AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 3207243747

Partagez|

[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
68
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
swan (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyLun 14 Sep - 12:38

Lieu du rp : Secteur médical de Cérès.
Date du rp : 10.16 – Fin de matinée.
Participants : Clarke Griffin & Octavia Blake.
Météo : Temps calme après la rosée du matin, quelques nuages blancs, mais dès qu'un rayon de soleil pointe, la chaleur se fait sentir, même si le temps reste froid et la forêt humide des dernières pluies.
But du rp : Encore une escapade et une blessure plus tard, Octavia ne trouve que Clarke pour la soigner, au risque qu'elle en apprenne trop sur les secrets de la jeune Blake.
Résumé du rp : Coming Soon



Don't talk about this.



Elle était idiote, vraiment. Grimper à cet arbre plein de mousse humide était stupide. Mais elle avait vu du mouvements dans les arbres lors de l'une de ses escapades et elle s'était dit que c'était le bon moment de tester ses capacités à grimper. Moralité ? Ne pas grimper dans les arbres quand ils sont mouillés et ne pas grimper dans un arbre entouré de tronc morts. Sa juste l'avait conduite directement sur l'un d'entre eux et comme elle ne savait pas chuter, elle avait atterri directement sur le flanc droit. Elle avait maintenant de grosses égratignures le long des côtés, avait repéré quelques éclats de bois dans sa peau et ses côtes lui faisait si mal qu'elle se demandait si elle n'en avait pas de cassées. Bellamy allait la tuer s'il apprenait ça. Et si elle avait effectivement une ou plusieurs côtes de cassées, il l'apprendrait très certainement.

Rentrée au camp, Octavia cacha son T-shirt ensanglanté en resserrant sa veste contre son ventre, faisant mine d'avoir trop froid pour cacher le fait qu'elle se déplaçait douloureusement, chaque pas vibrant fort dans ses côtes. Vous n'êtes pas cassées, ordonna-t-elle mentalement à ses os, comme ci cela pouvait changer quelque chose. Vous n'êtes pas cassées. Je connais la douleur des côtes cassées et c'est proche, mais pas assez. Vous ne l'êtes pas.

Arrivée à l'infirmerie, la brune pria fort pour ne pas tomber sur l'une des Griffin. Idéalement, elle aurait aimé l'autre Docteur, l'assistant d'Abby Griffin. Il pouvait être discret, il était gentil et il posait peu de questions. Pas comme la mère Griffin. Manque de chance pour Octavia, dès qu'elle entra, elle tomba sur Clarke Griffin, dans toute sa gloire. Pire que la mère, Octavia détestait la fille. Elle savait que les raisons étaient immatures et probablement aussi un peu surinterprété, mais la jeune Blake n'avait jamais prétendu être une personne mature et totalement honnête dans sa haine de l'Arche et de tout ce qui le composait... Ni dans les relations que pouvait avoir son frère cachottier.

« L'assistant du Docteur Griffin n'est pas là ? », demanda la brune, gardant tout de même un très faible espoir, alors qu'elle balayait la pièce du regard. Malheureusement, le sort ne lui était vraiment pas favorable aujourd'hui. Alors elle soupira, essayant au mieux de se redresser en croisant les bras sur sa poitrine, prétendant fierté quand elle ne faisait que dissimuler toujours son T-shirt et sa blessure. « Pas grave. Je le verrais plus tard », dit-elle, sans prêter grande attention à ce que pouvait dire ou faire Clarke. Ego tout dehors, Octavia se retourna pour partir, mais le brusque mouvement de son bras droit tira sur ses côtes et elle se plia en gémissant de douleur, le souffle coupé pendant une seconde. « Merde ! », grinça-t-elle, avec agacement.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2544
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Dublin / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyJeu 17 Sep - 22:38



