avec sa formation, il en va différemment de Pakstoka ! Mes oreilles sont plus à même de trainer qu’il n’y parait, je sais donc bien des choses, et plus particulièrement ce que l’on pense du crétin que je joue à être ! Personne ne mise sur moi pour succéder à Lexa, et personne ne voudrait même de moi pour ce rôle. Tant que ça dure ainsi, ça m’ira parfaitement !

Enfin, Aslak me laisse, souhaitant profiter de la petite heure qu’il nous reste avant le repas, pour s’entraîner avec son hofynac. Clow, quant à lui, ne suit pas son exemple, préférant vraiment se reposer tant qu’il le peut, dans le but d’être le plus en forme possible pour la suite des événements. Ca n’est un secret pour personne, le Podakru est très loin d’être endurant, et s’il tient malgré tout le coup, c’est surtout parce qu’il sait s’économiser. Ce qui peut être aussi bien une qualité qu’un défaut, suivant les circonstances ! L’ancien barbier s’étire, avant de se lever. En quelques enjambées, il se retrouve face à la statue de Raesia, allongée au sol, qui l’a fasciné depuis l’arrivée du groupe ici, soit quelques heures plus tôt. C’est avec un respect ouvertement affiché que je m’assieds à proximité de cette œuvre du passé. Je ne suis pas assez fou pour ne pas vénérer les Dieux, principalement pour les avoir dans la poche, il faut l’admettre ! Dans mon dos, j’entends les bribes de conversations circulant dans le campement. Parmi ceux qui ont chassés plus tôt pour nous nourrir aujourd’hui, les novices narrent avec plaisir leur contribution à l’effort commun. Demain, Clow sera de corvée de chasse. Cette perspective ne le réjouit pas réellement, mais le Pakstoka que je suis, quant à lui, est heureux. A défaut de pouvoir faire couler le sang avec l’art qui est mien, je pourrai au moins apprécier le frisson de la traque. C’est presque avec regret que je sors mes coupe-choux, caressant doucement les manches finement ouvragés. Bientôt, j’espère, je pourrai m’en servir comme ces lames le méritent. Pour l’heure, l’attachement de Clow envers ces armes parait, aux yeux curieux, tenir d’un attachement à son passé révolu. Il est rare qu’il s’en serve durant les entraînements communs : une autre de mes précautions visant à atténuer le talent dont je déborde en réalité ! Ma tête se tourne doucement sur le côté, quand j’entends des bruits de pas s’approcher de moi. Clow n’est pas sur le qui-vive, se sachant parfaitement en sécurité avec l’escouade de Heda. Même si Boudalankru n’est plus dans les grâces de la Commandante, il serait pure folie que de tenter de l’attaquer, alors qu’elle est accompagnée de tant de valeurs gonas ! La Tribu des Femmes Combattantes aurait bien trop à perdre à prendre un tel risque ! Ce qui est fort dommage à mes yeux, ça rendrait le voyage bien plus intéressant. Pourvu que la Riweth de la cité de Lowria refuse de se rendre, ainsi que nous ont prévenu quelques guerrières de son escorte que l’on a croisé récemment ! Qu’elle suive l’exemple du petit village que nous avons croisé, précédemment, sur notre route pour rejoindre la capitale ! Il serait bien honteux pour le Clan des Rocheuses de se rendre sans chercher à se défendre ! « Heda ! », s’exclame Clow, réalisant que la natblida à la tête de Kongeda est visiblement venue se ressourcer auprès de la représentation de Raesia. J’accentue la surprise que ressent Clow, d’un mordillement de lèvres. Il semble bien incertain quant à ce qu’il convient de faire : doit-il laisser la brune se détendre seule, ou a-t-il le droit de rester ? Après tout, c’est elle qui est venu auprès de lui, au lieu de choisir un endroit un peu plus éloigné ! Lexa doit bien percevoir le doute qui assaille le Podakru, car elle semble lui adresser un léger sourire, comme pour le rassurer. J’hoche doucement la tête, dans le soulagement que ressent le novice qui, depuis toujours, doit travailler sur lui pour que ses émotions ne filtrent pas dans ses attitudes. Douce ironie d’un marionnettiste au talent non-reconnu pour l’instant ! « Etiez-vous déjà venus en ces terres, Lexa ? », m’enquis-je doucement, arborant l’air sérieux du novice avide d’entendre les récits que sa valeureuse Heda daignera bien lui narrer. Il n’y a bien que lorsqu’ils sont dans un cadre assez « privés » que le novice, comme ses compères, se permette à appeler Lexa par son prénom et non par son titre. Si certains n’hésitent pas à la tutoyer, l’ancien barbier se refuse à suivre leur exemple, ayant du mal à quitter le domaine de l’admiration que suscite la brune chez lui ! Il a déjà du mal à tutoyer les divers enseignants qui s’occupent de leurs éducations !
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yukstoka
Tout le monde passe sa vie à apprendre comment faire du troc. Il suffit de savoir qui a besoin de quoi pour manipuler les gens comme on veut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Et futur Heda, mais ça, nul ne le sait encore, ils sous-estiment tous le loup, ces sombres idiots !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )
Revenir en haut Aller en bas
Lexa
❝ Survivant ❞
Lexa



