AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) 179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) 179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) 3207243747
-17%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Nintendo Switch : New Pokémon Snap à 49,99€
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez|

[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
349
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Art'N'Stick, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyDim 24 Jan - 20:35

La chrono :
 




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les cimetières, ces musées de menhirs.

— Taylor & Ryuk.
Bras dessus, bras dessous avec Madi, je me dirige vers le cimetière où se déroule la fête organisée par les Délinquants. Etant donné que Madi, Lance et moi, on s’est installé vers leur camp, et avons sympathisé avec eux, on a été mis au courant assez tôt, de cette fête ! D’ailleurs, en parlant de Lance, il est derrière nous, traînant du pied pour je ne sais pas quelle raison. (Bon sang, ça fait bizarre d’utiliser ce prénom pour lui, vu que j’ai passé des semaines à l’appeler par celui qui a été le sien, dans le bunker !). Je le trouve grognon, en ce moment, mais je ne cherche pas à savoir ce qui lui arrive : la dernière fois que j’ai cherché à le faire parler, il s’est énervé, et on s’est encore plus engueulé qu’on ne peut le faire en général, alors bon… Je préfère nettement discuter avec Madi, on réfléchit à ce qui a été prévu pour la fête : comment on s’éclate, dans l’Espace ? On aura bientôt la réponse, je commence à entendre de la musique, au loin. (L’un des avantages de ne rien voir : ça force à s’appuyer encore bien plus fortement sur nos autres sens, pour « voir » !). A en juger par la réaction de ma jeune amie, elle, elle ne capte la musique que bien après moi !

Nous avançons encore de quelques mètres, avant d’être enfin arrivés. Pour l’occasion, j’ai amené avec moi ma canne. Oui, je sais : c’est rare que je m’en serve. Je déteste ça en règle générale. Mais là, je sais que je ne vais pas avoir le choix : je suis dans un lieu inconnu, et en plus, il y a de la musique, ça va me compliquer la tâche pour m’adapter à mon environnement et y évoluer avec une relative facilité ! C’est avec une curiosité non-dissimulée que je découvre du bout des doigts, l’une des tombes se trouvant dans ce cimetière qui accueille la fête. Je me doute que pour mes lointains ancêtres, ça peut sembler incompréhensible, mais je n’ai jamais « vu » de tombes. Etant donné que j’ai passé les dernières années dans un bunker, que ses habitants natifs ne pouvaient quitter sans risques mortels, ça ne se faisait pas… Alors oui, c’est sans doute morbide, mais j’ai besoin de « voir » à quoi ressemble une tombe. Après tout, j’ai quitté le Mont Weather pour découvrir la surface, le monde duquel j’ai été extirpé bien malgré moi, des années plus tôt ! C’est avec grand plaisir que je retrouve quelques « visages » connus (même si dans mon cas, c’est plutôt des voix connues !). Ca me permet de discuter avec quelques-uns, tout en écoutant distraitement les quelques titres qui passent. On a pourtant beaucoup de musique, sous le bunker, mais je dois admettre – avec étonnement – qu’il y a quelques chansons de leur play-list, que je ne connaissais pas !

Nous sommes arrivés depuis une bonne heure, je pense, quand il me semble distinguer, non loin de moi, une autre aura assez familière. Oui, « assez » seulement, car je n’ai fait sa rencontre que tout récemment ! Il s’agit de Taylor, une Délinquante, avec qui j’ai sympathisé lors du Marché d’Yrne. On s’est revus à plusieurs reprises, là-bas, puisque Lance, Madi et moi, y sommes allés plusieurs jours, tant il y avait beaucoup de choses à faire sur ce lac gelé ! « Taylor ! », l’interpellé-je, avec un grand sourire aux lèvres. Bon, j’ai dû voir juste, puisqu’il me semble qu’elle se retourne, et que je l’entends venir vers moi. « Alors, t’es devenue la reine du patins à glace, maintenant ? », l’interrogé-je. Je sais qu’elle s’est essayée aux patins à glace, et c’est d’ailleurs elle qui m’a convaincue d’en faire de même. Si l’idée me plaisait, j’étais moins à l’aise de le faire vraiment, du fait de la foule qui y serait rassemblée, et bougerait dans tous les sens. C’est d’ailleurs pour ça que je lui ai demandé d’en faire avec moi : il me fallait une guide, une main à tenir, pour éviter de redoutables collisions. Et c’était vraiment une expérience sympa ! (Moins bizarre que lorsque je ne l’ai fait avec Lance, même si je déteste quand Madi remet le sujet sur le tapis !). « Ca va ? ». Car oui, faut quand même que je pose la question, depuis le temps que nos routes ne se sont pas croisées !
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Reever
❝ Survivant ❞
Taylor Reever