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Depuis l'élection du nouveau Conseil de Cérès, mes journées sont inévitablement doublement plus chargées. Et oui, me voilà avec davantage de responsabilités depuis ces derniers jours. Et, il n'y avait pas de quoi chômer. Entre l'affaire mêlant Bart -et son procès imminent- du côté du Conseil, et cette histoire de maladie liée à l'eau qui ronge Cérès depuis bien trop longtemps pour le côté doc, le temps de repos est presque réduit à l'état de poussière. Je ne m'en plains pourtant pas. Ce fut mon choix de siéger au Conseil afin de porter plus haut les voix de ces gens que j'ai côtoyé à notre arrivée sur Terre, quand l'Arche était encore habitée, donc j'assume autant que possible. Seuls les traits de mon visage, qui n'échappent pas à cette fatigue lorsqu'elle se fait trop importante, me trahissent. Et à la fatigue s'ajoute évidemment la tristesse de la perte de ma meilleure amie, encore trop récente et douloureuse. La rage aussi de connaître enfin la vérité concernant l'implication de ma mère dans la disparition de mon père. Je ne cesse de me dire que les choses finiront par aller mieux, et à ce moment-là, nous pourrons tous souffler un bon coup. Puis, je ne suis pas seule. Et oui, deux des personnes qui me sont le plus cher sont toutes deux, en ce moment, à Cérès. Heureusement, d'ailleurs. Ils m'aident énormément à garder le cap.. Pour le moment, en cette nouvelle matinée, me voilà à veiller sur ces quelques personnes encore atteintes par cette foutue maladie. Vivement qu'elle ne soit plus qu'un vilain souvenir..

La porte finit par s'ouvrir, sur une silhouette que j'étais loin de m'imaginer croiser en cet endroit, en ce jour. Il faut dire que je prends bien soin de ne pas me retrouver vraiment seule avec elle depuis mon arrivée à Cérès. Non pas que j'ai une dent contre la plus jeune des Blake, mais juste que j'évite les situations ou les discussions un peu.. compliquées à gérer pour le moment. Surprise de voir la sœur de Bellamy faire son entrée, je me décide à abaisser ce masque -une maigre barrière dont on ne connaît pas la réelle force contre cette foutue maladie, mais qui a au moins le mérite d'exister- de mon visage, n'en ayant de toute façon plus besoin. Et, intriguée par la venue d'Octavia, je me rapproche d'elle, non sans la sonder du regard des pieds à la tête. « L'assistant du Docteur Griffin n'est pas là ? » Et non, manque de chance, je suis seule pour cette fin de matinée. Je lui réponds à la négative, d'un signe de tête ponctué d'un simple « Non.. » De toute façon, elle ne me laisse pas vraiment poursuivre, ajoutant avec une certaine précipitation ce « Pas grave. Je le verrais plus tard » qui m'intrigue encore plus. Mes yeux se plissent quelque peu, sans la quitter du regard. Quelque chose m'échappe tout de même quant à sa façon de tenir. Mais, à elle de voir si la raison de sa venue par ici peut encore attendre quelques heures.. Je me décide quand même à préciser : « Il devrait être là cet ap.. » que je prends tout de même soin de préciser, ou du moins, c'était dans mon idée jusqu'à l'entendre lâcher ce « Merde ! » qui m'incite à combler la distance entre nous en quelques enjambées. Et voilà l'une de ces fameuses situations potentiellement étranges que je m'évertuais à éviter qui finit par me tomber dessus. « Hey, ça va aller.. » que je glisse tout en me baissant à son niveau. « Appuies toi sur moi, et on va tranquillement aller jusqu'au lit, là-bas. D'acc ? » Une question qui n'attend pourtant aucune réponse de sa part. Disons que là, d'un coup, elle n'a plus franchement le choix de revenir plus tard ou pas. Et si Bellamy savait que j'ai laissé sa petite sœur repartir gambader à travers Cérès en se pliant ainsi de douleur, je crois que je passerai un sale quart d'heure. Donc, non, elle n'a pas le choix. Et puis même, qu'elle s'appelle Blake ou pas, impensable qu'elle ressorte d'ici si vite ! « Qu'est-ce qui t'est arrivé ? » Question bien légitime, alors que je l'aide autant que possible à rejoindre le premier lit en vue. Elle ne peut plus cacher l'état de ses vêtements qui font peine à voir, pas plus que sa manifeste douleur. J'espère juste qu'elle me laissera l'aider. Enfin, non. Elle n'a juste pas le choix comme dit.
CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
68
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
swan (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyDim 20 Sep - 21:41


Don't talk about this.



Clarke Griffin. Octavia se disait qu'elle n'aurait décidément jamais de chance. De toutes les personnes de ce foutu endroit, il fallait qu'elle tombe sur celle qui avait le plus de chance de cafter sur sa visite. Et en plus, trop empressée de partir qu'elle était, elle avait trahi la gravité du problème qui l’amenait à consulter. Elle aurait voulu lui dire que ça n'était rien, qu'elle avait juste un champignon à un ongle de pied ou un truc idiot comme ça, mais maintenant, la blonde n'allait assurément pas l'acheter. De toute manière, c'était trop tard, alors qu'elle sentait le bras de Clarke venir en soutien, alors qu'elle lui intimait déjà de la suivre jusqu'au lit le plus proche.