Messages :
93
Date d'inscription :
25/01/2020
Ft :
Alycia Debnam-Carey
Crédits :
Zuz' (avatar) && wiise (signature) && chaton Raven (gif signature) && lydie (badge)
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 27 Sep - 17:24

Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde !
Lexa & Clow // 30 oct. 2482

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les épreuves sont presque terminées, on a dit à Lexa qu’il y a de grande chance pour qu’elle garde sa place à la tête de Kongeda et elle ne sait toujours pas si c’est un profond soulagement ou au contraire, une nouvelle corvée. Elle garde encore des séquelles des épreuves et elle n’a plus jamais envie de les affronter. Et maintenant qu’ils ont découvert que Boudalankru était allié à la Montagne, Lexa mène une quête punitive pour en finir une bonne fois pour toute. Elle a amené les meilleurs gonas à sa disposition et des disciples pour qu’ils apprennent la gestion de troupe et l’art de la préparation à la guerre. Bref, pour une fois, Lexa a profité de ses épreuves pour inculquer de nouvelles leçons aux novices.

Aujourd’hui, elle a l’adrénaline du combat et la rage de vaincre. Elle sent que son sang bout dans ses veines. Elle en veut à Boudalankru de s’être allié avec leurs pires ennemis. Elle n’en revient toujours pas de leur audace et elle compte bien les faire plier. Pour une fois, le pardon n’est pas possible à ses yeux. Ils savent à quel point la Montagne a causé des dommages à leur peuple. Ça fait des années que c’est comme ça et Lexa n’arrive pas à comprendre comment ce peuple a pu descendre aussi bas. Elle se reprend lorsqu’un novice lui pose une question sur le bon endroit pour un campement en forêt. Lexa fronce un peu les sourcils, normalement, la réponse, il la connaît, mais les plus jeunes ont l’air plus excités qu’à l’accoutumée puisqu’ils sont avec Heda, en mission et probablement pour la première fois tous ensemble. Lexa leur pardonne cette insouciance juvénile. Elle prend le temps de leur expliquer en détail ce qu’il faut pour choisir un endroit en sécurité.

Un gona prend la relève, laissant Lexa souffler quelques secondes. Elle pivote sur ses talons et avise Clow un peu plus loin, près de la statue de Raesia. Elle s’approche de lui. « Heda ! » Elle hoche la tête. “Clow.” Répond-elle d’un ton calme. Elle pose une main sur le pommeau de son épée. Elle voit passer une lueur de doute sur son visage et son regard va de Heda à un peu plus loin. Elle ne peut pas s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Tout va bien. Clow peut rester. Elle aime bien Clow en plus, il est plus calme que les autres novices. Pas qu’elle n’apprécie pas les autres, mais aujourd’hui, elle n’a pas besoin du trop plein d’enthousiasme des autres. « Etiez-vous déjà venus en ces terres, Lexa ? » Heda redresse la tête et regarde la statue. “Il y a longtemps.” Anya et elle sont passées par ici peut-être ? Lexa ne sait plus, mais cette statue lui est familière. Tout comme Clow, elle s’est assise pour observer cet étrange vestige du passé, mais elle ne saurait plus dire pourquoi elle est passée par ici ni avec qui. “Il y avait moins de mousse dans mes souvenirs.” Fait-elle en désignant du menton la plante qui entoure certaines parties de la statue. Elle reporte une fois de plus son attention sur le jeune. “Tu ne veux pas assister aux leçons de gestion des troupes avec les autres ? Pour l’instant ils sont tous avec Péhènji.” Propose-t-elle. Mais Clow est plus porté sur la stratégie que le combat, a-t-elle remarqué. Il est plus sage que tous ces camarades qui ont tendance à répondre toujours par la violence alors que Clow prend le temps de la réflexion. Probablement que contrairement aux autres, il sait où et comment établir un campement en pleine forêt sans être une cible facile pour les ennemis.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Boudalankru-