Messages :
41
Date d'inscription :
30/11/2020
Ft :
Phoebe Tonkins
Crédits :
Kyo
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyDim 24 Jan - 22:59

Arrivée depuis une bonne demis heure Taylor était déjà en train de danser avec un verre à la main. Les yeux fermés et un sourire rêveur aux lèvres elle ondulait doucement, absolument pas dans le rythme de la musique, ce qui lui plaisait d'autant plus. Elle s'agitait lentement en étant appuyée sur sa jambe valide lorsqu'elle entendit son nom au loin. Elle ouvrit alors les yeux et regarda dans la direction d'où l'appel provennait  puis poussa un petit cri de joie en reconnaissant Ryuk qu'elle n'avait pas vue depuis un moment "Hé Ryuk!" elle claudiqua alors jusqu'à elle et lui offrir une accolade bien amicale puis regarda Madi et Lance. Son sourire s'effaça en une moue un peu plus septique puis elle reporta son attention sur Ryuk et lui répondit avec une haleine légèrement alcoolisée et un petit ton de défis "tu rigoles j'espère ?  J'suis toujours aussi gauche mais bon, on remet ça quand tu veux !". Taylor garde de très bons souvenirs de ces moments sur la glace avec Ryuk, l'une deviens les yeux de l'autre et l'autre devient les jambes, ça a forgé un petit lien qu'elle apprécie particulièrement, car très rare sont les personnes que Taylor aime bien.

"bah écoute, je suis toujours à la recherche de Leo mais ça va et toi ?" lors de leurs balades au marché Taylor avait brièvement parlé de Leona à Ryuk et de son inquiétude de ne pas la trouver mais n'avait pas plus développé que ça.

Tout en regardant les jolies petites courbes de Ryuk, Taylor se rendit compte qu'elle lui avait pas mal manqué et s'inquiéta légèrement à l'idée de s'être attaché. Les sourcils légèrement froncé elle releva les yeux vers le visage de la belle brune et chassa ces pensées. Ce soir c'est la fête, pas de place pour tout ça, le but étant de s'amuser et d'être simplement content !
Revenir en haut Aller en bas
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
349
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Art'N'Stick, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyJeu 4 Fév - 19:09




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les cimetières, ces musées de menhirs.

— Taylor & Ryuk.
« tu rigoles j'espère ?  J'suis toujours aussi gauche mais bon, on remet ça quand tu veux ! ». C’est franchement que je rigole à la réponse de la jeune fille du Ciel, après lui avoir rendu son étreinte pleine de joie de la retrouver ! Mais je ne ris pas méchamment, car je n’ai pas été plus douée qu’elle ! Et ça n’est pas forcément à cause de ma cécité, au contraire, à chaque fois que j’enfilais des patins, j’avais toujours au moins un guide à mes côtés ! Dont Taylor, à qui je fais savoir que : « C’est à refaire ! ». C’était un bon moment, j’espère renouveler l’expérience un de ces jours !

Ca me fait plaisir de revoir Taylor, même si j’éprouve un pincement au cœur en l’entendant me répondre : « bah écoute, je suis toujours à la recherche de Leo mais ça va et toi ? ». Je pousse un léger soupir, n’osant imaginer son inquiétude. J’ai grandie préservée de beaucoup de choses, dans le bunker. Je ne sais donc pas ce que c’est d’ignorer où se trouve un être cher… « Je suis sûre que tu la retrouveras ! ». J’entends bien rencontrer la fameuse Leo un jour, d’après le portrait que m’en a dépeint Taylor, elle semble cool ! « Moi, ça va ! Je songe à aller voir ma… sœur… », admis-je, avec une légère hésitation. J’ai passée des années sans savoir qu’en dehors des murs du bunker, une famille aimante m’attendait. Les Montagnards nous ont en effet fait croire que les Natifs étaient des êtres abjectes…. Alors essayer d’intégrer que c’est loin d’être vrai, c’est compliqué ! J’en suis encore à me faire à ce qu’on m’appelle Ryuk, et non plus Theo, alors faut pas trop m’en demander là ! Bien entendu, j’ai parlé un peu de tout ça à Taylor, lors de notre rencontre, elle sait donc d’où je viens en réalité, où j’ai grandi, tout ça…. Mais pour aller voir Luna, il me faudrait atteindre Floukru, et voir si Madi et Lance sont d’accord pour m’accompagner. J’ai en effet besoin de soutien, pour traverser cette phase de ma vie ! « Enfin bref… y’a des choses sympas à manger ou à boire ? », demandé-je, optant pour un changement de sujet de conversation, plutôt que de nous permettre de nous enliser sur cette galère dans ma vie. Et aussi pour éviter à Taylor de penser trop à son amie portée disparue !

MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Reever
❝ Survivant ❞
Taylor Reever



Messages :
41
Date d'inscription :
30/11/2020
Ft :
Phoebe Tonkins
Crédits :
Kyo
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptySam 13 Fév - 20:46

Hayley souris à l'idée de remettre ça, elle est touché de quelqu'un veuille passer du temps avec elle. Puis comme d'habitude son sourire s'effaça à nouveau, surtout à la mention du prénom de Leo, elle fronça légèrement les sourcils et ajouta "oui j'espère, Leona me manque vraiment.."

Piquée par la curiosité et l'empathie elle se dit qu'être là pour la soutenir si besoin ne serait peut être pas une mauvaise idée "tu voudrais que je t'accompagne ?" elle passe machinalement un bras autour de son épaule puis affiche un grand sourire "si y'a quelques choses à boire ?? Haha bien sûr vient par là !" elle l'emmène en douceur jusqu'aux boissons et lui dit plus discrètement en regardant autour pour être sûr qu'on ne l'entende pas "j'ai des petites baies magique si tu veux ?" elle hausse un sourcil, l'œil malicieux et boie une bonne gorgé d'alcool. Elle se racle légèrement la gorge sous l'effet de la chaleur qui lui prend la gorge puis sort discrètement une petite baie, mais déjà bien éméché elle la fait tombé à terre. "Merde !.." dit elle d'un ton bas mais sec.
Prise d'irritation elle se tend légèrement car elle sait qu'elle ne peut pas se baisser pour la ramasser alors elle reste bloqué là à fixé sa baie à terre, les sourcils froncés et le corps tendu.
Elle ne veut pas demander d'aide car elle a toujours du mal à assumer son handicape, même si elle ne peut pas le cacher elle s'efforce de vivre comme si de rien n'était, et ce genre de situation a le don de l'énerver au plus au point. Elle serre les dents et réfléchit à comment faire.
Revenir en haut Aller en bas
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
349
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Art'N'Stick, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyMer 10 Mar - 18:34




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les cimetières, ces musées de menhirs.

— Taylor & Ryuk.
« Oui j'espère, Leona me manque vraiment.. », me confie Taylor. Je ne réponds rien, me contentant de poser doucement ma main sur son bras, pour lui manifester mon soutien. En ce qui me concerne, parfois, les paroles sont vaines, et les gestes bien plus importants. Je ne pourrai pas l’aider à retrouver Leona, pas ce soir en tout cas, mais au moins, la fille de l’Espace saura que je suis là pour elle. Et c’est déjà ça, du moins, je me plais à le croire ! « Tu voudrais que je t'accompagne ?», me propose-t-elle, après que j’ai cherché à savoir ce que son peuple avait prévu, comme nourriture et boissons, pour cette petite fête. « Avec plaisir ! », ne me fis-je pas prier de répondre, la sentant s’apprêter à me servir de guide.« Si y'a quelques choses à boire ?? Haha bien sûr vient par là ! ». Vous voyez, j’avais raison ! Elle est bien serviable, ma nouvelle amie en date !