Serrant les dents, la cadette Blake obtempéra, son visage trahissant toute la douleur de ses mouvements, alors qu'elle se hissait avec difficultés, même avec l'aide de la jeune Griffin, sur le lit. Elle resta assise, cependant, sachant qu'à l'heure actuelle, s'allonger était tout bonnement impossible. Le fait de ne plus porter tout son poids sur sa stature aida quand même un peu, alors qu'elle essayait de respirer calmement par le nez pour soulager la douleur lancinante. « Tu es soumise au secret médical, pas vrai ? » Ce n'était pas tellement une question, alors qu'elle posait les yeux sur les iris bleus de la jeune femme. Elle avait émis une question, certes, mais elle voulait seulement lui rappeler qu'il y avait une déontologie médicale. Si elle n'avait que peu d'espoirs pour sa mère, trop consciente du nombre de femmes ayant eu des enfants illégaux ou de malade qu'elle avait dû dénoncer pour les envoyer à la dérive selon les lois et la doctrine Gaia, elle espérait que sa fille, membre des 100, probablement doté d'une conscience vue la cause de son emprisonnement, saurait garder sa langue, la déontologie médicale primant sur toute autre chose.

Se redressant un peu avec un gémissement plaintif, elle tira sur sa veste sur ses épaules pour révéler son flanc. « Je vais avoir besoin de points de suture. J'ai des côtes cassées aussi. » Oui, elle avait définitivement sa réponse. Elles étaient cassées. La douleur qu'elle ressentait ne la trompait pas. Pas plus que les poignards qui s'enfonçaient dans son flanc à chaque inspiration. « Au moins deux. Mais on ne peut rien faire pour ça alors... Faudrait juste me rafistoler, histoire que j'me tape pas une infection en plus. » Octavia ne chercha même pas à savoir si la blonde avait été surprise ou choquée par son auto-diagnostique. Apparemment, les gens qui avaient eu droit à une vie leur permettant un accès facile au système de santé étaient incapables de diagnostiquer eux-mêmes l'état de leurs blessures. Elle l'avait vite compris quand, au camp des 100, elle avait souvent repéré des blessures que même les principaux concernés n'arrivaient pas à identifier. Sans structure médicale adaptée, Octavia avait appris à repérer ce qui n'allait pas chez elle, et ce, le plus vite possible. Une fièvre non identifiée, une plaie infectée, le mauvais os de cassé et elle pouvait y rester. Plus ils s'en rendaient compte tardivement, plus Bellamy prenaient de risque pour obtenir les pansements ou médicaments dont ils avaient besoin. Alors la brune avait rapidement appris à écouter son corps pour comprendre ce qui n'allait pas, cacher à son frère et sa mère ce qu'elle pouvait cacher et alerter le plus tôt possible quand cela était nécessaire. Des os cassés, elle en avait eu assez pour reconnaître les signes, la douleur et pour feindre que tout allait bien malgré tout.

Une fois qu'elle eu assez soufflé, elle inspira autant que possible, serra de nouveau les dents en se saisissant du tissu de son débardeur détruit aux abords de la plaie. Elle essaya de tirer dessus, mais le sang séché avait commencé à coller le tissu à sa peau et elle avait peur qu'en tirant dessus, elle ne se fasse ressaigner que deux fois plus. Dépitée, elle leva donc enfin les yeux vers Clarke pour faire la chose qu'elle redoutait le plus : lui demander de l'aide. « Je vais pas pouvoir le faire toute seule... » Elle avait failli dire ''cette fois'', mais avait réussi à bloquer sa mâchoire et couper le son avant d'en dire trop. « Tu peux le faire ? », demanda-t-elle d'une petite voix qui la surprit elle-même.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2544
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJ Taylor-Morley ♥
Crédits :
Vava : Dublin / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyDim 4 Oct - 18:09



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Tu es soumise au secret médical, pas vrai ? » qu'elle me lance une fois installée. Sans quitter son regard, je lâche juste un petit « En effet. » se suffisant à lui seul. Il faudrait être bien idiot pour ne pas sentir qu'au fond, cette question n'en est pas vraiment une. Octavia en connaît très bien la réponse. Mais, pour qu'elle en soit à rappeler ce genre de choses, c'est qu'il y a un truc qui ne va vraiment pas au point qu'elle veut le cacher de tous. Et même possiblement de son frère.

