AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this 3207243747
-14%
Le deal à ne pas rater :
Manette PS5 blanche et noire à moins de 60€ chez Leclerc
59.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez|

[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyLun 14 Sep - 12:38

Lieu du rp : Secteur médical de Cérès.
Date du rp : 10.16 – Fin de matinée.
Participants : Clarke Griffin & Octavia Blake.
Météo : Temps calme après la rosée du matin, quelques nuages blancs, mais dès qu'un rayon de soleil pointe, la chaleur se fait sentir, même si le temps reste froid et la forêt humide des dernières pluies.
But du rp : Encore une escapade et une blessure plus tard, Octavia ne trouve que Clarke pour la soigner, au risque qu'elle en apprenne trop sur les secrets de la jeune Blake.
Résumé du rp : Après une stupide chute d'un arbre, Octavia cherche quelqu'un pour la recoudre, sachant qu'on ne pourra malheureusement rien faire pour ses côtes cassées. Elle ne trouve que Clarke à qui elle fait promettre de ne rien dire à Bellamy. En échange, la brune se retrouve obligée de lui révéler quelques un de ses petits secrets, notamment l'obsession qu'elle a à cacher à son frère la vérité sur une vieille cicatrice très moche. Alors que Clarke essaye de lui faire comprendre que Bellamy mériterait de tout savoir, Octavia s'énerve et promet qu'elle pourrait tuer (y compris elle-même) pour cacher ses secrets.



Don't talk about this.



Elle était idiote, vraiment. Grimper à cet arbre plein de mousse humide était stupide. Mais elle avait vu du mouvements dans les arbres lors de l'une de ses escapades et elle s'était dit que c'était le bon moment de tester ses capacités à grimper. Moralité ? Ne pas grimper dans les arbres quand ils sont mouillés et ne pas grimper dans un arbre entouré de tronc morts. Sa juste l'avait conduite directement sur l'un d'entre eux et comme elle ne savait pas chuter, elle avait atterri directement sur le flanc droit. Elle avait maintenant de grosses égratignures le long des côtés, avait repéré quelques éclats de bois dans sa peau et ses côtes lui faisait si mal qu'elle se demandait si elle n'en avait pas de cassées. Bellamy allait la tuer s'il apprenait ça. Et si elle avait effectivement une ou plusieurs côtes de cassées, il l'apprendrait très certainement.

Rentrée au camp, Octavia cacha son T-shirt ensanglanté en resserrant sa veste contre son ventre, faisant mine d'avoir trop froid pour cacher le fait qu'elle se déplaçait douloureusement, chaque pas vibrant fort dans ses côtes. Vous n'êtes pas cassées, ordonna-t-elle mentalement à ses os, comme ci cela pouvait changer quelque chose. Vous n'êtes pas cassées. Je connais la douleur des côtes cassées et c'est proche, mais pas assez. Vous ne l'êtes pas.

Arrivée à l'infirmerie, la brune pria fort pour ne pas tomber sur l'une des Griffin. Idéalement, elle aurait aimé l'autre Docteur, l'assistant d'Abby Griffin. Il pouvait être discret, il était gentil et il posait peu de questions. Pas comme la mère Griffin. Manque de chance pour Octavia, dès qu'elle entra, elle tomba sur Clarke Griffin, dans toute sa gloire. Pire que la mère, Octavia détestait la fille. Elle savait que les raisons étaient immatures et probablement aussi un peu surinterprété, mais la jeune Blake n'avait jamais prétendu être une personne mature et totalement honnête dans sa haine de l'Arche et de tout ce qui le composait... Ni dans les relations que pouvait avoir son frère cachottier.

« L'assistant du Docteur Griffin n'est pas là ? », demanda la brune, gardant tout de même un très faible espoir, alors qu'elle balayait la pièce du regard. Malheureusement, le sort ne lui était vraiment pas favorable aujourd'hui. Alors elle soupira, essayant au mieux de se redresser en croisant les bras sur sa poitrine, prétendant fierté quand elle ne faisait que dissimuler toujours son T-shirt et sa blessure. « Pas grave. Je le verrais plus tard », dit-elle, sans prêter grande attention à ce que pouvait dire ou faire Clarke. Ego tout dehors, Octavia se retourna pour partir, mais le brusque mouvement de son bras droit tira sur ses côtes et elle se plia en gémissant de douleur, le souffle coupé pendant une seconde. « Merde ! », grinça-t-elle, avec agacement.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Octavia Blake le Mer 21 Avr - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2809
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJT Morley ♥
Crédits :
Vava : space cowboy / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
TW :
Rien à signaler, pour le moment
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyJeu 17 Sep - 22:38



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Depuis l'élection du nouveau Conseil de Cérès, mes journées sont inévitablement doublement plus chargées. Et oui, me voilà avec davantage de responsabilités depuis ces derniers jours. Et, il n'y avait pas de quoi chômer. Entre l'affaire mêlant Bart -et son procès imminent- du côté du Conseil, et cette histoire de maladie liée à l'eau qui ronge Cérès depuis bien trop longtemps pour le côté doc, le temps de repos est presque réduit à l'état de poussière. Je ne m'en plains pourtant pas. Ce fut mon choix de siéger au Conseil afin de porter plus haut les voix de ces gens que j'ai côtoyé à notre arrivée sur Terre, quand l'Arche était encore habitée, donc j'assume autant que possible. Seuls les traits de mon visage, qui n'échappent pas à cette fatigue lorsqu'elle se fait trop importante, me trahissent. Et à la fatigue s'ajoute évidemment la tristesse de la perte de ma meilleure amie, encore trop récente et douloureuse. La rage aussi de connaître enfin la vérité concernant l'implication de ma mère dans la disparition de mon père. Je ne cesse de me dire que les choses finiront par aller mieux, et à ce moment-là, nous pourrons tous souffler un bon coup. Puis, je ne suis pas seule. Et oui, deux des personnes qui me sont le plus cher sont toutes deux, en ce moment, à Cérès. Heureusement, d'ailleurs. Ils m'aident énormément à garder le cap.. Pour le moment, en cette nouvelle matinée, me voilà à veiller sur ces quelques personnes encore atteintes par cette foutue maladie. Vivement qu'elle ne soit plus qu'un vilain souvenir..

La porte finit par s'ouvrir, sur une silhouette que j'étais loin de m'imaginer croiser en cet endroit, en ce jour. Il faut dire que je prends bien soin de ne pas me retrouver vraiment seule avec elle depuis mon arrivée à Cérès. Non pas que j'ai une dent contre la plus jeune des Blake, mais juste que j'évite les situations ou les discussions un peu.. compliquées à gérer pour le moment. Surprise de voir la sœur de Bellamy faire son entrée, je me décide à abaisser ce masque -une maigre barrière dont on ne connaît pas la réelle force contre cette foutue maladie, mais qui a au moins le mérite d'exister- de mon visage, n'en ayant de toute façon plus besoin. Et, intriguée par la venue d'Octavia, je me rapproche d'elle, non sans la sonder du regard des pieds à la tête. « L'assistant du Docteur Griffin n'est pas là ? » Et non, manque de chance, je suis seule pour cette fin de matinée. Je lui réponds à la négative, d'un signe de tête ponctué d'un simple « Non.. » De toute façon, elle ne me laisse pas vraiment poursuivre, ajoutant avec une certaine précipitation ce « Pas grave. Je le verrais plus tard » qui m'intrigue encore plus. Mes yeux se plissent quelque peu, sans la quitter du regard. Quelque chose m'échappe tout de même quant à sa façon de tenir. Mais, à elle de voir si la raison de sa venue par ici peut encore attendre quelques heures.. Je me décide quand même à préciser : « Il devrait être là cet ap.. » que je prends tout de même soin de préciser, ou du moins, c'était dans mon idée jusqu'à l'entendre lâcher ce « Merde ! » qui m'incite à combler la distance entre nous en quelques enjambées. Et voilà l'une de ces fameuses situations potentiellement étranges que je m'évertuais à éviter qui finit par me tomber dessus. « Hey, ça va aller.. » que je glisse tout en me baissant à son niveau. « Appuies toi sur moi, et on va tranquillement aller jusqu'au lit, là-bas. D'acc ? » Une question qui n'attend pourtant aucune réponse de sa part. Disons que là, d'un coup, elle n'a plus franchement le choix de revenir plus tard ou pas. Et si Bellamy savait que j'ai laissé sa petite sœur repartir gambader à travers Cérès en se pliant ainsi de douleur, je crois que je passerai un sale quart d'heure. Donc, non, elle n'a pas le choix. Et puis même, qu'elle s'appelle Blake ou pas, impensable qu'elle ressorte d'ici si vite ! « Qu'est-ce qui t'est arrivé ? » Question bien légitime, alors que je l'aide autant que possible à rejoindre le premier lit en vue. Elle ne peut plus cacher l'état de ses vêtements qui font peine à voir, pas plus que sa manifeste douleur. J'espère juste qu'elle me laissera l'aider. Enfin, non. Elle n'a juste pas le choix comme dit.
CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyDim 20 Sep - 21:41


Don't talk about this.



