AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) 3207243747
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

Partagez|

[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clow
❝ Admin ∞ Pakstoka ∞ ❞
Clow



Messages :
772
Date d'inscription :
20/02/2018
Ft :
Hayden Christensen
Crédits :
inglorious (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll" + badges de Varian
TW :
CF "Bellamy Blake"
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 30 Aoû - 23:54

Fourchette chrono:
 




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde.

— Lexa & Clow
En observant Lexa, à l’autre bout du camp, occupée à converser avec certains de mes condisciples, je ne peux m’empêcher d’avoir – intérieurement – un sourire railleur. Pakstoka a décidemment de moins en moins de respect pour cette Commandante. Comment pourrait-elle s’assurer le respect de ce loup farouche, elle qui a ployée devant le Mont Weather ? Evidemment, le novice maladroit que je feins d’être affiche toujours une profonde estime pour Heda, à l’instar de ses compagnons et du reste des clans appartenant à Kongeda. Lui aussi pense que la Flamme accompagne toujours Lexa, puisqu’Elle a choisit de rester à ses côtés en l’aidant à réchapper du bunker indemne, malgré les dangers que cet endroit funeste représentait pour les nôtres en général. Pour les croyances des miens, cela n’est pas insignifiant que la Trikru ait été parmi les rares à survivre du Mont Weather. Depuis plusieurs semaines maintenant, Lexa est soumise à tout un panel de tests, afin de prouver à tous que ni la Flamme, ni les Dieux, ne l’ont abandonné, contrairement à ce que beaucoup redoutent. Malheureusement pour le canidé que je suis en réalité, la brune sort bien souvent victorieuse de ces diverses épreuves. Entre nous, son taux de réussite est assez faible, croyez-moi, j’aurai fait bien mieux à sa place ! A la différence notable que moi, je ne me serai pas mis dans une telle situation, aussi, rien de tout cela ne me serait arrivé ! Cependant, j’y vois là une chance pour moi. Sans le retour – qui tenait presque du miracle – de Lexa, Briséis serait encore à la tête de la Coalition. Oh, non, cette gamine ne m’effrayait pas le moins du monde ! Je sais que je n’aurais eu aucun mal à lui prendre sa place, tôt ou tard. Il m’aurait juste fallu revoir mon plan pour atteindre mon objectif, mais je sais que j’y serai tout de même parvenu ! Le prochain Heda, ça sera nul autre que moi ! Et j’ai bien dit Heda, et non Sonchaheda, le nom idiot de cet ersatz de Heda sans Flamme qu’ils songeaient apparemment à mettre en place…. Le plaisir d’être à la tête de Kongeda aurait été gâché s’il n’avait été accompagné du plaisir de détenir la Flamme ! A présent Lexa est sur le point de regagner l’estime de tous, les dangers vont bientôt l’entourer de nouveau. Il y en aura bien plus, maintenant qu’elle doit gérer deux clans problématiques : Boudalankru et Azgedakru. Peu importe les décisions qu’elle prendra, elle va s’aliéner beaucoup de monde. Elle a beau être forte – même moi je le reconnais sans mal ! – elle n’est pas invincible (elle n’est pas moi, après tout, la pauvre !). Avec des ennemis toujours plus nombreux, elle ne fera pas long feu, je n’en doute pas. Et à l’issu du prochain Conclave qui découlera de sa mort, je me ferai remarquer comme il se doit pour devenir Heda !

Comme cela arrive régulièrement durant nos moments de temps libres, le jeune Aslak est à mes côtés. Allez savoir pourquoi, ce petit novice s’est pris d’affection pour l’autre maladroit de natblida qu’est Clow, dès leur rencontre. Il n’y a pas à dire, les deux font la paire, bien que je m’ingénie régulièrement à avoir l’air encore plus misérable que ce freluquet ! C’est ce gamin qui est la cause d’une balafre du jeune pêcheur, sur le dos, et lui aussi qui l’a sauvé face à une plante carnivore, lors d’une nuit de Lune Rouge, récemment…. Ce marmot m’énerve grandement, pourtant, je le supporte pour maintenir ma couverture de novice fragile et inoffensif, voire même franchement boulet sur les bords. Etre vu aussi complice d’un natblida plus jeune ne peut que contribuer à me rendre plus humain pour les autres. Dès lors, si jamais il advient qu’ils parviennent à détecter en mon regard, la moindre lueur leur mettant la puce à l’oreille sur mon identité réelle, ce soupçon s’estompera rapidement, quand ils y réfléchiront plus intensivement. Une seule conclusion s’imposera à eux : ils auront forcément eu la berlue, un ado aussi empaffé que moi ne peut avoir la moindre once d’obscurité et de dangerosité en lui ! Pour beaucoup, c’est d’ailleurs un réel gâchis que je sois toujours vivant, alors que des éléments prometteurs tels que le jeune Khofidys n’ont pu réchapper du bien court Conclave qui nous a tous opposé, il y a des semaines de ça ! Si l’efflanqué Clow semble avoir relativement peu d’intérêt pour ce qui ne le regarde pas ni n’a de liens avec sa formation, il en va différemment de Pakstoka ! Mes oreilles sont plus à même de trainer qu’il n’y parait, je sais donc bien des choses, et plus particulièrement ce que l’on pense du crétin que je joue à être ! Personne ne mise sur moi pour succéder à Lexa, et personne ne voudrait même de moi pour ce rôle. Tant que ça dure ainsi, ça m’ira parfaitement !