Etant donné qu’elle m’a déjà servie de guide, lors du Marché, je la suis… les yeux fermés…. (quoi ? Je suis aveugle, ça ne veut pas dire pour autant que je n’ai pas le sens de l’humour ! Même si là, j’avoue, j’extrapole, car je ne suis pas une aveugle qui garde ses yeux fermés, ni ne les cache derrière des lunettes sombres. Ce qui peut être déroutant quand on en a pas l’habitude, d’après ce que l’on m’a dit, mais à moins de remarquer l’opacité de mon regard, ou de voir que mes yeux ne suivent pas l’agitation environnante, il n’y a rien de « malaisant », pour les « voyants »… Encore que, ça, c’est bien un truc de « voyants » que je n’ai jamais compris, mais vous vous fiez trop à vos yeux, mes pauvres….). Après, de toute façon, je sais aussi qu’en général, je suis assez douée pour cerner les gens (étant aidée par les « auras colorées » qu’il me semble percevoir autour de tout à chacun !). Je ne laisse donc pas n’importe qui me guider. Et je ne suis pas sans savoir que Madi, comme Lance, doivent bien jeter un regard en ma direction, de temps à autre. Même si ça, c’est sans doute plus avéré du côté de Lance, que de Madi. J’ignore pourquoi, mais ce crétin s’est mis en tête que j’étais une pauvre donzelle en détresse, depuis notre rencontre. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de dispute qu’on a pu avoir, à ce sujet…. Quelques courtes minutes plus tard, Taylor stoppe notre avancée. Au vu du bruit que je perçois à nos côtés, nous sommes à la « buvette » (même si avec la musique, du bruit, c’est pas ce qui manque !). Me guidant aux bribes de paroles que je capte, ainsi qu’aux auras que je perçois, je ne tarde pas à me renseigner sur les variétés de boissons proposées, avant de passer commande. C’est une fois mon verre en main, que Taylor me murmure : « J'ai des petites baies magique si tu veux ? ». Et ça, j’avoue, ça m’intéresse. J’en ai entendu parler via mes conversations avec certains camarades de Taylor, lorsqu’ils étaient dans le bunker. Et par la suite, quand je les ai croisé, à la surface. Mais jusqu’à présent, je n’ai jamais pu essayer. Lance a toujours fait son rabat-joie sur le sujet ! C’est pour ça que je ne tarde pas à faire savoir à ma complice que : « Fais juste gaffe à ce que Lance ne voit rien de ça, il est d’un pénible sur ça ! ». Aveu fait à voix aussi basse que les précédentes paroles de Taylor. « Merde !... ». Entendant ce juron me fait relever un sourcil. Je ne m’offusque pas du terme employé, je me demande surtout pourquoi Taylor est agacée comme ça. « Qu’est-ce que t’as ? », l’interrogé-je assez rapidement après, intriguée. Mais… la réponse ne vint pas d’elle… « Ah, attends, j’vais t’aider ! Taylor, c’est ça ? », dit alors un garçon. Dont je ne connais pas la voix… Vraisemblablement, lui a vu la scène qui a énervée Taylor, ou alors, il a compris ce qu’elle avait…. Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe ensuite. Il me semble juste entendre ce type s’approcher de nous, puis se baisser… « Et voilà ! », déclare-t-il, peu de temps après, mais je ne peux comprendre qu’il vient de ramasser la baie qui a échappé à Taylor, et la lui a redonné. … « Dis, tu connaissais bien une dénommée Leona hein ? ». Là, c’est comme si mon 6ème sens venait de s’éveiller, à cause du temps choisit, pour accorder le verbe « connaître ». Voilà qui ne présage rien de bon…. Instinctivement, je me rapproche donc de là d’où se situe l’aura de Taylor, pour doucement poser une main réconfortante, sur son dos. Et j’ai été bien inspirée, vu la nouvelle qui tombe dans les secondes qui suivent….

MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Reever
❝ Survivant ❞
Taylor Reever



Messages :
41
Date d'inscription :
30/11/2020
Ft :
Phoebe Tonkins
Crédits :
Kyo
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyMar 6 Avr - 20:05

Elle apprécia le geste et se contenta de poser sa main sur la main de Ryuk pour le lui faire comprendre. Sans en dire plus elle décida de chasser ça dans un coin de sa tête pour plus tard en un clignement d'yeux, sourcils froncés puis elle arbora une mine légèrement plus sereine et sourit quand elle accepta sa proposition. "Tu te sens comment à l'idée de les rencontrer ?" elle sourit tendrement mais avec un regard toujours aussi sérieux. Elle-même se sent très curieuse à l'idée de l'accompagner pour les rencontrer mais son côté *ne fais confiance à personnes* reste bien présent et elle reste ainsi sur ces gardes malgré la curiosité, prête à intervenir si sa nouvelle amie en a le besoin.