Clarke Griffin. Octavia se disait qu'elle n'aurait décidément jamais de chance. De toutes les personnes de ce foutu endroit, il fallait qu'elle tombe sur celle qui avait le plus de chance de cafter sur sa visite. Et en plus, trop empressée de partir qu'elle était, elle avait trahi la gravité du problème qui l’amenait à consulter. Elle aurait voulu lui dire que ça n'était rien, qu'elle avait juste un champignon à un ongle de pied ou un truc idiot comme ça, mais maintenant, la blonde n'allait assurément pas l'acheter. De toute manière, c'était trop tard, alors qu'elle sentait le bras de Clarke venir en soutien, alors qu'elle lui intimait déjà de la suivre jusqu'au lit le plus proche.

Serrant les dents, la cadette Blake obtempéra, son visage trahissant toute la douleur de ses mouvements, alors qu'elle se hissait avec difficultés, même avec l'aide de la jeune Griffin, sur le lit. Elle resta assise, cependant, sachant qu'à l'heure actuelle, s'allonger était tout bonnement impossible. Le fait de ne plus porter tout son poids sur sa stature aida quand même un peu, alors qu'elle essayait de respirer calmement par le nez pour soulager la douleur lancinante. « Tu es soumise au secret médical, pas vrai ? » Ce n'était pas tellement une question, alors qu'elle posait les yeux sur les iris bleus de la jeune femme. Elle avait émis une question, certes, mais elle voulait seulement lui rappeler qu'il y avait une déontologie médicale. Si elle n'avait que peu d'espoirs pour sa mère, trop consciente du nombre de femmes ayant eu des enfants illégaux ou de malade qu'elle avait dû dénoncer pour les envoyer à la dérive selon les lois et la doctrine Gaia, elle espérait que sa fille, membre des 100, probablement doté d'une conscience vue la cause de son emprisonnement, saurait garder sa langue, la déontologie médicale primant sur toute autre chose.

Se redressant un peu avec un gémissement plaintif, elle tira sur sa veste sur ses épaules pour révéler son flanc. « Je vais avoir besoin de points de suture. J'ai des côtes cassées aussi. » Oui, elle avait définitivement sa réponse. Elles étaient cassées. La douleur qu'elle ressentait ne la trompait pas. Pas plus que les poignards qui s'enfonçaient dans son flanc à chaque inspiration. « Au moins deux. Mais on ne peut rien faire pour ça alors... Faudrait juste me rafistoler, histoire que j'me tape pas une infection en plus. » Octavia ne chercha même pas à savoir si la blonde avait été surprise ou choquée par son auto-diagnostique. Apparemment, les gens qui avaient eu droit à une vie leur permettant un accès facile au système de santé étaient incapables de diagnostiquer eux-mêmes l'état de leurs blessures. Elle l'avait vite compris quand, au camp des 100, elle avait souvent repéré des blessures que même les principaux concernés n'arrivaient pas à identifier. Sans structure médicale adaptée, Octavia avait appris à repérer ce qui n'allait pas chez elle, et ce, le plus vite possible. Une fièvre non identifiée, une plaie infectée, le mauvais os de cassé et elle pouvait y rester. Plus ils s'en rendaient compte tardivement, plus Bellamy prenaient de risque pour obtenir les pansements ou médicaments dont ils avaient besoin. Alors la brune avait rapidement appris à écouter son corps pour comprendre ce qui n'allait pas, cacher à son frère et sa mère ce qu'elle pouvait cacher et alerter le plus tôt possible quand cela était nécessaire. Des os cassés, elle en avait eu assez pour reconnaître les signes, la douleur et pour feindre que tout allait bien malgré tout.

Une fois qu'elle eu assez soufflé, elle inspira autant que possible, serra de nouveau les dents en se saisissant du tissu de son débardeur détruit aux abords de la plaie. Elle essaya de tirer dessus, mais le sang séché avait commencé à coller le tissu à sa peau et elle avait peur qu'en tirant dessus, elle ne se fasse ressaigner que deux fois plus. Dépitée, elle leva donc enfin les yeux vers Clarke pour faire la chose qu'elle redoutait le plus : lui demander de l'aide. « Je vais pas pouvoir le faire toute seule... » Elle avait failli dire ''cette fois'', mais avait réussi à bloquer sa mâchoire et couper le son avant d'en dire trop. « Tu peux le faire ? », demanda-t-elle d'une petite voix qui la surprit elle-même.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2809
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJT Morley ♥
Crédits :
Vava : space cowboy / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
TW :
Rien à signaler, pour le moment
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyDim 4 Oct - 18:09



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Tu es soumise au secret médical, pas vrai ? » qu'elle me lance une fois installée. Sans quitter son regard, je lâche juste un petit « En effet. » se suffisant à lui seul. Il faudrait être bien idiot pour ne pas sentir qu'au fond, cette question n'en est pas vraiment une. Octavia en connaît très bien la réponse. Mais, pour qu'elle en soit à rappeler ce genre de choses, c'est qu'il y a un truc qui ne va vraiment pas au point qu'elle veut le cacher de tous. Et même possiblement de son frère.