Enfin, Aslak me laisse, souhaitant profiter de la petite heure qu’il nous reste avant le repas, pour s’entraîner avec son hofynac. Clow, quant à lui, ne suit pas son exemple, préférant vraiment se reposer tant qu’il le peut, dans le but d’être le plus en forme possible pour la suite des événements. Ca n’est un secret pour personne, le Podakru est très loin d’être endurant, et s’il tient malgré tout le coup, c’est surtout parce qu’il sait s’économiser. Ce qui peut être aussi bien une qualité qu’un défaut, suivant les circonstances ! L’ancien barbier s’étire, avant de se lever. En quelques enjambées, il se retrouve face à la statue de Raesia, allongée au sol, qui l’a fasciné depuis l’arrivée du groupe ici, soit quelques heures plus tôt. C’est avec un respect ouvertement affiché que je m’assieds à proximité de cette œuvre du passé. Je ne suis pas assez fou pour ne pas vénérer les Dieux, principalement pour les avoir dans la poche, il faut l’admettre ! Dans mon dos, j’entends les bribes de conversations circulant dans le campement. Parmi ceux qui ont chassés plus tôt pour nous nourrir aujourd’hui, les novices narrent avec plaisir leur contribution à l’effort commun. Demain, Clow sera de corvée de chasse. Cette perspective ne le réjouit pas réellement, mais le Pakstoka que je suis, quant à lui, est heureux. A défaut de pouvoir faire couler le sang avec l’art qui est mien, je pourrai au moins apprécier le frisson de la traque. C’est presque avec regret que je sors mes coupe-choux, caressant doucement les manches finement ouvragés. Bientôt, j’espère, je pourrai m’en servir comme ces lames le méritent. Pour l’heure, l’attachement de Clow envers ces armes parait, aux yeux curieux, tenir d’un attachement à son passé révolu. Il est rare qu’il s’en serve durant les entraînements communs : une autre de mes précautions visant à atténuer le talent dont je déborde en réalité ! Ma tête se tourne doucement sur le côté, quand j’entends des bruits de pas s’approcher de moi. Clow n’est pas sur le qui-vive, se sachant parfaitement en sécurité avec l’escouade de Heda. Même si Boudalankru n’est plus dans les grâces de la Commandante, il serait pure folie que de tenter de l’attaquer, alors qu’elle est accompagnée de tant de valeurs gonas ! La Tribu des Femmes Combattantes aurait bien trop à perdre à prendre un tel risque ! Ce qui est fort dommage à mes yeux, ça rendrait le voyage bien plus intéressant. Pourvu que la Riweth de la cité de Lowria refuse de se rendre, ainsi que nous ont prévenu quelques guerrières de son escorte que l’on a croisé récemment ! Qu’elle suive l’exemple du petit village que nous avons croisé, précédemment, sur notre route pour rejoindre la capitale ! Il serait bien honteux pour le Clan des Rocheuses de se rendre sans chercher à se défendre ! « Heda ! », s’exclame Clow, réalisant que la natblida à la tête de Kongeda est visiblement venue se ressourcer auprès de la représentation de Raesia. J’accentue la surprise que ressent Clow, d’un mordillement de lèvres. Il semble bien incertain quant à ce qu’il convient de faire : doit-il laisser la brune se détendre seule, ou a-t-il le droit de rester ? Après tout, c’est elle qui est venu auprès de lui, au lieu de choisir un endroit un peu plus éloigné ! Lexa doit bien percevoir le doute qui assaille le Podakru, car elle semble lui adresser un léger sourire, comme pour le rassurer. J’hoche doucement la tête, dans le soulagement que ressent le novice qui, depuis toujours, doit travailler sur lui pour que ses émotions ne filtrent pas dans ses attitudes. Douce ironie d’un marionnettiste au talent non-reconnu pour l’instant ! « Etiez-vous déjà venus en ces terres, Lexa ? », m’enquis-je doucement, arborant l’air sérieux du novice avide d’entendre les récits que sa valeureuse Heda daignera bien lui narrer. Il n’y a bien que lorsqu’ils sont dans un cadre assez « privés » que le novice, comme ses compères, se permette à appeler Lexa par son prénom et non par son titre. Si certains n’hésitent pas à la tutoyer, l’ancien barbier se refuse à suivre leur exemple, ayant du mal à quitter le domaine de l’admiration que suscite la brune chez lui ! Il a déjà du mal à tutoyer les divers enseignants qui s’occupent de leurs éducations !
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yukstoka
Tout le monde passe sa vie à apprendre comment faire du troc. Il suffit de savoir qui a besoin de quoi pour manipuler les gens comme on veut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Et futur Heda, mais ça, nul ne le sait encore, ils sous-estiment tous le loup, ces sombres idiots !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )
Revenir en haut Aller en bas
Lexa
❝ Survivant ❞
Lexa