Le sourire de Taylor ne pus que s'agrandir lorsque Ryuk accepta en précisant de faire attention à Lance et Madi "on a la une petite rebelle dit donc.." dit elle sur un ton taquin avant d'ajouter "t'es bien assez mature pour faire tes choix, tu as été contrainte et bridé comme un cheval jusqu'ici.. Il est temps de faire t'es propres expériences et d'être libre !..".
Après avoir jeté un bref coup d'œil en direction des chaperons de sa belle, Taylor s'apprêta à lui donner une baie lorsque celle-ci tomba.
Irrité par la scène publique (même si personne ne l'a regarde), un jeune homme la lui ramassa pour lui redonner.
Le visage fermé, elle répondit sur un ton sec et froid "merci, mais j'aurais pu le faire ! Je ne suis pas....." handicapée aurait-elle bien fini mais ce mot lui resta en travers de la gorge.

Elle s'éloigna de quelques pas du jeune homme en emmenant Ryuk en douceur après avoir repris son bras pour la guider.
"c'était rien t'inquiète.." répondit-elle sur un ton plus doux bien qu'encore un peu irrité. Mais ce reste d'irritation se dissipa lorsqu'elle regarda Ryuk dans les yeux même ci celle ci ne pus voir ce tendre regard.
"Vu que c'est ta première fois pour les baies je n'en prendrais pas, comme ça je garde un œil..disons sobre..sur toi. Tu vas voir c'est chouette mais bon avec tes chaperons autant éviter que tu fasses trop l'extravagante" dit-elle légèrement amusée mais sérieuse. Le mot sobre la fit un peut buté vu qu'elle a déjà bien bu mais Taylor se sent encore assez maîtresse d'elle même pour surveiller Ryuk si elle s'arrête de boire après ce verre...qu'elle finit donc d'une traite pour s'en débarrasser.
"Bouuuuh -lâcha t-elle doucement après que son verre lui ai réchauffé la gorge- Par contre laisse moi te la donner à ma façon ok ? Tu me fais confiance ?.."
Elle dépoussiéra vite fait sa précieuse baie avant de la mettre dans sa bouche. Après un bref regard en direction de Lance et Madi pour être sûr d'être tranquille Taylor attira doucement Ryuk verre elle en la prenant délicatement par la taille.
" prête ?" demanda-t-elle en souriant. Puis sans vraiment attendre la réponse elle donna un tendre baiser à Ryuk en faisant glisser la baie dans la bouche de sa belle. Un baiser dont elle pris l'initiative mais qui se veux d'une douceur extrême pour que Ryuk comprenne que si elle n'est pas d'accord elle peut stopper à tout moment.
Cependant Ryuk, si tant-es qu'elle en eu envie ne stoppa pas cette embrassade à peine commencé. Non, elle n'en eu pas le temps car le jeune homme se rapprocha et interpella Taylor à nouveau, avec une question cette fois ci.
En entendant la question du jeune homme Taylor tournas immédiatement son regard vers lui, l'irritation laissa place à l'espoir en une seconde et son ton se radoucie "oui, oui oui Leo, tu sais où elle est ??"
Le silence qui suivit et la main de Ryuk qui se posa dans son dos lui glacère le sang. Et lorsque la nouvelle tomba elle ne bougea pas plus d'un poil.
Après un moment elle se décala légèrement de la main de Ryuk en faisant un demis pas tremblant en avant, comme si, si sa main réconfortante n'était plus là cela voudrait dire que la mauvaise nouvelle ne serait plus la non plus. De marbre, perdue entre souvenir et penser tout devint confus dans sa tête puis elle releva un regard de pierre vers le jeune homme innocent et lui dit sur un ton plus que glaciale "Dégage. DÉGAGE !"
Revenir en haut Aller en bas
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
349
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Art'N'Stick, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) EmptyVen 23 Avr - 23:38




 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les cimetières, ces musées de menhirs.