Ne restant pas les bras croisés, je dégage la couverture du lit qui ne sera guère utile pour ce qui nous attend toutes les deux, alors qu'elle se débarrasse enfin de sa veste. Ce qui, forcément, attire mon attention sur la raison de sa venue jusqu'ici. « Je vais avoir besoin de points de suture. J'ai des côtes cassées aussi. » J'en cligne des paupières à quelques reprises, alors que j'entends la brune faire son propre état des lieux. Chose assez surprenante et déstabilisante tant, habituellement, il me faut jouer au détective pour connaître l'origine de quelconques douleurs, plus ou moins graves ou superflues. « Au moins deux. Mais on ne peut rien faire pour ça alors... Faudrait juste me rafistoler, histoire que j'me tape pas une infection en plus. » Je n'essaie même pas de la contredire, lui faisant comprendre qu'elle s'avance peut-être un peu trop vite sur ses tiraillements qui doivent être des plus douloureux, que des examens plus complets seraient plus que nécessaires et pas forcément une mauvaise initiative. Non. Après tout, j'imagine bien qu'avec sa vie sur l'Arche -du moins, ce que j'en sais-, la plus jeune des Blake doit être tout sauf douillette. Et puis, ce rappel sur mon obligation à la discrétion me laisse clairement à penser qu'elle souhaite faire passer sous silence cette blessure plutôt impressionnante. Pour quelle raison ? Je n'en sais rien. Mais, si elle préfère jouer l'effacement, recourir à l'imagerie n'est pas une option. Cela ne me plaît pas franchement, mais elle paraît être aussi têtue que son frère. J'en soupire doucement, avant de me rapprocher d'elle et de cette blessure qui est tout sauf jolie à voir. « Si tu es aussi sure de toi, on va pouvoir gagner un peu de temps.. » que je finis par glisser, sans forcément le penser, étant persuadée que c'est une grosse erreur de ne pas envisager une vraie prise en charge. Elle sortirait d'ici plus rapidement, c'est vrai. Peut-être même sans croiser personne d'autre que moi. Mais, à quel prix ? De toute façon, j'ai encore un peu de temps pour tenter de la convaincre de faire soigner ses côtes de manière plus optimale. Là, il y a déjà plus urgent à faire. « Je vais pas pouvoir le faire toute seule... » Évidemment que non. Elle a besoin d'aide. « Tu peux le faire ? » Sa question me surprend assez, mais je me contente de lui adresser un léger sourire du coin des lèvres. Juste histoire qu'on arrive un peu à se détendre, autant elle que moi. « Bien entendu. Je suis là pour ça. » Enfin, Octavia accepte mon aide. Et ça me soulage de la voir plus enclin à me tolérer près d'elle. « Bouge pas, je reviens.. » que je lui lance avant de partir en quête d'un tissu propre, quel qu'il soit. Il ne me faut pas bien longtemps pour tomber sur une serviette intacte, que je me hâte de passer sous l'eau, avant de prendre une bouteille de solution physiologique sous le bras. Une fois de retour vers Octavia et tout en l'invitant calmement à s'allonger, je ne peux pas m'empêcher de laisser quelques questions s'échapper « J'imagine que tu n'en as parlé à personne avant de venir jusqu'ici.. » Entendre par là, évidemment, à son frère. Tout en humidifiant cette tâche de sang séchée, je me mordille la lèvre. Quelle situation étrange, non ? « Tu peux me dire comment tu t'es fait ça ? » Une question qui a là tout son sens et dont la réponse m'intéresse, évidemment. Est-ce qu'elle s'est faite attaquée ? Si oui, par qui ou par quoi ? Mais, elle m'aide aussi à tenter de détourner son attention, alors que je retire précautionneusement le tissu bien amoché de cette plaie bien à vif. Dans l'idée de la nettoyer comme il faut, je marmonne un petit « Ça risque de piquer un peu.. », désolée par avance. Et je ne parle pas seulement de ce nettoyage de plaie. Mais, ça, déjà, c'est une étape plus qu'incontournable, malheureusement. Mon regard dérive un peu de cette plaie, vers une cicatrice visiblement ancienne. A la forme bien irrégulière et pour laquelle mon imagination me fait craindre le pire sur son origine. Mais, je garde le silence, pour le moment. Me concentrant sur ce que j'ai à faire. Faire de mon mieux pour que cette nouvelle blessure ne soit rapidement plus qu'un mauvais souvenir.

CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
68
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
swan (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyLun 5 Oct - 23:43


Don't talk about this.