Messages :
110
Date d'inscription :
25/01/2020
Ft :
Alycia Debnam-Carey
Crédits :
Zuz' (avatar) && wiise (signature) && chaton Raven (gif signature) && lydie (badge)
TW :
Violence sexuelle, relation trop toxique, abus || torture et violence sur les animaux
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 27 Sep - 17:24

Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde !
Lexa & Clow // 30 oct. 2482

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les épreuves sont presque terminées, on a dit à Lexa qu’il y a de grande chance pour qu’elle garde sa place à la tête de Kongeda et elle ne sait toujours pas si c’est un profond soulagement ou au contraire, une nouvelle corvée. Elle garde encore des séquelles des épreuves et elle n’a plus jamais envie de les affronter. Et maintenant qu’ils ont découvert que Boudalankru était allié à la Montagne, Lexa mène une quête punitive pour en finir une bonne fois pour toute. Elle a amené les meilleurs gonas à sa disposition et des disciples pour qu’ils apprennent la gestion de troupe et l’art de la préparation à la guerre. Bref, pour une fois, Lexa a profité de ses épreuves pour inculquer de nouvelles leçons aux novices.

Aujourd’hui, elle a l’adrénaline du combat et la rage de vaincre. Elle sent que son sang bout dans ses veines. Elle en veut à Boudalankru de s’être allié avec leurs pires ennemis. Elle n’en revient toujours pas de leur audace et elle compte bien les faire plier. Pour une fois, le pardon n’est pas possible à ses yeux. Ils savent à quel point la Montagne a causé des dommages à leur peuple. Ça fait des années que c’est comme ça et Lexa n’arrive pas à comprendre comment ce peuple a pu descendre aussi bas. Elle se reprend lorsqu’un novice lui pose une question sur le bon endroit pour un campement en forêt. Lexa fronce un peu les sourcils, normalement, la réponse, il la connaît, mais les plus jeunes ont l’air plus excités qu’à l’accoutumée puisqu’ils sont avec Heda, en mission et probablement pour la première fois tous ensemble. Lexa leur pardonne cette insouciance juvénile. Elle prend le temps de leur expliquer en détail ce qu’il faut pour choisir un endroit en sécurité.

Un gona prend la relève, laissant Lexa souffler quelques secondes. Elle pivote sur ses talons et avise Clow un peu plus loin, près de la statue de Raesia. Elle s’approche de lui. « Heda ! » Elle hoche la tête. “Clow.” Répond-elle d’un ton calme. Elle pose une main sur le pommeau de son épée. Elle voit passer une lueur de doute sur son visage et son regard va de Heda à un peu plus loin. Elle ne peut pas s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Tout va bien. Clow peut rester. Elle aime bien Clow en plus, il est plus calme que les autres novices. Pas qu’elle n’apprécie pas les autres, mais aujourd’hui, elle n’a pas besoin du trop plein d’enthousiasme des autres. « Etiez-vous déjà venus en ces terres, Lexa ? » Heda redresse la tête et regarde la statue. “Il y a longtemps.” Anya et elle sont passées par ici peut-être ? Lexa ne sait plus, mais cette statue lui est familière. Tout comme Clow, elle s’est assise pour observer cet étrange vestige du passé, mais elle ne saurait plus dire pourquoi elle est passée par ici ni avec qui. “Il y avait moins de mousse dans mes souvenirs.” Fait-elle en désignant du menton la plante qui entoure certaines parties de la statue. Elle reporte une fois de plus son attention sur le jeune. “Tu ne veux pas assister aux leçons de gestion des troupes avec les autres ? Pour l’instant ils sont tous avec Péhènji.” Propose-t-elle. Mais Clow est plus porté sur la stratégie que le combat, a-t-elle remarqué. Il est plus sage que tous ces camarades qui ont tendance à répondre toujours par la violence alors que Clow prend le temps de la réflexion. Probablement que contrairement aux autres, il sait où et comment établir un campement en pleine forêt sans être une cible facile pour les ennemis.
(c) DΛNDELION

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we'll find a way.
by wiise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clow
❝ Admin ∞ Pakstoka ∞ ❞
Clow



Messages :
772
Date d'inscription :
20/02/2018
Ft :
Hayden Christensen
Crédits :
inglorious (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll" + badges de Varian
TW :
CF "Bellamy Blake"
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyVen 27 Nov - 17:42




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde.