— Taylor & Ryuk.
« Tu te sens comment à l'idée de les rencontrer ? », m’interroge l’Archéenne. Je soupire, ne sachant quoi répondre d’autres que : « Assez nauséeuse et stressée ! ». Car je m’apprête quand même à faire un grand saut dans le vide, là, en allant à la rencontre de ces gens qui sont de ma famille de sang, mais que je ne connais pas le moins du monde en réalité ! Et je ne sais toujours pas si je les crois vraiment ou pas, quand ils disent être de ma famille. Il est vrai, cependant, que parler avec cette Luna, m’a beaucoup troublé et a semblé réveiller quelques lointains souvenirs – ou sensations de souvenirs ! Je ne sais pas trop quoi en penser, mais Lance a su me convaincre de leur donner une chance, alors…. Je l’écoute.. (pour une fois, et une fois seulement !). Car je ne compte pas suivre son délire débile qu’il nous a sorti, à Madi et à moi, avant qu’on arrive ici, à savoir « PAS D’ALCOOL OU DE SUBSTANCES ILLICITES ! » ! (Parfois, il est aussi drôle que mon père !) « On a la une petite rebelle dit donc… t'es bien assez mature pour faire tes choix, tu as été contrainte et bridé comme un cheval jusqu'ici.. Il est temps de faire t'es propres expériences et d'être libre !..», me dit Taylor, et je ne peux qu’approuver d’un énergique hochement de tête ! (C’est d’ailleurs souvent ce que je répète à Lance, quand il se montre trop vieux jeu. Même si Madi le qualifie plutôt d’idiot surprotecteur. Insérez ici des yeux qui se lèvent au ciel quand l’un de vous songe « Madi, au moins, voit plus clair que toi dans l’attitude de Lance ! ». Et envoyez-vous un « JE SUIS AVEUGLE ! » : ouais, j’aime ressortir la carte de ma cécité, quand ça m’arrange !.) « Merci, mais j'aurais pu le faire ! Je ne suis pas.... », peste peu après Taylor. (oui, je sais, je passe vite à autre chose, c’est mieux, dites donc !). Bon, pas besoin d’être un génie pour se faire une idée précise de ce qui a pu se passer, même si je vois aussi bien que vous dans une grotte obscure sans lumière (j’aime faire de grandes phrases pour pas dire clairement que je suis aveugle. Clairement, lumière, aveugle : vous avez saisit ?). Même si y’a du bruit avec la musique et les conversations, mon habitude à me concentrer surtout sur les bruits, fait que je suis un peu plus attentive à ces derniers. Et apparemment, quelqu’un a été bousculé. Taylor, vu sa réaction. Vu que sa voix ne provient pas de plus bas que d’habitude, elle n’est pas tombée, mais a sans doute fait tomber son verre, ou sa baie, dans la bousculade. D’où son énervement. Et elle semble gênée de terminer sa phrase. Ca, c’est à cause de moi. Allez savoir pourquoi, avec des gens dans ma situation, les autres ont peur d’utiliser le mot « handicapé ». Comme si c’était une insulte…Je suis handicapée car je ne vois pas avec mes yeux. D’autres sont handicapés des sentiments, ou autres. On a tous notre croix, c’est bon, on vas pas en mourir. Franchement, les gens qui prennent leurs pincettes avec les autres, juste pour leurs différences, ça me tape sur le système, même si ça peut partir d’une volonté de pas heurter des sensibilités… Mais bon, on va pas mettre les pieds dans le plat, alors… « Qu’est-ce que… ? », sauf que j’ai pas le temps de terminer ma question, que la fille de l’Espace me répond déjà : « C'était rien t'inquiète.. », après m’avoir entraîné à l’écart de ces agités. Soit…

« Vu que c'est ta première fois pour les baies je n'en prendrais pas, comme ça je garde un œil..disons sobre..sur toi. Tu vas voir c'est chouette mais bon avec tes chaperons autant éviter que tu fasses trop l'extravagante. », me rassure Taylor. Et j’apprécie, car bon, j’ai quand même conscience d’être 1) en plein cimetière, 2) en pleine nuit et 3) avec plein de monde que je connais soit pas du tout, soit très peu… Alors… Je veux bien m’amuser et sortir de ma zone de confort, mais de là à faire complètement n’importe quoi… Non, je ne suis pas idiote non plus ! « Merci, c’est gentil ! » J’entends mon interlocutrice boire une gorgée de son verre (et oui, même quand vous faites pas un bruit monstre en buvant, on peut vous entendre, si on tend bien l’oreille ! Héhé, les aveugles voient bien plus de choses que vous, faites gaffe !).« Bouuuuh … Par contre laisse moi te la donner à ma façon ok ? Tu me fais confiance ?.. ». Je ponctue mon hochement de tête positif par un « Ouais ! », vu que – bien que je sache qu’elle est en face de moi – je ne peux savoir si elle me regarde ou pas, donc… Mieux vaut répondre oralement, quitte à passer pour une idiote qui dit oui en hochant la tête ! Je sens Taylor m’attirer vers elle et en suis franchement étonnée, mais pas effrayée non plus : c’est mon amie, après tout ! « Prête ? », me demande-t-elle. Alors assez naïvement, je m’apprête à tendre ma main pour qu’elle y dépose la baie, mais je réalise qu’elle avait en effet une manière bien à elle de me la transmettre ! Et voilà donc comment Taylor pose ses lèvres sur les miennes, pile au moment où Madi regarde de nouveau dans ma direction, et s’empresse – allez savoir pourquoi (nouveau roulement d’yeux à glisser ici !) – de donner un coup de coude à Lance pour qu’il voit la scène ! Complètement prise au dépourvu, j’ai pas le temps de faire quoi que ce soit, ou plutôt, on nous interrompt avant que mon cerveau n’ait décrété comment je souhaitais réagir. Je mets quelques secondes avant de me souvenir de la raison initiale de ce baiser de Taylor, avant donc de croquer enfin cette baie, tandis que j’entends la conversation de mon amie avec un gars.