Ne restant pas les bras croisés, je dégage la couverture du lit qui ne sera guère utile pour ce qui nous attend toutes les deux, alors qu'elle se débarrasse enfin de sa veste. Ce qui, forcément, attire mon attention sur la raison de sa venue jusqu'ici. « Je vais avoir besoin de points de suture. J'ai des côtes cassées aussi. » J'en cligne des paupières à quelques reprises, alors que j'entends la brune faire son propre état des lieux. Chose assez surprenante et déstabilisante tant, habituellement, il me faut jouer au détective pour connaître l'origine de quelconques douleurs, plus ou moins graves ou superflues. « Au moins deux. Mais on ne peut rien faire pour ça alors... Faudrait juste me rafistoler, histoire que j'me tape pas une infection en plus. » Je n'essaie même pas de la contredire, lui faisant comprendre qu'elle s'avance peut-être un peu trop vite sur ses tiraillements qui doivent être des plus douloureux, que des examens plus complets seraient plus que nécessaires et pas forcément une mauvaise initiative. Non. Après tout, j'imagine bien qu'avec sa vie sur l'Arche -du moins, ce que j'en sais-, la plus jeune des Blake doit être tout sauf douillette. Et puis, ce rappel sur mon obligation à la discrétion me laisse clairement à penser qu'elle souhaite faire passer sous silence cette blessure plutôt impressionnante. Pour quelle raison ? Je n'en sais rien. Mais, si elle préfère jouer l'effacement, recourir à l'imagerie n'est pas une option. Cela ne me plaît pas franchement, mais elle paraît être aussi têtue que son frère. J'en soupire doucement, avant de me rapprocher d'elle et de cette blessure qui est tout sauf jolie à voir. « Si tu es aussi sure de toi, on va pouvoir gagner un peu de temps.. » que je finis par glisser, sans forcément le penser, étant persuadée que c'est une grosse erreur de ne pas envisager une vraie prise en charge. Elle sortirait d'ici plus rapidement, c'est vrai. Peut-être même sans croiser personne d'autre que moi. Mais, à quel prix ? De toute façon, j'ai encore un peu de temps pour tenter de la convaincre de faire soigner ses côtes de manière plus optimale. Là, il y a déjà plus urgent à faire. « Je vais pas pouvoir le faire toute seule... » Évidemment que non. Elle a besoin d'aide. « Tu peux le faire ? » Sa question me surprend assez, mais je me contente de lui adresser un léger sourire du coin des lèvres. Juste histoire qu'on arrive un peu à se détendre, autant elle que moi. « Bien entendu. Je suis là pour ça. » Enfin, Octavia accepte mon aide. Et ça me soulage de la voir plus enclin à me tolérer près d'elle. « Bouge pas, je reviens.. » que je lui lance avant de partir en quête d'un tissu propre, quel qu'il soit. Il ne me faut pas bien longtemps pour tomber sur une serviette intacte, que je me hâte de passer sous l'eau, avant de prendre une bouteille de solution physiologique sous le bras. Une fois de retour vers Octavia et tout en l'invitant calmement à s'allonger, je ne peux pas m'empêcher de laisser quelques questions s'échapper « J'imagine que tu n'en as parlé à personne avant de venir jusqu'ici.. » Entendre par là, évidemment, à son frère. Tout en humidifiant cette tâche de sang séchée, je me mordille la lèvre. Quelle situation étrange, non ? « Tu peux me dire comment tu t'es fait ça ? » Une question qui a là tout son sens et dont la réponse m'intéresse, évidemment. Est-ce qu'elle s'est faite attaquée ? Si oui, par qui ou par quoi ? Mais, elle m'aide aussi à tenter de détourner son attention, alors que je retire précautionneusement le tissu bien amoché de cette plaie bien à vif. Dans l'idée de la nettoyer comme il faut, je marmonne un petit « Ça risque de piquer un peu.. », désolée par avance. Et je ne parle pas seulement de ce nettoyage de plaie. Mais, ça, déjà, c'est une étape plus qu'incontournable, malheureusement. Mon regard dérive un peu de cette plaie, vers une cicatrice visiblement ancienne. A la forme bien irrégulière et pour laquelle mon imagination me fait craindre le pire sur son origine. Mais, je garde le silence, pour le moment. Me concentrant sur ce que j'ai à faire. Faire de mon mieux pour que cette nouvelle blessure ne soit rapidement plus qu'un mauvais souvenir.

CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyLun 5 Oct - 23:43


Don't talk about this.



Octavia avait bien des secrets. Des choses que Clarke allait sans doute vouloir comprendre, maintenant. Parce qu'elle savait qu'une autre blessure, bien plus grave encore, était marqué de manière indélébile dans sa peau. Elle avait peur. Peur de ce que la blonde pourrait faire de cette information. Elle devait s'assurer que celle-ci ne le dirait jamais, à personne et surtout pas à Bellamy. Il ne lui pardonnerait jamais de lui avoir caché ça, alors même qu'à l'époque, ils passaient quasiment tout leur temps ensemble. Qu'elle avait caché délibérément, des jours entiers, la blessure qu'elle portait.

La brune hocha la tête quand la brune argua qu'elles gagneraient du temps si elle était sûre de son auto-diagnostique. « Plus que sûre », assura-t-elle, se repositionnant pour éviter une douleur posturale. « J'ai déjà eu ce genre de fractures. Je reconnais la douleur. » Et elle n'avait pas besoin de plus. Elle n'avait pas besoin de radiographies ou d'examens complémentaires. Elle avait juste besoin d'une autre paire de mains pour coudre une plaie qu'elle ne pouvait atteindre elle-même. Au moins cette fois, elle n'aurait peut-être pas une cicatrice totalement affreuse. Si Clarke savait bien recoudre les plaies, la trace à venir serait propre. Elle l'espérait grandement.

Lorsqu'elle revint avec du matériel, la jeune Griffin la fit s'allonger et en serrant les dents, Octavia obtempéra. Se couchant sur son côté sain, repliant un bras sous sa tête pour se soutenir, relevant l'autre bras pour offrir tout l'espace du monde à la jeune apprentie docteur pour travailler. La cadette Blake eue un rictus de rire quand Clarke lui dit que cela allait piquer un peu. « J'ai connu pire. » Bien pire en fait. Elle pouvait le dire. Les précautions que prenait la blondinette pour faire le travail correctement et le moins douloureusement possible était tout ce qu'elle n'avait jamais eu jusqu'à présent. Pas que Bellamy ne soit pas précautionneux quand il la soignait. Souvent, il rechignait plus à la soigner par peur de lui faire plus de mal qu'autre chose. Il avait été un bon infirmier. Seulement, ils n'avaient pas toujours eu le matériel nécessaire pour des soins de qualité.

Gardant son regard droit devant elle, loin des yeux de Clarke, fixé sur un point imaginaire sur le mur au fond de la salle, Octavia soupira. « Il y a ce désinfectant qu'ils vendaient au marché noir. » Une nouvel fois, elle eut un petit rire. « Enfin... ils le vendaient comme désinfectant. Ça faisait le job, mais ça brûlait pendant des heures. J'étais toute petite. Je pleurais si facilement à cet âge. C'est plus tard que j'ai appris à ne plus pleurer quand ça faisait mal. » Cette fois, ce fut un sourire tendre qui se glissa sur ses lèvres. « Mais à cette époque, il me soignait et me tenait dans ses bras, des heures entières, jusqu'à ce que je cesse de pleurer. Je cachais mon visage contre lui quand je faisais trop de bruits. » Elle n'avait pas besoin de dire son nom pour que la blonde devine qui était ce "il". Après tout, elle n'avait jamais eu que Bellamy. Et elle était partie loin, la jeune Octavia. Perdue dans ses pensées, dans ses souvenirs, le regard dans le vague, plus pour éviter le regard de l'autre femme, mais parce que revoyant les images, sentant à nouveau les douleurs et le bien que cela lui faisait d'entendre le cœur de Bellamy contre son oreille, battant plus vite parce qu'il était désespéré de la voir souffrir ou malade et ne pouvant rien faire de plus. La vie avait été cruelle avec elle et Bellamy en avait toujours été le baume. Aujourd'hui, elle avait toujours la souffrance... Mais le baume était pour les autres... peut-être même juste pour une autre. Cette même autre qui était en train de lui retirer le tissu de la plaie.

Secouant la tête pour revenir à la réalité, elle inspira profondément. Clarke lui avait posé une question et elle n'était pas certaine qu'elle ne lâcherait pas l'affaire si elle n'obtenait pas une réponse. « Je suis tombée d'un arbre. Un accident stupide. Je voulais juste... Je m’entraînais. Je n'ai pas une très bonne condition physique et j'en ai besoin... On en a tous besoin ici. Je voulais grimper à un arbre et j'ai glissé. C'est tout. » Elle ne pouvait pas cacher sa déception pour un accident aussi stupide. Elle aurait préféré quelque chose de plus héroïque... ou à défaut quelque-chose de dangereux et illégal... Mais non. Juste un stupide arbre et une glissade stupide sur un arbre à la mousse humide.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2809
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJT Morley ♥
Crédits :
Vava : space cowboy / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
TW :
Rien à signaler, pour le moment
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyDim 15 Nov - 21:00



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Octavia va devoir se contenter de l'aide que je peux lui apporter, Jackson -ou d'autres docs- n'étant pas près d'arriver. « Plus que sûre » Bon. Si elle veut vraiment la jouer incognito, ça devrait jouer en sa faveur. Même si, parole de Griffin, je ne vais pas pouvoir m'empêcher de lorgner sur son état en la croisant. Je sais que je ne devrais pas marcher dans ce jeu de discrétion, mais si tel est son choix. « J'ai déjà eu ce genre de fractures. Je reconnais la douleur. » Rien que d'entendre ça, ça me force presque à détourner mon regard d'elle, alors que je n'ose même pas imaginer ce qu'elle et son frère ont pu vivre, sur l'Arche.