— Lexa & Clow
C’est en toute sincérité que toute mon attention se focalise dès à présent sur Lexa. Ainsi que je l’ai dis tout à l’heure, même si je suis loin d’être le fervent admirateur que je feins d’être afin d’être au diapason de mes comparses, j’ai tout de même du respect pour la Trikru. Je sais qu’elle est une excellente combattante, notamment parce que j’ai eu la chance de la voir combattre durant son Conclave (et voir un combat de Lexa, en dehors d’un entraînement j’entends !, ça reste rare, parmi les Natblidas de Polis !). Je ne peux nier aussi sa capacité à savoir s’ériger en tant que leader, à manier aisément les mots et à motiver les troupes si nécessaire. Ca n’est pas parce que je rêve de prendre sa place prochainement que je la méprise, au contraire, je sais ce qu’elle vaut (il se trouve juste que – malheureusement pour elle ! – elle est très loin de m’arriver à la cheville !). « Clow. », salue-t-elle le jeune novice, pour finalement qu’un petit sourire fasse son apparition sur son visage, ce que le Podakru analyse comme une acceptation à ce qu’il reste à ses côtés. Si le maladroit saute sur l’occasion pour passer un agréable moment avec celle qui est selon toutes les apparences, son modèle, le loup, quant à lui, n’agit pas sans arrière-pensée. Je ne fais jamais rien sans raison. Comment pourrais-je ne pas en profiter pour en apprendre un peu plus sur elle ? C’est un excellent moyen pour moi, de comprendre où et comment elle a pu faire des erreurs de parcours, afin de toute mettre en œuvre pour ne jamais les faire à mon tour. Elle a été choisie, parmi tous ses camarades Novices, par la Flamme, pour succéder à Molko. Tout Pakstoka que je suis, je sais parfaitement que la Flamme ne commet pas d’erreurs de jugement. Elle bénéficie tout de même de la sagesse de tous les Commandants, depuis les origines de la Flamme. Elle doit également être guidée par les voix des Dieux. Avec tout cela, il serait stupéfiant que cet illustre symbole, commette des erreurs de jugement. Si tel avait été le cas, la Flamme n’aurait jamais laissé Lexa être à la tête de Kongeda, pas pour une telle durée ! Pas plus qu’elle ne lui aurait apporté son soutien au cours des récentes épreuves…. Vous voyez, je vais peut-être vous surprendre, surtout au vu de mon plan pour être le prochain Heda, mais je suis intimement convaincu que la Flamme, de même que les Dieux, voient et entendent tout. C’est pour cela que je ne fais pas autant d’efforts – ouvertement ! – pour convaincre le corps enseignant de la formation de ma valeur. Un Novice peut paraître le favori, de l’avis de tous, mais perdre lamentablement durant son Conclave, car il aura été confronté à quelqu’un qui disposait de bien plus de ressources qu’il ne l’a anticipé. C’est là, à mes yeux, le piège principal dans lequel tombent tous les Natblidas. Ils se convainquent qu’à force d’être avec leurs comparses, ils savent tout d’eux, de leurs points forts comme de leurs points faibles. Beaucoup arrivent à Polis relativement jeunes, et même si à notre époque, on grandi bien plus vite qu’autrefois, l’expérience de vie n’est pas nécessairement présente pour que ces Novices ne finissent pas, tôt ou tard, par abattre toutes leurs cartes, ou une grande partie… De plus, même pour les plus âgés, il est souvent difficile de conserver une distance prudente avec les autres, alors qu’ils sont ceux les plus à même de comprendre ce que l’on vit (loin des siens, avec la pression du noviciat sur les épaules….), et que l’on passe le plus clair de son temps avec. Difficile de concilier la rivalité et l’amitié, pour beaucoup… L’idiot de Podakru ne fait pas exception à la règle, d’autant plus qu’il est d’une transparence consternante ! Heureusement, tout ça n’est qu’apparence, personne n’a même simplement une petite idée de mon existence, dans un recoin bien enfoui de Clow, et de fait, de la dangerosité présente dans le corps de ce gringalet. Et si Pakstoka n’existe pas, ni pour les Novices, ni pour les divers tuteurs de Polis, je sais que les Dieux, et la Flamme, connaissent mon existence. C’est bien pour cela que je suis convaincu que je serai choisi, car eux connaissent ma vraie valeur, et savent ainsi ce que je pourrai apporter à Kongeda !

