AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des personnages de la S5 sont jouables (Merci de ne pas prendre un perso de la série non répertorié dans les PV [02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself  179893249 )
Si IE est momentanément inaccessible : pas de panique ! Deux liens d'infos à connaître : Twitter ou Facebook [02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself  179893249
Pour les nouveaux personnages :20Tcs bonus seront offerts à la validation (chez les Delinquents, Arkers et Moskiums) [02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself  3207243747

Partagez|

[02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ryuk
❝ Admin ❁ Not so blind ❁ ❞
Ryuk



Messages :
369
Date d'inscription :
24/11/2018
Ft :
Alessia Cara
Crédits :
Vava de Art'N'Stick, sign' de Bat'phanie + chanson "WIld Things", d'Alessia Cara & badges de Varian
TW :
CF "Bellamy Blake"
[02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself  Vide
MessageSujet: [02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself [02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself  EmptyMer 16 Juin - 16:33

La fourchette :
 


Give light & the darkness will disappear of itself - Luna & Ryuk.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Lost One. You caught me moments before I hit the ground. And I hear voices screaming to run away. Yet I see not black & white but silver & gray. I don’t trust you but I want to. Please dont let me fall. I gaze up at the midnight sky, can't find a single star. There are times when I miss the light but I'm not afraid of the dark. Your whispers follow me when I try to leave. I fight for a love that I dont fully believe. In my heart, you're a risk I'm willing to take, but my head it's telling me there's too much at stake. I don’t trust you but I want to..."

Adossée contre un arbre, j’attends, le cœur battant à tout rompre. Ne serais-je pas sur le point de faire la pire connerie de ma vie ? Déjà que m’amuser à quitter l’abri du bunker pouvait être considéré, pour certains, comme un choix risqué, mais ça n’est rien en comparaison de ce saut dans le vide que je m’apprête à réaliser : séjourner quelques temps dans Floukru. Le can de ma prétendue sœur. Evidemment – parce que je suis aveugle mais pas idiote ! – je n’y vais pas seule ! Ma chère Madi m’accompagne. Et Lance… Lui, il squatte… J’exagère pas : « Oh chouette, un séjour à Floukru ! Ca va être cool ! », c’est mots pour mots ce qu’il a dit, lorsque je lui ai dit que Mady et moi, on allait passer quelques jours à Floukru. « Mais.. Tu devais pas rentrer chez toi, un jour ? », que je lui ai demandé, fortement intriguée de savoir qu’il a quand même passé quelques mois dans le bunker, pour en être libre depuis plusieurs semaines, mais n’avoir rien fait pour retrouver les siens. Alors oui, d’après ce qu’il a raconté, il y a des semaines de ça, ses parents voyagent de toute façon beaucoup dans le monde, et il ne sait donc pas où ils sont actuellement. D’après ce qu’il prétend, ils seront à Trikru dans quelques temps, à une date précise, donc, il lui suffit d’être à tel endroit, à tel moment, pour les retrouver. Je trouve quand même ça curieux. Il se souvient bien plus que Madi et moi, de sa réelle identité, mais ne parait pas vraiment pressé de retourner auprès des siens. Je pouvais comprendre son délire de chercher à nous protéger, au tout début, vu que Madi et moi ne pouvions vraiment le faire. Mais maintenant, il nous a appris quelques trucs, on se débrouille un peu mieux qu’avant. Et puis, on est rarement complètement seules. On a été un moment avec Zora. On était souvent vers le camp des 100. Et là, on va aller à Floukru, où on nous apprendra sans doute d’autres trucs utiles à savoir pour survivre dans la Nature. Sans oublier que depuis le Marché d’Yrne, j’ai un loup à mes côtés, mon précieux Light ! Alors contrairement à ce que pense Lance, non, on n’est pas laissées seules à nous-même, Madi et moi… Si auparavant, Madi aussi semblait trouver énervant la manie de Lance de se montrer super-protecteur, à présent, ça semble l’amuser. Je n’ai donc même pas pu compter sur son soutien, pour faire entendre raison à ce pot de colle… Tant pis… Ca va mettre un peu d’action, on va dire ! Car depuis quelques jours (ou plus précisément, depuis la fête d’Halloween), il est encore plus chiant qu’avant. Et on se prend encore plus souvent la tête… Mais ça m’amuse, alors ça va ! Ca a eut le mérite de me faire penser à autre chose qu’à l’attente d’une réponse de la lettre que j’avais fait envoyer à Floukru, pour savoir si ma prétendue sœur était disposée à m’accueillir chez elle.