Impossible de ne pas y penser, après tout, alors que je me hâte de récupérer ce qu'il me faut pour aider la plus jeune des Blake. Et ce « J'ai connu pire. » qu'elle me lance alors n'est pas pour me réconforter. Bien au contraire, alors que je sais très bien quelles ont pu être ses conditions de vie -si on peut seulement les appeler ainsi, et pas par la faute de son frère, non, mais bien de la Colonie et ses règles-. J'en reste d'ailleurs silencieuse, me contentant de seulement imaginer Bellamy s'occuper de sa jeune sœur avec le peu de moyens qu'il pouvait avoir. Et il s'en est sorti à la perfection, sa sœur n'aurait pas été là si ça n'avait pas été le cas. Un simple et faible « J'imagine .. » m'échappe tout de même. Et mes pensées s'entremêlent pas mal, alors que je m'occupe d'Octavia de mon mieux. Comme pour toutes les personnes pouvant me faire face. Plus encore en l'entendant parler. « Il y a ce désinfectant qu'ils vendaient au marché noir. » Ce marché noir. Endroit qui m'est si inconnu. Moi qui croyais connaître l'Arche, autant dire que la chute fut rude. « Enfin... ils le vendaient comme désinfectant. Ça faisait le job, mais ça brûlait pendant des heures. J'étais toute petite. Je pleurais si facilement à cet âge. C'est plus tard que j'ai appris à ne plus pleurer quand ça faisait mal. » Mes mains marquent un léger temps d'arrêt sans même que je m'en rende compte, rien que parce qu'elle se livre un peu à moi. En me racontant ces souvenirs qui ne doivent pas être des plus agréables. « Mais à cette époque, il me soignait et me tenait dans ses bras, des heures entières, jusqu'à ce que je cesse de pleurer. Je cachais mon visage contre lui quand je faisais trop de bruits. » Ne pas faire trop de bruit, au risque que sa vie soit révélée. Et là voilà, aujourd'hui, ayant le même âge que moi d'ailleurs. Presque un miracle ou juste la preuve de sa force de caractère, mais aussi de ce lien qui la lie à son frère. « Il est vrai que c'était bien injuste, là-haut et que tu as du vivre des choses qui me paraissent inimaginables.. » que je souffle, tout en retirant ce tissu maintenant bien plus facilement. Dire que je n'en avais même pas conscience tant on m'avait placé dans un cocon depuis toujours, avant que le Blake ne m'ouvre les yeux. Sacrée claque. « Mais, s'il y a bien une chose qui est sûre et qui ne pourra jamais changé, c'est que tu comptes énormément pour ton frère. » Et ça, c'est une certitude et oui, j'ai de suite compris qui était ce « il » dont Octavia parlait. Je lui dis cela tout en douceur, alors que je libère enfin sa vilaine plaie. « Tu sais, quand on est arrivé sur Terre, et qu'il a compris que tu n'étais pas là.. Ça l'a rendu fou d'inquiétude. » Ce n'est de loin pas un mensonge. Mais, c'est comme si je me sentais obligée de lui dire ça vu la tournure qu'a pu prendre ma relation avec le Blake. Comme pour lui assurer -et la rassurer-, sans qu'elle ne sache pourtant tout qu'il sera toujours là pour elle. « C'est d'ailleurs pour ça que j'espère vraiment qu'au moins à lui aussi, tu parleras de ce qui a pu t'arriver. » Nul doute qu'elle retrouvera le Bellamy qu'elle m'a dépeint et qu'il la prendra dans ses bras, comme il l'a toujours fait.

Il n'empêche que je me demande bien comment elle a bien pu se faire ça. « Je suis tombée d'un arbre. Un accident stupide. Je voulais juste... Je m’entraînais. Je n'ai pas une très bonne condition physique et j'en ai besoin... On en a tous besoin ici. Je voulais grimper à un arbre et j'ai glissé. C'est tout. » Il n'y a aucune moquerie sur mon visage, bien au contraire. Peut-être cherche-t-elle à se faire une place parmi nous, mais sait-elle seulement que toutes sont remises en jeu ? Puis, dans un sens, cela me « rassure » un peu. Elle n'a donc pas été attaqué. « Ça arrive, malheureusement.. » J'hausse légèrement les épaules, lui adressant un léger sourire avant de me remettre méticuleusement à ma tâche. « D'ailleurs, je devrai aussi m'y mettre. Comme tu le dis, on en a tous besoin ! » Par là, je parle bien entendu de développer mes capacités physiques. Pas de grimper aux arbres parce que ça, je m'en sais tout simplement incapable. Prises humides ou non d'ailleurs. « Par contre.. » que je finis par ajouter, cédant face à ma curiosité « Comment tu t'es faite cette cicatrice-là ? Elle paraît assez.. ancienne ? », lui montrant d'un signe de la main cette trace d'une plaie s'annonçant franchement pas joyeuse. Le genre de blessure pas franchement soignable sans du « vrai » matériel sous la main. Les points semblent être comme posés à l'aveugle, loin d'être réguliers. Le genre de plan qu'il n'est possible de ne faire qu'à soi-même. Puis, la faire parler, ça devrait lui changer les idées alors que je m'affaire toujours à la remettre sur pieds.

CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyLun 23 Nov - 21:37


Don't talk about this.



De base, n'importe qui qui aurait pu la soigner lui suffisait. L'ennui était que Clarke avait une relation particulière avec son frère. Même si elle n'en connaissait pas toute la teneur et suspectait fortement qu'il y avait plus que juste une alliance amicale, ils étaient néanmoins amis et ce soin impliquait qu'elle découvre certains de ses plus sombres secrets, ce qui n'était clairement pas pour lui plaire. Elle espérait donc juste que la blonde allait la recoudre et ne pas chercher plus loin. Mais rapidement, elle se rendit compte que ça ne se passerait pas comme ça. Elle était foutue.

Elle n'avait pas envie de la compassion de Clarke. Elle n'avait pas envie de sa pitié. Mais elle jouait un moment complexe, bancale, qui pouvait lui faire perdre énormément. Elle devait être un minimum gentille avec la princesse de l'Arche, si elle voulait se la mettre dans la poche pour qu'elle n'aille pas tout cafter à Bellamy dès que la cadette Blake serait partie. Elle n'avait pas le choix. Elle qui n'avait jamais sociabilisé (au sens le plus littéral) se retrouvait à devoir faire preuve d'une diplomatie extrême pour protéger son frère d'une vérité qu'il ne pourrait pas supporter. Elle ferma les yeux, ravalant des larmes incontrôlables. Pas parce qu'elle avait mal (comme elle l'avait dit, elle avait connu bien pire comme douleur), mais parce que l'idée que Bellamy sache certaines vérités la tuait complètement. Il avait toujours été son roc, son protecteur et la personne la plus importante de sa vie. Lui cacher certaines choses avait été sa manière à elle de soulager un peu le poids qu'il avait sur les épaules. Un poids qu'il n'avait pas demandé. Une sœur qu'il n'avait pas demandé. Ma sœur, ma responsabilité. Elle l'avait entendu mille fois. Elle avait détesté sa mère pour avoir mis ça sur les épaules d'un garçon aussi jeune, aussi doux, aussi dévoué. Parfois, elle aurait aimé mourir sous les coups de sa mère. Ne pas avoir ce foutu instinct de survie qui lui avait permis de s'en sortir. Bellamy aurait été libre. Libre des erreurs de sa mère. Libre de ses erreurs à elle, la cadette cachée sous le plancher, l'orpheline toxico, le boulet de sa vie, incapable de vivre sans lui.

Ne pas craquer complètement fut encore plus dur quand Clarke lui raconta les premiers jours de son frère sur Terre, quand ils s'étaient retrouvés chacun dans un camp différent, séparés par le crash. Lui ne sachant pas où elle était, ni si elle était en vie, elle ne sachant même pas qu'il était sur Terre. Qu'il était monté dans la navette pour elle. « Ce n'est qu'un accident stupide. Rien de grave. Pourquoi je devrais lui mettre ça sur le dos... encore ? » Elle soupira, ravalant toutes ses émotions et toujours le regard dans le vide, esquivant celui de la blonde, elle avoua : « Quand je suis née, ma mère lui a dit que j'étais sa sœur, sa responsabilité désormais. Que ma vie dépendait de la sienne... Et maintenant, tu sais comment il est. Tu sais ce que ça signifiait pour lui. ''La vie d'Octavia vaut plus que la mienne.''... Je la déteste pour ça. Il était tellement petit... Il n'aurait jamais dû avoir cette responsabilité... la seule chose que je peux faire, c'est le préserver des choses que je peux gérer seule. » Elle voulait être une sœur, pas une responsabilité.