« Il y a longtemps. Il y avait moins de mousse dans mes souvenirs. », me répond Lexa, tout en prenant place vers la statue. Il y a fort à parier qu’elle est venue ici lors des pourparlers pour que Boudalankru intègre la Coalition. Si je ne me trompe pas (et ne cherchez pas : je sais que j’ai raison !), c’est Lexa qui a réussi à convaincre Boudalankru, quelques années après avoi réussit à convaincre Yujledakru, et avant d’avoir réussi ce tour de force avec Azgeda. J’avais suivi, autant que possible, ces affaires, devant faire avec les réponses que les Novices obtenaient sur ces sujets, et parvenant à en trouver d’autres, en sachant à qui m’adresser ! Ca avait été assez facile, soit parce que les gens prenaient ma curiosité pour l’envie d’en apprendre plus sur la diplomatie de la Coalition, soit parce qu’ils étaient trop bêtes pour se poser la moindre questions sur le but de mes interrogations. « Tu ne veux pas assister aux leçons de gestion des troupes avec les autres ? Pour l’instant ils sont tous avec Péhènji. », demande la brune, faisant revenir sur elle le regard de Clow, qui était précédemment dirigée sur la statue qu’elle venait de désigner et de décrire comme plus recouverte que dans ses souvenirs. « Oh, ça n’est pas ce que je préfère ! », est l’aveu que Clow se permet de faire à sa Heda. Il se mordille la lèvre en prenant conscience de ce qu’il vient de dire et de la mauvaise impression que ça peut donner de lui à la Trikru. Il agite doucement ses mains devant lui pour préciser le fond de ses pensées : « Je sais déjà tout de la théorie, et pour la pratique, j’ai beaucoup observé ce qui a été fait ces derniers jours ! ». Quand je vous disais, que Clow ne sait pas cacher grand-chose ! Pour le coup, il est honnête : il est un des tous 1ers Novices de la génération d’après Lexa, donc, il a déjà eu beaucoup de cours de tout genre (d’où l’importance des hofynacs propre à chaque Novice, afin de transmettre d’autres connaissances à ceux-ci que celles apprises durant les « cours communs » !). Sur le papier, il a donc toutes les connaissances nécessaires, même s’il n’hésite pas à poser des questions à tous nouveaux enseignants qu’il peut croiser. Car les techniques et manières de faire peuvent changer d’une personne à l’autre. De toute façon, il sait qu’on ne peut pas tout leur apprendre, que la stratégie à choisir pourra changer suivant la situation, et tout un tas d’autres imprévus. « Durant le trajet, j’ai débriefé les derniers jours avec certains gonas…  », admis-je, exagérant un petit sourire d’excuse gêné. Ca ne doit pas étonner Lexa, car si Clow préfère tout ce qui est stratégie, ou même diplomatie (en somme, tout ce qui n’est pas du combat pur !), le Podakru aime aussi à apprendre sur le terrain. Et ce genre d’occasion se présente assez peu, notamment en présence d’aussi bons guerriers que c’est le cas maintenant ! Les Novices sont normalement préservés, à l’abri de la Tour de Polis, ce qui est dommage tout autant que compréhensible ! « Merci de nous avoir autorisé à vous accompagner. C’est très instructif, d’avoir cette chance d’être à vos côtés ! », ajouté-je, amenant autant de sincérité que possible dans ces paroles. Le Novice est conscient de la chance que lui et ses congénères ont, il est rare de voir Heda en pleine action, en dehors de l’enceinte de la Tour. Alors la voir diriger ses hommes, faire face à des leaders pouvant être hostiles à elle (et sur les terres de ceux-ci !), ainsi que mettre en application une lourde sanction suite à une trahison de cette ampleur, est un honneur pour tous ces jeunes Natblidas. « C’est cependant dommage de voir que la boucle se boucle ainsi : vous êtes parvenus à trouver les mots pour convaincre Boudalankru de rejoindre Kongeda, pour être obligée de les punir… ». L’adolescent lance ces paroles en poussant un soupir désolé, rempli de compassion tout en montrant qu’il sait bien qu’il s’agit là d’une obligation des charges de Heda. Il a appris, aux cours des années, à quel point les devoirs assortis à ce pouvoir sont lourds, il en est conscient. Et moi, je le suis bien plus, encore….
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yukstoka
Tout le monde passe sa vie à apprendre comment faire du troc. Il suffit de savoir qui a besoin de quoi pour manipuler les gens comme on veut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Et futur Heda, mais ça, nul ne le sait encore, ils sous-estiment tous le loup, ces sombres idiots !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )
Revenir en haut Aller en bas
Lexa
❝ Survivant ❞
Lexa