J’entends, non loin de moi, cet ami vers qui elle m’a orienté, quand elle m’a dit qu’il me faudrait aller le voir, pour la contacter. Ce Lincoln a donc joint Luna en mon nom. Après que j’ai soigneusement indiqué à Lincoln – au cas où Luna ne l’avait pas prévenu – que je ne comptais pas voyager en sa présence. Je ne le connais pas, après tout. Je le connais encore moins qu’elle. Alors qu’il m’aide à contacter Luna est une chose, mais qu’il me serve d’escorte en est une autre ! Il a cependant tenu à attendre avec nous, une fois la réponse de Luna parvenue à nous, avec la date et l’heure du rendez-vous. Etant donné qu’il nous avait bien aidé jusqu’à présent, je n’ai pas refusé, ça n’aurait pas été très sympa. Même si son aura me parait étrange, mais je mets ça sur mon énervement qu’il prétende m’avoir vu enfant, et se souvenir un peu de moi, alors que j’ai autant de souvenirs de lui, que de Luna. Donc : AUCUN. « Ca va ? », me demande Lance, que j’avais entendu arriver jusqu’à moi. Même si les bruits sont différents, à la surface, par rapport à ce qu’ils étaient dans le bunker, j’arrive quand même à être un minimum attentive. Je ne prétends pas que je saurai reconnaître n’importe quel animal, rien qu’à sa démarche ou respiration – pas de suite du moins ! – mais je me débrouille. J’utilise bien plus mes autres sens, depuis toujours, que la plupart des gens, après tout ! « Autant que si je devais enchaîner 8h de cours d’affilé avec Mr Maxwell ! », lui répondis-je, m’efforçant de faire un trait d’humour. Mr Maxwell est un prof du bunker. Le plus soporifique qui soit. Et encore, c’est à peine assez proche de la réalité pour le décrire réellement. « J’imagine que ça doit être flippant, mais.. Si tu ne le faisais pas, tu le regretterais toute ta vie…. ». Je soupire. Il a raison, ça, je dis pas le contraire. Mais j’ai pas envie d’entendre ce refrain, en ce moment précis. « Tu m’excuseras, je vais aller au devant d’elle, avec Light ! », prétendis-je, en appelant mon loup – déjà dressé par des Natifs au préalable ! – pour m’accompagner. Je m’éloigne de quelques pas, avant de m’asseoir, bientôt imité par Light. Je crois que ce loup a bien compris que j’étais aveugle, ou alors que j’étais sa maîtresse, voire les 2, car il me lâche rarement, même d’une seule semelle ! A moins que je ne lui en donne l’ordre ! « Heureusement que t’es là, toi ! », confié-je à la boule de poils, en sentant sa tête sur mes genoux. Je me demande comment réagira mon père, en voyant Light. Car il est prévu que j’aille passer les « vacances » de fin d’année dans le bunker. (Et j’ai très peu envie de m’éloigner de Light, même si Madi & Lance m’ont proposé de le garder en mon absence. Je crains qu’il me faille cependant faire un compromis, ça va être pénible et sans doute déroutant pour le loup !). Et bien entendu, j’ai donné quelques nouvelles à mon père, depuis que je suis à la surface. Via les radios de Cérès comme celles du camp des Délinquants. Sans abuser non plus de leur gentillesse (et de toute façon, j’avoue que j’avais pas le temps non plus d’être toujours la radio à la main, car j’avais des trucs à faire, comme profiter de l’enseignement de Zora.). Tout ça pour dire que j’ai pas non plus laissé mon père sans nouvelles, depuis septembre dernier. Il sait d’ailleurs que je vais passer un moment auprès de Luna. Et, bien qu’il ne m’ait rien dit « contre », j’ai clairement entendu qu’il n’était pas emballé. Ou plutôt, qu’il était assez méfiant. Mais je le suis aussi, alors je ne peux le blâmer, au contraire ! Je crois qu’il a été pas mal rassuré de savoir que Light serait du voyage, ainsi que Madi & Lance. (Même s’il ne s’est pas privé pour me vanner sur la présence du jeune homme à mes côtés… mon père reste fatiguant, même à des km de distance !).

Je lève la tête, en entendant des bruits qui paraissent bien être assez « incongrus » par rapport à ceux que j’ai pu entendre, jusqu’à présent, dans cette petite clairière. Si je ne m’abuse, on dirait bien plusieurs chevaux… Ne comptez pas sur moi pour dire combien : je dois encore travailler mes oreilles pour être plus précises sur ces nouveaux bruits. Mais on dirait bien que Luna est là. Et comme elle l’avait annoncée, elle n’est pas venue seule. Elle a visiblement préféré venir avec quelques amis, par mesure de « sécurité », d’après ce qu’elle a dit ! Mais.. Il y a autre chose… Quelque chose de plus gros, et plus lourd… Et qui parait rouler… Ca, pour en avoir déjà entendu à quelques reprises, il me semble qu’il s’agit d’un chariot… Ou quelque chose du genre, en tout cas. Les sons varient, suivant la surface sur laquelle ils sont produits, alors je dois vraiment bosser pour les enregistrer provenant de n’importe où, afin de les reconnaître sans l’ombre d’un doute. Je sens la tête de Light se lever de mes genoux, pour se tourner – je pense du moins ! – de là d’où viennent les bruits. Les autres ne tardent pas à me rejoindre, pour attendre avec moi les nouveaux arrivants. Je ne me lève que quand ils me semblent être plus proches de nous. Et là, ça commence à devenir difficile pour moi de « visualiser » ce qui se passe, car il y a pas mal de bruits, entre les Natifs qui discutent (à voix basse, mais pour moi, ça reste assez « fort » en quelque sorte !), et les hennissement des chevaux, sans compter sur les échanges qui se font derrière moi, ou encore sur le grognement de Light. Il fait son taf : leur montrer qu’il veille sur moi, et qu’ils n’ont pas intérêt à déconner… Mais tout ça, ça contribue à me rendre « aveugle ». Alors je ne « localise » Luna que lorsqu’elle prend la parole. Et d’après la localisation de sa voix, elle est descendue de cheval. Ou alors, sa monture était petite…. « Bonjour ! », dis-je doucement, suite à la salutation de Luna. « Qui sont tous ces gens ? », demandé-je. On pourrait croire que je suis malpolie, mais en réalité, je cherche juste à découvrir avec qui je vais voyager, et sans doute croiser encore par la suite, chez Luna.

Emi Burton

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We make our own rules.
Find me where the wild things are we'll be alright, don't mind us. I lose my balance on these eggshells you tell me to tread, I'd rather be a wild one instead. Don't wanna hang around the in crowd.The cool kids aren't cool to me. They're not cooler than we are. We will carve our place into time & space, we will find our way, or we'll make a way.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

[02/12/82 & cie sans doute] Give light & the darkness will disappear of itself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inclement Earth :: Place au jeu ... :: Trikru :: Autres endroits-