Elle blêmit quand Clarke parla d'une autre cicatrice, s'échappant soudain des mains de l’apprenti médecin en train de la soigner pour la regarder droit dans les yeux, de son regard le plus glaçant. « Ne lui parle jamais de ça », dit-elle, le ton menaçant comme elle ne s'en savait même pas capable. « Je suis sérieuse Clarke. Si tu lui parles de ça, je te tue. » Derrière la menace et la glace, il y avait la plus grande des panique. « S'il apprend à propos de ça... Il ne s'en relèvera jamais, alors je te l'interdis. » Il fallait qu'elle sorte d'ici. Elle attrapa quelques compresses, les pressant sur sa plaie en grimaçant, avant de se relever, attrapant sa veste de sa main libre. « Oublie que je suis venue. Je vais me débrouiller. J'aurais jamais dû venir en premier lieu », se reprochait-elle déjà en reculant vers la sortie.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2809
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJT Morley ♥
Crédits :
Vava : space cowboy / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
TW :
Rien à signaler, pour le moment
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyMar 19 Jan - 23:39



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Si la cadette des Blake a pu croire que j'allais la laisser partir d'ici en lui apprenant l'absence de Jackson sans rien dire, elle se trompe lourdement. Ce n'est pas parce que c'est un peu étrange, pour moi, de la côtoyer après tout ce temps à avoir longuement entendu parler d'elle que je vais fermer les yeux sur son état qui paraît loin d'être au beau fixe. Si elle allait bien, elle ne se tiendrait pas de la sorte, les bras repliés autour d'elle. Et je me dois de l'aider. Pas seulement parce qu'elle est la sœur de Bellamy, même si j'imagine très bien ce dernier m'en vouloir s'il venait à apprendre que j'ai laissé sa sœur s'en aller tout en traînant ce mal qu'elle s'efforce pourtant de cacher de son mieux. Mais juste parce que ça ne me ressemblerait clairement pas. J'ai redouté une telle « confrontation » bien que silencieuse depuis tout ce temps, mais je ne peux pas m'empêcher de lui rapporter l'inquiétude de son frère à son sujet, alors qu'ils étaient encore loin l'un de l'autre. « Ce n'est qu'un accident stupide. Rien de grave. Pourquoi je devrais lui mettre ça sur le dos... encore ? » Là, elle n'a pas forcément tort et je comprends ce qu'elle me dit, même si je ne suis pas franchement d'accord avec elle. Je n'ai pas la chance d'avoir un frère, je n'ai donc aucune idée du genre de lien qu'il peut y avoir dans une fratrie. Mais, je commence à bien connaître son aîné et je reste persuadée que Bellamy préférerait savoir que d'ignorer ce qui peut bien arriver à sa cadette. « Quand je suis née, ma mère lui a dit que j'étais sa sœur, sa responsabilité désormais. Que ma vie dépendait de la sienne... Et maintenant, tu sais comment il est. » Octavia semble vouloir s'ouvrir un peu, et j'apprécie assez qu'elle ose me parler de ce qu'ils ont pu vivre chez eux. Ses derniers mots m'arrachent un léger sourire, alors que je reste quand même concentrée sur ma tâche. Oh que oui, je commence à bien le cerner, lui qui pense plus aux autres qu'à sa propre personne. J'imagine sans mal que c'est d'autant plus vrai au sujet de sa sœur. Après tout, il a risqué gros pour la retrouver sur Terre. « Tu sais ce que ça signifiait pour lui. ''La vie d'Octavia vaut plus que la mienne.''... Je la déteste pour ça. Il était tellement petit... Il n'aurait jamais dû avoir cette responsabilité... la seule chose que je peux faire, c'est le préserver des choses que je peux gérer seule. » Évidemment, je suis loin de tout savoir de l’histoire des Blake et de tous les problèmes qu’ils ont subi au quotidien. Alors, certes, Bellamy a évoqué quelques souvenirs, c’est vrai, au détour de quelques échanges. Mais, je sais aussi qu'il ne m'a pas tout dit. Je ne lui en veux pas, de garder ce passé qu'il a en commun avec sa cadette secret. Là, en tout cas, face à Octavia, j'avoue ne pas savoir réellement quoi lui répondre. Après tout, je ne la connais pas vraiment et je n'ai pas envie de rendre cette conversation plus étrange qu'elle ne l'est, à mes yeux du moins. J'approuve simplement d'un signe de tête pour lui faire comprendre qu'en effet, j'imagine sans mal ce poids qu'il a pris sur ses épaules, avant de garder le silence un très court moment, histoire de trouver les bons mots. « Vos vies sur l'Arche n'étaient pas faciles.. » C'est même peu dire. Je lui dirai bien que j'en suis désolée, mais ça ne l'aiderait pas, de la replonger un peu plus dans son passé. « Et ouais, je commence à bien le connaître, ton frère. » que j'avoue dans un vague sourire, lui qui est prêt à tout. « C'est d'ailleurs bien pour ça que je pense que tu devrais quand même lui en parler. Il s'inquiéterait bien trop si tu gardes tout pour toi, surtout que ce n'est pas une petite égratignure. Même si je comprends aussi pourquoi tu ne veux rien lui dire.. » Et c'est moi qui dit ça, hein. J'en soupire doucement, me demandant si je n'ai pas trop dit ou si, au contraire, ce que j'ai pu lui dire va la convaincre de parler de sa blessure avec son frère. Bien que j'en doute un peu.

Pas le temps de trop y réfléchir. Cette autre cicatrice m'intrigue bien trop. Loin de m'imaginer qu'Octavia allait s'éloigner de moi en l'évoquant me faisant sursauter en arrière. J'en fronce les sourcils, tout en levant légèrement les mains en avant comme si ça allait aider la brune à s'apaiser. N'importe quoi. « Ne lui parle jamais de ça ! » Là, avec ces mots et ce ton employé par la jeune Blake, mes yeux s'écarquillent de surprise. « Je suis sérieuse Clarke. Si tu lui parles de ça, je te tue. » Ah ouais, carrément ? Pourquoi ça la rend aussi énervée d'un coup ? Est-ce que.. « S'il apprend à propos de ça... Il ne s'en relèvera jamais, alors je te l'interdis. » Evidemment que c'est ça. Bellamy ne sait rien de cette cicatrice à la forme étrange. Elle ne me laisse pas en placer une, visiblement paniquée. « Octavia.. » que je marmonne pour tenter d'attirer son attention et la stopper dans sa fuite. Sur le coup, je suis plus que surprise. Décidément, les Blake sont plein de surprises ! « Oublie que je suis venue. Je vais me débrouiller. J'aurais jamais dû venir en premier lieu. » Là, par contre, en la voyant prendre la direction de la porte, je me hâte de passer devant elle, histoire de lui barrer le chemin. « Ne crois pas une seule seconde que je te laisserai passer cette porte sans finir ce que j'ai commencé. » Mon côté « doc » prend le dessus, me faisant prendre un regard quelque peu autoritaire et une voix bien plus directive que jusqu'alors. Je ne peux pas la laisser filer comme ça. Impossible. Pour la ramener sur le lit qu'elle occupait jusqu'alors, je ne vois qu'une chose à ajouter alors que je me colle presque contre la porte. « Et ne m'oblige pas à lui en parler.. Je n'aurai tout simplement pas le choix. » Je sais, c'est petit de ma part de lancer ça. Mais, sur le coup, c'est bien la seule chose assez « lourde de sens » que j'ai trouvé et qui pourrait la faire changer d'avis. Et puis, c'est la vérité. Octavia est encore mineure après tout. Je soupire tout en tournant la tête brièvement. Plus calmement cette fois, j'ajoute. « Laisse moi t'aider. T'as encore besoin d'autres mains que les tiennes. » Ça, c'est une certitude vu l'ampleur de sa blessure. « Si tu me laisses faire, je ne lui dirai rien. » Cela me semble être une bonne option, non ? Je lui laisse le temps de la réflexion, avant de me décaler de la porte. A elle d'en décider.