Messages :
110
Date d'inscription :
25/01/2020
Ft :
Alycia Debnam-Carey
Crédits :
Zuz' (avatar) && wiise (signature) && chaton Raven (gif signature) && lydie (badge)
TW :
Violence sexuelle, relation trop toxique, abus || torture et violence sur les animaux
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 24 Jan - 18:23

Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde !
Lexa & Clow // 30 oct. 2482

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Oh, ça n’est pas ce que je préfère ! Je sais déjà tout de la théorie, et pour la pratique, j’ai beaucoup observé ce qui a été fait ces derniers jours ! » Parmi tous les novices, Clow est le plus prometteur aux yeux de Lexa. Il apprend vite. « Durant le trajet, j’ai débriefé les derniers jours avec certains gonas… » Un sourire se dessine sur les lèvres de Heda et elle hoche la tête. Ce n’est pas surprenant si Clow s’est renseigné. Il n’hésite pas à poser les bonnes questions au bon moment. Son esprit est réfléchi, stratège. Tout ce que Lexa apprécie. « Merci de nous avoir autorisé à vous accompagner. C’est très instructif, d’avoir cette chance d’être à vos côtés ! C’est cependant dommage de voir que la boucle se boucle ainsi : vous êtes parvenus à trouver les mots pour convaincre Boudalankru de rejoindre Kongeda, pour être obligée de les punir… » Lexa détourne un peu le regard avant d’ouvrir la bouche pour répondre au jeune novice. “C’est pour vous une bonne manière de comprendre certaines choses.” Ça ne plaît pas plus à Lexa de punir un clan alors qu’elle a tant bataillé pour les faire entrer dans la Coalition. C’est même frustrant pour elle ce constat. Elle a l’impression d’avoir échoué à comprendre les réelles intentions de Boudalankru ce qui les a mené à cette triste trahison. “Et ce sont des choses qui arrivent. C’est là où il faut se montrer impartial : punir les personnes qui nous causent du tort, c’est primordial, Clow. On ne peut pas y échapper et on ne peut pas se montrer clément.” De toute façon, ce n'est nullement son intention. Le clan doit comprendre la gravité de leurs actes et ce n’est très certainement pas en leur tapant juste sur les doigts qu’ils vont réaliser leurs erreurs.

Les gonas autour d’eux s’activent toujours et Lexa se perd quelques secondes dans la contemplation des novices qui boivent les paroles de Péhènji avec attention. Ça lui rappelle quand elle était elle-même novice. Avait-elle eu ce regard rempli d’intérêt elle aussi ? Ou était-elle du genre de Clow, à s’isoler dans son coin ? Elle ne se souvient plus. “Boudalankru a commis un acte impardonnable.” Finit par dire Lexa. Et c’est triste de constater qu’ils ont trahi la confiance de Heda à ce point. Elle a écouté ses conseillers pour en venir à la conclusion qu’ils allaient devoir payer un lourd tribu sur plusieurs générations. Peut-être que Boudalankru pourra espérer regagner la Coalition dans des décennies, mais pour l’heure et au même titre qu’Azgeda, ils vont déguster. Lexa sait que ce n’est pas sans risque et qu’ils peuvent trouver un moyen pour commettre d’autres atrocités, mais elle a espoir que les générations futures soient plus intelligentes et comprennent que ce n’est pas dans leur meilleur intérêt de faire de la Coalition son ennemie. “Et je veux vous enseigner que pour ce genre de sanction, il ne faut pas laisser votre coeur pardonner. Pas dans l’immédiat du moins. Le pardon peut venir, mais bien plus tard.” Elle pourrait donner cette leçon à tous les novices, mais Clow est toujours plus réceptif. Lexa se mord l’intérieur de la joue, peut-être qu’elle ne devrait pas montrer autant de préférence envers quelqu’un. Surtout que ça peut vite monter à la tête qu’Heda vous accorde de l’importance.
(c) DΛNDELION

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we'll find a way.
by wiise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clow
❝ Admin ∞ Pakstoka ∞ ❞
Clow



Messages :
772
Date d'inscription :
20/02/2018
Ft :
Hayden Christensen
Crédits :
inglorious (Avatar) + Code de Quiet Riot + Citation de la série "Dexter" + du Film "Jekyll" + badges de Varian
TW :
CF "Bellamy Blake"
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptySam 20 Fév - 19:05




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde.