Octavia avait bien des secrets. Des choses que Clarke allait sans doute vouloir comprendre, maintenant. Parce qu'elle savait qu'une autre blessure, bien plus grave encore, était marqué de manière indélébile dans sa peau. Elle avait peur. Peur de ce que la blonde pourrait faire de cette information. Elle devait s'assurer que celle-ci ne le dirait jamais, à personne et surtout pas à Bellamy. Il ne lui pardonnerait jamais de lui avoir caché ça, alors même qu'à l'époque, ils passaient quasiment tout leur temps ensemble. Qu'elle avait caché délibérément, des jours entiers, la blessure qu'elle portait.

La brune hocha la tête quand la brune argua qu'elles gagneraient du temps si elle était sûre de son auto-diagnostique. « Plus que sûre », assura-t-elle, se repositionnant pour éviter une douleur posturale. « J'ai déjà eu ce genre de fractures. Je reconnais la douleur. » Et elle n'avait pas besoin de plus. Elle n'avait pas besoin de radiographies ou d'examens complémentaires. Elle avait juste besoin d'une autre paire de mains pour coudre une plaie qu'elle ne pouvait atteindre elle-même. Au moins cette fois, elle n'aurait peut-être pas une cicatrice totalement affreuse. Si Clarke savait bien recoudre les plaies, la trace à venir serait propre. Elle l'espérait grandement.

Lorsqu'elle revint avec du matériel, la jeune Griffin la fit s'allonger et en serrant les dents, Octavia obtempéra. Se couchant sur son côté sain, repliant un bras sous sa tête pour se soutenir, relevant l'autre bras pour offrir tout l'espace du monde à la jeune apprentie docteur pour travailler. La cadette Blake eue un rictus de rire quand Clarke lui dit que cela allait piquer un peu. « J'ai connu pire. » Bien pire en fait. Elle pouvait le dire. Les précautions que prenait la blondinette pour faire le travail correctement et le moins douloureusement possible était tout ce qu'elle n'avait jamais eu jusqu'à présent. Pas que Bellamy ne soit pas précautionneux quand il la soignait. Souvent, il rechignait plus à la soigner par peur de lui faire plus de mal qu'autre chose. Il avait été un bon infirmier. Seulement, ils n'avaient pas toujours eu le matériel nécessaire pour des soins de qualité.

Gardant son regard droit devant elle, loin des yeux de Clarke, fixé sur un point imaginaire sur le mur au fond de la salle, Octavia soupira. « Il y a ce désinfectant qu'ils vendaient au marché noir. » Une nouvel fois, elle eut un petit rire. « Enfin... ils le vendaient comme désinfectant. Ça faisait le job, mais ça brûlait pendant des heures. J'étais toute petite. Je pleurais si facilement à cet âge. C'est plus tard que j'ai appris à ne plus pleurer quand ça faisait mal. » Cette fois, ce fut un sourire tendre qui se glissa sur ses lèvres. « Mais à cette époque, il me soignait et me tenait dans ses bras, des heures entières, jusqu'à ce que je cesse de pleurer. Je cachais mon visage contre lui quand je faisais trop de bruits. » Elle n'avait pas besoin de dire son nom pour que la blonde devine qui était ce "il". Après tout, elle n'avait jamais eu que Bellamy. Et elle était partie loin, la jeune Octavia. Perdue dans ses pensées, dans ses souvenirs, le regard dans le vague, plus pour éviter le regard de l'autre femme, mais parce que revoyant les images, sentant à nouveau les douleurs et le bien que cela lui faisait d'entendre le cœur de Bellamy contre son oreille, battant plus vite parce qu'il était désespéré de la voir souffrir ou malade et ne pouvant rien faire de plus. La vie avait été cruelle avec elle et Bellamy en avait toujours été le baume. Aujourd'hui, elle avait toujours la souffrance... Mais le baume était pour les autres... peut-être même juste pour une autre. Cette même autre qui était en train de lui retirer le tissu de la plaie.

Secouant la tête pour revenir à la réalité, elle inspira profondément. Clarke lui avait posé une question et elle n'était pas certaine qu'elle ne lâcherait pas l'affaire si elle n'obtenait pas une réponse. « Je suis tombée d'un arbre. Un accident stupide. Je voulais juste... Je m’entraînais. Je n'ai pas une très bonne condition physique et j'en ai besoin... On en a tous besoin ici. Je voulais grimper à un arbre et j'ai glissé. C'est tout. » Elle ne pouvait pas cacher sa déception pour un accident aussi stupide. Elle aurait préféré quelque chose de plus héroïque... ou à défaut quelque-chose de dangereux et illégal... Mais non. Juste un stupide arbre et une glissade stupide sur un arbre à la mousse humide.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Cérès (l'Arche sur Terre)-