Visiblement, ça a marché. Nouveau soupire, mental cette fois. Parce que très franchement, je préfère cette option-là. Sans la brusquer, je retourne à ma place pour poursuivre ce que j'avais commencé, à savoir : la remettre sur pieds du mieux possible. « Je ne vais pas te demander comment c'est arrivé. » J'ai bien compris que c'était un sujet sensible visiblement. Libre à elle de m'en parler ou de garder le silence. « Mais.. Tu ne penses pas que ça lui ferait encore plus de mal de ne pas savoir ce qui a pu t'arriver, ce qui a pu se passer visiblement encore sur l'Arche, s'il t'arrivait quelque chose demain ? Qu'il découvre tes cicatrices dont il n'a pas connaissance et qui laissent à penser que ce qui t'est arrivé était assez.. grave ? Lui donner sans doute l'impression qu'il n'a pas été assez attentif pour n'avoir rien remarqué quand vous étiez encore là-haut ? Ou même ici, avec cette nouvelle blessure ? » Tout ça, je le dis d'une voix nettement plus calme et posée. Et c'est réellement ce que je pense. Ne pas savoir risque d'être encore plus douloureux pour son frère. « Je peux comprendre que tu ais cette envie de le soulager et j'peux pas t'obliger à lui en parler. Mais.. ne te ferme pas trop à ce que je viens de dire. Et ce risque que Bellamy s'en veuille énormément en apprenant l'existence de ces blessures du passé, par pur « hasard » est réel. La culpabilité qu'il pourrait alors ressentir en n'ayant rien vu n'en serait que plus grande encore. » Je la laisse là-dessus, alors que je m'éloigne un peu pour me laver une fois de plus les mains.

CBESIDETHECROCODILE





Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyMar 2 Fév - 21:48


Don't talk about this.



Partager Bellamy... Elle n'était pas certaine d'en être capable. Leur vie avait fait qu'il n'avait pas beaucoup d'amis, jamais de vrais amis sincères qui pouvaient tous savoir de lui et à qui il pouvait tout dire. C'était différent, maintenant. Elle était sortie de sous le plancher et tout le monde savait pour elle. Il était donc libre d'être pleinement lui, avec tous les autres et Octavia jalousait tous ceux qui avaient désormais droit au Bellamy qu'elle avait été la seule à avoir jusqu'alors. C'était hypocrite, égoïste aussi, sans doute, parce qu'il méritait d'avoir du monde autour de lui autant que le monde méritait d'avoir Bellamy Blake, mais elle n'y pouvait rien. Il avait été son univers pendant si longtemps, le soleil de sa vie et désormais, elle se retrouvait trop souvent dans le noir, le soleil disparu et le froid ayant très souvent sa place dans sa nouvelle vie. Elle détestait cette vie et elle en voulait à tous ceux qui lui volait son soleil.

Puis Clarke parla de sa cicatrice cachée et Octavia devint complètement folle. Il y avait plus qu'une histoire de secret, plus qu'un mensonge de plus entre la sœur et le frère. Bellamy ne devait jamais apprendre pour cette cicatrice, parce qu'il ne devait jamais apprendre pour son histoire. Elle ne se sentait pas capable de grand chose dans ce monde, la petite Blake, mais tuer pour protéger son secret ? Elle le ferait sans sourciller. Elle serait remplie de remords et de culpabilité après ça, mais tant pis. Elle survivrait avec quelques cauchemars de plus. C'était tout ce que cela ferait à Bellamy d'apprendre la vérité sur cette cicatrice qui la tuerait. Même s'il savait que leur mère était devenue folle, et même s'il savait qu'elle avait déjà été violente avec Octavia pendant des épisodes de folies... même s'il avait dû, plus d'une fois, s'interposer, il ne savait rien de ce qu'il se passait quand il n'était pas là. Des fois où elle avait cru mourir pour de bons. Des fois où elle avait réellement pensé qu'il rentrerait pour trouver son cadavre.

Déterminée à ne pas la laisser partir, Clarke s'interposa entre la porte et Octavia, alors qu'elle était, elle-même déterminée à quitter les lieux. La princesse était déterminée à ne pas la laisser partir et Octavia ne la bouscula pas pour passer, juste pour voir jusqu'à quel point elle pouvait penser pouvoir la commander. Idiote de petite fille privilégiée. Elle n'était pas sa gouvernante. Elle ne le serait jamais. Octavia ne prêterait allégeance à aucun de ces membres de l'Arche qui pensait pouvoir encore faire leur loi sur cette planète meurtrière. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était qu'elle utiliserait son besoin de cacher des choses à Bellamy pour obtenir ce qu'elle voulait de la brune. Si elle voulait assurer le silence de la blonde, elle était coincée. Elle devait obéir pour faire valoir la promesse en retour. Okay, je te laisse me soigner, mais tu ne lui dis rien sur tout ça en échange. C'était sa seule option.

Octavia soupira profondément, avant de revenir vers la table d'examen. Elle se réinstalla alors, grimaçant de douleur d'avoir été aussi brusque avec sa chair et ses os meurtris, laissant la blonde reprendre son travail sur sa peau. Elle aurait aimé finir en silence, ne plus échanger un mot avec la princesse, mais celle-ci semblait en avoir décidé autrement. « Je ne vais pas te demander comment c'est arrivé. », assura la blonde, comme offre de paix, avant de poursuivre malgré tout dans son optique. « Mais.. Tu ne penses pas que ça lui ferait encore plus de mal de ne pas savoir ce qui a pu t'arriver, ce qui a pu se passer visiblement encore sur l'Arche, s'il t'arrivait quelque chose demain ? Qu'il découvre tes cicatrices dont il n'a pas connaissance et qui laissent à penser que ce qui t'est arrivé était assez.. grave ? Lui donner sans doute l'impression qu'il n'a pas été assez attentif pour n'avoir rien remarqué quand vous étiez encore là-haut ? Ou même ici, avec cette nouvelle blessure ? » Octavia ferma les yeux, une larme coulant le long de sa joue, alors qu'elle imaginait très bien la chose. « Tu crois que je n'y ai pas déjà pensé ? », dit-elle, la voix tremblante, cassée. Ça lui faisait mal. Un mal plus que mental. Un mal physique. Elle avait le cœur brisé, chaque fois qu'elle y pensait. « Tu crois que je n'ai pas envisagé toutes les possibilités ? J'avais que ça à faire, tous les jours, envisager le pire. Et tu sais à quelle conclusion j'en suis venue ? » Elle inspira profondément, tant pis si ça faisait mal. « Je regrette qu'ils m'aient envoyé ici et j'aurais préféré qu'ils m'envoient à la dérive. Bellamy n'aurait jamais eu le risque de découvrir mes secrets... » C'était horrible à dire, mais c'était une vérité acquise depuis longtemps. À défaut de ne pas être née, la meilleure chose que l'Arche aurait pu faire pour la vie de Bellamy aurait été de l'envoyer à la dérive avec sa mère. Que l'espace emporte définitivement les secrets qu'elles avaient partagés et délibérément cachés à l'homme Blake.