— Lexa & Clow
« C’est pour vous une bonne manière de comprendre certaines choses. Et ce sont des choses qui arrivent. C’est là où il faut se montrer impartial : punir les personnes qui nous causent du tort, c’est primordial, Clow. On ne peut pas y échapper et on ne peut pas se montrer clément. », explique Lexa. Moi, j’approuve entièrement ce qu’elle dit, plus encore le point concernant l’impartialité à avoir, quand on est au sommet. La leçon est plus amère pour Clow, je n’hésite pas à le faire transparaître dans la moue qu’il fait, en réponse aux paroles de sa Commandante. Le jeune Podakru est quelqu’un de profondément bon et pacifiste, bien qu’il ne soit pas idéaliste. Il vit dans un monde dur. Il a vécu des choses dures. Il sait donc qu’il est parfois nécessaire de faire usage de forces. C’est primordial pour se faire respecter des autres Grounders et éviter de trop réguliers manquements aux lois. « Boudalankru a commis un acte impardonnable. Et je veux vous enseigner que pour ce genre de sanction, il ne faut pas laisser votre coeur pardonner. Pas dans l’immédiat du moins. Le pardon peut venir, mais bien plus tard. ». La leçon de Heda se poursuit. Et cette fois, c’est Clow qui abonde dans son sens, et Pakstoka qui voit les choses différemment. Pour le prédateur que je suis, le pardon n’est qu’une preuve de faiblesse. Il peut être utile, uniquement quand il sert des intérêts plus vastes…. Contrairement aux apparences, je ne suis pas un tyran, bien que je me montrerais bien moins doux que ne peut l’être Lexa, quand enfin, je serais Heda !

Les coudes sur les genoux, ma tête reposant entre mes mains jointes, j’arbore un air songeur. Je joue le docile novice. Ou le parfait petit Clow serait plus exact. Car un docile novice boirait toutes les paroles proférées par des adultes, comme si c’était des vérités absolues. Clow a toujours montré le plus grand des respects envers ses enseignants, mais ne s’est jamais privé pour s’opposer à eux, quand il estimait que les leçons données comportaient des éléments faussés. Il ne s’opposait pas pour le plus grand plaisir à ces adultes, il confrontait juste des opinions divergents. En plus d’être un bon stratège, il aime également les débats, qu’il trouve enrichissants. Quant à moi, j’estime qu’ils sont utiles pour avoir plusieurs points de vue, et surtout, pour connaître celui des autres. Ca peut donner de bons leviers de manipulation, si on sait comment gérer tout ça…. « C’est le fardeau qui pèse sur les épaules des Heda… Savoir faire usage de la force quand il le faut, mais ne pas en abuser non plus sous peine de se faire renverser…. », dis-je avec un soupir compatissant. Contrairement à ces compères, Clow est sans doute celui qui a le plus conscience qu’un bon Commandant doit être à la fois puissant et déterminée, mais aussi clément et conciliant. L’important – et le plus difficile ! – étant de trouver le bon équilibre ! Lors des nombreux cours dispensés dans le cadre de la formation, les novices entendent parler de quelques Commandants parmi les plus marquants. Il y en a tant qui se sont succédés, qu’il est compliqué d’apprendre tout ce qu’il y à savoir sur eux, aussi ne nous parle-t-on que de quelques-uns d’entre eux. On discute sur certaines de leurs décisions, et parfois sur les conséquences de celles-ci sur Kongeda, afin d’en débattre. Parmi ceux qui ont été sélectionnés pour nous servir d’exemples (ou de contre-exemples suivant les cas !), se trouve Clamp. On raconte que sa plus belle réussite fut d’avoir convaincu Floukru d’intégrer la Coalition.  Il aurait également fait rentrer Podakru dans Kongeda, mais ça se serait rapidement retourné contre lui. Clamp aurait en effet eu bien du mal à se défaire d’anciennes animosités personnelles (voire liées à son clan natal, enfin, de mon point de vue car rien ne l’atteste, mais il y a forcément « plus » !), envers les Gens du Lac, et se serait montré particulièrement sévère envers eux. Bien plus qu’envers les autres tribus de la Coalition de l’époque. Au final, ça aurait usé les nerfs de la Tribu de la pêche, qui aurait tout bonnement choisi de sortir de Kongeda, préférant cela à risquer de prendre les armes…Ca a été un vrai désastre diplomatique pour Clamp, qui aurait été empoisonné par un de ces conseillers mécontents de voir Kongeda entre ses mains incompétentes…. D’après ce qu’on raconte, ce conseiller aurait fait le coup avec une autre idée en tête : celle de permettre à son frère, novice à l’époque, de succéder à Clamp. Ce fut un autre échec, mais ça, c’est une autre histoire ! « Vous avez déjà choisis leur punition, ou vous y réfléchissez encore ? », demande Clow, son attention encore entièrement tournée vers la brune. Il n’y a pas vraiment de curiosité dans sa voix, je parviens à maîtriser l’intonation que je souhaite donné à mes paroles. Le novice ne cherche pas à savoir en avant-première le sort réservé aux traîtresses de Boudalan, mais surtout voir si Lexa et son Tinreth, ont pu avoir le temps de décider, ou si ça se réfléchira par la suite. L’histoire des nôtres, est pleine de sanctions, mémorables et violentes. Cela a même donné du fil à retordre à certains Heda, désireux de ne pas paraître faibles en comparaison de leurs prédécesseurs, au point d’amener une véritable créativité au sadisme montrant son pouvoir, son autorité et sa toute puissance ! J’avoue bien volontiers que le fauve que je suis, s’interroge sur le choix que fera Lexa
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yukstoka
Tout le monde passe sa vie à apprendre comment faire du troc. Il suffit de savoir qui a besoin de quoi pour manipuler les gens comme on veut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(Et futur Heda, mais ça, nul ne le sait encore, ils sous-estiment tous le loup, ces sombres idiots !  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )
Revenir en haut Aller en bas
Lexa
❝ Survivant ❞
Lexa