« Dégage. DEGAGE ! », hurle Taylor, sur celui qui a lui appris la mort de son amie. Ne sachant pas vraiment comment réagir, et ne souhaitant pas non plus laisser Taylor seule alors qu’elle vient d’apprendre une horrible nouvelle, je me décide de lui offrir mon réconfort. Ok, peut-être que je choisis pas la meilleure solution, vu ce qui s’est passé ces dernières minutes. Car même si j’avoue ne pas avoir encore compris ce que signifiait ce baiser (et même après, de toute façon, à mes yeux, on est trop amies pour que ce soit autre chose !), d’autres me diraient « Attention, sentiments non partagés, fais gaffe à ce que tu fais pour pas donner de faux espoirs ! ». (Et ouais, je friendzone Taylor, navrée, mais il est possible, que très hypothétiquement, j’éprouve une infime attirance, fort minime, voire inexistante -  encore que ça reste vraiment à prouver hein ! - pour un certain mec péniblement surprotecteur !). (Mais, en tout cas, cette nouvelle annonce surprise, et surtout, la réaction de Taylor, a suffit pour faire tourner les talons à Lance, qui avait une étrange et mystérieuse envie, de débarquer dans les parages, ce qui a bien fait pouffer de rire Madi, en plus de faire réaliser à cette dernière qu'il y avait clairement une différence dans la façon qu'il avait de nous considérer, l'une et l'autre !). Bref, tout ça pour dire que cette fois, c’est moi, qui attire Taylor contre moi, mais juste dans le but de la serrer dans mes bras. En tout bien tout honneur quoi. « Je suis désolée, Taylor… », dis-je simplement, d’une voix triste pour elle. Je ne connaissais pas son amie, mais je sais que Taylor tenait à elle, et ça suffit à me rendre triste pour ma camarade. « Tu veux qu’on… aille marcher.. pour t’éloigner un peu de toute cette agitation ? ». Bon, OK, mon discours est loin d’être rôdé, mais je ne suis pas non plus habituée à être là quand des gens apprennent d’aussi mauvaises nouvelles. Et je pense que de toute façon, personne ne sait jamais vraiment comment consoler les autres, déjà, en général, mais plus encore après une telle nouvelle ! Et je me dis que proposer à Taylor de marcher, ça lui permettra de s’éloigner de la foule, et peut-être de parvenir à pleurer. Si elle en éprouve le besoin. Car elle doit être sonnée par la nouvelle, et n’a pas forcément vraiment réalisé ce que ça impliquait, tant l’annonce l’a prise au dépourvu… En attendant, je ne la lâche pas, tant que je n’ai pas sa réponse. On me prendra sans doute pour une nana collante, mais moi, je préfère dire que j’apporte mon soutien à quelqu’un que j’apprécie. A elle de me faire savoir si elle veut que je reste ou pas. Je ne vais pas l’obliger à me supporter, si elle préfère être seule (même si je ne trouverais pas que ça soit un choix judicieux !).
MAY


 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❝ ❞



[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Vide
MessageSujet: Re: [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) [23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor) Empty

Revenir en haut Aller en bas

[23/11/2482] Les cimetières, ces musées de menhirs. (Taylor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Autres endroits-