« Je peux comprendre que tu ais cette envie de le soulager et j'peux pas t'obliger à lui en parler. Mais.. ne te ferme pas trop à ce que je viens de dire. Et ce risque que Bellamy s'en veuille énormément en apprenant l'existence de ces blessures du passé, par pur « hasard » est réel. La culpabilité qu'il pourrait alors ressentir en n'ayant rien vu n'en serait que plus grande encore. »

Une nouvelle fois, Octavia serra les dents et les poings. « Entre une hypothétique découverte qui le briserait et un aveu qui, assurément, le briserait... Je choisis de prendre le risque. Je refuse qu'il l'apprenne un jour et je ferais tout ce qu'il faut pour que cela n'arrive pas. Je suis sérieuse Clarke, je pourrais tuer la personne qui envisagerait de lui en parler. Vous pouvez décider de m'emprisonner pour cette menace, toi et ton précieux Conseil, mais j'en ai rien à foutre. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger Bell de s'en vouloir pour une chose dont il n'est pas responsable. Si tu veux réellement me faire croire qu'il compte pour toi, alors tu feras tout ce qu'il faut pour l'en protéger, toi aussi. »




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Clarke Griffin
❝ Admin ♕ The brave Princess ♕ ❞
Clarke Griffin



Messages :
2809
Date d'inscription :
07/03/2017
Ft :
EJT Morley ♥
Crédits :
Vava : space cowboy / Gifs (sign + profil) : Tumblr / Sign' icons groupes spécial IE : Lydie ♥️
TW :
Rien à signaler, pour le moment
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptySam 10 Avr - 21:00



Don't talk about this
Octavia et Clarke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ah, les Blake.. Si j'ai réussi à voir au-delà de la carapace que l’aîné se force à porter devant bien des gens -ceux qui se contentent de ne voir en lui que le fils Blake avec tout ce que cela représente-, ce n'est pas gagné avec sa sœur. Disons le clairement, je ne sais pas comment me comporter face à Octavia. Elle est tel un électron libre autour de Cérès, que mon nom place parmi ses ennemis sans autre jugement. Je peux comprendre pourquoi. Je peux imaginer à quel point sa vie, sur l'Arche, était loin d'être une promenade de santé contrairement à la mienne. Bellamy m'en a un peu parlé, même s'il n'est jamais vraiment rentré dans les détails de leur quotidien particulier. J'ai même conscience que ce que j'ose imaginer à propos de leur passé n'est qu'une façade de ce qu'ils ont enduré. Comment est-ce qu'il serait juste possible, avec de simples mots et un peu d'imagination, de se mettre à leur place ? Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais à chaque fois, je me dis que ça a du être pire pour eux. Comme pour d'autres foyers de la Colonie. Donc, ouais, je peux comprendre qu'elle a en horreur mon nom pour la simple raison qu'il a siégé au Conseil qui a fait basculer sa vie. Pourrait-elle seulement penser que porter un nom n'implique pas d'avoir la même façon de penser que ses parents ? Naïvement, je l'aurai pensé. Son frère en est un exemple. Il n'est pas comme son père. Bellamy n'est pas un tueur. Mais, je comprends. J'espère juste que lorsque notre histoire, avec son frère, sera dévoilée au grand jour, les choses auront eu le temps de changer, ne serait-ce qu'un peu. Qu'elle ne voit pas qu'en moi que le reflet du passé de la Colonie, quitte à juste me « tolérer » dans son entourage sans pour autant m'apprécier. Certes, ce serait mieux si c'était le cas, qu'on arrive à trouver un terrain d'entente. Ça me paraît bien idyllique pour le moment. Juste réussir à avoir des échanges cordiaux me suffirait. Bref, on n'y est pas encore. Le temps arrangera peut-être les choses ?

J'espère lui prouver, en lui bloquant le passage, que je ne suis pas quelqu'un lui voulant du mal. Même pas par rapport à son frère, mais juste parce que c'est mon boulot, là, dont il s'agit. Que j'aimerai faire au mieux, alors même qu'elle souhaite garder sa blessure sous silence. Ok, je respecte, mais à mes yeux, son frère a bien le droit de savoir. Rien que pour garder un œil sur elle si jamais son état se dégrade, peu importe la raison. Ça m'inquiète toujours un peu lorsque ce genre de situations se produit. Qu'on me force au silence, tout en sachant que même l'entourage sera dans l'ignorance pure et dure. A ma surprise, la cadette Blake finit par faire demi-tour. J'en soupire silencieusement, gardant tout de même en tête que tout n'est de loin pas encore gagné. Têtue moi aussi, j'ai bon espoir de réussir à lui arracher une promesse pour qu'elle parle à son frère au moins de sa blessure actuelle. Évoquer avec lui sa cicatrice plus ancienne semble, pour le moment, hors de portée. J'essaie quand même de la faire changer d'avis. « Tu crois que je n'y ai pas déjà pensé ? » Le ton d'Octavia et cette larme qui lui échappe me laissent à penser que ce qu'elle cache est encore plus grave que ce que j'imaginais jusque là. Ça m'attriste de la voir se mettre dans un tel état. « Tu crois que je n'ai pas envisagé toutes les possibilités ? J'avais que ça à faire, tous les jours, envisager le pire. Et tu sais à quelle conclusion j'en suis venue ? » Silencieusement, et sans faire le moindre geste, je l'écoute. Peut-être que rien que ça, savoir qu'elle peut possiblement parler à d'autres personnes à Cérès peut l'aider ? J'en sais rien. Octavia est une énigme à mes yeux, j'essaie d'avancer comme si je marchais sur des œufs. « Je regrette qu'ils m'aient envoyé ici et j'aurais préféré qu'ils m'envoient à la dérive. Bellamy n'aurait jamais eu le risque de découvrir mes secrets... » Ses mots sont forts, poignants. Et ça me met la tête en vrac de l'entendre dire tout ça. Bellamy serait complètement perdu, à l'heure actuelle, si sa sœur avait finit à la Dérive. Sans doute n'aurait-il même pas perdu de temps pour, à son tour, se faire arrêter. Dans un nouveau soupir, je me résigne à me remettre à la tâche, histoire de remettre la Blake sur pieds, du mieux possible. « C'est pas un peu extrême de dire ça ? » que je lui demande, sans une once de jugement dans la voix. C'est juste que je sais très bien à quel point son frère tient à elle. Qu'il aurait été dévasté si les choses s'étaient passées ainsi. « Ton frère aurait été anéanti de te perdre, tellement il tient à toi. » Et ça, je ne prends aucun risque à le dire tant j'en suis persuadée. « Nul doute qu'il t'aurait suivi.. Tu étais tout ce qui lui restait, là-haut. » Et tout ce à quoi il tenait, trouvant une force surhumaine pour tenter de rebondir et essayer d'offrir un meilleur avenir à sa sœur. Dans un sens, j'envie Octavia de compter ainsi pour quelqu'un..

M'affairant toujours à la tâche, je ne tarde pas à constater que mes mots font mouche auprès de la jeune Blake. Mais, pas forcément dans le sens que j'attendais. « Entre une hypothétique découverte qui le briserait et un aveu qui, assurément, le briserait... Je choisis de prendre le risque. » Nouveau soupir mental. Les Blake peuvent être fatigants tant ils sont bornés, vous ne trouvez pas ? « Je refuse qu'il l'apprenne un jour et je ferais tout ce qu'il faut pour que cela n'arrive pas. Je suis sérieuse Clarke, je pourrais tuer la personne qui envisagerait de lui en parler. Vous pouvez décider de m'emprisonner pour cette menace, toi et ton précieux Conseil, mais j'en ai rien à foutre. » Là, ça doit être le moment où j'en prends pour mon grade. Ou pour ma fonction, en fait. « Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger Bell de s'en vouloir pour une chose dont il n'est pas responsable. Si tu veux réellement me faire croire qu'il compte pour toi, alors tu feras tout ce qu'il faut pour l'en protéger, toi aussi. » Mes sourcils se froncent sur ses derniers mots. Qu'est-ce qui peut bien lui faire croire que son frère compte pour moi ? Est-ce qu'elle se doute de quelque chose ? Est-ce que Bellamy lui aurait parlé ? Non, j'en doute.. J'en secoue la tête, histoire de mettre ça de côté et d'essayer de me convaincre qu'elle a juste dit ça parce qu'elle voit que le Blake ne m'est pas inconnu. Un ami, quoi. « Sans connaître tes secrets, y'a pas de doute : ils ne doivent pas être des plus joyeux.. » Autant le dire clairement, non ? « Je ne peux qu'imaginer ce que vous avez du vivre, et encore, ça doit être à des années lumières de la réalité. » Ça aussi. Finalement, je m'active à nouveau pour ne pas trop traîner à gérer sa blessure de mon mieux, focalisant mon attention dessus. Peut-être aussi que je n'ose pas la regarder dans les yeux, de peur qu'elle décèle certaines choses. Bref. « Donc, dans un sens, tu as raison. Le préserver de certaines vérités peut être une bonne chose. » Mais.. « Sauf que ce n'est certainement pas ce que lui, il préférerait. » J'hausse doucement les épaules tout en me redressant. Cette longue journée passée commence à taper doucement sur mon dos. La joie. Mais, ouais, je suis persuadée que lui cacher de si lourds secrets le rendrait plus malade que de savoir. Voyant que je me bats contre du vent, je change d'idée. Autant ne pas la braquer plus qu'elle ne l'est. « Passons cette histoire de cicatrice et de secrets. Mais, promets-moi juste de lui parler de ce que tu t'es fait, là. » Si elle s'est blessée d'une simple chute d'un arbre, je ne vois pas ce qui l'empêche de lui en parler. Ça peut arriver à n'importe qui. « Une chute n'a pas à être un vrai secret défense, surtout que tu t'en sors pas trop mal. » Bon, certes, elle va morfler un moment. Mais, à peu de choses près, ça aurait pu être nettement plus grave. « Et puis, il pourra plus facilement y jeter un œil. » Simple question pratique pour lui éviter de se contorsionner. « N'hésite pas à revenir, si besoin.. » que je finis par lui dire, m'étirant un peu une fois éloignée de la Blake pour lui laisser plus d'espace pour se préparer à sa sortie des lieux. Bon, sympathiser avec la cadette Blake, ce n'était pas pour aujourd'hui..