Messages :
110
Date d'inscription :
25/01/2020
Ft :
Alycia Debnam-Carey
Crédits :
Zuz' (avatar) && wiise (signature) && chaton Raven (gif signature) && lydie (badge)
TW :
Violence sexuelle, relation trop toxique, abus || torture et violence sur les animaux
[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) EmptyDim 20 Juin - 18:55

Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde !
Lexa & Clow // 30 oct. 2482

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Lexa médite un instant sur les paroles de Clow. Trouver le parfait équilibre est tellement compliqué. Lexa a dû mettre de côté son envie d’aller mettre à feu et à sang Azgeda en apprenant ce qu’il s’était passé pour Costia. De tout ce qu’elle a pu vivre, ce moment en particulier était le plus compliqué. Ça a été si difficile de taire ses sentiments et de garder la tête froide, de ne pas prendre des décisions hâtives. Si on prend du recul un court instant, on peut se dire que, oui, Lexa est encore une gamine et que c’est normal qu’elle se laisse submerger parfois. Mais pas ici. Ici on attend d’elle qu’elle fasse ses preuves. Encore. Ici, on lui demande de juger des vies entières sur des générations parce que les parents ont commis un crime. Ici, on l’empêche de répondre vivement par la violence alors qu’elle ne rêve que d’aller retrouver Nia pour lui planter son épée dans le corps et la voir se vider de son sang. Juste par vengeance. Mais elle doit taire tout ça. Pour Kongeda. Pour son peuple. « Vous avez déjà choisis leur punition, ou vous y réfléchissez encore ? » Lexa tourne sa tête vers le novice. Son air retrouve un peu de sérieux. La décision n’a pas été évidente à prendre. Et encore aujourd’hui, Lexa ne sait pas si elle a choisi d’être aussi sévère en ayant le recul nécessaire. Elle sait que les lois sont ainsi. Jus drein jus daun. Mais peut-être qu’elle va trop loin ? Était-ce réellement elle qui avait pris cette décision ? Sa mine devient grave avant qu’elle n’esquisse un tout léger sourire. Enfin… on ne peut pas vraiment qualifier ça de sourire, c’est juste ses lèvres qui se lèvent très légèrement.

Lexa fixe un point invisible dans la forêt. “La sanction a été discutée un long moment, mais elle est arrêtée.” Inutile qu’elle entre dans les détails. Les novices verront sur place comment ça se passe. “Si tu viens à être Heda un jour, sache que ça prend beaucoup de temps et ça demande beaucoup de discussion. Parce qu’il faut toujours avoir cet équilibre. Il faut être juste.” Et c’est un exercice compliqué. Il a existé des Heda qui n’ont pas eu les conseillers qu’il fallait ou qui ont tout simplement sombré dans la folie. Ce sont eux que Lexa redoute quand elle essaye d’entrer en phase avec la Flamme. Elle n’a pas envie d’être pleinement influencée par eux. C’est important pour elle de garder la tête froide et qu’elle ne laisse pas sa soif de violence prendre le dessus. Anya a réussi à calmer la bête avec les entraînements, mais ces derniers temps, le mental de Lexa est mis à rude épreuve. “Il faut réussir à vivre avec les conséquences de ces actions.” Elle dit ça aussi bien pour les coupables que pour elle-même. Les coupables vont être condamnés et rien ne pourra faire flancher Heda. Mais Lexa va devoir vivre avec de nouvelles morts à son compteur. Si avant, elle réussissait à s’en détacher, c’est devenu un peu compliqué ces derniers temps.
(c) DΛNDELION

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we'll find a way.
by wiise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Vide
MessageSujet: Re: [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) [30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa) Empty

Revenir en haut Aller en bas

[30/10/82] Pouvoir, Vouloir, Savoir : 3 mots qui mènent le monde ! (Lexa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Frontières de Trikru :: Boudalankru :: Précédemment à Boudalan ...-