CBESIDETHECROCODILE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] OMEGA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Whatever our souls are made of, his and mine are the same

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Octavia Blake
❝ Survivant ❞
Octavia Blake



Messages :
139
Date d'inscription :
11/02/2020
Ft :
Marie Avgeropoulos
Crédits :
Storm of face (vava) ; via google & tumblr (gifs) ; goodlifequoteru.com (quote)
[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this EmptyMar 13 Avr - 14:38


Don't talk about this.



Octavia ne voulait pas laisser entrer Clarke. Qu'importe que la blonde le mérite ou que cela fasse du bien d'avoir quelqu'un de nouveau dans sa vie. Elle n'avait aucune envie de lui accorder la moindre once d'intérêt. Elle était frustrée, en colère et jalouse et quand elle était dans cet état, la brune n'avait aucune réflexion cohérente. Elle en voulait au monde entier et Clarke représentait tout ce qu'elle abhorrait depuis toujours. Même si c'était faux. Même si elle ne faisait qu'y croire et que la chose que représentait Clarke n'était qu'une illusion, elle s'en fichait. Octavia avait besoin de la détester. Pour trop de raisons qui ne pouvait toute trouver réponse aujourd'hui, alors coincé dans cet état, elle refusait simplement de la regarder comme autre chose qu'une personne dérangeante qui envahissait sa vie pour mieux la contrôler et lui prendre le peu qu'elle avait encore pour elle.

Ses mots étaient-ils extrêmes ? Sans doute. Octavia n'avait toujours connu que ça : l'extrême. Un petit pleur de bébé et elle pouvait mourir. Une inattention d'une seconde et elle pouvait mourir, une seconde avait suffit, parfois, à ce qu'elle ne meurt pas, et une erreur, d'une fois, avait suffit à faire mourir sa mère et à les envoyer, Bellamy et elle, comme cobaye à la survie sur Terre. Alors, oui, pour Octavia, beaucoup de choses étaient extrêmes, surtout quand cela concernait sa vie ou sa mort. Oui, Bellamy aurait été anéanti de la perdre... Mais il aurait eu une chance. Une chance d'être enfin libre. De vivre enfin sa vie. Il n'aurait pas, une fois de plus pris de risques pour sa vie juste pour la protéger elle. Octavia se tendit quand Clarke argua l'hypothèse que si elle avait été exécuté, Bellamy n'aurait pas tardé à la suivre. Non. Non, elle ne pouvait pas imaginer ça. Son frère était une force de la nature. Il aurait survécu. Probablement en colère contre l'Arche et ses lois, mais il aurait survécu. Peut-être qu'il aurait même pu se servir de cette rage pour aider les autres après lui, pour sauver des vies. C'était le genre de choses qu'il faisait, son héros de frère. Il aidait les plus pauvres, il sauvait des vies. Il aurait souffert, bien sûr, mais il aurait survécu et il aurait enfin pu vivre pour lui. Pas se forcer à ne pas vivre pour qu'elle puisse exister. Elle était donc déterminée. Elle mourrait avec ses secrets et Bellamy n'en saurait jamais rien, elle le promettait.

Mais si Octavia semblait déterminée, Clarke lui semblait aussi déterminé à lui prouver qu'elle faisait une erreur. Il y avait donc à parier que ça serait un jeu de nerfs entre les deux femmes. Un jeu auquel Octavia était plus que déterminée à jouer jusqu'au bout. Bien évidemment, Bellamy voudrait savoir. Bien sûr, il s'en voudrait de n'avoir pas su, de savoir que sa petite sœur lui avait caché tant de choses horribles. Cela ne voulait pas dire que cela rendait plus légitime le fait qu'il fallait en parler. C'était justement parce que ça le ferait souffrir qu'elles ne devaient pas en parler. Jamais. Le problème était qu'elle n'avait aucune confiance en la blonde pour ne pas en dire assez pour qu'il se pose des questions, s'imagine le pire et ne veuille savoir à quel point son esprit d'enfant maltraité pouvait être proche de la vérité. Elle ne voulait pas ça, Octavia. Elle ne voulait pas ça pour son frère. Elle voulait qu'il vive dans l'insécurité des traumatismes qu'il connaissait, pas qu'il en apprenne d'autres, en connaisse d'autres. Il devait déjà vivre avec des choses horribles dans la tête et dans les yeux. Elle ne voulait pas en rajouter. Jamais. Il ne devait même pas s'approcher de l'idée qu'il pouvait y avoir plus. En boucle. Elle vivait en boucle sur cette idée. Qu'importe ce qu'il se passerait dans l'avenir, Bellamy devait ignorer pour toujours combien de fois, elle avait failli mourir quand il n'était pas là pour la protéger.

Et puis Clarke sembla céder pour l'instant sur ses secrets, lui faisant simplement promettre de lui parler de sa blessure actuelle. Pour la brune, c'était une nouvelle fois hors de question. Elle n'avait aucune intention d'en parler. Bellamy s’inquiéterait trop et il avait bien d'autres choses à gérer. Elle s'était fait ça toute seule, elle prendrait soin d'elle-même toute seule. Elle savait surveiller une plaie. Elle savait reconnaître les signes d'une dégradation. Elle savait quoi mettre dessus pour limiter les dégâts et quand des soins médicaux étaient réellement nécessaire lors d'une cicatrisation difficile. Elle n'avait besoin de personne et elle ne voulait impliquer personne. Si seulement elle avait pu avoir une aiguille et du fil, elle n'aurait pas cédé et n'aurait pas montré sa plaie à Clarke. Elle se serait débrouillée, aussi moche aurait été cette nouvelle cicatrice.

Elle finit par se relever, s'habillant avec ses vêtements déchirés. Il allait vite falloir qu'elle en trouve de nouveaux et qu'elle enlève le sang présent sur ceux-ci avant de les recoudre. « J'y penserais », dit-elle, un mensonge pur et simple, alors qu'elle ne regardait même pas Clarke, se préoccupant seulement d'avoir l'air en assez bonne santé pour que personne ne puisse se rendre compte qu'elle était blessée. Il ne faudrait pas que quelqu'un aille rapporter cela à son frère. « Mais n'oublie pas que tu as promis de ne rien dire si je me laissais soigner », ajouta-t-elle, avant de s'en aller, sans même un mot de plus.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« you're not allowed to die »
Save me from the ones that haunt me in the night. I can't live with myself, so stay with me tonight. Don't go...
©️crackintime
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Vide
MessageSujet: Re: [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this [Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Oct 16th - Ft Clarke] Don't talk about this

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Cérès (l'Arche sur Terre) :: Précédemment à Cérès ...-